Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

j’avais 10 ans

C’es un évènement qui es arrivé il y a maintenant quelque année.
J’etait en classe de cm1, et dans ma classe, il y avait un garcon . C’était mon voisin et il avait 13 ans (je crois) . Il avait redoublé beaucoups de fois et etait un élève très mauvais, avec en plus une situation familiale extrêmement compliqué. C’était mon voisin, et mon ami, car malgré le fossé qui nous separais (je suis une bonne élève, calme et réfléchie selon mon entourage) il n’avait jamais rien fait contre moi. Je sortais souvent jouer dans la cour de notre immeuble avec lui. Un jour, nous avions fait un cache cache avec son.frère. Le garcon et moi nous nous sommes caché au meme endroit, derriere un placard de sa chambre. C’es la que je l’ai vu retirer son pantalon, puis il a pris ma main pour que je touche son pénis. C’était horrible. Je me souviens encore de la sensation sur ma main. De son autre main, il m’a touché mes parties intimes. J’etait complètement terrorisé, je luis disais de cesser ça, que je voulais plus jouer, mais lui, il s’en fichait, il continuais… Je me souviens avoir pleuré… Malheureusement, je ne me souviens pas de toute une partie de ce qui s’est passé ce jour la, mes souvenirs sont flou.
Je suis maintenant âgée de 15 ans, et je ne reussirais jamais a surmonter ça. Quand je marche dans la rue, j’ai peur. Partout ou je vais, je suis morte de peur. Même maintenant , alors que je ne vois plus ce garçon, au collège il y a eu des personnes qui me touchaient les fesses. Dans les metro. Les bus. On me suis parfois. Ces gens, ils on gâché ma vie

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

4
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
4 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
3 Nombre de personnes ayant commentés
SisipandoreLouve Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Louve
Membre

Bonjour, je viens de lire votre témoignage et votre souffrance est évidente. Votre entourage proche (famille et amis) a-t-il remarqué et parlé avec vous de vos peurs? Vous dites que vous n’arriverez jamais à surmonter ça mais le courage dont vous avez fait preuve pour écrire ce témoignage est le signe évident de vos ressources pour vous en sortir.
Vous avez 15 ans et rien n’est terminé pour vous. Je vous l’assure. J’ai vécu également des choses très tôt durant mon enfance. Je les ai enfouies. Je n’en ai parlé à personne et lorsque tout est remonté à la surface, ce fut comme un tsunami. J’étais plus âgée que vous alors surtout ne croyez pas que vous n’arriverez pas à surmonter ce que vous a fait ce garçon.
A la lecture de votre message, je me suis dit « pourquoi ne sensibilise-t-on pas plus tôt les enfants à ces agressions sexuelles, ces viols qui ont un impact énorme sur l’individu et donc sur la société car croire qu’il suffit de taire pour résoudre est une aberration du système actuel. »

La première chose que j’aimerais vous conseiller est d’en PARLER, de LIBERER LA PAROLE comme j’aime à le répéter. La première étape pour se reconstruire passe par là et par le fait de reconnaître son statut de victime. Ce que vous a fait ce garçon est révoltant et je ne peux m’empêcher de penser qu’il y a derrière ce types d’acte monstrueux l’accès de plus en plus répandu à des pornos, des scènes obscènes sur internet, la TV et peut-être un contexte familial déjà porté à ne pas respecter l’Autre dans son intégrité.
Là où le cercle familial est parfois défaillant devrait se superposer le système éducatif ou une sensibilisation plus importante via les médias usuels.
–> Parlez en à vos proches et surtout si une porte se ferme et que l’on ne vous comprend pas parlez en à d’autres personnes plus sensibles, plus conscientes des dégâts occasionnés par une agression sexuelle.
–> Vous avez également un numéro gratuit que vous pouvez appeler le 0 800 05 95 95. Vous pouvez les appeler de manière anonyme et leur raconter ce qui vous est arrivé. Pour ma part, j’ai bénéficié grâce à eux d’une écoute bienveillante et de conseils.

Voici d’autres liens qui pourraient vous être utiles :

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/

** indiqué par Céline9: un site très intéressant d’ailleurs
https://www.cyrinne.com/

** soutien-psy en ligne
https://www.soutien-psy-en-ligne.fr/

Faites vous accompagner dans vos démarches par une personne en qui vous avez pleinement confiance. Ce garçon s’il n’est pas rappelé à l’ordre et si personne ne lui explique qu’il a agi contrairement à la loi sera peut-être conduit à se croire surpuissant et à recommencer (je n’en ai pas la certitude mais il s’agit juste de mes observations et des analyses de certaines situations).

Il est aussi important que vous puissiez bénéficier de l’accompagnement d’un(e) thérapeute compétent(e) en ce domaine et qui pourra vous montrer des voies de résilience (il en existe vraiment!!!)

Si vous décidez de porter plainte ou d’avoir l’avis de gendarmes, policiers formés sur cette question, je vous invite à regarder le site mis en place par le gouvernement :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2274
Il y a un tchat où vous pouvez discuter même anonymement de ce que vous avez vécu avec des représentants de la police formés.
N’ayez surtout pas honte si vous engagez cette démarche car c’est bien VOUS LA VICTIME et la loi est là pour vous protéger d’autant plus lorsque vous êtes mineure.
Ce que vous ressentez aujourd’hui est complètement normal. Quelqu’un a porté atteinte à votre intégrité alors certes il était mineur mais cela n’enlève rien à votre souffrance et à l’horreur de ce qu’il vous a fait. Vos peurs sont normales mais elles peuvent se gérer avec un véritable accompagnement thérapeutique. Ce garçon a besoin d’un réel rappel à l’ordre et je crois que l’une des grosses erreurs de notre société actuelle est de trop fermer les yeux. Certains vous diront « Ah c’est bon ce sont des jeux d’enfants » mais ne perdez pas de vue ce que VOUS RESSENTEZ. C’est à la société d’inculquer certaines valeurs aux nouvelles générations. Certains progrès semblent aller dans ce sens. Je l’espère vraiment.

La dernière chose que j’aimerais vous dire et si je peux me l’autoriser crier à tous ceux qui ont été victimes un jour d’une agression : « Cherchez ce qui vous fait vibrer, ce qui vous plait car ainsi vous vous entourerez de plus en plus de personnes qui partagent vos valeurs. Ce qui vous est arrivé ne doit pas conditionner le reste de votre vie.
Pour ma part le fait de m’être tue, de m’être culpabilisée m’a tuée à petits feux alors qu’il est tout à fait possible de sortir de ce schéma de victime et de ne plus subir l’inadmissible. Aujourd’hui, je suis davantage consciente et je regarde mon passé avec plus de recul. Soyez bienveillante avec vous-mêmes y compris face à des réactions qui peuvent être stupides comme le déni de ce que vous avez vécu et de votre souffrance. Je me répète : elle est normale et légitime. Faites vous aider et ne laissez personne vous faire croire que ce que vous avez vécu est banal. Vous serez plus forte après en avoir pris conscience et plus humaine aussi car votre empathie sera certainement plus développée que chez des personnes qui ont pu vivre une existence plus lisse. Je n’inclus pas tout le monde car pour certaines personnes l’empathie semble innée.

De tout coeur avec vous en espérant ne pas avoir été trop longue et que vous y trouverez de quoi vous aidez dans votre reconstruction. ELLE EST POSSIBLE, je vous le promets !

Merci de remplir les champs obligatoires.



pandore
Membre

Bonjour louve, je vous remercie de votre commentaire bienveillant qui m’a beaucoup remonté le moral(je suis l’écrivain de ce post mais j’ai créé un compte entre temps )
Pour repondre a votre question, mes parents n’ont jamais rien remarqué, mais mes amis si, car depuis que c’est arrivé, je déteste les contacts physique….je vous remercie du fond du coeur de votre soutien et des liens que vous m’avez envoyé smile
Je vous souhaite une excellente soirée

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
Membre

Chère Pandore,
Je suis heureuse d’avoir pu vous aider via ma réponse. Je vous souhaite également une excellente soirée.
Je ne connais pas les liens qui vous unissent à vos parents mais il serait bénéfique de leur en parler pour expliquer ce que vous ressentez suite à ce que vous avez vécu. A la lecture de vos messages, je devine une belle sensibilité littéraire alors si vous pensez être plus à l’aise à l’écrit, n’hésitez pas.
Ne vous laissez pas déstabiliser par les réactions que vous rencontrerez. Ce passage de votre vie vous rendra plus forte. Pour l’instant le plus important est que vous compreniez que votre réaction est complètement normale et que ce vous avez vécu est traumatisant. Vous êtes jeune je me répète et la résilience est d’autant plus possible. Je suis certaine que vous allez y arriver avec un accompagnement digne de ce nom et un entourage bienveillant !
De tout cœur avec vous ! Merci pour votre retour.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Sisi
Membre

Bonjour,

Vous souffrez des conséquences post-traumatiques. Vous devriez consulter un.e psychothérapeute. Cela peut vous aider, vous libérer. Je compatis à votre douleur. Courage!

Merci de remplir les champs obligatoires.