Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Je ne savais pas que les agressions sexuelles existaient

A 10 ans, je me retrouve seule avec mon voisin, un ancien militaire, 50ans. Il me fait asseoir sur ses genoux et je n’ose pas dire “non”, la suite, n’est pas difficile à imaginer. C’est quelqu’un que j’aimais bien et jamais je n’avais entendu parler d’agression sexuelle, je ne savais pas que ça existait. En rentrant à la maison, j’en parle à mes parents, qui refusent de m’écouter. Puis j’oublie tout quelques années. Quand en grandissant, j’apprends par un autre voisin qu’il faut se méfier de cet homme, tout me revient en mémoire… vont suivre des années traumatiques, pendant lesquelles je vais me haïr et haïr mon corps. J’ai appris que ma sœur avait subit la même chose du même homme. Nos parents ont refusé de nous protéger et même d’en parler avec nous, de nous dire simplement que ce n’était pas normal ni correct. J’ai passé des années et des années à ne pas savoir ce que j’avais le droit de refuser ou d’accepter, à ne pas pouvoir dire non ou stop. Je quitte mon premier petit ami parce qu’il passe tous nos rendez-vous à me tripoter les seins, j’ai beau lui retirer les mains des dizaines de fois, il continue. Je me suis fait violer par mon second petit ami, qui avait visiblement vu beaucoup de films pornos et qui voulait tout essayer sans me demander mon avis. je ne l’ai dit à personne, je l’ai quitté le lendemain et me suis fait traiter de salope par toutes mes amies et amis parce que je l’avais quitté sans raison. J’ai subit du harcèlement sexuellement par un conjoint et il m’a également frappé. J’ai subit une agression sexuelle de la part d’un “ami” ancien du GIGN, j’ai fait un essai comme serveuse dans un bar et le patron a essayé de me coincer dans un coin après la fermeture, j’ai eu le réflexe de partir en courant. J’ai été traité de salope dans la rue, frottée dans les transports public ou en boite de nuit. Mon acupuncteur me faisait systématiquement des examens gynécologiques pour des insomnies… Et j’en passe. J’ai cru longtemps que tout ça n’arrivait qu’à moi. Puis j’ai compris l’ampleur de ce phénomène, beaucoup d’hommes pensent que les femmes leur sont à disposition sexuellement. Maintenant j’ai 40 ans et je travaille sur la condition des femmes, les violences que nous subissons toutes à des degrés divers. J’ai deux filles et je leur explique les choses, ce qu’est une agression sexuelle, un viol. Je leur apprends à dire “non”, à se sentir forte, à faire des choix, à s’imposer, je leur dit qu’on a le droit de faire mal à un garçon, à un homme qui tente de nous faire mal. Je leur dit que les filles/femmes sont égales aux garçons/hommes et que jamais elles ne seront inférieures parce qu’elles sont des filles/femmes et quand elles grandiront je leur dirai que les femmes ont autant de désir que les hommes, que les hommes n’ont pas de plus de pulsions sexuelles, mais chez certains il y a un besoin de dominer, et la domination du corps des femmes est malheureusement ancestrale. Je leur dirai qu’on ne peut pas confondre la pornographie et la sexualité, la pornographie met les femmes au rend de poupée gonflable. Je leur dirai, qu’il faut toujours se demander est-ce que j’en ai vraiment envie et est-ce que je me respecte?
Mais éduquer les filles à se respecter et à se faire respecter ne servira à rien tant qu’on apprendra pas aux garçons que les femmes ne sont pas sur terre pour assouvir leurs désirs sexuels et leur besoin de dominer.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

4
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
2 Nombre de commentaires
2 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
3 Nombre de personnes ayant commentés
mapigaelCramojief Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Cramojief
Invité
Cramojief
Hors ligne

Mais si , elles sont là aussi pour assouvir leurs désirs sexuels …s’ils sont librement consentis par les deux parties …Quant à dire que les femmes ont les memes besoins que les hommes , il n’y a rien de certain la dedans , mais de toute façon le respect du corps de la femme est une regle absolue …À ce sujet j’ai souvent entendu dire que pour telle ou telle raison les femmes decidaient de faire la ” grève du sexe ” …je ne l’ai jamais entendu dire de la part des hommes !!!…

Merci de remplir les champs obligatoires.



gael
Invité
gael
Hors ligne

Si tu as le courage de lire ce qui suit tu verras qu’un homme peut aussi faire la grève du sexe et tu verras aussi comment une femme sait briser cette grève…
Alors là je peux t’assurer que par deux fois dans ma vie j’ai essayé de faire la grève du sexe pour me venger et bien la réaction de ma femme a été terriblement déroutante…
Voilà je vais te raconter mon histoire sans respecter d’ordre chronologique. J’ai d’énorme besoins et de sensualité et de sexualité. Malheureusement je ne l’ai hélas pas vu venir mais ma femme a beaucoup moins d’appétit que moi sur ce plan. Tu ne peux donc pas savoir la quantité de fois que je me suis endormi (ou que j’ai essayé de le faire) en restant sur ma faim, alors que j’avais fait une approche en toute tendresse et où je me faisais remballer méchamment, de lui ficher la paix et de la laisser dormir. Pourtant, sache aussi que je veillais à lui soulager le plus possible les tâches ménagères (vaisselle, lavage du linge, étendage et pliage, faire les lits, mettre la table et parfois même la cuisine, éducation des enfants…) afin que madame soit reposée. Tu ne peux pas savoir la quantité de fois que j’ai été mal-alaise au travail avec envie de vomir parce que l’on avait pas fait l’amour depuis quelques jours. Je me suis retrouvé même plus de trois semaines d’affilé à jeun de ce point de vue au point que si je n’avais pas rencontrer un hôpital sur mon chemin je serai allé me suicider pour me mettre le soir sur la voie ferrée dans un virage que je connais. D’un autre côté si j’accepte tout ça, c’est que j’ai une famille avec trois enfants et que je souhaite que nous soyons toujours réunis en famille et que de ce fait le divorce me paraît inenvisageable. D’ailleurs je me suis dit si tu as un échec une fois qui ne me dit pas que j’aurai un échec une deuxième fois donc j’ai toujours eu espoir que les choses finissent par s’arranger. Certes il y a eu quelques petites amélioration après quarante années de vie commune, mais cela reste toujours assez boiteux. Je te dis ceci pour que tu vois comme je vis la chose. Et comme je te disais je me suis bien souvent difficilement endormi avec mes frustrations.
Venons-en maintenant aux faits, je ne t’en raconte qu’un les deux étant pratiquement identiques à quelques années d’intervalle. Nous sommes au lit et je crève d’envie de faire l’amour puisque cela fait déjà plusieurs jours que je suis à jeun, voilà que pour une fois madame s’approche pour faire l’amour, je suis le dos tourné et je lui dit que je n’ai pas envie. En fait je fais cela juste pour qu’elle voit ce que c’est. Elle insiste, je la repousse, elle insiste encore, je lui enlève les mains et je luis dit que je suis fatigué, pas ce soir s’il te plaît. C’est là que j’ai droit aux insultes et aux menaces du style et bien je vais me prendre un amant, tu seras cocu, je vais divorcer, tu verras plus tes enfants, je vais dilapider tout ce que l’on a en avocats, je te ruinerais, etc. En bref tout le genre de “douceurs” qu’une femme sait sortir à un homme quand elle veut le blesser. Je me sens coupable de la faire souffrir, c’est vrai elle a envie, je sais ce que c’est ce genre de besoin, moi aussi j’ai envie, je ne résiste plus, elle a réussi, j’arrête la grève…
Ai-je eu raison ? Est-ce que je pouvais prendre le risque d’un divorce, de perdre mes enfants parce que la justice de toute façon n’est pas de mon côté quoique j’ai fait ? Pouvais-je prendre le risque de perdre le peu de biens accumulés après des années d’efforts et de souffrance spécialement dans une entreprise qui me laisse encore plus de trente ans après un goût amer. Pouvais-je prendre le risque de perdre ma femme alors que j’ai toujours espoir que cela s’arrange, elle qui m’a sauvé la vie une fois alors que par imprudence je ne suis endormi au volant et qu’elle m’a réveillé juste à temps ?
Donc tu vois, un homme cela peut aussi faire la grève du sexe et une femme sait comment briser cette grève…

Merci de remplir les champs obligatoires.



gael
Invité
gael
Hors ligne

Adel, je peux t’assurer que quantitativement les hommes ont beaucoup plus de besoins sexuels que les femmes, je t’invite aussi fortement à lire mon commentaire dédié à Cramojief ci-après.
Sache aussi que :
– La femme a des règles, l’homme n’en a pas et pourtant il faut que cette “production” sorte;
– La femme a un vieillissement sexuel plus rapide dont la ménopause, l’homme lui peut procréer jusqu’au dernier jour de sa vie;
– Une femme mal en point (accident par exemple) voit sa libido à zéro; un homme même avec le pied arraché arrive encore à bander.
Non vraiment il y a une différence.

Merci de remplir les champs obligatoires.



mapi
Invité
mapi
Hors ligne

wahoo! quel imposant témoignage sur l’amour de la part d’un homme! ça me laisse pantoise et je me demande bien comme des jeunes filles pourrait avoir envie de se marier après une telle peinture homme/femme. Vous avez amplement raison tous les trois dans vos commentaires: hommes et femmes sont différents, mais vous oubliez une chose: si les hommes bandent, quasi tout le temps, c’est pour être à la disposition des femmes, c’est elles qui procréent . Un peu de réflexion sur la sexualité, un peu de distance envers votre désir que vous croyez tout puissant, ne vous fera pas de mal et vous rapprochera, peut être , un peu de votre femme, en terme d’amour et de respect..

Merci de remplir les champs obligatoires.



Obtenir de l'aide

Retrouvez dès maintenant tous les conseils de nos membres, ainsi qu'une liste d'associations en mesure de vous venir en aide, en vous rendant dès maintenant sur le forum BalanceTonPorc.com.