Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



Je suis innocente mais je suis en enfer

Malheureusement ce n’est pas un porc mais des porcs que je « balance ».
Je suis autiste. J’ai des difficultés à comprendre ce qui m’entoure et des difficultés à m’exprimer. Mais je veux prendre la parole par écrit. Je veux dire que je suis victime de viols, d’agressions sexuelles, et de harcèlement terrorisant par des «hommes» mais en fait des gros porcs et des « femmes » mais en fait des vipères qui se réjouissaient de mon malheur. Ces horreurs ont eu lieu à des moments différents, ce n’était pas tout en même temps. Sinon je pense que je me serai suicidée tout de suite. Mais j’ai quand même essayé de me suicider plus tard. J’écris « je suis victime » au présent car je suis toujours victime même si ce sont des faits passés. Je veux dire qu’un viol peut en entraîner un autre, et un bourreau peut en entraîner un autre.
Étant autiste, à la base, je réside beaucoup dans le silence, je suis « figée » et je suis comme dans une bulle. Donc quand ces horreurs m’arrivaient, je n’arrivais pas à me défendre, ni par la parole, ni par les gestes. Un de mes bourreaux me piquait sur les jambes avec un gros couteau puis il a pointé son pistolet sur ma tempe. Qu’il crève. Qu’ils crèvent tous. Je ne veux pas raconter le récit complet de ces horreurs, ça me fait trop mal et ça me dégoûte. Mes bourreaux sont noirs et ils ont dit qu’ils me violaient parce que je suis blanche et, leurs sœurs et leurs copines ont dit que c’est bienfait pour moi. Ils et elles m’ont menacée de mort si je les dénonçais. Maintenant, il y a prescription, mais je suis toujours dans la terreur.
Je ne sais pas comment l’expliquer mais je suis morte, je n’ai pas conscience que je suis vivante, je n’ai pas de preuve que je suis vivante, je suis morte.
Je suis infiniment triste car je voulais garder ma virginité toute ma vie, je voulais devenir none. Ce n’est plus possible, je suis trop mal et sale, c’est trop tard. Les violences sexuelles ne détruisent pas que le corps, ces atrocités détruisent aussi l’âme. On ne m’a pas juste volé ma virginité, violée, agressée et terrorisée. Le viol c’est le vol de la vie. On m’a assassinée. L’enfer ce n’est pas que dans l’au -delà, les violences sexuelles c’est déjà l’enfer.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Anais
Anais
14 jours plus tôt

Et pourtant vous êtes encore là, vous avez certe traverser l enfer que ce soi un ou plusieurs viols cela reste grave et horrible mais notre résilience fais notre force car nous avons le choix de décider si oui ou non nous nous en sortons de ce traumatisme avec nos méthodes différentes et variés rien vous empêche d être nonne car malheureusement ce n est pas des douleurs visibles, C est vrai le viol détruis une vie mais pas complètement nous pouvons nous réparer nous restons des être humains et non des jouets vous êtes courageuse d en parler ici faite divers activité aimez vous ne vous dégoutés pas de quelque chose ou vous n êtes pas responsable

Merci de remplir les champs obligatoires.



gfyyyy
gfyyyy
14 jours plus tôt

Ces atrocités détruisent aussi l’âme, oui là-dessus c’est vrai.
Par contre vous vous sentez sale détruite Dieu puisque vous y croiyez sait que vous êtes innocentes, des mères finissent par devenir nonne.
Certaines nonnes ne sont plus vierge.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME