Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Mon frère a abuser de moi durant six ans

Bonjour au lecteurs, je m’excuses d’avance pour mes fautes d’orthographes.
Tout a commencer lors ce que j’avais 6 ans et mon frère 11 ans, m’a mère nous avais dit, moi et mon frère d’aller faire une sieste un après midi, lors ce que nous nous sommes coucher vue que nous dormions dans la même chambre, il me proposa de jouer à un jeu avec lui, j’accepta. Après il me dit que ce jeu serai notre « secret » à nous, moi, contente ne dit rien et d’un hochement de tête accepta.
Ensuite il commença par sortir son sexe et me dit de le toucher, je fronça les yeux puis lui dit comment s’appelais le jeux, il me dit juste de le faire sans rien dire. Je le fis, puis il me dit de le masturber, je lui demanda qu’es ce que c’était? il me montra juste sans rien dire. Puis il me demanda de mettre son sexe dans a bouche je le fit sans répliquer en pensant que ce « jeux » était innocent, puis il guidait ma tête d’avant en arrière. Il le fit jusqu’à ce qu’il éjacule.
Il fit tout ça tout les soirs pendant 6 ans, et parfois même au milieu de la nuit je me réveillais avec son sexe entrain de ce frotter sur mon fessier.
Au jour d’aujourd’hui j’ai 20 ans, et je me demande pourquoi ai je pas dénoncer auprès de ma mère tout ce qu’il ce passais ça me fait mal quand j’y repense, j’ai des flaches mais ne sais que faire de tout cela, mais aujourd’hui e ne peux rien dire de peur de détruire la famille.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

3
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
3 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
Gillespsionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre

Chère anonyme, jeune femme en devenir, votre récit est terrifiant d’horreur, c’est une abomination inouïe. Votre frère est un agresseur sexuel qui a profité de votre innocence de fillette pour abuser de vous durant toutes ces années. Comme il était mineur vous ne pourrez pas obtenir grande réparation: il aura des peines de mineur, mais nous ne sommes pas encore là. Vous écrivez que vous avez des flashes, c’est le signes de traumatismes des conséquence de cette affreuse maltraitance. Ne vous accablez pas chère anonyme: vous êtes la victime, c’est vous qui avez été abusée si longtemps, il vous faut trouver de l’aide au plus vite, je ne puis vous laisser ainsi dans une telle détresse. Voici quelques liens pour vous aider:

Réseau France victimes

http://www.france-victimes.fr/

numéro d’urgence: 116 006

site très bien fait avec nombreuses adresses et liens par régions.

Vous êtes victimes d’inceste de la part de votre frère, vous pouvez contacter ces associations:

** l’AIVI (Association Internationale pour les Victimes d’Inceste) site internet:

https://aivi.org/

https://www.sos-inceste-violences-sexuelles.fr/
numéro vert: 02 22 06 89 03
ARSINOE – Liens Utiles
http://www.arsinoe.org/arsinoe-liens.php

l’Association Vivre Soleil Renaître est une aide aux victimes de l’inceste, de viol extra-familial, d’agressions
sexuelles.

http://www.vivresoleilrenaitre.org/

Chère anonyme, commencez par prendre contact avec ces associations, elles vous permettront de consulter un thérapeute compétent qui saura écouter votre souffrance et vous guider sur votre chemin de guérison. Il vous faudra peut-être consulter un psychiatre qui vous prescrira un traitement adapté à vos besoins qui vous soulagera grandement.

Pour trouver du soutien psychologique, je vous indique ces liens:

Sites médicopsychologiques:
** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:
http://www.institutdevictimologie.fr/annuaire.php

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/

** indiqué par Céline9: un site très intéressant d’ailleurs
https://www.cyrinne.com/

** psy coach: un espace consacré au harcèlement
https://www.psy-coach.fr/

** soutien-psy en ligne
https://www.soutien-psy-en-ligne.fr/

Enfin, en ce qui concerne votre famille, je ne puis vous recommander que la prudence car dans ce genre de configuration le déni de l’horreur et l’ostracisme de la victime sont plus courants que le soutien et la réprobation du coupable. Vous seule êtes capable d’apprécier cela, surtout si votre grand frère jouit d’une image favorable, voire d’un mythe autour de sa personne car dans ce cas vous risquez gros. Je vous invite à évaluer ce risque par vous-même, avec nous et surtout avec les associations d’aides aux victimes d’inceste.

Soyez assurée chère anonyme de notre compassion inconditionnelle, et surtout n’hésitez pas à venir nous poser les questions vous semblent utiles dans votre réflexion et vous démarches.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Gilles
Membre

Bonjour Anonyme,

N’hésite pas un instant, j’ai subi la même chose de la part de mon frère et sur la même durée et à peu près au même âge que toi.
Moi j’ai ouvert ma gueule à 21 ans devant toute la famille, j’ai été mis à l’écart pendant très longtemps, seule ma mère est restée proche de moi.
Du coup je n’avais pas voulu détruire plus ma famille et encore moins détruire la famille que mon frère était en train de se construire, pensant qu’au moins un de nous deux s’en sortirai … ahhh avoir bon coeur mais pour quoi ? pour qui ?
Maintenant j’ai 43 ans, il est trop tard pour moi et je le regrette amèrement car lui mène sa vie tranquillement et moi je continue de morfler. Thérapie, couples foireux, travail instable … TS et j’en passe.

Non ne reste pas inactive, bat toi et va dépose plainte, ne traîne pas, ne te dis pas qu’il a arrêté, car il n’avait pas à commencer, donc même si c’est fini, il ne peut en rester là.

Ta famille va sans doute faire la tête et tu va mettre un sacré bazar dedans mais qu’importe, car si il y a des gens honnêtes parmi eux ils te soutiendrons, sinon passe ton chemin et reste proche de tes amis qui eux seront toujours là.

Moi je regrette de ne pas avoir déposé plainte par peu de tellement de chose, et je comprends parfaitement ta situation, même si je suis un homme, j’ai vécu la même histoire, j’espère que ton parcours ne sera pas aussi lourd que le mien.

Sincèrement.

Gilles.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre

Chers tous, mes amitiés.
Merci Gilles pour votre témoignage. Vous parlez juste et vous avez parfaitement raison, c’est très courageux de votre part car c’est vraiment très difficile de parler de tout ce qui nous affecte si profondément dans notre expérience humaine.

J’ajoute un lien sur les familles toxiques dont je vous fais part ici:

https://www.allodocteurs.fr/bien-etre-psycho/psycho/famille-toxique-des-liens-qui-font-mal_26779.html

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.