Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

L’enfance je ne connais pas

Quand j’avais 5 ou 6 ans ma mère me faisait regarder des films pornos avec elle. Mon père ne le savait pas, n’était pas là à ces moments là. Environ à la même époque elle me présentait ses nombreux amants, me racontaient ce qu’ils faisaient ensemble, parfois m’emmenait chez eux, des fois j’attendais dans une autre pièce pendant qu’ils couchaient ensemble. Une fois alors que je prenais un bain avec elle ma mère m’a demandé de lui faire un cunnilingus, j’ai refusée en m’énervant et en lui disant que ça ne me semblait pas normal. je n’en pouvais plus qu’elle me parle de sexe, qu’elle soit obsédé par ça, je n’en pouvais plus des hommes qu’elle voyait. Je me sentais en insécurité avec elle mais je ne savais pas comment en parler à mon père ou à qui que ce soit. J’ai commencé à être très angoissée vers cette âge là (5 ou 6 ans), à me sentir différente des autres enfants, à me sentir extrêmement seule et à penser que je serais mieux morte. Mon père est décédé alors que j’avais 9 ans. à ce moment là j’ai eu l’impression d’être laisser à une mère mauvaise, qui ne me protégeais pas et je détestais. Je faisais avec tout en me sentant extrêmement malheureuse. peu de temps après la mort de mon père elle s’est mis en couple avec un homme obsédé par le sexe, ils en parlaient près de moi et en faisaient alors que j’entendais tout et pouvait tout voir. De plus on ne me laisser pas d’intimité. Un jour, alors qu’on étaient tous les trois en vacances chez ma grand mère, cet homme est venu dans ma chambre et m’a abusé sexuellement. Je n’ai rien pu faire, j’étais sidérée, je ne comprenais pas ce qui se passait. Il a recommencé une deuxième fois, j’en ai parlé à une amie du village qui en a parlé à sa grand-mère qui a appelé la police. Quand les flics ont emmené mon beau père et ma mère au commissariat et moi en foyer ça a été un énorme soulagement.
Je suis resté en foyer un mois, pour la première fois de ma vie j’avais l’impression d’être une enfant avec un rôle d’enfant et que les adultes s’occupaient de moi comme des adultes devraient le faire. je me sentais en sécurité. J’espérais aller en famille d’accueil et savoir enfin ce que c’est d’avoir une mère qui tient se rôle. Malheureusement ma mère est venue chercher car le procès avait statuer qu’elle pouvait reprendre la garde. La première chose qu’elle m’a dit c’est que je lui avais fait beaucoup de mal en mêlant la police à tout ça, qu’elle avait pensé à se suicider tous les jours blabala. ça m’a fait énormément de mal car j’avais conscience que c’était moi la victime et qu’elle ne le reconnaissais pas. En arrivant à la maison, alors que ma grand mère n’était plus là elle m’a tabassé en me disant qu’à cause de moi elle était allée en grade à vue… J’ai subi d’autres agressions sexuelles et viols par la suite par d’autres hommes.
Une psy que j’ai vu récemment m’a dit que le fait de ne pas avoir été suivi psychologiquement à ce moment là (car ma mère ne le voulait pas) m’avait peut être fait rentrer dans un rôle de victime. J’ai eu des soucis sexuels et relationnels amoureux jusqu’à y a deux ans. J’essaye de me reconstruire chaque jour avec tout ça et de ne pas être que dans des états de survie. Le manque de reconnaissance de ce que j’ai vécu me fait aussi mal que le traumatisme des agressions en elles mêmes. J’en veux autant à mes agresseurs, qu’a ma mère, qu’au reste de ma famille et qu’à la justice. Quand j’ai été interrogé par le juge alors que j’avais 10 ans ça a été terrible car javais l’impression d’être coupable et mon beau père n’a eu que 3 mois de prison. C’est pour cela que je n’ai jamais porté plainte pour mes autres agressions, peur de revivre une double peine. Aujourd’hui j’hésite tout de même à porter plainte contre mon dernier agresseur.
Mais mon grand questionnement du moment est de casser les ponts avec ma mère, ma ça me demanderait un changement de vie et je ne sais pas comment faire: déménagement et rompre tous les liens que l’on a en commun.
Ma mère à changer de comportement il y a 10/15 ans, elle devenue plus maternelle, moins toxique. Mais je n’arrive pas à la pardonner surtout parce qu’elle ne reconnait pas sa culpabilité. Les peu de fois où j’ai essayé de lui parler, c’est comme si elle avait tout oublié de son comportement qu’elle a eu lors de mon enfance. Je voudrais juste qu’elle reconnaisse sa culpabilité mais pour elle c’est moi la méchante de lui demander cela.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME