Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Le ‘bon’ ami…

Après des années de harcèlement scolaire, j’ai finalement trouvé un ami. Un mec sympa, qui m’appréciait, et qui me permettait de ne plus être en danger en étant seule entre les cours. C’était de la survie basique de trainer avec lui, puis on avait quelques points communs vu qu’il aimait les mangas. Il me présentait à ses autres amis et on trainait ensemble. Je le voyais tromper ses (oui, ‘ses’) petites amies et il justifiait ça d’une manière un peu bancale « c’est car je suis un mélange de marocain et de sicilien » qu’il me balançait, « c’est dans mon sang ! » mais j’essayai de ne pas y penser.
Quand il avait des gestes déplacés (Parfois lors d’un ‘câlin amical’, il passait ses deux mains sous mon tee-shirt et les calaient sous mes aisselles… Je trouvai ça gênant et quelque peu dégueulasse.), je faisais mine de l’ignorer et je le repoussai gentiment.

C’est ainsi qu’il m’a invité à sa fête d’anniversaire. Du genre agoraphobe et méfiante, j’ai dû faire un sacré effort sur moi pour ne pas refuser l’invitation. Mais voilà, je lui devais ma sécurité, c’était un gars pas trop méchant, du moins, je croyais…? Et ç’aurait été malpoli de ma part de refuser. Au pire, je n’aurai qu’à me mettre dans un coin et regarder tout le monde s’amuser.

Mais à la ‘fête’, personne. Son père, ses deux petites soeurs… Où sont les autres invités ? Au fur et à mesure que le temps passe, je me rends compte qu’il n’y aura que nous. On est dans cette petite maison et il demande à me montrer sa chambre.

La suite, vous l’aurez compris. J’arrête pas de me dire que je l’ai échappée belle ce jour-là. Dès qu’il s’est assis sur le lit, j’ai sû que quelque chose clochait. Je me relève comme si le lit avait été un trampoline et je me jette vers la porte.
Sauf que les deux petites soeurs me la claque au nez et j’entends avec horreur le verrou se fermer « faites l’amour ! faites l’amour ! » qu’elles scandent en chantant et non, je ne veux pas faire l’amour avec ce… Et certainement pas ma première fois !! Ni la seconde, ni aucune !

Il s’est levé du lit et est passé derrière moi. Les deux mains sur mes épaules, il me ramène doucement vers son lit. Je suis comme paralysée mais dès que je sens à nouveau le contact du matelas sur mes fesses… Je me relève et cours à nouveau vers la porte. « C’EST PAS DRÔLE ! » Que je crie. « OUVREZ !! » Je tambourine et panique alors que je sens à nouveau ses mains sur mon corps. « Allez, détends-toi » Qu’il me fait. « Tu es en sécurité, là… » Cette blague !
Je panique, hystérique. Je gueule et je dois bien avoir fait peur à cet incompétent criminel de daron qui avait laissé la situation empirer. Bah ouais, il avait dû se dire que c’était pas grave. C’était l’anniversaire de son fils. Un peu de forcing n’a jamais fait de mal si je finis par dire oui…!!

Bref, à force d’hurler à m’en déchirer les cordes vocales alors que l’autre voulait absolument me ramener sur sa saloperie de matelas, son vieux accepte finalement d’ouvrir la porte. Je sors immédiatement.

La suite, je ne m’en rappelle pas du tout.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

1
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
1 Nombre de personnes ayant commentés
Lagar Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Lagar
Invité
Lagar

qu’entendez-vous par « la suite, je ne me rappelle plus de rien ? »
J’espère que vous avez pu rentrer chez vous sans souci

Merci de remplir les champs obligatoires.