Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Les joies du marché

Bonjour voilà je ne pensais pas qu un jour je serai capable de témoigner sur votre site mais la , trop c est trop ! Je travaille sur les marchés et supporte déjà les blagues degueulasses,la drague lourde , les regards insistants et les propositions déplacées de certains vendeurs mais cette fois ça dépasse les bornes Aujourd’hui un des vendeurs s est permis de me toucher entre les cuisses car apparemment comme j étais retournée et un peu baissée ,je rangeais le banc ,sa main aurait glisser jusqu’à mon entrecuisse ! Je suis partie du marché très en colère et en pleurs . Mais dans quel monde vit on ? Je me sens mal à l aise et je me demande comment on éduque les garçons ? Dans une espèce de suprématie ou finalement ils se comporteraient comme bon leurs semblent . J ai l impression d être un animal, de ne pas avoir de droit et qu’il faudrait que se sois moi qui minimise son geste . Dans l histoire on va dire que je suis chanceuse car j ai mon compagnon qui va aller trouver ce fameux vendeur et lui expliquer à sa manière. Je sais que mon histoire est d une banalité monstrueuse mais ça m à permis de mettre des mots sur mon mal être. Je suis attristée et très en colère de toutes les histoires que j ai pu lire ici . C est un fléau .Bon courage à toutes les femmes qui comme moi ne sont pas considérées .

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

1
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
1 Nombre de personnes ayant commentés
psionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre

Chère amie anonyme, tout d’abord je vous remercie de votre témoignage courageux sur le site, car ils le sont tous à leur manière et nous sommes là pour vous répondre et vous lire. En tant qu’homme je suis révolté par ce que vous révélez, et il est heureux que votre compagnon aille vous défendre auprès de ce porc qui vous a publiquement avilie. Car c’est bien de cela qu’il s’agit, l’avilissement de votre personne et donc de votre humanité, c’est cela qui se joue dans ces gestes abominables: un avilissement de votre personne en tant que personne humaine douée de raison et du libre arbitre. C’est un avilissement insupportable et très grave, il n’y a rien d’étonnant à ce que vous soyez partie en colère et en larmes car vous avez ressenti au plus profond de vous cet avilissement, cet atteinte insupportable à votre humanité, ce qui vous a révolté. Je ne vais pas vous exposer mon analyse sur ce qu’il se passe, juste pour dire comme je l’écris souvent que c’est le fruit de forces sombres qui parcourent notre monde et causent un régrès dans les rapports entre femmes et hommes. Ce n’est pas un constat anodin car c’est un problème global, regardez le cas de la courageuse artiste Kubra Khademi qui s’est réfugiée en France suite à sa fameuse performance Armor qui visait à interpeller contre les agressions sexuelles constantes que subissent les femmes de son pays depuis toutes jeunes:

http://kubrakhademi.org/portfolio-items/armor/?portfolioCats=10

Ce n’est donc pas anodin, ni quelque chose à minimiser car c’est un avilissement permanent de la personne humaine féminine qui se joue derrière cela, et rien moins que la prophétie d’Andréa Dworkin qui risque devenir réalité. C’est la raison pour laquelle nous vous soutiendrons tous et toutes dans votre révolte car nous sommes totalement avec vous. Ce que je peux vous conseiller c’est de remettre ce porc à sa place, voire de porter plainte contre lui. Surtout, je vous invite aussi à consulter pour évaluer les dommages psychiques de cette agression car cela peut vous causer un état dépressif latent insidieux, juste par précaution.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.