Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Médecin pervers

Je suis malade depuis 2 semaines, je décide donc d’aller chez le médecin. Évidemment, mon médecin traitant ne peut m’accueillir rapidement. Je choisis d’aller sur Doctolib et de prendre rdv avec un médecin des environs.
Je ne connaissais pas le docteur, sur sa photo doctolib il avait l’air gentil et sa salle d’attente était bien pensée pour les enfants (ça m’inspire confiance) : première fois donc que je le rencontre.
J’attends mon tour dans la salle d’attente. Une mère et sa fille sortent du cabinet et le médecin m’accueille de façon hautaine.. bon.. ne pas se fier aux apparences, mais je commence quand même à regretter mon choix de médecin…
Je lui explique donc mes symptômes, il me demande d’enlever mon haut. J’enlève donc mon pull et mon haut. Il me reste mon débardeur et mon soutien-gorge. D’habitude, cela suffit amplement à mon médecin pour écouter ma respiration avec son stéthoscope.
Il me regarde et me cris « enlevez tout, il faut que je puisse écouter ! » Je m’execute : j’enlève mon débardeur mais je garde mon soutien-gorge. Je suis mal à l’aise mais dans ces moments-là on ne sait pas quoi répondre au docteur. C’est la première fois qu’un médecin me demande une telle chose.
Il me demande de me tourner (de lui tourner le dos) et de dégrafer mon soutien-gorge d’un ton autoritaire. Je le fais sans savoir pourquoi. Je ne comprends pas pourquoi a-t-il besoin que je le dégrafe. Il déplace son stéthoscope sur le haut de mes seins… puis me demande de me mettre face à lui et d’enlever totalement mon soutien-gorge. (Jusqu’ici je l’avais dégrafé mais pas enlevé pour cacher mes seins…). J’enlève donc totalement mon soutien-gorge et le docteur me reluque sans retenu en passant son stéthoscope sur mes seins pour justifier sa demande. Je n’ai jamais eu autant honte de ma vie. C’etait horrible.
La fin du rdv ne s’est pas mieux passée et j’avais qu’une hâte : sortir d’ici !
Je me suis dépêcher de me rhabiller, il a continué de me parler avec son ton désobligeant et n’a pas osé me regardé dans les yeux jusqu’à la fin.
En plus d’être désagréable dans sa façon de parler ce médecin est un pervers… une chose est sûre, on doit le fuir comme la peste.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

1
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
1 Nombre de personnes ayant commentés
psionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre

Chère amie anonyme, ce médecin pervers a un comportement totalement scandaleux, votre récit est glaçant. Je vous conseille de dénoncer ses pratiques répugnantes à l’ordre des médecins. Vous pouvez également consulter le site http://coabuse.fr/
pour en retrouver d’autres victimes. Courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.