Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

le pote de tes parents

Mes parents ont un couple de potes. Ils passent beaucoup de weekend ensemble. Ça a commencé dans une cabine d’essayage, j’avais 15 ans. Ma mère et sa femme sont parties dans un magasin, lui m’a emmené essayer des pulls dans le magasin d’en face. J’étais dedans, lui a coté et commentait mes essayages. Mes seins avaient poussés, il m’a dit que ça m’allait bien, ça allait mieux dans le pull. Puis il a ouvert la cabine, me découvrant torse nu, il a rajouté qu’il me préférait comme ça. Le temps est passé à coup de frôlements de fesses et de corps toujours parfaitement maitrisés, toujours défendables dans le pas fait exprès. Un matin, sa femme, sa fille, mes parents, ma sœur étaient encore entrain de dormir. Je descend regarder la télé avec lui en attendant que tout le monde se lève pour le petit dej. Il me frôle le bras, je le regarde en lui demandant ce qu’il fait, il me dit je te touche juste. Dans un élan de panique je lui lâche juste un fais toi plaisir froid. Il m’a touché les seins, en me disant que il y aurait beaucoup de choses qu’il toucherait pour se faire plaisir. Je n’ai jamais rien dit. J’étais une enfant et mes parents continuent aujourd’hui de passer des weekends et de partir en vacance avec eux.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Louve
7 mois plus tôt

Bonsoir, vous lire me ramène à certains souvenirs et j’aimerais vous dire d’oser en parler à vos parents. Si ce sont des parents dans l’âme et qu’ils ont un peu de recul ils comprendront que ce que vous dites est vrai et qu’aujourd’hui comme en témoignent vos écrits les souvenirs sont encore présents et douloureux.
Je me répète inlassablement et je crois que je le ferai jusqu’au dernier jour mais l’expérience m’a montré que ces porcs agissaient rarement une seule fois de la sorte. Vu ce qu’il s’est autorisé à faire avec vous, je ne serais pas étonnée d’apprendre qu’il s’est aventuré avec d’autres à soulager sa libido.

Je vous conseillerai l’association Parler qui organise notamment des réunions entre femmes victimes. Il s’agit d’un lieu d’échanger bienveillant et “dynamique”. Notre solidarité de victimes sera notre plus grande force pour les années à venir et pour ne plus être muselé(e)s il faut continuer à libérer la parole, s’entraider et avancer pour ne pas donner à ses porcs le pouvoir de nous gâcher toute notre vie. Elle est finalement bien trop précieuse pour les laisser hanter nos souvenirs. Nous ne pouvons pas oublier mais apprendre à vivre avec ces souvenirs est possible lorsque j’écoute d’autres victimes. J’y travaille personnellement car j’ai passé trop de temps à avoir peur, à essayer de comprendre pourquoi moi, pourquoi l’histoire se répétait et pourquoi je suis restée si seule.
https://www.associationparler.com/

Sur le site suivant, vous pouvez vérifier si d’autres victimes ce sont manifestés pour dénoncer votre porc :
http://www.coabuse.fr/

N’hésitez pas à vous faire aider par un ou une thérapeute.
De tout coeur avec vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.