Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



Je crois avoir besoin d’aide

Ce message risque d’être un peu long, désolée pour ceux qui s’aventurent à le lire jusqu’à la fin.
Dernièrement, j’ai eu mon premier rendez-vous… Histoire que vous soyez plongés dans le bain immédiatement, j’ai 18 ans, lui en avait 28. Dans l’absolu, cela ne me dérangeait pas, et lui non plus. Jusque là, je n’avais jamais été en couple (et a fortiori, je n’avais jamais eu le moindre contact physique avec le sexe opposé).
petit spoil : à la fin de ce date, j’ai fini en larmes

Notre rendez-vous était un lundi soir vers 20h. Nous nous prenons une bière, nous marchons un peu et nous nous posons finalement dans un parc. L’endroit est assez peu fréquenté et je me sens un peu mal à l’aise, mais nous y restons bien une bonne heure et discutons.
Puis, sans que je ne vois rien venir, il m’embrasse. Je me tétanise, littéralement. Il continue longuement puis, me lâche un instant et revient à l’assaut. J’ai juste le temps de lui murmurer que c’était mon premier baiser qu’il s’arrête, gêné.
J’ai envie de partir mais il me retient. Nous discutons un peu, étant étranger, il me sort un long discours en anglais dont je ne comprend pas grand chose, mis à part que cela pourrait être une bonne expérience pour moi ” to have sex “, comme il le dit. Je lui explique que cela reste très important pour moi et qu’à moins d’être dans une relation sérieuse et avec un homme en qui j’ai confiance, je ne souhaite pas le faire.
Il me dit qu’il serait temps de rentrer, j’acquiesce. Mais, nous finissons par nous asseoir sur un banc dans un endroit isolé du parc, un peu plus loin pour ” discuter davantage ” me dit-il.
La discussion ne dure à peine 30 secondes avant qu’il ne m’embrasse à nouveau. Je le repousse une fois, assez brusquement, et me lève sans réfléchir, lui disant que je rentre. Il m’attrape doucement par le bras, s’excuse et me fait m’asseoir. Je ne peux m’empêcher de me sentir mal.
Puis, il me prend gentiment dans ses bras, je ne refuse pas son étreinte. Lorsqu’il m’embrasse dans le cou et glisse ses mains dans mes sous-vêtements, je reste muette et figée. Il finit par me pénétrer avec ses doigts, j’ai mal. Terriblement mal. Je fond en larmes. En le faisant, il répète cette même question ” tu l’as déjà fait ? Tu t’es déjà masturbé ? “. Puisque je ne répond pas, il continue plus violemment. Je ne me souviens plus du temps s’étant écoulé mais cela m’a paru si long.
Puis, il me saisit par la main et je finis par sentir son entre-jambe. J’ignore pourquoi, mais à ce moment là, je lui dis non, je lui dis d’arrêter tout en pleurant encore. Pourtant, il ne semble pas m’entendre et continue. Je n’ai plus de voix, je n’ai plus de force. Il continue, bien décidé et m’oblige à le masturber.
Au bout d’un moment, tout s’arrête.

Il sèche mes larmes, me dit que je suis trop jeune, que c’est dur de se retenir et d’autres choses dont je ne me souviens pas et il finit par me demander si je veux aller à son appartement. Je refuse d’un signe de tête, sans oser le regarder. Je veux juste rentrer chez moi.
Nous nous levons et partons. Ce qui est drôle, c’est que la soirée se termine ainsi. Il me fait la bise puis, il s’en va jusqu’à son arrêt de bus et moi, jusqu’au mien.

Lorsque je suis rentrée à mon appartement, je me suis mise à vomir, j’ai pleuré une heure sous la douche et je suis partie finalement me coucher. Je n’ai pas fermé l’oeil de la nuit. J’en fais des cauchemars encore.

Et aujourd’hui, je me retrouve seule à réfléchir sur ce qui s’est passé, sans que je ne puisse me retenir de pleurer à nouveau.
Lui, ne m’a pas envoyé de message depuis. Je n’ai aucune nouvelle et dans un sens, je suis soulagée ; je ne veux plus jamais le revoir.
Mais, maintenant, je me retrouve avec une peur monstre d’avoir une quelconque proximité avec qui que ce soit.
Le peu de contact que j’ai avec des hommes m’angoisse, croiser un regard suffit à me tétaniser, effleurer un homme suffit à me faire fondre en larmes, penser à tout cela me rend nauséeuse. Depuis, j’enchaîne les crises de panique à l’appartement, à la fac’, dans le métro, dans les supermarchés… et j’ai commencé tout juste à en prendre conscience il y a quatre jours, lorsque les secours ont été appelé à cause de ma crise de panique (étant asthmatique également, elles finissent par dégénérer) à la fac’.

Je n’ai jamais rien dit à propos de tout cela à mon entourage, je ne m’en sens pas capable et surtout, j’imagine que j’ai tout simplement honte. J’en ai parlé sur plusieurs forums anonymes depuis avec des personnes très bienveillantes qui m’ont fait ouvrir les yeux sur ce que j’avais vécu. Malgré cela, j’ai toujours l’impression que tout est de ma faute.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
4 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Soleil
Soleil
1 mois plus tôt

Bonsoir ,
Ton témoignage est emouvant ..
Tu étais tétanisée, figée
Tu le dis et cela se sent dans ton ecrit
Tu étais bloquée émotionnellement, trop de violence ..
Tu aurais aimé te sauver , courir, hurler mais tu n’a pas pu..ton esprit s’est figé tu n’y est pour rien, ce n’est pas de ta faute..
Tu étais sous le choc , dans l’horrible PEUR ..qui tetanise, empêche de faire le moindre mouvement ..
Tu n’es pas la seule a réagir ainsi face a une agression
Ce n’est pas de ta faute , mais , cet enfoiré qui a profité de toi ..
CE N’EST PAS DE TA FAUTE !
CE N’EST PAS DE TA FAUTE !
Je voudrais te l’écrire a l’infini..
C’est lui qui a abusé de toi
C’est lui le coupable !
Quel horreur tu as vécu..
Oublie pas ..CE N’EST PAS DE TA FAUTE
plein de courage a toi
Sincèrement

Merci de remplir les champs obligatoires.



Shaany
Shaany
29 jours plus tôt

A aucun moment ce n’est de ta faute. Et oui, tu as raison, tu as besoin d’aide. Tu as été agressée. Tu peux aller dans la section “obtenir de l’aide” sur ce forum. Dans tous les cas il est important de verbaliser ce que tu as vécu et écrire ici est un premier pas. Il faut que tu trouves du soutien pour traverser ce que tu viens de vivre, que ce soit auprès de ta famille, de tes amis ou d’un professionnel de santé. Tu n’as pas à affronter ça seule. Tu n’es pas coupable de quoi que ce soit, tu as été victime d’une agression. Le coupable est ton agresseur, tu es allé le voir de ton plein gré en espérant une relation douce, tu as exprimé ton avis et il a refusé de t’écouter, il a bafoué ton consentement. Tu n’as jamais accepté de rapport. Tu as fait preuve de confiance et de séduction, ce qui est juste normal, ce n’est ni de la bêtise, ni de la naïveté ! Ne pas réagir sur l’instant, c’est normal aussi, ton cerveau est en état de choc et ne sait pas quoi faire. Donc non, rien est de ta faute. Par contre les conséquences d’une agression peuvent être bien nulles, et là, tu peux faire quelque chose. Trouve de l’aide ! Parles en le plus possible ! Ce n’est pas à toi d’avoir honte, peur ou de te sentir coupable, seule la parole et le soutien d’autres humains pourrons t’en convaincre et t’en libérer.

Merci de remplir les champs obligatoires.



lu1234
lu1234
28 jours plus tôt

Ce n’est absolument pas de ta faute, et même si c’est très dur de se détacher de ce sentiment de culpabilité (des années après c’est toujours compliqué pour moi parfois), ça fait toujours du bien de l’entendre. Ce n’est pas de ta faute, tu n’as rien fait de mal. Il est l’unique responsabilité. Je te souhaite beaucoup de courage, tu es forte

Merci de remplir les champs obligatoires.



Sisi93
Sisi93
28 jours plus tôt

Bonjour chère Anonyme,

Ce type est un porc. Rien de tout cela n’est de ta faute et tu n’as pas à avoir honte.

Je comprends ta peur des hommes après cette expérience. Je sais aussi qu’il est inutile de te dire “ils ne sont pas tous comme ça” quand tu ne sais jamais sur qui tu peux tomber…

Je te souhaite beaucoup de courage. Tu vas te relever!

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME