Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Liste non exhaustive

En famille, mon oncle me tripote sous l’arbre de Noël, demande à ma mère à quel âge elle s’est fait dépuceler, sa sœur la traite amicalement de salope. Mon petit neveu dénoncera des attouchements. Mon cher grand père ce violeur sur ses filles, mon grand oncle, qui a violé sa fille. Explications familiales : c’est normale tu sais, sa femme avait eu la totale ( famille dans le milieu médical!)
Le petit copain qui veut me violer dans un café, au fond de la salle.
L’exhibitionniste dans le train, je ne peux pas sortir de ma place, personne ne bouge.
Le collègue en stage qui te suit jusque chez toi.
Ton chef qui clame : tu as vu le beau petit lot que j’ai recruté?
Celui qui éructe : tu me fais bander.
Tes collègues dans l’ascenseur.
Celui que j’ai retrouvé dans ma chambre, après une soirée d’entreprise.
Mon chef qui me conseille de me mettre en jupe pour faire plus de business.
Celui qui a sa main sur ma poitrine en réunion ?!
Celui qui me coince pour rire dans les couloirs et me fait venir pour parler business et me raconte des histoires de cul.
La DRH qui me dit que c’est une preuve de confiance?!
Celui qui parle de son sexe à la machine à café chaque matin, pour bien commencer la journée ouaaiiissss. Je me passe de café, donc.
Celui qui ne comprend pas pourquoi tu ne veux pas fêter le quarter dans un bar à putes
Celui qui me fait un massage des épaules pendant que je bosse (il ne me dit pas bonjour, mais il me masse). En passant, MERCI à mon collègue qui lui a demandé si on pouvait savoir ce qu’il fout, au juste? Moi, je ne pouvais plus bouger.
Je ne mets plus de jupe, mais mon patron adore les petits culs bien serrés dans des pantalons noirs (opter pour le bleu de travail?)
Alors le jour où je mets une jupe…c’est Dufflot à l’assemblée.
Celui qui me plaque contre le mur pour me parler de mes chiffres, hein ma petite chérie?
J’ai raconté avant les trois ans de harcèlement, donc je passe.
C’est ma fille de 12 ans à qui on demande si elle suce dans la cour de récré.
C’est celle de 11 à qui est suivie par 3 garçons qui en feraient bien « leur petite copine parce qu’elle est bonne » en rentrant à la maison.
Elle était en maternelle quand 3 garçons plus grands lui ont fait baisser sa culotte dans la cour de l’école. On a « un peu » discuté avec les instits, j’ai « un peu » parlé aux parents aussi.
C’est dire à sa fille baisse la tête, mets plutôt un jean, pas de top trop court, ne souris pas trop, pardon ma douce, mais…c’est avoir peur pour elles. Tout le temps.
C’est ma fille qui s’inscrit au Kravmaga.

Et pourtant, je ne confonds pas tout. Hier, pot d’entreprise. Par totale maladresse, le patron me met une main au cul. Il voulait prendre son portable, et pan! J’en rigole encore de bon coeur. OK, ça m’a pris trois heures, mais j’en rigole vraiment, il ne l’a tellement pas fait exprès. Fallait voir nos têtes à tous les deux.
Ce rire m’a libérée, je ne suis pas encore complètement bousillée à l’intérieur.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

2
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
2 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
CELINE : BBRAVO a ttes celles qui parlent !Chloé Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Chloé
Invité
Chloé

Triste quotidien que le nôtre n’est-ce pas ?
Merci de souligner que nous savons faire la différence entre un homme maladroit, bien intentionné d’un sale porc. N’en déplaisent à ceux qui veulent nous faire passer pour de furieuses réacs.
Je vous souhaite bien du courage : Élever des filles n’est pas chose aisée. Je prie pour toutes ces jeunes filles dont le parcours vers la féminité sera, c’est une abominable évidence, compromis par des porcs.

Merci de remplir les champs obligatoires.



CELINE : BBRAVO a ttes celles qui parlent !
Invité
CELINE : BBRAVO a ttes celles qui parlent !

il faut du courage face aux porcs qui nous paralysent ,
il faut du courage pour déposer plainte
il faut du courage pour en parler avec ses proches, ses amis …
il faut du courage pour braver le regard de la société qui nous condamne, nous,
il faut du courage pour, enfin, libérer sa parole

et finalement c’est encore à ces femmes qui souffrent qu’on reproche …!!!!!!!!!!!!!

Merci de remplir les champs obligatoires.