Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

J’ai été bien naïve

En déplacement pro à Paris j’ai été invité par une personne rencontrée lors d’une réunion de travail à dînner un soir sous prétexte de parler boulot. Il a été charmant, m’a fait boire plus que de raison si bien que je ne me sentais pas bien en sortant. Lui aussi en déplacement m’a proposé d’aller dans sa chambre d’hotel toute proche. La il a abusé de moi et je ne suis pas arrivé à vraiment me défendre tellement je me sentais mal. Je suis repartie le lendemain matin honteuse et ne sachant pas quoi faire me disant que tout cela etait de ma faute.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

3
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
3 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
3 Nombre de personnes ayant commentés
psionicZaraganLouve Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Louve
Membre
Louve
Hors ligne

Bonsoir, je ne suis pas revenue depuis longtemps sur le site et je découvre avec toujours autant de peine cette culpabilité que porte les victimes. CE N EST PAS VOTRE FAUTE. Dans un pays développé avec des êtres humains dotés de conscience de tels actes ne devraient JAMAIS être possible.
Il a abusé de votre faiblesse induite par l’alcool. L’alcool ne vous rend pas fautive mais aggrave les circonstances dans lesquelles il a commis cet acte impardonnable.
J’ai été victime de plusieurs agressions dont la première durant l’enfance. Je ne comprendrais jamais cette distinction entre viol et agression sexuelle. Trop d’horreurs sont atténués en jouant sur ces nuances. Une fellation est-ce un viol ? Un doigt dans le vagin est-ce un viol ?
J’ai porté pendant des années la responsabilité de ce que l’on m’avait subir dès l’enfance et les scénarios se sont reproduits. Il y a un an, j’ai porté plainte. La justice ne me donne pas signe de vie depuis mai 2019 mais une chose est désormais certaine : je suis au clair avec ma conscience et ce porc est bel et bien le coupable.
Ce que j’essaie de vous dire est de surtout vous libérer de cette culpabilité et pour cela vous avez besoin d’aide.

Je peux vous donner le numéro de téléphone d’une association qui m’a beaucoup aidée au moments des derniers faits. Il s’agit de viols femmes informations 0800 05 95 95. Vous pouvez les appeler gratuitement du lundi au vendredi de 10h à 19h.
Durant cette période de confinement, nous avons tous besoin d’aide et je sais qu’il y a des moments où ces souvenirs remontent comme un tsunami.

Ensuite vous avez ce site mis en place par le gouvernement. Vous n’êtes pas obligée de décliner votre identité. Vous êtes mis en relation avec des forces de police formées pour recevoir ce type de plainte. Demander leur conseil. Dites leur ce qui vous est arrivé.

Plus nous serons nombreuses à dénoncer ce qui nous est arrivé plus nous libérons la parole et plus nous aurons la chance de voir un jour ces horreurs cessées.

Prenez soin de vous et n’hésitez pas à aller voir un thérapeute dès que possible.
De tout coeur avec vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Zaragan
Membre
Zaragan
Hors ligne

Chère anonyme, je suis totalement d’accord avec Louve et je la salut pour son retour à la même occasion. Une victime n’est jamais coupable de quoique ce soit. Ne culpabilisez pas , ce n’est pas vous qui n’aurait pas du ou aurait du faire quelque chose, mais lui qui N’AURAIT PAS DU VOUS ABUSER. Il vous a manipulé, fait en sorte que vous soyez ivre et donc incapable de vous défendre. C’est lui l’unique coupable! En faite, ivre ou non, une victime est souvent incapable de se défendre dû à la sidération.
https://www.filsantejeunes.com/letat-de-sideration-psychique-20843

Vu que c’est dans le cadre du travail, prenez contact avec l’AVFT :
**Association européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail.
https://www.avft.org/
Tel :01 45 84 24 24 (lundi : 14h-17h – mardi et vendredi : 9h30 -12h30)
Couriel : [email protected]
Vous pouvez également appeler le 3919 accessible du lundi au samedi de 9h à 19h .
La plateforme de signalement qu’a évoqué Louve, c’est celle-ci :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R50509

Vous n’êtes probablement pas la seule victime de ce porc, il a dû faire ça à beaucoup de femmes, vous pouvez retrouver des victimes avec :
**L’association Parler qui permet d’accéder à des groupes de paroles, trouver un thérapeute et retrouver des victimes du porc
https://www.associationparler.com/
Notamment avec le site suisjeseule.org, voici un lien avec toute les informations dessus :
https://www.associationparler.com/copie-de-les-campagnes
** Coabuse un site qui permet de retrouver d’autres victimes du porc. Remplissez simplement le formulaire anonyme
http://www.coabuse.fr/

Il faut effectivement que vous soyez aidée et soignée. Notamment en voyant un psychologue et un psychiatre , mais ce n’est pas vraiment possible avec le confinement. Dès que c’est possible, demandez aux associations de vous redirigez vers des soins. Vous pouvez prendre rendez-vous avec votre médecin traitant pour lui en parler, il peut aussi vous aider.
C’est important que vous consultez, car vous êtes traumatisée et devez avoir un psychotraumatisme. Renseignez vous, vous allez peut-être vous rendre compte de certaines choses :
** la mémoire traumatique ; site de Muriel Salmona: voir son article mémoire traumatique en pdf + rubriques « Psychotraumatismes » et « Que faire en cas de violence? » sur le site.
https://www.memoiretraumatique.org/
où on peut trouver des brochures expliquant simplement les choses :
→ ** mémoiretraumatique.org : publication et outils : Brochure d’information :BROCHURES D’INFORMATION SUR LES VIOLENCES, PLUSIEURS VERSIONS : dernière version de 2018
https://www.memoiretraumatique.org/assets/files/v1/Documents-pdf/201806-Brochure_victimologie.pdf
** Sur le site du CPIV : vous trouverez une rubrique sur le stress post traumatique avec les symptômes et les différents types (TSA, TSPT et TSPT complexe)  :
http://www.cpiv.org/le-trouble-de-stress-post-traumatiq

En cas d’agression, mettez vous à l’abris, appelez le 17 ou envoyez un message au 114. Ne vous lavez surtout pas, les preuves qui incriminent directement l’agresseur sont sur vous. Faites un examen médicale et portez plainte aussi rapidement que possible. Jetez un oeil sur ce site qui explique les démarches à suivre en cas de viol : https://www.demarches.interieur.gouv.fr/particuliers/viol-commis-personne-majeure
N’hésitez surtout pas, si vous sentez mal quelqu’un ou un endroit, fuyez le absolument. Préservez vous. Et retenez que n’importe quelle agression, manque de respect est très grave et est puni par la loi. Ne laissez personne vous faire croire que c’est futile ou que c’est votre faute. Faites attention à vous, une ancienne victime se fait presque systématiquement agressée à nouveau. Les porcs le sentent lorsqu’une personne est fragilisée et ils en profitent… Faites vraiment attention.

Je suis d’accord avec toi Louve, une agression sexuelle devrait être considéré comme un crime. Pénétration ou non, les conséquences sur la victime sont terribles… N’importe quel abus est grave.
Néanmoins, pour répondre à tes questions, une fellation et un doigt au vagin, sont bien des viols puisqu’il y a pénétration.

Courage!
Vous pouvez vous en sortir et vous reconstruire! Il y a des gens pour vous aider.
De tout coeur avec vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Membre
psionic
Hors ligne

Chère anonyme, je suis totalement d’accord avec Louve et Zaragan que je soutiens toujours dans leurs préconisations. Votre réaction est typique des victimes de viols, c’est d’ailleurs ce qui fait l’impunité des violeurs qui le savent pertinemment. Cette culpabilité vient de la douleur psychique très violente causée par la viol: vous devez vivre dans un corps souillé par le violeur mais ce corps est le support matériel de votre personne et donc de votre humanité, c’est cette fracture qui est douloureuse et provoque ce sentiment de culpabilité. Mais vous êtes la victime, donc vous n’avez pas à culpabiliser. Il vous faut déposer plainte au plus vite, vous faire aider et surtout consulter pour diagnostiquer l’ampleur de votre douleur psychique et vous faire soigner.

Zaragan a mentionné lAssociation européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail.
https://www.avft.org/
Tel :01 45 84 24 24 (lundi : 14h-17h – mardi et vendredi : 9h30 -12h30)
Couriel : [email protected]
Je vous invite vivement à les contacter et à voir avec eux que faire avec votre employeur, contre celui de votre violeur. Tous les retours que nous avons eu de victimes du site qui les ont consultés ont été très positifs.
Affection, courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Obtenir de l'aide

Retrouvez dès maintenant tous les conseils de nos membres, ainsi qu'une liste d'associations en mesure de vous venir en aide, en vous rendant dès maintenant sur le forum BalanceTonPorc.com.