Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

J’ai dénoncé le médecin qui m’a agressée

Bonjour à toutes,

J’ai déjà témoigné, mais je souhaite raconter la suite de cette affaire, pour donner un peu d’espoir à celles qui n’osent pas parler de ce qu’elles ont vécu.

Un médecin m’a tripotée pendant une consultation il y a deux mois. J’étais trop malade et sidérée pour me défendre sur le coup. Deux jours après, je lui ai écrit pour lui dire ce que je pensais de lui, à savoir mon mépris, je l’ai également dénoncé au centre médical, à l’Ordre des médecins et j’ai porté plainte.
J’étais morte d’angoisse en allant au Commissariat et je comprends que tant de victimes n’osent le faire. C’est un pas difficile à effectuer.

Cependant, je n’ai pas reculé et ça s’est très bien passé.
J’en ai aussi parlé avec mes amis proches et quelques membres de ma famille.

Bref, à défaut d’avoir pu réagir pendant l’agression, j’ai réagi ensuite. Je l’ai fait sinon j’aurais pété un câble. J’étais angoissée et ça tournait en boucle dans ma tête.

En parlant, j’ai repris le pouvoir. Je m’en voulais de ne pas avoir su me défendre. J’en avais la nausée.
Mais aujourd’hui, je suis fière de moi, de mon courage. J’ai la gnaque.

Je suis plus forte que lui, parce que moi, je suis intègre, honnête et vaillante. J’ai perdu une bataille, mais pas la guerre, et il le sait…

il sait que les rôles sont inversés. Il voulait jouer au chasseur et à la proie, et bien on va jouer. Il m’a traquée discrètement et sournoisement, mais maintenant, JE le traque ouvertement et publiquement. Et je peux vous assurer que je serai sans pitié.

Les agresseurs sont des lâches et des faibles. Ils agissent de façon sournoise et en cachette par peur d’être démasqués…. c’est cette peur qu’il faut exploiter., car c’est leur faille. Il faut blesser leur ego en leur montrant qu’ils n’ont pas le dessus, qu’ils sont faibles, et que vous êtes un adversaire redoutable.

Votre silence est leur victoire. Votre voix est leur perte.

Alors, même si les agressions datent, dénoncez-les. La vérité est de votre côté, n’ayez pas honte.

Aimez-vous. et faites-vous confiance car grâce à l’indulgence et à l’estime que vous vous accorderez, vous serez plus fortes pour lutter.

Battez-vous. N’abandonnez pas. Ne vous résignez pas. Montrez-leur que rien ne peut vous arrêter.

Et en parallèle, vivez. Vivez votre vie. Ne la laissez pas passer à cause d’un connard.

Une fois que vous aurez parlé, vous aurez déjà gagné, et ce, quelle que soit la suite. Même si je perds sur la bataille judiciaire, je sais que j’ai déjà gagné la bataille psychologique.

Courage et n’oubliez pas, vous n’êtes pas seules!




  • Nous vous proposons de lire également

    Poster un Commentaire

    10 Commentaires sur "J’ai dénoncé le médecin qui m’a agressée"

    avatar
      
    smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth

      Notification par e-mail  
    plus récents plus anciens plus de votes
    M'envoyer un e-mail si
    Jérôme
    Invité
    Jérôme

    Bravo , superbe témoignage , félicitations mademoiselle !

    Elena
    Invité
    Elena

    Moi j ai été faire une main courante et l enfer est entre dans ma vie.harcèlement par biais du père,racontars dans ma petite ville,utilisation d image visiblement d image volee voire trafiquee!!j ai contacte un prive 1500euros et o resultat.je me suis fait insultee,prendre a partie ,sorte de lynchage sans que l on me touche mais pour me pousser a bout,appels tel jour nuit,sonnette de nuit….un truc de louf!j ai été dépressive,ko ,mais la j ai la niaque et je ne me laisse pas faire.depuis ce mec j ai un TAZER qui est mon outil garantie tranquilite a moi!!

    Espérance
    Membre
    Un grand merci de dire à toutes que cela vaut la peine de résister de se battre, et qu’on le fait autant pour soi-même que pour les autres victimes. Les vampires détestent la lumière. Il faut dire, raconter sans relâche, comme le jeune Christian dans le film Festen où il dénonce dans une fête de famille la pédophilie de son père riche et puissant. Même si au départ tout le monde de bouche les oreilles, puis on se moque de nous, puis on nous insulte avec parfois des regard de haine, il faut continuer à dire la vérité jusqu’au bout. Parfois on se sent dans le désert, abandonné de tous, et d’un seul coup une personne arrive qui a entendu et qui nous croit, parfois parce qu’elle a vécu la même chose. Quand suffisamment de femmes et d’hommes victimes de prédateurs et de pervers sauront faire face, oseront parler et se battre pour la vérité, la toute puissance et l’impunité de ces monstres va vaciller. Cette bataille ne fait que commencer, elle est extrêmement difficile, mais en lisant tant de témoignages sur des vies détruites, des enfances massacrées, est-ce qu’elle ne vaut pas la peine? Est-ce que nous pouvons encore… Lire plus »
    Yoshi
    Membre

    Bonjour, merci pour ce très beau témoignage, qui va je l’espère être lu par le plus grand nombre de victimes qui n’osent pas franchir la porte des commissairiats. Oui c’est dur, mais la peur et le silence n’aident que les agresseurs. Il faut que cette culture du silence tombe et je pense que nous sommes sur le bon chemin !

    hulotdemission
    Invité
    hulotdemission

    quelle ville?

    No comment
    Invité
    No comment

    Merci beaucoup pour vos mots.

    No comment
    Invité
    No comment

    Bravo, vous êtes très courageuse. Vous avez raison de tenir bon. courage!

    Pffiou34
    Membre

    je comprends la peur d’aller poser une plainte et je connais aussi la crainte des vipères de la ville et de l’entourage du porc… mais c’est là qu’il faut tenir tête car le silence est leur pouvoir! et il faut absoudre le déni! je veux bien des conseils aussi pour ma situation si vous en avez. bonne soirée. et encore BRAVO a vous!

    PRINCEPS
    Invité
    PRINCEPS

    Merci pour votre courage, votre ténacité et votre espoir . Quand on sait que la plupart des plaintes sont classées sans suite, à moins de payer cher un avocat, on est vite découragé par le système .
    D’autant plus si c’est une personne qui a de la notoriété, un statut social………comme un médecin, un chercheur . C’est pot de terre contre pot de fer .
    Quelque fois, il vaut mieux tourner la page que se battre contre des chimères même si c’est difficile à accepter. Mais témoigner est important , partager nos souffrances et avertir
    C’est l’essentiel

    Victime
    Invité
    Victime

    Préciser le département ou bien la ville où ça s’est passé, pour donner courage à d’autre victime de porter plainte en se sentant moins seule. Ma plainte est classée sans suite en attendant qu’une autre victime témoigne… Mon témoignage est sur le site, médecin 56