Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Mon colocataire ce violeur en série

A 17 ans après le bac je pars vivre en Angleterre à Cambridge. J Emménage dans une chambre meublée dans une maison en colocation avec 1 couple et 2 autres personnes dont ****. Rapidement je me sens mal à l aise quand il est la. Une simple impression au début. Puis je remarque que lorsque je rentre du travail il entrouvre sa porte pour me surveiller. Je parle aux autres de ce malaise. Tout le monde me dit: non il est super cool. C est un mec sympa…. etc…. je finis par penser que je me fais des idées.
Un jour je rentre de nouveau du travail. Toujours à la même heure et à ce moment il n y a que nous 2 dans cette maison. Sa porte est entrouverte de nouveau et il se masturbe à mon arrivée. Je cours m enferme dans ma chambre et décide de chercher un nouveau logement dès le lendemain.
La même chose se reproduit 3 jours de suite. J essaie de faire abstraction. J ai trouvé un nouveau logement et dois déménager 15 jours + tard. J en parle pourtant aux autres colocataires, qui me disent que j ai du mal voir, ou qu il a pas vu qu il avait laissé sa porte ouverte, bref qui lui trouvent excuses et explications.
Puis ce lendemain. La salle de bain est commune. Je pars en peignoir pour prendre ma douche. A peine j ai entrouvert la porte il était caché derrière. Me saute dessus. Je me cogne la tête violemment sur la baignoire et perds connaissance. Je me réveille il est sur moi. J ai mal. Je pleure, je le supplie d arrêter , je hurle. Il s arrête l espace d une minute et la dans un sursaut de vie je le repousse et arrive a m enfuir en peignoir. Je me retrouve dans la rue à courir comme plus jamais je n ai couru. Avec sûrement des gens qui devaient regarder cette folle sanglante en peignoir mais que je ne les ai pas vu.. j arrive au commissariat mais je n arrive pas à parler. Mais la femme flic qui m accueuille voit directement qu il s est passé quelque chose de grave. Tout ce que j arrive a lui dire a ce moment la, c est mon adresse. Ils dépêchent une voiture de police et trouve **** en train de se masturber dans sa chambre il n avait pas bougé. Dans sa chambre ils saisissent des milliers de films et magazines porno. La fliquette me dira + tard qu ils avaient jamais vu ça avant..
Mais à ce moment la je suis toujours dans l incapacité de parler. Je tremble à n en plus finir et essaie juste de respirer. Je suis emmenée à l’hopital . Mais comme je ne peux toujours pas parler, **** passe en référé. On lui interdit de s approcher à moins de 500m de moi ou de la maison en attendant la suite..
Les policiers enquêtent sur son compte et font le lien avec plusieurs viols ayant eu lieu dans le parc en bas de chez moi. Pour lesquels ils recherchaient toujours la personne : 5 plaintes et une 6ème qui n a pas eu cette chance de se plaindre, qui est décédée de l etranglement de son violeur. Et combien d autres inconnus n ont pas porté plainte??! Il m a fallu 15 jours pour pouvoir parler de nouveau. Dans l intervalle la police avait eu les résultats du laboratoire. **** était bien le psychopathe qu ils cherchaient depuis plus d un an.
S est suivi un procès épique ou j ai eu la joie d entendre ce malade me traiter de pute et que je le cherchais depuis mon arrivée. Heureusement procès a huit clos en raison du jeune âge d une des victimes.
Les 10 ans qui ont suivi, j ai tout mis sous le tapis. Comme un blackout.
Et aujourd’hui encore, il m arrive de faire encore ce cauchemar ou il me poursuit….
J en ai parlé pour la première fois à mes proches il y a 5 ans. Eux qui s interrogeaient depuis toujours sur les raisons de mon mal-être ont enfin eu les explications….
Et aujourd’hui j ai envie d en parler tout court. Je sais que j ai eu une chance pas croyable. Je savais que j allais mourir. Comme le reste, je l ai lu dans ses yeux. Il aurait refermé cette porte de salle de bain je n aurais jamais pu m enfuir… de la chance…
Par la suite j ai appris qu il avait fait des attouchements sur la femme du couple de la coloc. Mais qu elle avait jamais osé le dire. Et j ai appris aussi que plusieurs filles ne voulaient plus venir chez nous a cause de son comportement déplacé.
En conclusion écoutez votre instinct.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
psionic
1 mois plus tôt

Chère anonyme, quelle récit abominable: vous avez été victime d’un psychopathe violeur et meurtrier ! C’est tellement glaçant que c’est l’un des pires récits jamais lus en deux et demi de présence sur le site. Votre conclusion est très juste, d’autant plus juste que l’intuition féminine est une forme d’intelligence très rapide dont les femmes ont la chance d’être douée. Parlez-en aux mères, qui, au tout début de la vie de leur enfant se réveillent la nuit au moment même où leur bébé se met à pleurer: c’est bien de cela dont il s’agit.
Vous aviez perçu toute la part malsaine de ce psychopathe que vous ne sentiez pas du tout et dont vous aviez remarqué la surveillance malsaine. Sachez que ce genre de psychopathe est très dangereux car ils savent manipuler l’entourage tout en choisissant leur cible: vous ! Il vous avait dans le collimateur, et a tout fait pour paraître le coloc sympa et ouvert auprès des autres, mais sa vraie nature malsaine vous apparaissait clairement. Les études de psychologie criminelle ont montré que les psychopathes repèrent leurs proies à leur démarche, partout car ils sont à l’affut en permanence, cela peut être n’importe où: dans la rue, les transports, au musée, le train, bref tous les endroits imaginables. Une coloc est un endroit idéal pour croiser de jeunes femmes vulnérables car seules dans une grande ville étrangère, comme c’était votre cas. Vous avez très bien fait de chercher un nouveau logement hélas à Londres cela ne se fait pas dans la minute d’où l’obligation de croiser cette pourriture plusieurs jours.
Quand il est passé à l’action contre vous, ce qui vous a sauvé c’est votre pulsion de vie, et surtout le fait que vous ayez réagi lorsqu’il s’est arrêté suite à vos cris: vous avez pu ainsi adopté la meilleure stratégie dans cette situation critique: la fuite éperdue vers le salut, le commissariat le plus proche sans prendre le temps de vous habiller ce qui vous aurait été fatal. Si vous lisez d’autres témoignages vous verrez que beaucoup de victimes sont paralysées par l’effet de sidération, parfois au point de subir une décorporalisation qui peut créer un traumatisme durable fait de phases d’échappement de son propre corps. Heureusement pour vous, cela n’a pas été le cas et vous avez pu fuir et sauver votre vie.
J’ajoute que dans votre infortune vous avez contribué à l’arrestation de ce meurtrier et ainsi sauvé des dizaines de victimes, c’est un point très important que vous pouvez légitimement vous créditer, ce qui prouve également, tant par votre réaction saine et votre conduite que vous êtes une femme mue par l’instinct de vie et vous avez neutralisé un homme indigne mu par la pulsion de mort.
Je vous invite cependant à vous faire suivre et à consulter car vous avez visiblement un cauchemar traumatique, je vous invite diagnostiquer l’ampleur du traumatisme, à titre préventif. Vous pouvez consulter notre liste de liens d’aide aux victimes dans le forum, section “obtenir de l’aide” (cf. bouton ci-dessous).
Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.