Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Je lui ai laisser mon corps

C’était un été j’avais passer quelques jours avec lui dans ma ville et sa sœur. Suite à ça il devait aller à la mer avec ses parents et ça sœur dans un mobile home dans un camping où il y avait aussi d’autre personne de la famille. Sa mère m’a alors proposé de venir avec eux je n’y voyais aucun inconvénient j’ai alors dit oui. Nous sommes arriver en fin d’après midi nous sommes ensuite aller dans le camping à pieds, il y’avait des jeunes qui jouaient au foot sur un terrain nous les avons regarder jouer. Après ça nous sommes revenue au mobil home nous avons manger puis dormis. Le lendemain nous avons passer la journée dans la chambre lui ca sœur et moi au début ça sœur était à coter de moi et regarder ce que je faisait sur mon téléphone et ma demander si je pouvais lui prêter je lui ai dit non parce que je n’en avais pas envies, elle s’en donc vexer et là il est venu s’allonger à coter de moi je regarder mes photos enregistrer comme j’ai l’habitude de faire en l’ai faisant défilé je suis tomber sur une photo ou j’avais un décolleté il la vue il m’a dit remontre pour voir j’ai de suite compris où il voulais en venir suite à ça j’ai donc laisser le téléphone à sœur je ne voulais pas qu’elle assiste à ça il a enfoncer sa langue dans ma bouche je me suis sentie forcer j’ai donc arrêter de réagir je pense qu’il a compris que je ne voulais, il m’a regarder, je ne réagissez pas je ne voulais pas. Il a commencer à me touchée la poitrine me la pincer je sent encore son souffle sur ma poitrine. Je n’arrives pas a me souvenir de ce qu’il sait passer en suite je sais juste que je ne voulais pas que sa sœur assiste à ça j’espère qu’elle ne la pas vue. Je me suis alors retrouver sur un autre lit je ne sais pas ce qu’il a fait d’autre je me rappelle juste comme si je reprenais conscience et je ne comprendrais jamais pourquoi mais je l’ai moi aussi toucher, et la il c’est acharné sur moi! Je me souvient aussi qu’il avait souvent besoins d’aller uriner et que j’ai entendue quelqu’un arriver je lui ai donc dit fait comme si tu dormais je l’ai protéger. Et la son père à ouvert la porte je l’ai regarder droit dans les yeux comme un appel à l’aide il n’a rien fait il a refermer la porte. Je pense que c’est pas ça faute mais la mienne je ne sais plus. Les hommes se sont toujours comportés de cette manière avec moi donc je pense que j’ai un problème

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
3 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
psionic
1 mois plus tôt

Chère anonyme, vous avez été agressée sexuellement ou violée, c’est parfaitement car il n’a pas tenu compte de votre consentement. Par contre, il y a des zones d’ombre dans votre récit: des trous dont vous ne vous souvenez plus. Peut-être y a-t-il eu viol, ou agression sexuelle.
Par contre vous n’y ETES POUR RIEN car VOUS ETES LA VICTIME, c’est donc ENTIEREMENT SA FAUTE. Votre réaction est normale dans le sens où la victime culpabilise le plus souvent après un viol ou une agression sexuelle. Un thérapeute vous expliquera pourquoi.
Je vous invite à consulter au plus vite et vous rapprocher d’associations de victimes de viol afin de pouvoir parler de votre souffrance et trouver un thérapeute.
Là où vous avez partiellement raison, c’est que vous subissez souvent des agressions, ce n’est une fois pas de votre faute, cela ne le sera jamais mais il se peut très bien que votre attitude, vos gestes, votre manière d’être attire les agresseurs, c’est un fait qui a été prouvé dans des études scientifiques. Il est aussi clair qu’il vous faut travailler la défense de votre consentement car ce n’est sans doute pas aussi grave que je l’imagine. Nous pouvons vous y aider sur le site, et par une association de victimes.
N’hésitez pas à visiter le forum et consulter les listes de liens et conseils dans la section “trouver de l’aide”.
Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Zaragan
24 jours plus tôt

Chère anonyme, non vous n’avez pas de problème, ce que vous avez vécu est grave et anormal. Et j’insiste et affirme cette phrase : ce n’est pas du TOUT de votre faute !! Ce sont les « hommes » que vous avez rencontré qui ont un problème : ils ont ignorés votre consentement et vous ont donc agressée sexuellement et/ou violée !! Ce sont des sales porcs, des pervers ! Vous êtes totalement innocente. D’ailleurs j’en profite pour applaudir la lâcheté de son père qui ne vous a pas aider…

Un baiser et pincer/toucher la poitrine sans consentement sont des agressions sexuelles. Il est normal que vous en souffrez, soyez troublée , c’est dévastateur. Vous avez été en état de sidération, c’est ce qui fait que vous êtes resté immobile. Vos trous de mémoires semblent indiquer que vous avez eu une amnésie traumatique. Je vous invite grandement à lire les travaux de Muriel Salmona notamment sur son site Mémoire traumatique et Victimologie. ( info : mémoire traumatique = amnésie traumatique). Elle y explique en détail le mécanisme de la sidération, de la mémoire traumatique et de la dissociation ( être hors de son corps), cela pourrait vous apporter des réponses. En tout cas, quelque chose de très traumatisant vous est arrivé et votre cerveau a préféré le refouler pour vous protéger… Il est probable que vous aviez été violée. (Un viol peut être une pénétration sexuelle vaginale, anale ou buccale (fellation), digitale ou par le moyen d’un objet.) Le faite que vous ayez changer de lit m’interpelle. Une thérapie pourrait vous aider à retrouver vos souvenirs , travailler dessus, y mettre des mots , cesser de culpabiliser afin d’accepter et de revivre. Cela peut sembler paradoxale mais refouler, ou oublier un traumatisme ne fait que l’aggrandir et donc aggrave les conséquences. En faire on ne peut pas vraiment l’oublier, il ne s’efface jamais. C’est comme un boomerang . Il faut l’attraper et l’empêcher de repartir pour aller mieux. 

Je vous invite à contacter une association contre les violences sexuelles. Elle peut grandement vous aider à discuter sur cela, vous rediriger vers des psy compétents et peut-être même vous trouver une aide juridique si vous souhaitez porter plainte. Vous pouvez commencer par appeler Viols Femmes Informations par exemple et signaler cela anonymement sur la plateforme de signalement en ligne des violences sexuelles et sexistes. Vous pouvez la trouver sur le site Arrêtons les violence du gouvernement.

J’aimerais revenir sur un point que Psionic a mal formuler et prête à confusion: lorsqu’il dit que votre attitude « attire » les pervers, ce n’est pas tout à fait exacte. Ce n’est pas du tout de votre faute, même pas partiellement. Vous n’avez aucunement provoqué cette agression, comme toutes les autres. La cause d’une agression est l’agresseur, lui et surtout pas la victime. Il veut dire que les agresseurs s’attaquent généralement aux plus fragiles, aux personnes timides, aux jeunes et notamment à celles qui ont déjà été victime… Ils sont capable de les reconnaître avec des détails, à leur démarches ect…, ce qui est terrifiant.
La raison est que ce type de personnes a tendance à avoir trop peur pour parler et sont plus facilement manipulable. Et après une agression on est encore plus fragile, on perd confiance en soi et culpabilisons illégitime ment. Les pervers inculquent à leur victime, une fausse mentalité : celle selon laquelle l’agresseur n’a rien fait de grave, que c’est normal, (il dénie la nature de l’agression et sa gravité) et que c’est la victime le problème, la responsable (inversement des rôles). Elle est donc dans le « déni » , culpabilise beaucoup, souffre énormément et est donc très grandement fragilisée, ainsi d’autres porcs peuvent recommencer les abus … Plus une personne est brisée, plus elle n’a plus la force de se battre, plus on peut abuser d’elle…  
Vous avez subit quelque chose de grave et anormal dont vous n’êtes pas responsable. Et votre consentement, votre volonté sont primordiales, personne n’a le droit de les transgresser que ce soit par la force, la pression psychologique, la surprise ou la manipulation. 

Courage !
De tout cœur avec vous. 

Merci de remplir les champs obligatoires.



sofia
sofia
19 jours plus tôt

Bonsoir, comme vous dite Zaragan le commentaire qu’a laisser Psionic prête à confusion…en gros ça minimise l’acte de l’agresseur…..te dire que parce que j’ai réagit ainsi j’ai laisser sous entendre quoi que ce soit pour l’agresseur, c’est comme l’histoire des jupes qui provoquerais des viols………ils faut faire attention à ce qu’on peut dire aux victimes, car c’est dure d’entendre des trucs comme ça…….il fallait faire entendre votre consentement ect…..ça nous rend encore plus mal…….je culpabilise déjà assez pour en rajouter sur un forum qui est censé nous soutenir……j’ai déjà perdu l’estime de moi du à mon agression…..et en plus de ça mon agresseur à profiter de ma vulnérabilité, je réflechit sans cesse au fait que pourquoi ça m’aie arriver, alors là entendre que c’est ma faute parce que j’étais vulnérable……vous l’avait pas dit avec ses mots la mais vous l’avez laissez entendre….bin je culpabilise encore plus….il ma manipuler, il ma dit ” tu est timide toi ? ” que maintenant quand j’entends le mot timide j’ai peur, donc oui en gros ça ve dire c’est moi qui a laisser entendre avec mon attitude de ” timide ” d’après lui qu’il avait le droit de me violer….donc ça pardonne son acte…je lui ai pas demander ça moi……j’ai essayer de me défendre mais j’étaie bloquer par la peur……donc c’est ma faute car j’étais vulnérable, j’ai rien su faire…j’avais des principes moi avant tout ça…maintenant à cause de lui, je me sens comme une pute….puis j’aurai pas été sidéré si il avait pas eu de violences………comme tu dit Zaragan l’agresseur fait tout pour laisser croire que c’est notre faute car moi, il ma demander si je voulait couché avec lui, mais sans attendre ma réponse il est parti chercher un présarvatif, sans attendre mon consentement, j’ai même eu le temps de réagir car il a été tres rapide avec ses gestes……..il ma mi toute nu, imaginer l’état de surprise pour moi, il ma demande si je voulais, il a même pas attendu que je réponde qu’il été déjà en moi……..donc oui je me sens coupable car comme vous dite, lui il se déculpabilise en se disant qu’il ma demander……alors que enfaite il a même pas eu de réponse de ma part………alors moi je suis dans le déni, je me demande souvent peut être que je lui ai laisser croire que je voulait…..c’est encore dure pour moi mais je refuse qu’on dissent que je lui ai laisser sous entendre quoi que ce soit, je me sens déjà honteuse d’avoir pas su dire NON ni avoir su me protéger, ni avoir su me défendre, et honteuse d’avoir sorti alors qu’a cette période j’étaie mal….et quand on est mal on sort ce changer les idées bin pour moi ça a mal tourner…….ça a virer au viol, du sort pour te changer les idées pour rentrer avec un traumatisme à vie…….

Merci de remplir les champs obligatoires.