Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

J’ai été violé par mon père

J’ai été violé par mon père au alentour de mes 13 ans je ne me souviens plus de la date exacte. J’ai aussi des doutes sur ce qu’il a pu se passer plus jeune car je m’habillais en garçon, j’étais profondément mal, en échoue scolaire, j’ai fuguée, je suis aller a l’hôpital. A 20 ans tout les souvenir après de nombreuse brises d’angoisse me sont revenu. Un ans après je suis aller porter plainte. Ensuite je l’ai dis a ma famille du coté de mon père et mes frères, les autres étaient déjà au courant et me croyais. Lorsque je l’ai dis a mon grand frère j’ai vu dans son regard la haine, j’avais l’impression qu’il avait envie de me tuer. Mon petit frère m’a cru au début et m’a dis je suis désolé que tu es du vivre avec ça toute seul autant de temps mais par la suite je crois qu’il changer d’avis et ne me croit plus après avoir parler avec mon père même si il va voir un psy. j’ai eu la confrontation à la police avec mon père, il ne m’a pas regarder une fois et à un moment même pas en me regardant il a dis au policier  » vous savez ma fille, elle est psychiatriquement et psychologiquement atteinte depuis qu’elle est enfant » j’ai été sidéré pendant quelque seconde avant de pouvoir répondre. Je suis toujours aujourd’hui choqué de sa cruauté. Ma mère me crois mais on n’a pas des relation seine je suis un peut sa mère et elle est un peut ma fille de plus elle projette sa propre culpabilité dans l’histoire sur moi . Aujourd’hui j’ai couper les ponts avec toute la famille de mon père et mes frère car il préfère croire ce grand médecin qui pète plus haut que son cul et se croit supérieur et plus intelligent que tout le monde. je leur ai envoyer un message de haine mélanger à de l’amour pour leur dire adieux et leur expliquer le mal qu’il m’avait fais . Voilà, bon tout cela j’arrive à en parler. Mais il y a quelque point d ma vie des zone d’ombre que je n’arrive pas discuter car pour moi cela fais trop cela fais accumulation et me rend encore plus responsable. Déjà lorsque j’était ado après une soirée j’avais invité une fille et un homme a dormir chez moi . Le garçon été homosexuel. le lendemain matin la fille qui dormais dans le lit avec nous était par terre et j’avais mal a l’anus et je n’ai jamais su pourquoi . je me suis juste poser des questions sans trop m’en poser car j’avais peur de la réponse. peut être que c’est rien peut être que ça l’ai. Ensuite a une soirée en boite je me suis mise a pleurer, pleurer, pleurer a cause de l’histoire avec mon père. je suis rentrer chez un garçon j’avais besoin de réconfort et d’écoute et il m’apportais l’écoute. mais il était un insistant j’avais envie qui se passe quelque truc mais pas vraiment de pénétration . j »avais du désir mais une sorte de blocage. il a tenter d’aller plus loin une fois en se mettant sur moi et j’avais senti son élan pour des ébats plus intense et je l’ai pousser et je lui est parler sèchement en lui disant je t’ai dis non et non c’est non tu respect ce que je te dis et il a eu un sourire pervers sur le coup j’avais bu et j’ai senti que son sourire n’était pas sein mais je n’ai pas vraiment compris toute la situation et ensuite je ne sais pas si c’est moi ou lui qui a relancer les bisous mais au bout d’un moment il s’est remis sur moi avec le même élan que précédemment. je sais que j’ai voulu dire non mais je ne l’ai pas dis j’ai essayer de mettre mes bras en l’air pour le pousser mais je ne me souviens plus si j’ai fais le geste de pousser je me souviens juste d’avoir ressenti de la fatigue et que de le pousser allait être au dessus de mes force, trop difficile et la trou noir, je ne me souviens plus de rien. les jours qui ont suivis j’étais en panique total en angoisse constante je ne savais pas ce qu’il s’était passer. j’ai finis par aller au urgence avec une amie et quand je suis arrivée pour dire ce que j’avais je me suis mise a pleurer et j’ai eu une crise de larme. je ne pouvais plus parler c’est mon amie qui a parler a ma place. ensuite j’ai expliquer au médecin que je ne savais pas si j’étais dans cette état la car j’avais peur qu’il se soit passer quelque chose a cause que j’avais déjà été violé par mon père et que du coup cela devenais plus possible ou si il s’était passer vraiment quelque chose. quoi qu’il en soit ils ont dis que j’étais dans un état de sidération et que j’avais une crise de stresse qualifié de façon majeur. et ensuite j’en ai parler une fois a ma psy et plus jamais. par la suite , j’ai eu une expérience bizarre avec un homme. j’avais passer une super soirée avec lui et donc un soir quand je suis sorti je l’ai appelé pour le rejoindre chez lui. j’avais très envie mais en même temps pas envie donc je commençais les élans pour l’embrasser et quand je voyais que ça allais aller plus loin j’arrêtais. j’avais envie qu’il se passe quelque chose mais je ne savais pas si j’avais envie de la pénétration et j’avais aussi envie de me faire désirer. au bout de 3 arrêts et le dernier ou il avais déjà commencer un tout petit peut a me pénétré j’ai redis stop comme les fois d’avant et cette fois ci je l’ai pousser. mais il a pas voulu se pousser de moi, il s’est arrêter, s’est allonger sur moi immobile et est rester en moi. au bout de quelque instant il a recommencer sans me demander alors qu’il était déjà en moi. je suis rester choquer j’ai pas réagi j’avais les yeux écarquiller je regardais le mure en face . ensuite a un moment je me suis dis peut être que je vais essayer , j’ai es blocage a cause du viole de mon père et j’avais très envie de plus avoir de blocage et j’ai essayer pendant 3 s je pense et après j’ai redis non et il s’es arrêter. mais le lendemain je me suis senti salle , une moins que rien , vider de toute les bonne choses qu’il y avait en moi. je n’ai toujours pas compris ce qu’il s’était passer et ma réaction que j’ai eu a vouloir essayer . tout cela pour dire que le fait que cela se répète les expérience d’ombre j’ai l’impression d’avoir un problème car trois expérience bizarre plus un viole de départ sur une même personne cela me fais ressentir que le problème viens et part de moi car sinon cela ne recommencerais pas. en quelque sorte que j’attire ce genre de désir ou que je désir ce genre de chose. la répétitions donne un sentiment de preuve que le problème est en moi et comme dis ma mère: que le viole de mon père a fais quelque chose en moi et qu’il faut que je le soigne et que une fois soigner je n’attirerais plus ces gens la (phrase qu’elle m’avais dite que je lui avais parler d’un ex copain de fac qui était possessif et manipulateur) . En fin bref, cela fais du bien de se libéré et surtout de ce libéré des 3 expériences bizarre. je vous remercie et bon courage à toute.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

1
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
1 Nombre de personnes ayant commentés
psionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre

Chère amie anonyme, je vous remercie de votre témoignage très courageux dans lequel je lis, hélas, les classiques schèmes de la destruction par le crime incestueux. Ce qui est très remarquable c’est que vous êtes conscientes que cela vient de vous, est en vous et vous entrave gravement, ce qui est parfaitement juste. Je vous l’indique, je ne suis pas thérapeute, juste un bénévole du site qui aide les victimes. Ce qu’il se passe, c’est que votre père est un pervers, ce qu’il a commis et dit sur vous lors de la confrontation l’indiquent parfaitement. Le pervers vous colle la responsabilité de la destruction qu’il vous inflige par perversion: il veux votre mort et votre assujettissement total.

Ce qu’il en reste est bien trop clair: votre psychisme de fillette encore pré-adolescente a enregistré les faits à l’état brut pour sauvegarder l’intégrité psychique de votre personne. C’est fréquent dans l’inceste et les agressions pédophiles: prenez le cas de Flavie Flamant par exemple. Dans votre cas, le crime abominable de votre père créé une situation paradoxale qui peut conduire à la folie, et surtout comme dans votre cas à reproduire les situations car les pervers vous reconnaissent: ils vous repèrent à votre démarche, c’est prouvé scientifiquement par des recherches sur le sujet. L’acte immonde de votre père a complètement entravé votre développement psychique et émotionnel si bien que vous êtes doublement punie: vous attirez les pervers qui vous feront souffrir et vous êtes bloquée dans votre désir, c’est une terrible punition pour une jeune femme et cela doit vous faire terriblement souffrir.

Nous allons vous aider à trouver votre chemin de guérison, voici quelques liens utiles:

excellent site d’ailleurs, sur fil santé jeunes, une section c’est quoi l’inceste.
** l’AIVI (Association Internationale pour les Victimes d’Inceste) site internet:

https://aivi.org/

https://www.sos-inceste-violences-sexuelles.fr/
numéro vert: 02 22 06 89 03
ARSINOE – Liens Utiles
http://www.arsinoe.org/arsinoe-liens.php
Sites médicopsychologiques:
** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:
http://www.institutdevictimologie.fr/annuaire.php

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/

** indiqué par Céline9: un site très intéressant d’ailleurs
https://www.cyrinne.com/

Commencez par contacter les associations de victimes d’inceste, elles vous écouteront et vous orienteront vers un thérapeute apte à vous amener sur votre chemin de guérison. N’espérez plus rien de votre famille: elle est toxique et dangereuse pour vous, criminelle, en général la victime est devient le stigmate de la famille criminelle, et vous vous retrouvez telle que dans l’image suivante:

https://vitazur.tumblr.com/post/103955819258/mel-el-delito-de-todos-1933

Commencez votre chemin de guérison ma chère anonyme, et n’hésitez pas à venir nous recontacter pour toute précision utile ou question pratique.

Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.