Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Il disait m’aimer comme un fou le matin et le soir il est devenu mon pire cauchemar…

Cela faisait 9 mois que j’étais avec lui… Je l aimais de tout mon cœur et je croyais que lui aussi…
Vendredi dernier donc il n’y a pas une semaine, il m’écrivait dans une gentille lettre qu’il m’aimait comme un fou et que si il me perdait il ne s’en remettrait jamais…
Le soir il a bu, nous nous sommes disputés, il a été violent, a cassé des choses chez moi, m’a insultée, humiliée, les gendarmes ont dû intervenir et depuis ce soir là, je reçois des menaces de mort, des insultes, il me menace de me « cramer »,j ai peur pour ma vie… J’ai porté plainte mais il continue…
Le lendemain de notre grosse dispute, c’est à dire le samedi, il était dans les bras d ‘une autre…
Ce monstre me fait peur… Il en connait pas le sens du mot aimer ou du mot respect… et cerise sur le gâteau il m’a avoué m’avoir trompée au début de notre relation…
J’espére pouvoir bientot sortir de chez moi sans avoir peur qu’il m arrive un malheur…

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

4
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
4 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
1 Nombre de personnes ayant commentés
Catoune Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Catoune
Membre

Chère Anonyme,

Vous écrivez : « depuis ce soir là, je reçois des menaces de mort, des insultes, il me menace de me « cramer »,j ai peur pour ma vie »

Vous parlez de menaces à votre endroit ! Par quel biais vous fait-il ces menaces ?

Avez-vous des preuves ? Sms, emails,..

C’est bien d’avoir porté plainte ! Maintenant, il va falloir appuyer votre plainte en apportant des preuves !

Je vous envoie des infos sur ce que vous devez faire via un autre commentaire !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Anonyme,

voilà de quoi vous aider en cas de harcèlement d’un ex-copain :

• Rompez tout contact avec lui

Un ex qui harcèle est une personne dépendante de ses sentiments pour vous et qui ne vous lâchera pas aussi facilement. Ceci étant, il serait quasi inutile de vouloir lui faire comprendre votre position par des explications ou des arguments. Vouloir lui faire accepter la rupture ne fera que l’encourager à vous poser de nouvelles interrogations. D’autre part, si vous vous mettez à lui dire des horreurs ou les pires méchancetés, il pourrait vous lâcher pour un temps, mais soyez sûr qu’il reviendra à la charge, et de plus belle. En coupant les ponts, vous l’empêchez d’accéder à vous, ce qui aura pour effet de le décourager à long terme.

• L’indifférence

Dans un contexte de cohabitation la meilleure attitude est l’indifférence. Étant donné que vous ne pourrez pas rompre tout contact, du moins le contact visuel, évitez de réagir à ses provocations. Ignorez tout ce qu’il peut dire ou faire, des pleurs, des reproches, n’y répondez pas. Parfois, il s’agit de simples manipulations pour vous contraindre à vous intéresser de nouveau à lui. Mais à force de se voir ignoré et n’obtenant pas de réaction de votre part, il finira bien par se décourager.

• Sortez toujours accompagné

Si vous vous retrouvez dans un contexte de harcèlement physique de la part de cotre ex-copain, faites-vous toujours accompagner d’une autre personne quand vous sortez dans la rue. En principe, la présence d’un ou plusieurs témoins devrait avoir un effet dissuasif.

• Les mesures règlementaires

Si malgré votre attitude pacifique, votre ex-copain ne se résout pas à entendre raison, certains dispositifs règlementaires mis en place par le législateur vous aideront.

– Vous pouvez commencer par porter plainte à la police pour harcèlement. Dans ce cas, il faudra apporter un maximum de preuves afin d’appuyer votre dossier.

– Avant d’en arriver là, tentez quand même de raisonner votre ex, en restant ferme. Faites-lui comprendre que si il n’arrête pas, vous serez obligé de demander l’intervention de la justice, mais que vous ne souhaitez pas en arriver à cet extrême.

– Si malgré toutes vos tentatives, il persiste à vous harceler, adressez-lui des lettres recommandées avec accusé de réception dans lesquelles vous lui demanderez fermement de vous laisser vivre votre vie paisiblement.

Ce faisant, il devrait comprendre que vous êtes sérieuse et que vous n’entendez pas le laisser continuer à vous harceler.
Au bout d’un certain temps en principe, il devrait se décourager et vous laisser vivre.

– Si il n’y consent toujours pas, rendez-vous au tribunal pour demander qu’on l’empêche légalement d’entrer en contact avec vous. Il sera donc tenu de ne plus entrer en contact avec vous, sous peine de poursuites judiciaires.

__________________________________

Comment faire cesser un harcèlement moral de la part de son ex-compagnon ?

Source : commentfaiton.com/fiche/voir/352137/comment-faire-cesser-un-harcelement-moral-de-la-part-de-son-ex-compagnon

Vos relations avec votre ex-conjoint se sont détériorées au point que vous êtes la victime de harcèlement moral. En effet, il vous téléphone de façon répétée.

De même, il vous menace et vous terrorise par la même occasion.

Ainsi, vous n’arrivez plus à mener une vie normale tant il vous fait peur. Voici un courrier qui vous permettra de le rappeler à l’ordre.

En effet, la loi interdit de tels agissements et les apparente à du harcèlement moral.

• Étape 1 :

Il est important de souligner que vous devrez envoyer votre présent courrier en lettre recommandée avec accusé de réception.

Par ailleurs, il faudra conserver avec précaution une copie de votre lettre ainsi que l’accusé de réception et toute réponse écrite de sa part (votre ex-conjoint).

Enfin, s’il persiste après la réception de votre courrier alors il faudra recourir au médiateur familial ou bien au procureur de la république afin qu’il cesse définitivement ses agissements.

• Étape 2 :

Informations relatives à l’expéditeur et au destinataire :
Fait à….. le…..
Nom :
Prénoms :
Adresse :
Code postal :
Ville :
A l’attention de Monsieur…
(Préciser l’adresse du destinataire)

• Étape 3 :

Présentation du corps de la lettre :
Objet : Mise en demeure pour arrêt de harcèlement

Monsieur,

Je me permets de te demander par la présente la cessation de tout chantage ainsi que de tout harcèlement téléphonique et autre à mon égard.

Par ta faute, j’ai perdu ce qui m’était le plus cher au monde, à savoir ma famille.

Tu t’es acharné à me harceler téléphoniquement, à m’envoyer des SMS de façon incessante, à contacter tout mon entourage pour arriver à tes fins.

Je te fais remarquer que de tels agissements ne sauraient perdurer plus longtemps. Aussi, je te remercie de bien vouloir mettre fin à ce comportement répréhensible et ce, sans délai.

Le cas échéant, je me verrais contrainte de porter plainte à ton encontre devant le Procureur de la République du Tribunal de Grande Instance.

J’ose compter sur ta bonne compréhension de la situation.

Cordialement

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Anonyme,

Voici d’autres infos en ce qui concerne des appels malveillants cumulés avec des menaces sur la personne :

A) article 222-17 du code pénal:

– La menace de commettre un crime ou un délit contre les personnes dont la tentative est punissable est punie de six mois d’emprisonnement et de 7.500 euros d’amende lorsqu’elle est, soit réitérée, soit matérialisée par un écrit, une image ou tout autre objet.

La peine est portée à trois ans d’emprisonnement et à 45000 euros d’amende s’il s’agit d’une menace de mort.

B) article R 623-1 du code pénal

Hors les cas prévus par les articles 222-17 et 222-18, la menace de commettre des violences contre une personne, lorsque cette menace est soit réitérée, soit matérialisée par un écrit, une image ou tout autre objet, est punie de l’amende prévue pour les contraventions de la 3ème classe. (Son montant ne pourra dépasser 450 euros)

En conclusion et face à ce type de comportement , avant de déposer plainte ou, bien pour s’éviter plus de désagrément je vous conseille de

– conserver la facture téléphonique,

– conserver les sms , messages, faites les entendre au commissariat de police au moment du dépôt de plainte.

– enregistrer précisément les dates et heures des appels malveillants.

– contacter aussi votre fournisseur de service téléphonique pour prendre conseil sur les mesures à prendre pour votre sécurité personnelle. Un dispositif de traçage des appels peut être installé

– filtrer vos appels si nécessaire, enfin et en dernier lieu ,

– changer de numéro si les appels persistent.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Anonyme,

Pour vous protéger au mieux :

1- Avertissez vos proches de cette situation. Prévenez vos amis, votre famille ou vos collègues de ce qu’il se passe et demandez-leur de ne pas dévoiler des informations confidentielles vous concernant. Faites la description de votre ex !

2- Bloquez son numéro et ses profils de réseaux sociaux. Trouvez le sur Facebook, Twitter et les autres réseaux en ligne et bloquez-le de votre liste de contacts. Paramétrez tous vos profils pour qu’ils soient visibles uniquement par vos amis et non publics. Dans la rubrique Contacts de votre téléphone, trouvez son numéro et sélectionnez Bloquer l’appelant. Il ne devrait pouvoir accéder à aucune information personnelle vous concernant et il sera plus facile de mettre fin à ses appels que d’essayer de les ignorer.

S’il connait certains de vos mots de passe, modifiez-les immédiatement, surtout si celui de votre messagerie en fait partie.

Changer définitivement d’adresse électronique et de numéro de téléphone est le meilleur moyen de vous assurer qu’il ne puisse plus vous contacter, même si cette méthode n’est pas très agréable pour vous.

3- Faites-vous accompagner jusqu’à votre voiture par un collègue, faites votre jogging en groupe et demandez à quelqu’un de vous accompagner pour faire vos courses.

4- Gardez toutes les preuves et faites-en des copies que vous rangerez à des endroits différents.
Conservez toutes vos communications numériques, comme les courriels et les appels téléphoniques.
Notez tout ce qu’il s’est passé. Si vous avez la possibilité de prendre des photos, ne vous privez pas. Les preuves ne sont jamais assez nombreuses, même si elles semblent insignifiantes ou trop légères.

Tout mode de preuve est admis :
• captures d’écran de SMS.
• enregistrements des appels même à l’insu de l’auteur,
• enregistrements des messages laissés sur votre boîte vocale,
Il convient également de noter les dates et horaires précis des appels.

Le contexte, les motifs, la quantité et la qualité des appels seront donc autant d’éléments examinés par le juge pour sanctionner le harcèlement au moyen de ces SMS malveillants.

5- Améliorez les systèmes de sécurité de votre appartement. Installez davantage de verrous sécurisés, une porte plus solide, ainsi que des judas, etc.

6- Évitez les endroits où vous vous rendez souvent. Même si cette étape n’est pas amusante, elle est nécessaire. Laissez tomber vos habitudes, choisissez un nouveau parc ou un nouveau restaurant où manger et évitez les endroits que vous avez l’habitude de fréquenter. Vous pourrez peut-être y retourner dans le futur, mais pour le moment, ce sont des endroits où votre persécuteur vous attend peut-être.

7- Parlez de cette situation à un psychologue spécialisé dans le harcèlement et/ou les violences domestiques (surtout si votre persécuteur est votre ex).

8- Prenez des cours de selfdéfense car ils représentent un bon moyen d’apprendre à vous protéger.

9- Pensez à un plan d’urgence en cas d’effraction ou d’agression.

10- Demandez une interdiction de domicile ou une ordonnance de protection. Faites une demande auprès de la police pour bénéficier d’une telle mesure et gardez en tête qu’il s’agit d’une mesure juridique qui ne pourra pas vous protéger physiquement d’un harceleur aux tendances violentes.

Même si vous bénéficiez d’une telle mesure, vous restez responsable de votre propre sécurité.
Portez toujours sur vous deux copies du document juridique afin d’être en mesure de le communiquer facilement à la police et d’éviter que le harceleur puisse dire qu’il n’était pas au courant de son existence. Un avocat saura vous conseiller sur les meilleures options dans votre situation.

Lorsque vous évaluez les options qui s’offrent à vous, fournissez les traces de harcèlement que vous avez réuni.

• Il existe un réseau d’écoute des cyberharcelés comme le n° 08 200 000 net écoute ou le numéro vert 3020 « Non au harcèlement », ouvert du lundi ou vendredi de 9h à 18h (sauf les jours fériés). Contactez-les !

• Vous pouvez aussi contacter des Associations de lutte contre les violences faites aux femmes et rencontrer des psychologues et des juristes gratuitement :

– Violences femmes infos : appeler le 3919. Appel gratuit 24h/24 7j/7.

– Numéro national d’aide aux victimes :
Le 08VICTIMES, soit le 01 41 83 42 08
est un numéro non surtaxé (coût appel local) disponible 7 jours/7 de 9h à 21h.
En dehors de ces horaires : [email protected]
C’est un service qui oriente vers les associations d’aide aux victimes de proximité, un service qui rassure et qui informe la victime sur ses droits.

– FNSF – Fédération nationale solidarité femmes
site : solidaritefemmes.asso.fr

– CNIDFF – Centre national d’information sur les droits des femmes et des familles site : infofemmes.com

– FEMMES SOLIDAIRES
site : femmes-solidaires.org

Vous avez maintenant de quoi vous défendre ! Bon courage !

Merci de remplir les champs obligatoires.