Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

J’aurais pu etre des tas de fois victimes

Bonjour,
Je ne sais pas pourquoi cela fait quelques temps que je cherche a comprendre… pourquoi, comment, et je suis confrontée a l’effroyable réalité de la vie: autant de personnes victimes j’ai du mal a le réaliser
Je lis les témoignages de célébrités, j’entends de loin des femmes que j’ai croisé qui ont été abusée, mais il est difficile pour moi de comprendre et d’en parler. J’ai tellement de mal a imaginé faire cela a un enfant lui otant tooute son innocence, cela m’écoeure et me fais peur. je pense a toutes ces victimes qui sont peut etre autour de moi alors que je l’ignore 🙁
Je me demande aussi comment protéger au maximum et sensibiliser…

si je témoigne ce jour, ce n’est pas pour parler de ce qui m’est arrivé, mais de ce qui aurait pu m’arriver a plusieurs reprise.
J’ai perdu ma mere a l’adolescence, mon père était quant a lui absent. Alors je cherchais de l’attention un peu partout j’ai eu le sentiment d’errer une bonne partie de ma vie
Je ne comprenais pas pourquoi les femmes de ma famille tantes et grand mères étaient aussi protectrices avec moi, ne voulant pas me laisser aller seule chez la famille ou il y avait des garcons de mon age, sans leurs soeurs. Je me sentais vraiment et tout le temps surprotégée et étouffée j’y ai vu jusqu’a recemment (j’ai 34 ans) une prison, je n’en pouvais plus. le sentiment d’etre traquée, infantilisée, couvée en permanence.
Et pourtant, je suis autonome responsable j’ai un tempérament de garçon manqué, bagarreuse mais peut etre ce je ne sais quoi de fragilité que l’on percevait chez moi et que je ne voyais pas
Je me rappelle qu’étant jeune, j’ai toujours eu du dégout pour les hommes et les garcons, je ne voulais pas qu’ils m’approchent. je n’aimais pas les garçons gentils et mielleux. Ni même les hommes trop gentils
et puis a l’adolescence lorsque j’ai vu que je commencais a plaire et à me mettre en valeur, j’ai vu que les regards et comportements changeaient.
Je n’arrivais pas toujours a me montrer féminine car génée du regard des garcon sur moi, alors je jouais souvent l’amie, la bonne copine, j’essayais de me montrer le plus a l’aise possible

Des histoires j’en ai…
Vers 20 ans, il y avait cet homme, peut etre 20 ans de plus que moi. casquette plantée sur son crane qui laissais a peine voir son regard. il était souvent par sa fenetre quand je descendais du bus. a force, je lui disais bonjour en le saluant de la main. Un jour, il est dans le bus et s’assoit a coté de moi et tente une discussion je reste cordiale.
un autre jour, je descend, et je le vois descendre au meme arrêt que moi.. mais je fais mine de m’arreter et changer de trajectoire pr ne pas qu’il me suive. paniqué j’en parle a ma soeur qui me dis que je me fais des idée. j’ai du garder en moi cette crainte en étant vigilante. Un autre jour, bus bondé, il est derriere moi tout le monde se pousse pour rentrer, je le pousse en lui donnant un coup de coude. et un autre jour… le bus est vide, je le vois se rapprocher pour etre dans mon champ de vision, et la d’un coup j’ai explosé devant tous le monde en lui demandant ct koi son probleme, qu’est ce qu’il me veut? il me dit qu’il croyait qu’on était ami, je lui ai dit de degager et de pas me parler car je suis pas sa pote.
depuis ce jour, je ne me rappelle mm plus l’avoir revu

Mais, je me rappelle d’une fois ou un de mes oncles que je fréquente peu me disait que je ne venais jamais le voir lui et sa femme. Sympatique il a cette habitude de nous enlacer d’un bras sur le coté par la taille. chaque fois génée j’enlève son bras car jsuis pas tactile.. Au moment ou il me dit que ce serait bien de venir passer quelque jours chez eux, mon instinct m’a dit “jamais de la vie je ne me sentirai jamais en sécurité. je ne sais pas pourquoi mais j’ai eu une image de porte qui s’ouvre dans mon sommeil et rien que ca, cela m’a suffit pour écouter mon instinct. Et, depuis, je garde de la distance mais cela ne m’étonnerait pas qu’il ait des antécédents.
Un grand cousin agé de la famille, a cette meme époque, me voit et a aussi cet élan tactile, n’aimant pas la proximité avec les gens je l’ai aussi repoussé et je disais ouvertement que je suis pas une gamine.
Deux hommes séparément, de la famille éloignée, lors d’une fête arrosé, a différents moments, j’ai senti un regard génant,, ce regard insistant mais j’ai vu quelque chose qui ne m’a guere inspiré confiance alors qu’ils sont pourtant des figures importante.
Chaque fois, je me suis fiée a mon instinct et je suis restée très neutre et distante. On ne m’avais jamais parlé d’inceste, de viol et je n’imaginais meme pas cela possible, et pourtant j’ai toujours été sensible a un je ne sais quoi. un homme plus agée qui regarde une jeune fille, c’est juste chelou et cela m’a toujours donné la nausée.
puis, il y a ce cousin qui ne comprends pas pourquoi je suis vierge. un soir il rentre un peu bourré et passe par ma chambre de vacances, il m’interroge sur ma vie sentimentale et il me dis qu’il sait que je suis attiré par lui et que lui est attiré. Et qu’il pourrait me faire connaitre le sexe si je veux car j’étais vierge. Choquée je le rembarre et ne le calcul pas, et puis il insiste alors que je m’endormais. il me teste, pose une main sur mes fesses, je met du temps a l’enlever… et il parvient a me dire que si je lui ai laissé faire c’est que quelque part je suis pas contre. je lui répete a plusieurs reprise que c’est mon cousin et il ne comprenait pas… il me demande si j’ai le sentiment qu’il me manque de respect? je lui ai dit oui, et j’avais du mal a dire que ct comme incestueux et c sorti de ma bouche. De la il s’est excusé et n’a jamais recommencé.
Je me suis sentie coupable presque consentante de son geste; une part de moi se disait que cela n’était pas grave
. Mais je réalise en écrivant que finalement c’est une sorte de manipulation invisible qui te fais perdre tout tes repères au bout d’un moment…
Dans ma vie privée, j’ai attiré pas mal de situations étrange. Très sélective et difficile niveaux mecs, je prenais le temps de connaitre les gens. Et cette resistance et distance ne plaisait pas a tous surtout que je cherchais pas a coucher avec qui que ce soit.
De qui vous parler?
De ce mec de ma classe amoureux transi qui me traitait d’allumeuse devant toute la classe parce que je refusais ses avances
De ce garçon lors d’un voyage etudiant avec qui je parlais bien et a qui je plaisait. Un jour, alcolisé, il a eu une main déplacée alors je l’ai attrapée par la machoire en lui disant de ne plus jamais refaire cela de sa vie. Sa reaction? il a été vexée, énervée, il ne me parlait plus et il m’a dit que je n’avais pas a faire ca.
Un autre, que je fréquentais, et qui aimait montrer aux gens qu’il n’avais pas de limite. Un jour, il me tripote en public je m’énerve et il se montre décu en me disant que mon probleme c’est que je suis trop coincé et que je me soucie du regard des autres
Ce mec qui, en vacances, vexé que je m’interesse pas a lui voulait me gifler. Je l’ai provoqué en lui disant d’y aller.. et il me dit que je fais la sainte alors que tout le monde sait que quand je retourne dans mon quartieri je suis open.
Vous parler aussi de ce gars, qui s’evertuais a me donner des rdv chez lui a 22h, et qui s’énervait que je refuse systematiquement en me disant que j’était trop coincé que ma vie était chiante.
Vous parler d’une de ces connaissance qui devait me filer un coup de main sur un projet, je viens dans son appartement, je vois que c’est l’appartement d’un gars qui ne sors jamais et qui voit une fille dont il aime le parfum. Je l’ai vu me reluquer, et cela m’a mis mal a l’aise. je ne voulais pas venir au prochain rdv. il a insisté de maniere si etrange pour que je vienne, et pr un projet qui n’étais pas urgent pr moi,, que je me suis écouté en restant chez moi…
j’ai du inventé une histoire disant que mon mec n’étais pas a l’aise et que j’avais l’impression qu’il avait des intentions autres., Il m’a traité de pauvre fille et que je lui faisait de la peine a penser cela qu’il voulait juste m’aider mais qu’apparemment moi j’avais des idées derriere la tete
Vous parler d’un ex pas tres stable… que j’avais invité chez moi alors que j’étais vierge, me dit comme pour me faire prendre conscience “tu sais que j’aurais pu te violer la?” j’ai gardé la face, en lui disant que non il n’est pas comme ca, mais j’ai pris conscience..
Et plus récemment, un homme que j’aimais beaucoup qui ne voulais pas mettre de preservatif, lors de nos étreintes j’ai senti qu’il cherchais malgré mes refus a me pénétrer. il s’en amusais, et moi je me sentais comme surprise que ce garson si admirable puisse avoir ce comportement. Je n’ai pas eu le courage de lui faire la remarque car il a finit par mettre un preservatif. ceci dit, au fond de moi je me suis sentie comme trahie, et salie par un geste qui pourrait paraitre anodin. si je n’avais pas fais gaffe cela aurait pu se faire alors mm que je n’avais donné mon consentement. Il ne se souvient peut etre pas de cela, mais moi, j’ai perdu confiance en lui

Mises bout a bout, et dans l’inconscience et l’insouciance de ma jeunesse ces histoires m’effraient
meme si je me dis que j’ai un tempérament particulier et un instinct que j’écoute malgré tout.
a bien des reprises il aurait pu m’arriver des situations très grave.

Jamais on ne m’a parlé de cela….
Mais une part de moi le sais peut etre instinctivement, et peut etre que ma mère nous a donné des codes pour nous protéger car recemment une personne de ma famille a eu le malheur de me dire qu’elle aurait été victime d’inceste par son frere quand elle était jeune.
Je me demandais souvent pourquoi mon rapport a l’homme était ausi biaisé, pourquoi j’avais du mal avec ma féminité… et bien quelque part cela serait une réponse. j’ai pris l’habitude de m’amochir pour éviter qu’on me regarde et sentir ce regard lubrique sur moi. J’ai aujourdhui envie de m’assumer comme je suis, car je me rends mal dans ma peau juste pour ne pas avoir a justifier ma féminité et créer des invitations.
Meme si il ne m’est rien arrivée de “grave”, cela a créer de la méfiance
Avant, j’étais parano et on me disait que j’exagérait, mais maintenant, je releve chaque détail…
comme lorsque je vois un gamin du college immature jouer avec des petite de primaire, un jeune oncle trop bisous calin avec ces nieces
il faut apprendre aux enfants a savoir mettre des limites et accepter de dire non,
Je témoigne pour vous dire a toutes et tous d’écouter votre instinct. si le pire ne vous est pas arrivé…
parlez en, brisez le cercle car ces traumatismes ont trop d’impactes sur la suite, et sur vos enfants si vous en avez.
Sensibilisez vos enfants, donnez leur de l’attention pour ne pas qu’ils aillent la chercher ailleurs et les jeunes de votre entourage car parfois, on a juste besoin d’aiguiser son radar car on sais pas toujours
courages a toutes et a tous

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

1
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
0 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
0 Nombre de personnes ayant commentés
Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si