Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

L’excuse de la boisson

Il y a une semaine, j’ai bu un peu trop avec ma colocataire … et, un garçon qui me tourne autour depuis des mois, me raccompagne jusqu’à notre immeuble.
C’était la première fois que je buvais et je ne savais quasiment pas réfléchir, ni réagir, je n’étais vraiment pas bien.
Il est rentré dans l’immeuble, dans NOTRE appartement, NOTRE intimité mais il n’écoutait pas. Puis dans ma chambre, puis m’a aidé à me changer. Et puis, je me suis mise à somnoler dans mon lit. J’ai senti qu’il me tenait la main, puis qu’il s’est couché à côté de moi mais jetais trop saoul pour le repousser. Et puis, quand il a cru que je dormais (sûrement) il m’a embrassé. Et je n’ai encore rien pu faire. Ni dire. Je n’ai pas bougé la bouche ou quoi, j’étais dans un sale état. Puis, je ne sais pourquoi, j’ai oublié ça.
Le lendemain ça m’est revenu en pleine tête et depuis, rien ne va. Je me sens mal, sale, … Ce n’est pas un viol, ce n’est même rien du tout mais quel poids sur mes épaules … Je ne peux plus m’arrêter de pleurer, je peux changer la disposition de ma chambre, de mes draps, rien ne change à l’intérieur et je ne sais plus quoi faire.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

1
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
1 Nombre de personnes ayant commentés
psionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre

Chère anonyme, vous ressentez de toute évidence les effets psychiques d’un viol psychologique. Cela se lit assez clairement dans votre témoignage. Ce porc s’est imposé à vous et a dépassé vos limites: il a violé votre intimité à toutes deux et vous-même et votre colocataire, pire que cela, il a profité de votre état pour abuser de vous mais comme vous étiez hors d’état d’agir vous n’avez rien pu faire. Vous vous sentez violée et avilie dans votre intimité et votre personne, c’est probablement le contrecoup psychique très violent une fois l’état d’ébriété passé. Je vous conseille de consulter immédiatement, afin de diagnostiquer au plus vite le trouble psychique qui vous met dans cet état. Il est clair que vous ne pouvez rester ainsi, votre état psychique et émotionnel est bouleversé. A ce stade, je vous indique des sites pour vous aider dans cette démarche:
Sites médicopsychologiques:
** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:
http://www.institutdevictimologie.fr/annuaire.php

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/

** indiqué par Céline9: un site très intéressant d’ailleurs
https://www.cyrinne.com/

** psy coach: un espace consacré au harcèlement
https://www.psy-coach.fr/

** soutien-psy en ligne
https://www.soutien-psy-en-ligne.fr/

Pour ce qui est des suites, je vous indique que les associations d’aides aux victimes d’agressions sexuelles conseillent de toujours porter plainte contre le violeur, l’agresseur. Afin de vous orienter je vous indique les sites suivants:
Associations de lutte contre les violences faites aux femmes
CFCV – Collectif féministe contre le viol
http://www.cfcv.asso.fr
numéro d’urgence: 0 800 05 95 95
FNSF – Fédération nationale solidarité femmes
http://www.solidaritefemmes.asso.fr
CNIDFF – Centre national d’information sur les droits des femmes et des familles
http://www.infofemmes.com
Femmes solidaires
http://www.femmes-solidaires.org
FDFA – Femmes pour le dire Femmes pour agir
http://www.femmespourledire.asso.fr

vous pouvez aussi consulter le Réseau France victimes

http://www.france-victimes.fr/

numéro d’urgence: 116 006

Je vous conseille de voir un thérapeute, de préférence un psychiatre d’école analytique, car vous avez peut-être besoin d’un traitement adapté le temps que la blessure psychique soit traitée par une thérapie adaptée.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.