Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Mon cauchemar de CouchSurfing

Cette histoire m’a traumatisé profondément, même si je ne m’en rendais pas compte jusqu’à quelques années plus tard.
Je dois dire que j’ai encore énormément de honte et je me sens encore coupable de ce qu’il s’est passé. J’étais très naïve et je le regrette toujours.

J’avais 18 ans et je venais de passer mon bac. Pour entrer à l’université, il fallait que j’aille dans une grande ville où je ne connaissais personne. Comme je n’avais pas beaucoup d’argent et je voulais juste rester pour une nuit, j’avais décidé de faire du CouchSurfing (alors dormir gratuitement sur le canapé de quelqu’un). Alors j’ai demandé à un mec qui semblait gentil et qui avait que des commentaire positifs sur le site de dormir sur son canapé. Il m’a répondu que ce n’était pas de problème et qu’il avait un lit à part.
Quand je suis arrivée à son appartement, il n’y avait pas de lit séparé, mais un seul lit. Je me disais (très naïvement) que cela pourrait marcher et que deux personnes peuvent dormir dans un seul lit sans qu’il rien ne se passe.
J’ai eu un mauvais sentiment, parce qu’il s’était assis un peu plus proche que nécessaire pendant le dîner. Mais je l’ai ignoré.
Quand on est allé se coucher, j’ai fait exprès de maximaliser la distance entre lui et moi et je lui ai tourné le dos. Plus tard dans la nuit, j’ai senti qu’il était très proche de moi. Beaucoup trop proche. J’ai essayé de m’en sortir, mais c’était déjà trop tard. Il avait déjà commencé à se branler.
Je me suis finalement levée et je suis allée dans la salle de bains. Son foutre était sur mon pantalon de pyjama. J’étais trop naïve et trop choquée pour vraiment réaliser ce qui venait de se passer. J’ai lavé mon pantalon, je me disait que cela ne s’était pas passer comme ça et que ce genre de chose n’arrivait qu’à des filles jolies et que j’avais mal compris la situation.
Je me suis mise à « dormir » sur le sol, j’étais complètement en déni, mais j’ai craint pour ma santé comme il était encore éveillé et m’offrait à dormir dans le lit, parce que ça ne serait pas poli de me laisser dormir sur le sol.
J’ai fait semblant de dormir et je me suis enfuit très tôt le matin. J’ai supprimé son numéro et j’ai effacé mon profil d’utilisateur sur CouchSurfing et j’ai prétendu que rien ne s’est jamais produit.
Je n’en ai jamais parlé à personne car je me reproche d’avoir été trop naïve, d’y aller et de ne pas m’être enfuit plus tôt, de ne pas l’avoir dénoncé à la police.

Mais je ne vais plus me taire. Quelque chose s’est passé. Le fait que j’étais naïve et stupide ne justifie pas son agression.
Je ne veux plus vivre dans la honte et je ne veux plus prétendre que c’est de ma faute. Et je veux dire que les problèmes que j’ai chaque fois que quelqu’un (même ma famille) est trop proche de moi sans crier gare sont à cause de cela.

Aujourd’hui j’arrête de le minimiser. Aujourd’hui je balance mon porc. F*ck you! I, too, am stronger than this.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

2
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
2 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
LauraJécoute Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Jécoute
Invité
Jécoute

Tu as lu les commentaires? Tu vois tu n’es pas la seule … et ça peut arriver à tous les âges! Tu était très jeune, tu ne savais pas … sois prudente maintenant et racontes cette mésaventure autour de toi pour mettre en garde d’autres filles.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Laura
Invité
Laura

Je ne sais pas ce qui vous est arrivé dans votre vie pour vous rendre autant haineux.
Je peux bien comprendre qu’il faut parler plus de tous les problèmes et de tous les agressions sexuelles n’importe qui les a commis.

Mais votre commentaire n’a rien à voir avec mon témoignage qui – pour répondre à votre commentaire suivant – je peux vous jurer est malheureusement complètement vrai. Vous ne sembler pas comprendre que (malgré le fait que je supporte tous es victimes et n’excuse aucun auteur de ces agressions) je ne peux pas faire témoignage d’harcèlemnt par des gens d’une autre orientation sexuelle ou par des femmes simplement parce que moi, personellement, je n’ai jamais fait des telles expériences.
Les « promotions canapé » sont souvent d’harcèlement sexuel et sont décrit par d’autres gens sur ce site. Les millions de femmes qui veulent coucher avec leurs patrons pour être promotée sont un mythe exaggéré par des misogynes. Le percentage d’accusations fausses dans les cas de viol rapporté à la police sont moins que 10%, alors vous avez tort de dire que c’est l’invers.

Moi, je supporte les droits de l’homme de tous individus et je n’accepte pas l’harcèlement n’importe qui est l’auteur. J’espère que vous serez capable de différencier dans le future et cesserez de poster des commentaire aussi ignorants et haineux qui ne servent qu’à stigmatiser ceux qui ont le courage de parler.
Tous les êtres humains sont égaux et balancer son porc, supporter la communauté LGBT et advoquer pour les droits des femmes ne sont pas d’actes d’agression contre tous les hommes mais seulement contre ceux qui ne respectent pas nos droits de l’hommes élémentaires.

Merci de remplir les champs obligatoires.