Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Le premier petit cochon

Je ne sais plus quel âge j’avais, 10-11 ans… Un peu plus, un peu moins.
Ni combien de fois cela s’est produit : 5 ou 6 fois ? Un peu plus, un peu moins…

Quand j’allais chez mon parrain en vacances, son fils, mon cousin de trois ans de plus que moi venait dans mon lit en pleine nuit (là où je dormais, juste à côté de sa propre soeur !!), pour se satisfaire. Il me masturbait, me faisait des cunnilingus.

Certaines fois je devais dormir tout le long.. Je me réveillais en n’ayant plus de culotte et en me demandant : mais qu’est-ce qu’il a bien pu se passer ?
D’autre fois je me réveillais en plein pendant qu’il était occupé à me toucher, et j’étais tellement tétanisée que je n’osais (je ne pouvais) pas bouger. D’ailleurs si je me réveillais comment parler de cette situation embarrassante ? Et si ça se retournait contre moi, qu’on disait que je l’avais voulu ? J’ai préféré « faire la morte », d’ailleurs c’est ce que je suis depuis des années, une morte-vivante, un zombie. Mais j’y reviendrai.

La première fois, je n’ai pas compris ce qu’il se passait (j’étais innocente de ces choses) et j’ai cru que c’était ma cousine qui me touchait le sexe. Puis j’ai vu qu’elle dormait, alors je me suis demandé qui c’était.. Mon parrain ? Oh non, s’il vous plaît, pas lui, je l’apprécie tellement, je serais trop déçue.. Ou l’un de ses deux fils ? Lequel ?

J’ai compris qui c’était petit à petit, car j’ai fini par en parler à ma cousine et elle a dit : « c’est probablement J.. il a déjà essayé avec moi il y a deux ans.. » c’est-à-dire quand elle avait 6 ans, et lui 11 ans !

J’ai pensé qu’effectivement ça devait être lui, car quand il avait fini sa petite affaire sur mon corps, il laissait reposait sa tête sur mon ventre, tranquillement. Et cette tête était un poids énorme… j’étais frêle à l’époque, et lui quelque peu enveloppé. Son frère plus svelte. Une tête si lourde, ça devait bien être J.

A 27 ans en état de choc j’ai voulu en parler, porter plainte, mais ma mère ne m’a pas amenée à la police mais plutôt confrontée à mes oncle et tante (sa soeur) car ils avaient du mal à me croire.

A 40 ans je viens de porter plainte, mais c’est prescrit. J’en veux à ma mère. Aux institutions qui ne m’ont pas aidée : médecin, psychiatres et psychologues divers… je leur ai parlé mais aucun ne m’a dit de porter plainte pour que ça aille mieux, et personne n’ a pris ça vraiment au sérieux.

J’ai eu 2 grossesses psychologiquement difficiles.

Je n’arrive pas à avoir une vie sexuelle avec mon mari.

Tout le monde a tendance à minimiser mais la destruction psychologique est immense et toujours présente, même 30 ans après.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

1
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
1 Nombre de personnes ayant commentés
psionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre
psionic
Hors ligne

Chère anonyme, quelle abomination indescriptible ! Les agressions pédophiles et incestueuses sont parmi les plus horribles témoignages. Je lis chaque de vos messages et je répondrai complètement dans le quatrième. De tout coeur avec vous. Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Obtenir de l'aide

Retrouvez dès maintenant tous les conseils de nos membres, ainsi qu'une liste d'associations en mesure de vous venir en aide, en vous rendant dès maintenant sur le forum BalanceTonPorc.com.