Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Messieurs faites aussi attention aux filles avenantes… Surtout dans le travail.

Bonjour, Je suis un homme de 46 ans et peut vous garantir que des histoires identiques à celles que vous racontez dans vos témoignages arrivent aussi aux hommes, surtout si celui-ci a un poil de « pouvoir » et/ou de réussite personnelle et professionnelle.

Dernier exemple que je vis en se moment : la remplaçante de mon assistante en congés maternité qui a un comportement et une approche particulière dès qu’elle s’adresse à un homme. J’ai même eu le droit a une proposition au milieu de mes collègues en me demandant si ma femme et moi serions open pour un plan à 3 !
N’ayant pas réagi à cette provocation et la considérant comme une fille malheureuse, ne sachant pas très bien où elle en est dans la vie… J’ai eu la surprise de subir une attaque de sa part par mail… Lui ayant répondu en concluant que nous déclinions son plan à 3, je me suis retrouvé pratiquement en port à faux car elle a nié le fait et considéré que je fantasmais…
Heureusement qu’elle avait fait cette proposition en public et que mes collègues m’ont soutenu car j’aurais pu avoir de grave soucis, surtout en cette période ou l’homme est obligatoirement un porc !

Alors soit, les hommes n’ont pas tous les droits, les filles ne sont pas en self-service mais les hommes aussi doivent se protéger dans le milieu professionnelle.

Je ne vous raconte même pas la fois ou une de mes commerciales à l’étranger a essayé de m’expliquer qu’il ne restait qu’une chambre à l’hôtel…

C’est cela aussi la réalité

Prêt à essuyer vos rafales les filles !!!

Sylvain

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

10
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
4 Nombre de commentaires
6 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
4 Nombre de personnes ayant commentés
houlalaSylvainn nLa révoltée Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
La révoltée
Invité
La révoltée

Je partage entièrement votre point de vue, mais je pense qu’avec ce genre d’association, elles seront nombreuses à écrire du n’importe quoi. Je connais bien le monde du travail, et je connais aussi beaucoup les femmes, elles sont mesquines, jalouses, et cette génération ne connaît plus l’humour, aussi il y a à boire et à manger dans leurs témoignages. J’ai été invité dans des soirées lingeries où elles vendent de multiples accessoires. J’ai refusé d’y aller ! J’estime que j’ai encore du respect pour les HOMMES avec qui j’ai partager une ambiance, plus que FRATERNELLE à mon travail.
INTERNET et le PORNO a fait beaucoup de TORT ces dernières années, dans leur éducation sexuelle. Je pense que tout est à revoir. Leurs discussions sont souvent à proscrire devant des jeunes enfants. Si vous voyez ce que je veux dire….
Une retraitée.

Merci de remplir les champs obligatoires.



La révoltée
Invité
La révoltée

Voilà mon texte et ce que j’ai à dire…
Pitié, ne confondez pas humour et harcèlement !
Je suis née fin des années 50 et j’ai passé toute ma carrière administrative dans un milieu masculin, où le nombre de femmes étaient encore très réduit à mes débuts.
A l’heure où vous êtes si nombreuses à porter plainte pour harcèlement, je me dis que vous êtes toutes aussi nombreuses à confondre l’HUMOUR et HARCELEMENT. Si chaque parole et geste de vos collègues deviennent mesurés, vous vivrez une ambiance des plus monotones, et votre travail sans ressentira tout autant.
Travailler dans la bonne humeur d’une ambiance plus que fraternelle, nous permettait de venir au turbin avec le plus grand plaisir, c’était notre 2ème « maison ».
Entourées de collègues « clowns » en tous genres, qui apportaient une ambiance au sein de notre établissement et faisaient de nos éclats de rire des souvenirs plus que réjouissants à raconter aujourd’hui.
Vous ne connaitrez jamais cette époque, où les histoires de fesses pleuvaient et ne faisaient que répondre à la demande de tous les collègues de 18 à 60 ans, en réunissant 3 générations, dont les éclats de rire raisonnent encore dans de nombreux mûrs d’établissements et d’entreprises.
Malheureusement vous ne connaitrez jamais ce plaisir !
Pauvre France ! Quelle époque, je ne vous envie pour rien au monde ! Vous vivez une époque où la délation passe avant l’amitié, où le porno diffusé sur vos téléphones portables et PC vous procure qu’à lui seul, votre plaisir en solitaire…. Surtout ne me dites pas que vous ne regardez pas ces films sur vos portables, je ne vous crois pas, alors que d’après certains sondages, 80% des enfants de plus de 11 ans ont déjà visionné des films pornos sur leurs PC.
Au lieu de jouer « les chochottes » dans des manifs anti-harcèlement, derrière votre masque se cachent souvent de véritables, redoutables et dangereuses fréquentations.
Oh bien sûr, je veux bien croire que certaines personnes ont été harcelées, mais c’est au même titre dans le milieu masculin et féminin. En connaissant le monde du travail, je connais également de quoi certaines personnes sont capables pour obtenir de l’avancement, et ça, c’est valable dans tous les milieux !
Au lieu de vivre une jeunesse triste qu’attendez-vous de la vie, le jour où il n’y aura plus d’humour au sein d’une entreprise, vous irez travailler comme des moutons, avec comme seule récompense, un coup de pied au cul !
Je constate que le monde FRATERNEL n’existe plus, l’HUMOUR disparait, la délation a fait place à l’amitié, vous vous mettez des barrières à tous les niveaux, ce n’est uniquement qu’au profit de votre hiérarchie, vous serez des plus faciles à manipuler pour la plus grande réjouissance de votre patron.
Pauvre France ! Pauvre jeunesse, ne confondez pas HUMOUR et HARCELEMENT.

Merci de remplir les champs obligatoires.



n n
Invité
n n

Gardez le ou les mails. Dans le milieu du travail, un seul mail est suffisant pour pouvoir porter plainte pour harcèlement.
Si vous sous sentez de le faire, portez plainte, vous avez un mail et des témoins.

Merci de remplir les champs obligatoires.



La révoltée
Invité
La révoltée

Je n’ai aucune raison, nous avons connu une époque fraternelle, et pas des collègues qui vivent de délation pour avoir de l’avancement…C’est la différence entre vous et moi.

Merci de remplir les champs obligatoires.



n n
Invité
n n

Vous entendez des voix, je ne vous parle pas à vous, mais à Sylvain

Merci de remplir les champs obligatoires.



n n
Invité
n n

J’ai oublié de dire qu’il faut d’abord signaler les agissements à votre employeur, ou à un représentant du personnel, ou au médecin du travail, oralement (et vous accompagnez d’une lettre), ou seulement par courrier.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Sylvain
Invité
Sylvain

Bonjour

Je n’ai aucune envie de porter plainte, je me fous d’ailleurs du comportement malsain de cette collègue intérimaire…
Il m’emmerde tous les jours et mon management la soutiendra jusqu’au moment ou j’amène la preuve et la l’affaire sera enterrée avec fracas et je serais mis un peu plus à l’index !

Si cette intérimaire ce permets ce comportement, c’est qu’elle espère une récompense en retour…

Mais je sais me protèger et je l’ai fait

Le harcèlement dans ce cas est professionnel tout en utilisant des moyens « sexuels » !

C’est ainsi qu’est faites notre société et je sais que même avec des preuves et arguments la société française me regarderait de travers si j’enfoncé cette pauvre fille par une plainte !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Sylvain
Invité
Sylvain

Mon employeur par son comportement est responsable de ce genre de situation et comme je l’ai dit plus haut, soit il me la reproche pour essayer de m’exploser, soit j’amène la preuve de mes dires et il enterre l’affaire avec chantage à l’emploi.

Merci de remplir les champs obligatoires.



houlala
Invité
houlala

j’ai eu un responsable qui devant ses subordonnés tenait des propos déplacés sur les uns où les autres quand ils avaient le dos tourné, enfin surtout sur les femmes, par exemple des propos dégradant sur leur physique, c’était insupportable, dans l’équipe tout le monde le critiquait, mais devant lui personne n’osait le contrer; un jour je lui ai dit ses 4 vérités, il me l’a fait payer…mais au moins je suis fière de moi..à noter et c’est un point important : avant qu’il ne monte en grade, quand il était notre collègue, jamais il n’avait tenu ce genre de propos…
et bien sûr, personne n’en parle, mais il y a aussi des femmes assez limites; certains témoignages (peu nombreux heureusement..) lus sur ce site sont parfois affligeants….et pourraient presque se retourner contre celles qui les ont écrit..Si elles avaient eu un minimum de raisonnement on peut facilement comprendre qu’elles n’auraient pas eu matière à témoigner sur ce site…

Merci de remplir les champs obligatoires.



houlala
Invité
houlala

j’ajoute qu’à 98 % les témoignages sont poignants, que de vies brisées, je suis effarée par le nombre de témoignages de victimes qui l’ont été dans leur enfance…qui se sont tues, ou alors, quand elles en ont parlé, n’ont pas été entendues, pour leur malheur ces victimes sont issues d’une époque où la parole d’un enfant n’avait pas la même valeur que celle d’un adulte; et surtout : pas de scandale !!!
heureusement les choses ont maintenant évolués..le tabou est tombé; enfin j’ose l’espérer…

Merci de remplir les champs obligatoires.