Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Je pensais que c’était fini…

Bonsoir, aujourd’hui nous sommes le 10 décembre 2019.

Je suis étudiante infirmière en 2e année, j’ai 22 ans.
Je vais essayer de faire une analyse de situation, comme on l’apprend dans cette école, nous choisissons une situation qui nous fait poser des questions, on la raconte, on pose une question, on répond.
J’ai toujours eu plus d’amis garçons que d’amis fille.

C’était il y a 5 ans, quelques jours avant Halloween. Je rentrais de chez mon cousin qui habite loin et comme souvent, je suis allée chez mon ami T pour faire une soirée, avec les autres. Les autres étaient aussi mes amis, et il y avait les copines. Alcool, pétards, jeux, on a passé une très bonne soirée. Nous avions l’habitude de dormir les uns avec les autres mais cette nuit là, j’étais toute seule avec un autre ami, C. Je me suis donc endormie habillée et rapidement, bien alcoolisée. J’étais là pour dormir en attendant le lendemain matin pour rentrer chez moi, comme d’habitude.

Cette nuit là, je ne pensais pas que cela pourrait se passer. Je me suis réveillée, les mains de C sur mon corps, sur ma poitrine et dans ma culotte, j’étais vierge.
J’étais encore sous les effets de l’alcool, je ne saisissais pas ce qu’il se passait, puis petit à petit j’ai compris, il me touchait et je ne pouvais plus bouger, à peine respirer, j’étais tétaniser. A un moment j’essaye d’alerter mon réveil en bougeant un peu, il a arrêté, puis je crois qu’il a repris. Je dois dire que je ne me rappelle plus; j’étais toujours en état d’ébriété. Je ne crois pas qu’il y ait eu de pénétration.
Ce que je sais, c’est que quand ça s’est arrêté, j’ai un peu attendu en espérant qu’il s’endorme, je me suis levée, je suis allée à la salle de bain. Je me suis regardée dans le miroir. J’étais dégoûtée de la personne que je voyais.
Le lendemain matin, une des copines de mes amis a vu qu’un truc n’allait pas, j’ai fait comme si ça allait. Ensuite j’ai pris le bus, il y avait C, comme si de rien n’était, il m’a fait la bise pour dire au revoir.
Je suis arrivée chez moi, je ne sais plus exactement l’ordre des choses, mais j’ai balancé mes affaires au sale, je suis allée me laver, je me sentais sale, très très sale. Il m’a envoyé un message, C, je ne sais plus exactement, il s’excusait, il ne savait pas ce qui lui était arrivé. LOL. Connard, porc.
J’en ai parlé à mes amis, qui étaient aussi les siens. Une amie, lui a parlé, elle l’a grondé par message, j’ai vu les messages et elle y mettait des coeurs violets. C’était pas une blague. Pour faire court, mes amis ne lui parlaient plus, puis petit à petit ils lui ont reparlé (au bout de plusieurs mois).
Si je n’avais pas eu mon premier rendez-vous chez une nouvelle psy quelques jours après, je ne sais pas ce qu’il se serait passé.
Pendant des mois, j’ai travaillé là-dessus, j’ai eu mon premier copain, je lui ai rapidement raconté ce qu’il m’était arrivé, la 1ère fois qu’il m’a touché, comme quand 2 personnes sont bien ensembles, j’ai pleuré. Il ne savait pas quoi faire, comment réagir.
Je n’en ai jamais parlé à ma famille, surtout pas à ma mère que j’ai voulu protégé.
Le temps a passé, mes “amis” j’ai petit à petit coupé les ponts. Je n’accepte pas qu’ils lui aient un jour reparlé.

J’aime pas quand quelqu’un s’approche de moi. J’ai fait une dépression. Je n’ai pas porté plainte, je n’ai plus de preuve.
J’ai enfoui cette merde au fond.

Il y a 6 jours, pendant un cours sur “les violences faites aux femmes”, nous avons visionné une vidéo où une femme racontait la fois où un garçon l’a touché, sans qu’elle le veuille. Quand je dis que je pensais que c’était fini… je ne pensais pas que j’allais réagir. Je suis sortie du cours à la fin de la vidéo, comme si de rien n’était, comme si j’allais faire pipi, mais en arrivant aux toilettes, j’ai fermé, je me suis accroupie, j’ai éclaté en sanglot.
Pourquoi je parle aujourd’hui? Que s’est-il passé?
Je crois que j’ai eu un effet “rebond”. Un truc du genre, en fait, actuellement, je me sens comme il y a 5 ans, comme si ça venait d’arriver, comme si j’allais mourir. Ce week-end je devais bien réviser car cette semaines j’ai des partiels. J’ai été incapable de me concentrer. Car aujourd’hui j’ai besoin d’évacuer, j’ai besoin d’agir, j’ai besoin d’en parler à ma maman, et depuis 6 jours, ça tourne ça tourne en boucle ça ne veut pas arrêter.
Aujourd’hui j’avais 3 matières à passer, même les questions où je pouvais répondre j’en ai été incapable. J’étais tétaniser, je me suis retrouvée il y a 5 ans, une fille qui se dégoûte, qui est renfermée. Je me renferme, c’est un mécanisme de défense.

Je devais faire comme une analyse, poser des questions et y répondre. Je vais poser les questions qui tournent mais je ne vais pas y répondre ici. Je vais les travailler, je vais aller mieux.
Pourquoi ai-je dormi à côté de cet ami en qui j’avais confiance? Pourquoi je ne suis pas allée ailleurs? Ai-je provoqué ce qui m’est arrivé? C’est de ma faute? Comment je vais faire pour “vivre normalement”?

Je me perd dans mes paroles, je ne sais pas. C’est ce que j’ai dit toute la journée.

Ce que je veux faire passer aussi comme message, c’est de ne pas laisser les choses couler, ne pas les accepter. Battez-vous, si une chose comme ça vous arrive ne vous laisser pas avoir en mettant ça de côté, car un jour ça ira, l’autre ça vous retombe dessus. On ne peut pas laisser les choses couler non.

On peut agir, on peut se relever.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
5 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Zaragan
7 mois plus tôt

Chère anonyme, tout d’abord, j’ai la réponse à vos questions : RIEN N’ETAIT DE VOTRE FAUTE!! VOUS ETES UNE VICTIME ET UNE VICTIME N’A RIEN A SE REPROCHER ET ON A RIEN A LUI REPROCHER!!! La seule et unique cause c’est l’agresseur!! C’est à lui d’avoir honte!!

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
7 mois plus tôt

Chère anonyme. Choc traumatique. C’est ce qui vous envahit en ce moment, ce qui vous bouleverse, vous terrasse et vous remet dans la situation de votre agression il y a cinq ans. Elle vous a causé un profond traumatisme qui a été réveillé par le film de sensibilisation sur les violences faites aux femmes. Ces films sont souvent conçus pour sensibiliser le public mais aussi pour ébranler les victimes. C’est bien votre cas.

Le choc traumatique a réveillé en vous l’état psychique et émotionnel de votre agression. Voilà pourquoi vous vous sentez si paralysée, abattue, comme au moment des faits, pour cela que tout ressort. il vous faut consulter d’urgence en psychotraumatique. Voici quelques liens pour vous aider:

** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:
http://www.institutdevictimologie.fr/annuaire.php

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/

** indiqué par Céline9: un site très intéressant d’ailleurs
https://www.cyrinne.com/

Je vous indique également des liens d’associations de victimes de viol qui pourront vous êtes utiles que nous avons réunis pour aider les victimes qui viennent témoigner

Sites associatifs d’aides aux femmes victimes:

Associations de lutte contre les violences faites aux femmes
CFCV – Collectif féministe contre le viol
http://www.cfcv.asso.fr

numéro d’urgence: 0 800 05 95 95
FNSF – Fédération nationale solidarité femmes
http://www.solidaritefemmes.asso.fr
CNIDFF – Centre national d’information sur les droits des femmes et des familles
http://www.infofemmes.com
Femmes solidaires
http://www.femmes-solidaires.org
FDFA – Femmes pour le dire Femmes pour agir
http://www.femmespourledire.asso.fr

Fédération Nationale Solidarité Femmes: FNSF

http://www.victimedeviol.fr/associations.html

Stop violences sexuelles

http://www.stopauxviolencessexuelles.com

http://www.resonantes.fr/

l’Association Vivre Soleil Renaître est une aide aux victimes de l’inceste, de viol extra-familial, d’agressions sexuelles, …

http://www.vivresoleilrenaitre.org/

Réseau France victimes

http://www.france-victimes.fr/

numéro d’urgence: 116 006

Vous avez eu raison pour balancer les cons qui reparlaient à votre agresseurs: c’est la seule chose rationnelle à faire. Ne jamais rien céder sur votre humanité ni votre désir (Lacan).

Je vous remercie pour votre témoignage très lucide et éclairant sur la douleur psychique traumatique.
Vous devez agir vite car cela vous plonge dans une profonde dépression, demandez conseil à votre thérapeute pour en parler à vos proches car c’est parfois délicat avec les proches.

N’hésitez pas à nous demander les précisions dont vous avez besoin.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
7 mois plus tôt

Bonsoir, votre témoignage montre votre grande souffrance et je suis sincèrement désolée que les souvenirs soient remontés de cette manière pour vous. Je peux vous assurer que vous n’avez absolument pas à culpabiliser: vous ne pouviez pas imaginer que quelqu’un vous fasse ce que vous mêmes auriez été incapable de faire subir à une personne du sexe opposé. Vos amis en reprenant contact avec lui n’ont pas compris ce qui se jouait pour vous et combien est grande la souffrance ressentie à court, moyen et long terme face à la violence de tels actes.
Vous avez 22 ans et je peux vous garantir que la vie ne se résume pas à ces porcs. J’ai connu ces horreurs mais aujourd’hui alors que je suis plus âgée que vous je me rends compte que je n’aurais pas dû laisser ces porcs me gâcher la beauté de bonheurs tout simples. Ils ne sont pas la normalité (comme ceux qui les couvrent sans comprendre la gravité de ces actes). Demain si je décide d’aller voler une maison et de m’y introduire sans accord je ne suis pas certaine que les propriétaires ne ressentiront pas l’insécurité et bien ces viols, ces agressions sexuelles, ces attouchements sont un viol de notre demeure là où nous devrions nous sentir pleinement en sécurité. Notre corps est notre maison et personne n’a le droit de s’y introduire sans notre consentement.
Vous aviez bu et bien c’est une circonstance aggravante pour ce connard et vous avez parfaitement raison d’en parler.
Vous pouvez vous reconstruire. Vous pouvez vous faire aider pour passer cette étape douloureuse. Les souvenirs peuvent remonter quand il n’y a pas eu verbalisation de ce qui a été vécu.
Quel beau métier en préparation pour vous ! Je ne sais pas si vous avez une personne de confiance dans vos formateurs mais peut-être après en avoir discuté au préalable avec des proches pourriez-vous expliquer ce qui s’est joué pour vous avec cette vidéo ? Vous n’avez pas été en pleine possession de vos capacités avec cette vague de souvenirs. Ne renoncez pas à vos rêves ! Ne donnez pas à ce porc l’occasion de vous voir vous punir à sa place car c’est bien lui le coupable.

Voici quelques liens qui pourront vous être utiles :
**Association “Parler” : des réunions qui donnent la parole à des femmes victimes sont organisées et pour y être allée je peux vous assurer que l’on y trouve de la bienveillance, du respect, de la solidarité et cette belle énergie solidaire dont nous avons tant besoin pour reprendre goût à la vie et ne pas oublier que ces porcs ne nous enlèveront pas notre capacité à nous relever et à continuer à nous émouvoir de tout ce qui est beau et simple.

https://www.associationparler.com

** Viols Femmes Informations 0 800 05 95 95 – CFCV contre le viol
https://cfcv.asso.fr
Une ligne d’écoute gratuite et anonyme (lundi-vendredi, de 10h à 19h) pour les victimes de viols et d’agressions sexuelles
Je les ai personnellement appeler suite à ma dernière agression où j’ai eu le droit à un doigt de mon ex beau père sous couvert de toute sa putain de famille de merde.

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/
** indiqué par Céline9: un site très intéressant d’ailleurs
https://www.cyrinne.com/
** psy coach: un espace consacré au harcèlement
https://www.psy-coach.fr/
** soutien-psy en ligne
https://www.soutien-psy-en-ligne.fr/

De tout coeur avec vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.