Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Mon copain m’imposait des fellations

J’étais en couple depuis presque trois ans avec mon copain, mes sentiments se sont vite dégradés au fil du temps pour une raison bien précise.

Mon copain m’imposait des fellations, et de finir dans sa bouche. Mais je n’aimais pas ça.

Il me disait que je n’étais pas obligée de le faire souvent, mais donc de le faire quand même. Je lui ai proposé des alternatives, de finir où il voulait. Excepté ma bouche.

Mais pour lui, ce n’était pas suffisant.
Je me suis forcée durant tout ce temps, même si cela restait rare car c’était important pour lui et qu’il se montrerait patient.
À part ce point, notre relation n’avait aucun problème, tout était super.

À côté de ça, c’était le copain idéal. Très attentionné, drôle, faisant passer mes besoins avant les siens. C’est pourquoi durant des années, je me suis dis «tu peux faire un effort, il te traite comme une princesse».

Jusqu’au jour où j’ai commencé à être fatiguée moralement de cette pression quotidienne. Tout est devenu vite mécanique, la spontanéité de nos relations sexuelles se ternissait. J’avais comme un calendrier dans la tête, un devoir à accomplir, pratiquemment plannifié. Petit à petit, mes sentiments se sont détériorés.

Le jour où j’ai commencé à lui expliquer que cela devenait insoutenable pour moi, son attitude a changé.Il pouvait me faire la gueule pendant longtemps. Sa patience n’était plus la même.
Jusqu’au jour où j’ai refusé à nouveau.
Son comportement s’est alors transformé et ses paroles ont dépassé ses pensées.
Il m’a alors crié « Tu n’es vraiment qu’une pute d’égoïste». Je n’avais plus la même personne en face de moi.

Cette phrase a été un éléctrochoc.
Ce n’est seulement qu’à ce moment là où j’ai eu le courage de me dire stop. De me respecter et de m’écouter.

Il s’est longtemps excusé, nous avons même essayé de recoller les morceaux. J’ai essayé de lui pardonner. Mais c’était trop tard. Ma confiance envers lui est partie en éclat. Quelque chose à l’intérieur s’était brisé pour de bon malgré tous les merveilleux souvenirs de ces dernières années avec lui.

En écrivant ce témoignage, je me rends compte que cela puisse paraître affligeant de ne pas avoir fixé les points sur les i depuis le début de notre relation.
Mais c’était ma première histoire d’amour sérieuse avec de réels sentiments, et je manquais d’expérience avec les hommes.

J’encourage toutes les femmes et les hommes à se renseigner sur le sujet. À communiquer avec son partenaire sur ses plaisirs et de ses amertumes. Et ne pas chercher les informations dans des films pornographiques. Mon copain en visionnait beaucoup, même durant notre relation. Et je mettrai ma main à couper qu’il a tenté de reproduire des choses qu’il a vu, en pensant que fiction et réalité pouvait s’entremêler.

Nous nous sommes souvent disputés quand j’évoquais un “viol conjugal” mais ce monsieur ne partageait pas mon avis… Quoi qu’il en soit, cela m’a particulièrement affecté et j’y pense encore souvent aujourd’hui.

Prenez soin de vous, et merci de m’avoir lu

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

2
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
2 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
ZaraganSisi Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Sisi
Membre
Sisi
Hors ligne

Chère Anonyme,

Il s’agit bel et bien d’un viol conjugal.

La pornographie promeut bien trop souvent (pour ne pas dire toujours) la culture du viol. En effet, ce qui s’y passe n’est pas quelque chose à reproduire car comme tu le dis si bien, c’est de la fiction et dans la vraie vie, ce n’est pas de la fiction… Quand on ne sait pas différencier les deux, c’est pour le coup, de la violence! Beaucoup d’hommes (et même de jeunes garçons) qui regardent de la pornographie n’ont pas le recul nécessaire et cela est dangereux!

Ce qu’il faut cultiver chez les personnes, c’est l’empathie, l’écoute et le respect du consentement. Et ces valeurs ne transparaissent absolument pas dans la pornographie!

Merci de remplir les champs obligatoires.



Zaragan
Membre
Zaragan
Hors ligne

Chère anonyme, c’est bien un viol conjugal et il en avait parfaitement conscience. Mais évidement il déniait cela évidemment.
**Viol sur majeur :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1526
**Violences conjugales :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F12544

Par contre, je ne suis pas totalement d’accord lorsque vous dites qu’il faut communiquer avec son partenaire. Enfin, dans une relation saine, c’est la base. Mais lorsque notre partenaire est violent, il est inutile de discuter avec lui. C’est même extrêmement dangereux pour nous ! Il n’est plus notre partenaire, mais notre agresseur. Un pervers est surtout un manipulateur. Il fait tout pour que sa victime ne part pas et ne se rebelle pas. Donc, il utilise des stratagème : la manipulation et la force, qu’ils alternent. Les porcs ont souvent l’air d’être des personnes respectables, ils ont une double facette. Retenez que celle où il vous a insulté , c’est ce qu’il est réellement.Votre ex savait parfaitement que vous n’aimez pas ça. Il avait parfaitement conscience de ce qu’il faisait, tellement qu’il vous a fait croire que ces saloperies étaient votre « devoir ». Le faite qu’il vous traitait comme une « princesse », ses reproches, ses excuses et toutes ses paroles, c’était de la manipulation pour vous obliger et vous retenir pour continuer ses abus. Il a utilisé vos sentiments et votre confiance à son égard, pour vous abuser. Le porno n’excuse en rien ces crimes et son comportement. (D’ailleurs, il n’y a pas que les hommes qui en regardent et certains arrivent parfaitement a prendre du recul). Le porno joue un rôle certes, mais les abus sexuels existaient déjà bien avant sa création. Je me dis qu’il faut déjà avoir peu de morale et d’éthique pour commettre de tel acte. Ne culpabilisez pas, rien n’est de votre faute. Donc, non ce n’est pas affligeant que vous n’ayez pas mis les point sur les i. En faite, c’est la normalité de ne pas abuser l’autre . C’est lui qui est totalement en tort. Il n’y a rien à vous reprocher. Je trouve ça bien triste qu’on est besoin de préciser à certains qu’il ne faut pas abuser ! De toute manière, vous avez été manipulée et rien ne dit qu’il vous aurait écouter. Les porcs s’en fichent pas mal de ce que ressentent leur victime. Votre relation était toxique, heureusement que vous l’avez fuis ! Ne le contactez plus, il est dangereux et il essayerait de vous abuser de nouveau. C’est normal que vous y penser encore, ce que vous avez subit est très traumatisant. Vous souffrez sans doute de stress post traumatique, d’un psychotraumatisme.
** la mémoire traumatique ; site de Muriel Salmona: voir son article mémoire traumatique en pdf + rubriques « Psychotraumatismes » et « Que faire en cas de violence? » sur le site.
https://www.memoiretraumatique.org/
où on peut trouver des brochures expliquant simplement les choses :
→ ** mémoiretraumatique.org : publication et outils : Brochure d’information :
BROCHURE D’INFORMATION SUR LES VIOLENCES À L’ATTENTION DES JEUNES ADULTES:
https://www.memoiretraumatique.org/assets/files/v1/Documents-pdf/brochure-jeunes-web.pdf
** Sur le site du CPIV : vous trouverez une rubrique sur le stress post traumatique avec les symptômes et les différents types (TSA, TSPT et TSPT complexe)  :
http://www.cpiv.org/le-trouble-de-stress-post-traumatiq

Vous avez besoin de consulter des professionnels, un psychiatre et un psychologue. Je vous conseille de contacter des associations. Elles vous soutiendront et vous aideront à consulter des psy compétent. Dites leur ce que vous avez subit. Je vous met des numéros et liens :
** 3919 (lundi au samedi , 9-19h)
http://www.solidaritefemmes.org/
** 0 800 95 95 ( lundi au vendredi, 10h-19h)
http://www.cfcv.asso.fr
** Essayez d’appeler une asso de votre région, elle pourrait mieux vous aider puisqu’elle est dans votre secteur :
sur la liste d’asso en région du site stop-violences-femmes.gouv.fr/,cochez la case «  violences au sein du couples ». Il y a 248 associations en tout.
https://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/-les-associations-pres-de-chez-vous-.html
** CIDFF – Centre d’information sur les droits des femmes et des familles
Numéro et email des CIDFF par région :
https://demarchesadministratives.fr/cidf-femme-famille
**MFPF – Mouvement français pour le planning familial : permet un accès au soins avec des permanences et consultations ainsi que d’autres droits lié à la sexualité
https://www.planning-familial.org/fr
Numéro : 0 800 08 11 11
→ Cherchez le planning familial proche de chez vous sur la carte interactive et appelez le
** Une plateforme de signalement des violences sexuelles et sexistes. Vous serez mis en relation avec des policiers qualifiés qui vous conseilleront. C’est anonyme :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R50509

Vous avez besoin de soutien. Parlez en à des personnes bienveillantes car le silence détruit.
N’oubliez pas que personne n’a a vous reprocher quoique ce soit. Vous êtes la victime et on doit vous aider.
Courage !
De tout cœur avec vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Obtenir de l'aide

Retrouvez dès maintenant tous les conseils de nos membres, ainsi qu'une liste d'associations en mesure de vous venir en aide, en vous rendant dès maintenant sur le forum BalanceTonPorc.com.