Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Meurtri par des soignant

j’ai 38 ans et suis victime de terreur nocturne et flashback depuis maintenant 8 mois, de trouble sexuels (impuissance) et de dégoût dans les situations d’intimités avec ma femme (panique, colère et vomissement).

Mon histoire:

Suite à une agression à l’adolescence j’ai fréquenter un service de pédopsy dans les années 90 durant une période de +/- 3 ans, je ne souhaites pas vous raconter ses trois années et encore aujourd’hui je ne suis pas certain que ces choses soit vraiment arrivée car je n’en avais pas souvenir avant le début de ces flash back il y’a 8 mois.
j’espère juste que si d’ autres personnes ayant vécu les choses que je crois me souvenir elles puissent se dire qu’elles ne sont pas folles

dans ces flash back je vois un infirmier venant de nuit avec deux filles hospitalisé dans la même aile que moi (aile mixte) l’une d’elle a subi un viol elle à 13 ans elle a accouché sous x quelque mois auparavant et subi une sorte de monté de lait régulière. cet infirmier nous faisais nous mettre nu tout les 3 dans ma chambre et nous obliger a “tété” cette jeune fille et il prenais des photos avec son polaroid, il nous menacé de finir en isolement si nous ne faisions pas ce qu’il disais et une fois fait, il nous menacer de montrer les photo a nos famille si nous refusions de recommencer. je ne sais pas combien de fois se sont répété ses “séances” nocturnes

il y’avais aussi cette gentille infirmière qui nous apprenais a faire des bracelets brésilien et qui nous surveiller durant les douches, le problème était qu’a chaque fois qu’elle devais me contrôler, je devais lui faire “goutter” que j’était bien propre. Sinon je ne pouvais descendre a la cafétéria avec les autres, je ne pouvais pas non plus aller en salle TV quand c’était elle qui surveiller donc je laisser faire

Et il y avais aussi un autre infirmier, sévère qui de temps en temps me trouver trop “agité” dans le service et demander a ce que je sois sous contention “pour le bien des autres enfants du service, il venait accompagner du “paparazzi” sans son appareil, et prenais ma température avec un gant en caoutchouc sur la verge.

d’autre chose sont apparu en même temps que les flash back, des bouffé d’angoisse et une incapacité a me retenir de pleuré devant toy story ou avec certain générique de dessins animé ou devant le film space jam . juste une boule au ventre, des frissons de l’angoisse et les larmes me monte avec un profond sentiment de dégout.

depuis 8 mois ma femme ne peux plus me toucher, et quand elle essaye j’ai une monté de rage et de colère, je ne sais pas si ces choses se sont réellement passées, je n’ose lui en parler, je n’arrive plus a prendre mon fils dans mes bras, mes flash-back on commencer le jour de ses 11 ans. Ma femme parle de divorce et veux que j’aille consulter, comment lui dire que je ne souhaite pas retourné voir un psy après tout ça ? car oui suite à l’angoisse de sortir de chez moi après mon agression initiale c’est un PSY qui a conseiller à mes parents l’hospitalisation dans cet enfer qui me revient toutes les nuits.

J’ai 38 ans je suis impuissant, et je risque de bientôt perdre ma famille.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

3
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
3 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
psionicBulle Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Bulle
Membre
Bulle
Hors ligne

Bonsoir,
Bravo et merci d’avoir eu le courage d’écrire votre témoignage pour les autres mais sachez que vous non plus vous n’êtes pas fou.

Vous semblez hésiter dire que vous n’êtes pas sûr de vos souvenirs mais votre mal être viscéral lui est bien présent.

Vous dites que cela fait 8 mois que vous avez des flashbacks y a t’il eu quelque chose de particulier ? Est ce que cette période de l’année vous évoque quelque chose ? L’âge de votre fils 11ans fait peut-être écho en vous ?

Je sais que vous n’êtes pas favorable à une thérapie mais il semblerait que votre passé face surface je ne saurais que trop vous conseiller de ne pas rester seul face à tout cela.

Si vous ne vous sentez pas d’en parler de vive voix avec votre femme écrivez lui ce que vous ressentez mettez tout cela sur papier essayer de lui faire comprendre la situation vous ne méritez pas de perdre votre femme et votre fils pour quelque chose qui n’est absolument pas de votre faute.

Courage à vous je souhaite sincèrement que votre situation s’arrange le soutien des personnes qu’on aime est important même si c’est difficile à accepter au début.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre
psionic
Hors ligne

Cher anonyme, Bulle a parfaitement raison ! Mais qu’est-ce que cet hopital de dingues pervers ? Le personnel soignant était totalement hors de contrôle et menait des abus des enfants patients dont ils avaient la garde ! C’est totalement inadmissible ! Ils sont tous bons pour la prison !

vous écrivez:
“suis victime de terreur nocturne et flashback depuis maintenant 8 mois, de trouble sexuels (impuissance) et de dégoût dans les situations d’intimités avec ma femme (panique, colère et vomissement).”

Ce que vous décrivez est le choc de la mémoire traumatique des agressions sexuelles que vous avez subies avec ces dingues vous instrumentalisaient pour faire leurs horreurs pédophiles ! C’est monstrueux ce qu’ils vous ont fait en toute connaissance de cause puisque c’étaient des soignants d’une maison de santé. C’est l’un des pires témoignages du genre que lis depuis bientôt deux ans de site !

Cher anonyme, vous devez en parler à votre femme et consulter d’urgence: la mémoire traumatique fait revenir les souvenirs avec l’état émotionnel de l’agression :ce que vous ressentez maintenant c’est ce que vous ressentiez au moment des abominations.

Voici des liens pour vous aider:

l’Association Vivre Soleil Renaître est une aide aux victimes de l’inceste, de viol extra-familial, d’agressions sexuelles, …

http://www.vivresoleilrenaitre.org/

Réseau France victimes

http://www.france-victimes.fr/

numéro d’urgence: 116 006

** l’AIVI (Association Internationale pour les Victimes d’Inceste) site internet:

https://aivi.org/

https://www.sos-inceste-violences-sexuelles.fr/
numéro vert: 02 22 06 89 03
ARSINOE – Liens Utiles
http://www.arsinoe.org/arsinoe-liens.php

** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:
http://www.institutdevictimologie.fr/annuaire.php

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/

** indiqué par Céline9: un site très intéressant d’ailleurs
https://www.cyrinne.com/

Vous en avez grand besoin de consulter, je vous l’assure, Bulle a raison et j’insiste pour ma part.Contactez les associations de victimes ci-dessus elles vous permettront de trouver un thérapeute apte à entendre votre souffrance, la comprendre et vous permettre de trouver votre chemin de guérison.

N’hésitez pas à revenir nous demander des précisions.

De tout coeur avec vous.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre
psionic
Hors ligne

Cher anonyme, vous êtes en grand danger et fragilité, louée soit Bulle pour être intervenue.

Vous écrivez:

“… suis victime de terreur nocturne et flashback depuis maintenant 8 mois, de trouble sexuels (impuissance) et de dégoût dans les situations d’intimités avec ma femme (panique, colère et vomissement).”

Ce que vous décrivez est le choc de la mémoire traumatique des agressions sexuelles que vous avez subies.

Cher anonyme, vous devez en parler à votre femme et consulter d’urgence: la mémoire traumatique fait revenir les souvenirs avec l’état émotionnel de l’agression :ce que vous ressentez maintenant c’est ce que vous ressentiez au moment des abominations. Prenez contact avec des associations spécialisées dans l’aide aux victimes de ce type d’agressions. Voici des liens pour vous aider:

l’Association Vivre Soleil Renaître est une aide aux victimes de l’inceste, de viol extra-familial, d’agressions sexuelles, …

http://www.vivresoleilrenaitre.org/

Réseau France victimes

http://www.france-victimes.fr/

numéro d’urgence: 116 006

** l’AIVI (Association Internationale pour les Victimes d’Inceste) site internet:

https://aivi.org/

https://www.sos-inceste-violences-sexuelles.fr/
numéro vert: 02 22 06 89 03
ARSINOE – Liens Utiles
http://www.arsinoe.org/arsinoe-liens.php

** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:
http://www.institutdevictimologie.fr/annuaire.php

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/

** indiqué par Céline9: un site très intéressant d’ailleurs
https://www.cyrinne.com/

Vous en avez grand besoin de consulter, je vous l’assure, Bulle a raison et j’insiste pour ma part.
Contactez les associations de victimes ci-dessus elles vous permettront de trouver un thérapeute apte à entendre votre souffrance, la comprendre et vous permettre de trouver votre chemin de guérison.

Votre femme et vos enfants ne comprennent pas ce qui vous arrive, et croient que vous les rejetez pour des raisons classiques d’adultère ou assimilable alors que votre cas est beaucoup plus grave et surtout n’a rien à voir avec tout cela.

Il vous faut absolument consulter en mémoire traumatique en vous appuyant sur les associations mentionnées plus haut qui elles seront aptes à vous conseiller des thérapeutes spécialisés dans les traumatismes liés aux agressions sexuelles dans l’enfance. Il faut aussi tout lui dévoilier pour qu’elle comprenne et surmonter votre réticence à consulter, c’est, je le crains, la seule chance de sauver votre famille.

N’hésitez pas à revenir nous demander des précisions.

De tout coeur avec vous.

Courage et soutien.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.