Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Je suis trop stupide

C’était il y’a longtemps, je devais avoir au plus 8 ans. Je me souviendrai de ce jour toute ma vie. Honnêtement, comparé a tout ce que je lis, mon histoire est stupide, je ne sais même pas si c’est considéré comme des attouchements ou du viol. Mais bon j’ai besoin de me confier, je me sens trop sale’… Je dormais chez mon ami qui avait le même âge que moi, je ne sais pas d’où il a sorti cette idée au combien stupide, d’un coup celui si me dit “ça te dit on se lèche les parties intimes” bien sur, j’ai dit non. Quand celui si me dit qu’il ne sera plus mon ami si je refuse, et il insistait. J’ai bien insisté sur le fait que je ne lui lecherai rien du tout quand celui si me demanda au moins si il pouvait me lécher, et il me demanda avec insistance pendant un moment, jusqu’à ce que forcer, car je ne voulais pas perdre mon ami. Il a donc fait ce qu’il a fait pendant que j’étais repugné. Puis il m’a demandé la même chose deux heures plus tard, continuant de faire son chantage, et moi acceptant. Puis il a fait la même chose le lendemain matin. Mes parents m’oblige toujours a allez chez lui, car ils sont très amis avec ses parents. A chaque fois que je rentre chez moi c’est un soulagement. Je me rends compte maintenant que je n’aurai pas du accepter, je me dégoûte. Je n’ose en parlez a personne, j’ai trop honte de moi.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
3 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
psionic
19 jours plus tôt

Chère anonyme, ce n’est pas anodin car cela vous concerne directement et vous affecte encore profondément. Il s’agit effectivement d’une agression sexuelle d’après ce que vous décrivez. Comme toujours c’est la victime qui culpabilise, une réaction normale qui confirme bien la réalité de l’agression. Je ne vais pas entrer dans les détails mais le plus urgent pour vous est de consulter, de voir un thérapeute pour pouvoir songer à tenter de surmonter les effets psychiques de cette agression subie lorsque vous étiez fillettes. Et n’écrivez ni ne pensez plus jamais que vous avez été stupide car c’est faux, vous êtes victimes d’une agression lorsque vous étiez fillette ce qui est très grave car cela peut entraver votre vie entière. C’est la raison pour laquelle vous devez consulter.
Je vous invite à vous rendre dans le forum et à consulter nos listes de liens et conseils.
Pour cela répondez à n’importe quel message et dans le paragraphe sous le cadre cliquez sur “Obtenir de l’aide”, vous serez redirigée vers le forum où vous trouverez nos listes de liens utiles aux victimes.
De tout coeur avec vous.
Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



1234
1234
17 jours plus tôt

Chère Anonyme,
Ce n’est pas à vous d’avoir honte mais à lui qu’elle revient. Vous avez dit et montré votre incompréhension et votre refus à ses propositions perverses mais comme tous les pervers sexuels il a utilisé la même méthode, le même process celui d’insister lourdement de façon récurrente, de vous inciter à faire ce que vos ne voulez pas puis de vous forcer en vous faisant du chantage jusqu’à ce que vous cédiez.
Céder ce n’est pas consentir. Vous êtes normale lui non.
Ces profils sont malheureusement trop répandus et dans tous les milieux sociaux.
Le comportement toxique de ces prédateurs relève de la pathologie. Ce sont des malades qui se cachent souvent derrière des masques sociaux, de bon père de famille de mari attentionné de soi-disant don Juan que toutes les femmes recherchent….bref des porcs qui vous forces à faire ce que vous n’avez pas envie de faire et retourne ensuite la culpabilité à leurs victimes.
Je vous crois, vous n’y êtes pour rien, le coupable c’est lui. N’ayez pas honte, signalez le, un agresseur sexuel fait toujours d’autres victimes.
Tout mon soutien, prenez soin de vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.