Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

J’ai été victime d’inceste (violée par mon père)

J’ai été victime d’inceste de la part de mon père. Cela a duré de mes 11 ans jusqu’à mes 18 ans, l’âge auquel j’ai quitté le domicile familial.
Tout le monde était plus ou moins au courant de ce qu’il se passait à la maison car j’avais parlé à plusieurs reprises à des adultes censés être compétants.
La première fois que j’en ai parlé c’était à une copine, j’étais en 5ème, je lui avais dit que j’étais victime d’inceste et que mon père me violait régulièrement, mais je lui avait dit de ne pas le répéter. Etrangement, dans les jours qui ont suivi, sa mère a refusé que l’on continue à se cotoyer.
En 4ème j’avoue ne pas être très bien à la médecin scolaire et demande à la revoir car j’ai quelque chose d’important à lui dire. On se revoit la semaine d’après et je lui avoue être victime d’inceste et je lui explique ce que mon père me fait. Elle me demande plein de détails, je lui les donne. A la fin elle me dit qu’elle va faire le nécessaire et me redonne rendez-vous pour la semaine d’après. La semaine d’après elle me reçoit et me dit que l’on doit aller voir ensemble le directeur, il me demande de lui expliquer, je lui explique tout ce qu’il se passe à la maison, que mon père me viole régulièrement, que je suis victime d’inceste, que je veux être placé en internat. Il ne me croit pas du tout et me passe un savon comme pas possible. J’ai envie de mourrir, je fugue.
Je passe la journée à trainer dans la rue, je vais à la sortie des cours et je demande à une copine si je peux dormir chez elle, elle refuse.
Je passe la soirée sur un banc et vers 22h 3 policiers viennent me voir et me demandent ce que je fait là, mon âge, où j’habite. J’ai peur, je réponds et il me rammène chez moi sans trop vouloir en savoir plus.
C’est ma mère qui répond, elle fait semblant de rien devant les policiers et à peine qu’ils sont partis, elle me demande pourquoi j’ai fait ça, j’ai à peine eu le temps de dire “papa m’a violé” qu’elle me tabasse littéralement.
Après ce jour-là les viols en continué, il se savait impunissable, c’était pire, plus souvent et plus violent.
J’ai quitté le domicile familial le jour de mes 18 ans. J’ai galéré, j’ai fait beaucoup de mauvaise rencontres, de très grosses conneries qui m’ont permis de survivre mais que je ne dirais pas ici pour des raisons évidentes. Mais aujourd’hui je suis là et fière de ce que j’ai réussi à devenir malgré le fait que la vie ne m’a pas fait de cadeaux.
Visiblement les choses ont aujourd’hui changé, on croit enfin la parole des victimes de viol ou d’inceste, alors ne vous taisez plus ! Défendez-vous !
Si moi j’ai réussi à me relever avec tout ce que j’ai vécu alors vous pouvez vous aussi le faire !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
psionic
1 mois plus tôt

Chère anonyme, je vous remercie au nom de toute l’équipe des aidantes et aidants du site pour votre message d’espoir dans l’une des pires formes de violence sexuelle.
Encore merci à vous et tous nos encouragements dans cette période difficile.
N’hésitez pas à jeter un regard sur notre liste de liens utiles et de conseils aux victimes dans le forum.
Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.