Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Milieu du sport, fédération française sportive

Je suis secrétaire dans une fédération française sportive.
L’ambiance de cette fédération est très très machiste. Les élus ont beaucoup trop de pouvoir.
Nous sommes nombreuses dans les salariées à être assujetties aux mains baladeuses, aux propos soit misogynes, soit sexistes des dirigeants de cette grande institution médiatisée.
J’y ai été victime de harcèlement sexuel par un des élus le 8 janvier de cette année.
J’ai été faire une main courante au commissariat de police pour dénoncer via les voies légales.
Car c’est bien de signaler les choses sur des sites comme #balancetonporc mais je pense que c’est encore mieux d’aller voir la police et de dénoncer nos agresseurs.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

20
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
5 Nombre de commentaires
15 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
8 Nombre de personnes ayant commentés
AgaeleAgaeleTotoAymeric LGMorse Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
PERSONNE
Invité
PERSONNE
Hors ligne

Vous avez bien raison. Ne vous laissez pas faire par ses faibles.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Sandrine
Invité
Sandrine
Hors ligne

Moi aussi je connais la même chose. Si ça se trouve on travaille au même endroit.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

Chère Morse et chère Sandrine,

Utilisez vos portables pour enregistrer ce qu’ils vous disent ! Si vous les voyez mal agir vis à vis d’une collègue, filmez la scène et s’ils vous interpellent, dites tout haut et tout fort ce que vous pensez et menacez-les de tout mettre sur mes réseaux sociaux, ça les calmera peut-être ! Il est temps de faire cesser ces comportements irrespectueux ! Soyez courageuses ! Soyez fortes ! La honte doit changé de camp ! Il y a eu un jour une Rosa Parks, faîtes-lui honneur.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Morse
Invité
Morse
Hors ligne

C’est malheureusement un procédé interdit de filmer ou d’enregistrer.
Pourtant ce serait formidable de pouvoir le faire ainsi ce n’est pas l’envie qui m’en manque mais on n’a pas le droit.
Merci pour votre message.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Morse
Invité
Morse
Hors ligne

Si ça se trouve…
Quoi qu’il en soit le plus important et de pouvoir passer par les associations officiel afin de faire une action commune.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Morse
Invité
Morse
Hors ligne

Ils ne sont malheureusement pas des faibles.
ce sont des personnes d’influence qui ont souvent des moyens financiers que nous autres n’avons pas. Ils peuvent se payer tous les avocats du monde s’ils le souhaitent pour se défendre, ce qui est parfaitement injuste.
il est donc difficile de leur tenir tête. cependant il y a des association qui aide les femmes sans ressource.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

Chère Morse,

Filmer et prendre des photos, peut-être ! La CNIL y veille, bien qu’il faudrait vérifier ce point de droit ! Par contre, enregistrer, je pense que c’est possible ! J’essaierai de trouver quelque chose à ce sujet et je vous tiendrez informée. Il faut trouver une solution ! À bientôt

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

Chère Morse et Chère Sandrine,

Une solution :

Dans un arrêt du 07 mars 2012, la Chambre Criminelle de la Cour de cassation a admis la validité à titre de preuve d’un enregistrement audio réalisé par un particulier à l’insu de la personne poursuivie.

Selon la Cour de cassation, ce type d’enregistrement n’est pas en outre un acte ou une pièce de procédure. Dès lors, il est impossible de demander au Juge pénal d’annuler cette « pièce » ou de l’écarter des débats. Pour la Cour, il s’agit d’un moyen de preuve comme un autre, soumis à la libre discussion des parties : le Juge pénal peut en tirer toutes les conséquences sur la culpabilité ou l’absence de culpabilité.

Cet arrêt est donc dangereux pour les libertés individuelles car il valide l’obtention d’un mode de preuve déloyal. En effet, de là à provoquer la réponse de la personne qui est enregistrée sans le savoir, il n’y a qu’un pas. La Cour de cassation a déjà validé la pratique du « testing », c’est-à-dire la possibilité pour une association notamment de présenter à un employeur ou à une boîte de nuit un candidat faisant partie d’une minorité ou autre, afin de prouver le refus d’embauche ou le refoulement lié à l’appartenance à cette minorité.

Maintenant pour la Cour de cassation, tous les moyens sont permis en quelque sorte au niveau de la preuve et notamment l’enregistrement. Ce sont toutefois les Juges du fond qui se prononceront sur la pertinence de la preuve.

J’espère que cela vous aidera.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

Des enregistrements audio, réalisés par un particulier à l’insu de la personne concernée, ne sont pas en eux-mêmes des actes ou pièces de l’information au sens de l’article 170 du code de procédure pénale et comme tels susceptibles d’être annulés mais constituent des moyens de preuve qui peuvent être discutés contradictoirement.

Voir le lien : legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?oldAction=rechJuriJudi&idTexte=JURITEXT000025470795&fastPos=82

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

Constitue du harcèlement sexuel le fait :

1. Pour un chef de service de pincer les fesses d’une salariée à plusieurs reprises et de provoquer des altercations avec elle sur le lieu de travail chaque fois qu’elle refusait de déjeuner avec lui (6) ;
2. Pour un salarié d’organiser un rendez-vous pour motif professionnel en dehors de l’entreprise avec une salariée qui était sous ses ordres, dans une chambre d’hôtel (7) ;
3. De faire parvenir à une jeune femme de longs courriers manuscrits, de nombreux courriels par lesquels le salarié en cause lui faisait des propositions et des déclarations, d’exprimer le souhait de la rencontrer seule dans son bureau, de lui faire parvenir des bouquets de fleurs (8) ;
4. Pour un supérieur hiérarchique d’envoyer des sms à un de ses subordonnés en lui indiquant notamment “je te souhaite une douce journée avec plein de baisers sur tes lèvres de velours” (9) ;
5. Pour un employeur d’avoir tenté d’obtenir des faveurs de nature sexuelle de la part de sa salariée en multipliant les cadeaux et les appels, en se rendant à son domicile et en faisant intrusion dans sa vie privée, dans le but de la convaincre et même de la contraindre à céder à ses avances (10) ;
6. Pour un collègue de tenir les propos suivants “bon, c’est quand qu’on couche ensemble” et de poser des questions intimes sur la vie privée (11) ;
7. D’adresser à une subordonnée des remarques sur sa vie privée, de porter des appréciations axées sur son anatomie, de tenter d’obtenir des faveurs sexuelles et d’exercer des mesures de représailles professionnelles (12) ;
8. Pour un salarié, responsable de nuit d’un établissement, de demander d’avoir des rapports sexuels avec une salariée en échange d’une augmentation de salaire, demande accompagnée d’attouchements, même si ces faits se sont déroulés la nuit dans une ambiance festive (13) ;
9. Pour un salarié d’avoir envers une collègue un comportement injurieux, consistant en des insultes et remarques essentiellement à caractère sexuel, et des gestes déplacés (14) ;
10. D’adresser des messages électroniques et de tenir des propos à caractère sexuel à l’occasion de l’heure du déjeuner et lors de soirées organisées après le travail (15).
Il ne faut pas perdre de vue que toute drague lourde n’est pas constitutive de harcèlement sexuel ! Ainsi, selon la Cour, une attitude de séduction même dénuée de tact ou de délicatesse ou de simples signaux sociaux conventionnels lancés de façon à exprimer la manifestation d’une inclinaison ne constituent pas en soi le délit de harcèlement sexuel, notamment en l’absence de chantage ou de pressions (16).

De plus, des familiarités réciproques peuvent écarter toute notion de harcèlement sexuel (17).

Merci de remplir les champs obligatoires.



Morse
Invité
Morse
Hors ligne

J’ignorais cela je vous remercie
du coup je vais faire ce qu’il faut pour pouvoir faire des enregistrements le moment venu

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune
Hors ligne

Je vous en prie ! Surtout n’oubliez pas : l’enregistrement audio pour se protéger est possible mais c’est le juge qui décide d’en tenir compte ou non ! Une fois les enregistrements faits, voyez un avocat spécialisé dans les affaires d’harcèlements sexuels au travail ! Bon courage.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Aymeric LG
Invité
Aymeric LG
Hors ligne

Bonjour chère Morse. Journaliste, j’enquête justement sur les pratiques, les dérives et l’ambiance qui règne au sein de la fédération dans laquelle vous travaillez et j’aimerais beaucoup entrer en contact avec vous afin d’évoquer le sujet plus en détail (et en privé). Je n’ai pas trouvé d’autres moyens pour vous contacter de manière plus discrète, veuillez m’en excuser. Si jamais vous pensez pouvoir répondre favorablement à ma demande, nous trouverons un moyen pour entrer en contact tous les deux. Merci, bien à vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Toto
Invité
Toto
Hors ligne

La main courante ne sert pas à grand chose, il faut déposer plainte et voir sur les sites tel que: stop-harcelement-sexuel.gouvernement.fr

Merci de remplir les champs obligatoires.



Toto
Invité
Toto
Hors ligne

J’ai un peu de flair, je crois savoir où vous êtes, ne vous laissez pas faire, il y a quelques années, je pense se, il y a eu une affaire similaire avec un D G

Merci de remplir les champs obligatoires.



Agaele
Invité
Agaele
Hors ligne

Courage j ai travaillé au même endroit que vous pendant 9 ans. Je connais les élus mais jamais être confronté à ces propos . Mais je n en suis pas le moins du monde étonnée…..ils sont tous puissants…

Merci de remplir les champs obligatoires.



Agaele
Invité
Agaele
Hors ligne

La Fédé se sont deux choses à savoir quand on arrive. C est faite attention à vos attitudes, vêtement,raprochemement…et le qui-pine-qui….
C est bien de dénoncer il faut du courage bravo….

Merci de remplir les champs obligatoires.



Toto
Invité
Toto
Hors ligne

Si c’est la même Fede dont on parle en ce moment, ils procèdent à une enquête interne, qui ne va rien donner, beaucoup d’élus sont mouillés. Il faut déposer une plainte aux services de police spécialisés pour ce genre d’acte ou au procureur de la république. Ne cédez pas aux chantages et pressions que vous allez subir. J’étais souvent chez vous dans les couloirs, j’en sais.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Agaele
Invité
Agaele
Hors ligne

Bonsoir. Cette fédé dont vous parlez j y ai travaillé 9 ans avant d’être licencié l année dernière…..ces pratiques ces mots dégradants ces regards salaces je les connais. J ai eu la chance de ne pas entendre ces mots à mon propos mais cela.ne veut pas dire que je ne les est pas entendue. Combien de ces femmes.au sein de cette même fédé on êtes harcelé et qui n’ont rien dit pour un poste en retour j’ en connais…..
L ambiance…ha machistes et je peux de sources sur vous dire que les femmes dans cette fédé ne sont pas considéré a leur juste valeur et qua travail égale voir.mieux on préférera le.donner à.un homme. Juste bonne….
Et pire depuis la.nouvelle présidence….elle ne.pourrait être que masculine cette fédé beaucoup d’homme.étrangement évoluent plus que vite et on des responsabilités qui devrait revenir aux femmes qui travaille dans leur ombre:leur assistante….
Ne lâchez pas battez vous et je vous soutient car mon licenciement n’a pas de rapport directe avec.le.harcèlement ou autre mais je sais que l on ma culpabilise de n avoir été qu’une femme ..et qua un moment la personne avec qui je travaillait me traitait comme.une M…et cela a été.très.loin…. une première à la fédé car il.y a eu avertissement…..
Alors soyez la première battez vous il y en a eu des femmes.avant vous a des poste comme.le.votre (intérimaires) …et qui sont parties à cause de ces hommes du comité….faites le pour vous , pour elles ….Ne lâchez rien…✊✊✊

Merci de remplir les champs obligatoires.



Aymeric LG
Invité
Aymeric LG
Hors ligne

Bonjour, comme proposé à l’auteur du message initial, n’hésitez pas à vous signaler auprès de moi si vous souhaitez témoigner (anonymement ou non) dans le cadre de mon enquête sur l’ambiance qui règne au sein de cette fédération. Si vous êtes intéressée, nous trouverons un moyen d’entrer en contact tous les deux. Merci. Bien à vous.
Aymeric, journaliste au service des sports d’une rédaction parisienne.

Merci de remplir les champs obligatoires.