Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Hurler avec la meute

Je suis une femme. J’ai été victime de commentaires salaces ou vulgaires, de tripotage intempestif dans les lieux publics, de harcèlement sexuel au travail un nombre incalculable de fois, et même d’un viol.

Mais je trouve hallucinant que l’on soit ici jugé(e) pour essayer de montrer, même avec tact, un peu de discernement en ce qui concerne certains témoignages.

Les femmes qui estiment qu’on ne vit plus parce qu’on se fait regarder, siffler, accoster de manière non désirée (comment un homme peut-il savoir si on veut ou pas, AVANT même d’essayer?) – et même insulter, ce qui est certes très désagréable, mais cela vous traumatise-t-il à vie, vraiment ??? Savez-vous répondre un peu, pour mettre la honte à celui qui vous importune et lui fermer sa bouche? – sont des déséquilibrées, et je suis bien certaine que ce ne sont même pas celles à qui cela arrive le plus, qui se tapent ainsi leurs films. Par leur propos outranciers, elles décrédibilisent ce site, et ainsi les témoignages de celles et ceux qui sont VRAIMENT victimes de comportements scandaleux.

C’est triste de se victimiser ainsi, et les féministes bien-pensantes qui mettent des -1 en chaîne (je le sais car après avoir mis des +1 à plusieurs commentaires intelligents et mesurés, je vois leur score redescendre alors qu’il ne font qu’énoncer des vérités pour temporiser avec tact), et poussent à parler de « VIOL » alors qu’il s’agit d’une tentative de viol ou d’attouchements, ne rendent PAS service aux victimes.

Je ne dis pas de les ignorer, mais on peut compatir et les conseiller pour les aider à surmonter leur épreuve sans exagérer les faits et ainsi les pousser à dramatiser encore plus, ce que certaines font ici sans vergogne. Une vraie meute de hyènes assoiffées de sang, mettant sur le même plan des paroles désagréables et un viol.

Vous êtes écœurantes, mesdames les « féministes » acharnées qui sous couvert de réconfort, dramatisent encore plus des situations déjà pas faciles, juste pour se sentir exister !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

156
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
23 Nombre de commentaires
133 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
17 Nombre de personnes ayant commentés
TangoetrockMxadojMirabellePepita.Pepita Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Coucou
Invité
Coucou

Franchement n’est- ce pas vous qui êtes un peu de mauvaise foi, trop excessive, qui mettez presque tout sur un même plan.
Vous voyez bien que les temps changent qu’on n’en peut plus de la domination masculine si pesante, que les femmes d’aujourd’hui ne sont plus dans la soumission et l’acceptation de règles qui n’ont pas été faites pour elles mais pour eux. C’est l’abolition des privilèges, la Nuit du 4 aout, la Révolution, rien ne l’arrêtera. Avec la même ferveur libératrice, la même foi.
Mais d’autres que moi vont vous répondre Madame des cent une.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Sandrine
Invité
Sandrine

Bonjour nous sommes différents. Tant mieux pour vous si vous avez la force de répondre aux insultes et autres remarques. Un peu d indulgences et de compression. En fonction de l âge et de notre caractère ou l éducation, des personnes victimes sont plus faibles. Et alors ! Les coupables sont tout même les agresseurs.
Je pense qu on sait faire la différence entre des regards charmeurs ou des regards vicieux.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Ciswhitemale
Invité
Ciswhitemale

Et c’est elle qui est excessive alors que vous parlez de révolution…

Puis je vous poser deux simples questions? De quelle domination masculine « si pesante » parlez vous, et quelles sont ces règles et privilèges qui ne profitent qu’aux hommes et que vous avez besoin d’abolir? Je suis sincèrement curieux.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Sandrine
Invité
Sandrine

Ce site est un site de parole et témoignage. On peut encore parler après toutes ses années de souffrances. Victime a un certain point. L affaire de mme sauvage ? Le climat familiale, la personnalité d un homme….ps pbl texte intuitif milles excuses

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

NON, ce sont justement celles qui mettent sur le même plan des réflexions désobligeantes, des attouchements et un viol, qui n’ont AUCUNE nuance – ni même décence !!!!

Perso, j’ai TOUT vécu, et désolée, mais la drague lourde, c’est galère, mais rien de grave.

Le fait d’être considérée au boulot sur son physique, de se voir élire par les collègues touts contents de vous le dire « la plus belle » alors qu’on a AUSSI été la plus performante au travail mais qu’ils s’en foutent, c’est frustrant, et pas normal, mais il n’y a pas mort de femme non plus, il me semble.

Tout ce qui est physique est choquant, je l’ai vécu plein de fois AUSSI, vous n’allez pas m’apprendre ce que c’est, hein.

Seulement il y a des DEGRES de gravité, que les « féministes » ici présentes ignorent tant qu’elles peuvent, encourageant les victimes à considérer un attouchement comme un viol, un sifflet comme une insulte, et une proposition non réitérée comme du harcèlement.

Et ce la ne rend PAS service aux victimes, dont il faut en effet reconnaître la douleur quel que soit le degré de gravité, mais en arrêtant de les démoraliser en exagérant comme certaines afficionadas enragées de ce site !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Sandrine
Invité
Sandrine

Pourquoi des féministes ? Les faits sont horribles comme vos propos. Étouffer la parole. Quelle violence. Savez vous que la majorité des plaintes pour viole sont classées ou les personnes ne portent pas plainte. La honte. Les témoignages sont dans l ensemble anonymes et c est le principe. Libérer la parole. Et je n ai pas vu de beaucoup des témoignages dont vous parlez. La honte aux violeurs et les complices qui étouffent la parole.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Sandrine
Invité
Sandrine

La meute de violeurs ! Des tournantes ! La meute de ceux qui violent en groupe une jeune fille. Qui la défend. La femme violer dans un métro. La meute assise qui détourne le regard mais quelle meute ? Nous voulons des procédures plus humaines et facilités. Quelle meute ?

Merci de remplir les champs obligatoires.



aucou
Invité
aucou

on a interdit la fessée pour les enfants je ne vois pas pourquoi j’ accepterai les mains aux fesses , les frottements aux fesses et les bisous sur la tete par derrière.C’ est l’ horreur .

Merci de remplir les champs obligatoires.



mimi
Invité
mimi

n’y a t il que des féministes iciMy2cents? non ! je lis des textes de toutes sortes de femmes jeunes et moins jeunes qui ne se revendiquent pas féministes; il n’y a pas non plus de textes sur le harcèlement de rue; juste des récits de viols de violences partout en tout lieu avec des hommes qui usent de leur pouvoir et de leur force physique; je ne crois pas que vous lisez ces textes; que faites vous des femmes brûlées à l’acide? des filles excisées des viols de guerre?

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

Mais enfin, ce ne sont pas les victimes que je dénonce ici, mais celles qui les ENCOURAGENT à dramatiser toujours plus, et les enfoncent ainsi dans la victimisation sans fin !

Quand une gamine de 14 ans dit que son oncle l’a agressée à 9 ans, se plaint que son entourage ne considère pas cela comme un viol….. Trouvez-vous qu’il vaut mieux, comme certaines ici, crier « OUI, c’est un viol » alors qu’il n’y a PAS eu pénétration – ou comme moi, lui dire que NON, GRACE AU FAIT QU’ELLE S’EST BIEN DEFENDUE, BRAVO! c’est « seulement » une tentative, et lui conseiller de consulter un psy pour l’aider à se remettre car c’est EFFECTIVEMENT très choquant????

Qu’est ce qui est mieux pour aider la gamine de 14 ans à tourner la page et avancer, à votre avis????

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

Parce que se faire regarder ou siffler dans la rue cause le même traumatisme qu’une tournante, d’après vous???????

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

Ce ne sont pas les témoignages que je critique ici, mais les ENRAGEES QUI LES ENCOURAGENT A DRAMATISER POUR SE VICTIMISER.

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

Encore une fois, je critique ici CELLES QUI PASSENT LEUR VIE SUR CE SITE EN REPONDANT A UNE PERSONNE SUR 3 ET LES ENCOURAGENT A SE VICTIMISER en exagérant ce qui leur est arrivé, amplifiant ainsi leur douleur et leur mal-être.

NON, une proposition n’est pas du harcèlement, un attouchement même non désiré n’est pas un viol (même si c’est psychologiquement violent, ce que je ne nie absolument pas).

Et les histoires de brulures à l’acide ou d’excision, je n’en ai pas beaucoup lu ici, hein, et ne considère pas cela comme de la victimisation. Désolée!

Merci de remplir les champs obligatoires.



Ciswhitemale
Invité
Ciswhitemale

Que vous vous revendiquiez féministe ou non, le fait est que vous promulguez les mêmes idées et agissez de façon semblable. Regrouper est donc relativement logique au des nombreuses ressemblances.

Et vous exemplifiez ici parfaitement le problème exposé. Vous êtes en train de comparer la situation en France à celle de pays en Afrique, sous des régimes autoritaires en situation de guerre. Nous en sommes très, très loin, et les deux ne sont en rien comparables. De plus, les récits ne sont en rien incriminés ici, uniquement les réactions et commentaires à ces derniers.

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

On m’a glissé le doigt entre les lèvres (du sexe, hein) à travers mes vêtements fins dans le métro, je m’en souviens des années après comme si ça datait d’hier, ça me révulse! Vous ne me ferez pas pleurer avec vos bisous sur la tête, désolée.

JE DIS JUSTE QUE TOUT N’EST PAS A METTRE SUR LE MEME PLAN, POINT !!!!!

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

Ah, vous voilà, vous qui êtes omniprésente sur ce site à hurler au viol quand on se fait tripoter et à parler de harcèlement quand on essuie des sifflets ou une insulte d’inconnus dans la rue. La différence c’est bien VOUS qui ne le faites pas, et encouragez toutes les femmes à ne pas la faire.

Et qui mettez des -1 à toutes celles et ceux qui ne se reconnaissent pas dans votre discours excessif.

Bravo.

Merci de remplir les champs obligatoires.



aucou
Invité
aucou

quand vous aurez des bisous sur la tete par derrière on pourra en reparler peut-etre

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

Chacun se fera un avis en lisant vos réponses sur les autres fils que celui-ci. Vous larmoyez quand une nana dit qu’on est TOUTES angoissées en sortant « maquillée, en jupe, ou même habillée pour aller au supermarché » tellement les hommes seraient monstrueux. Je suis une femme, et bien NON, je n’angoisse pas chaque fois que je sors de chez moi, donc ce « témoignage » qui mettait sur le même plan les choses graves et les sifflets ou paroles, était bien exagéré. Mais vous préférez pleurer dessus, ça sert votre cause (probablement celle de votre association?).

Il n’y a pas à chercher, c’est quelques témoignages en dessous. Et c’est dommage, vos commentaires sont parfois très bien, lorsqu’il s’agit de choses graves. Mais vous vous fourvoyez à tout mettre sur le même plan. C’est bien ce que je dénonce ici.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Why
Invité
Why

Ça reste une agression mais qui compare les agressions entre elles ? C est un dite de paroles personne ne fait un classement de la victime la plus abusée. C est horrible de dire ça. Une personne devrait se taire car elle n a pas été pénétré ? ?????

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

CO***SSE, va ! LISEZ donc avant de répondre !!!!!!

Je dis qu’UN INCONNU M’A MIS LE DOIGT ENTRE LES LEVRES DU SEXE A TRAVERS MES VETEMENTS, VOUS NE TROUVEZ PAS CA PLUS CHOQUANT QU’UN BISOU DERRIERE LA TETE ??????????

Une racaille m’a embrassée de force SUR LA BOUCHE en 3ème pendant que je serrais les lèvres pour ne pas qu’il rentre sa langue dans ma bouche, ce n’est pas plus grave qu’un bisou derrière la tête ?

2 fois, des mecs m’ont sorti leur sexe (et un a essayé de m’obliger à le toucher) alors que je ne voulais pas d’eux quand on était seuls dans une pièce, vous ne trouvez encore pas ça plus choquant qu’un bisou sur la tête?

JE ME SUIS FAITE VIOLER, CO***SSE, VOUS NE TROUVEZ TOUJOURS PAS CA PLUS CHOQUANT QUE VOTRE PITOYABLE HISTOIRE DE BISOUS DERRIERE LA TETE???????????????????

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

Je ne dis pas que les victimes doivent se taire, et ne nie absolument pas leur traumatisme. Je critique ici CELLES QUI LES ENCOURAGENT A EXAGERER leur expérience traumatisante, ne leur rendant pas service du tout !

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

Je ne banalise pas les actes choquants dont certain(e)s sont victimes et ne nie aucunement leur douleur, mais je trouve qu’exagérer pour mettre sur le même plan des choses physiques et des frustrations mentales (certes réelles, et plus ou moins traumatisantes aussi selon les circonstances et la psychologie de la victime, mais MOINS, pardon – avez-vous déjà senti le sexe d’un homme dans le vôtre alors que vous lui disiez non???) n’a aucun sens.

Et banalise aux yeux des lecteurs la douleur de quelqu’un ayant déjà ressenti une agression physique (avec ou sans pénétration), lorsqu’on voit des gens réagir de la même manière pour des pauvres sifflets ou même insultes sans être physiquement touchés.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Why
Invité
Why

Bsr madame. Je pense que vous vous trompez. Nous ne cherchons pas le plus ! Une agression est une agression. Les victimes peuvent ici parler et ainsi se soulager d une partie du poids des souffrances. Vous n avez peut être pas parlé a l époque de vos agressions et vous voulez une écoute. D ou cette rage ! Ce refus d être faible de ne plus être victime. Mais tout le monde même fort peut-être victime un jour. Agression par arme blanche ou autre.
Une victime a du mal a entendre la souffrance des autres quand le travail de reconstruction n est pas fait.

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

Mais qu’est ce qui est plus inacceptable à vos yeux en 2018? Le fait de se faire siffler dans la rue par un inconnu que vous aurez passé dans 30 secondes et ne reverrez jamais, ou le fait qu’on vous touche ou pénètre contre votre gré?

Pourquoi réagissez-vous de manière aussi dramatique envers les 2, si vous y voyez une différence, qui ne ressort aucunement dans vos réactions?

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

Pas la peine d’essayer de me psychanalyser, je sais ce qui m’est arrivé, ces « anecdotes » n’en sont qu’une infime partie.

Je dis seulement que de voir des « bonnes âmes » REAGIR EXACTEMENT DE LA MEME MANIERE face à des témoignages de sifflets ou insultes (que j’ai subi aussi des centaines de fois, je n’exagère pas, j’ai entre 35 et 40 ans et suis toujours plus sollicitée que la plupart des gamines de 20 ans).

J’AIMERAIS n’avoir subi que des bisous sur la tête par surprise (ce qui m’est arrivé aussi plusieurs fois, et également une fois sur les pieds par un fétichiste dans le métro, avant que j’ai eu le temps de faire ouf).

Mais si vous ne voyez pas qu’on ne peut EN AUCUN CAS comparer cela à un viol, ou même des attouchements… J’espère pour vous que vous ne comprendrez jamais la différence, finalement.

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

Ah bon, dire que certaines « bonnes âmes » exagèrent en poussant les victimes à considérer un attouchement comme un viol, c’est étouffer la parole des victimes???

Pour moi, c’est justement les encourager à surmonter leur traumatisme et ainsi à avancer. Mais si vous trouvez qu’il vaut mieux s’enfoncer dans la déprime, ok.

Merci de remplir les champs obligatoires.



n n
Invité
n n

My2Cents
Je connais comme vous personnellement et les propos outrageants, et l’agression et le viol.
Je commence à entre-apercevoir je crois ce que vous voulez dire, car manifestement nous n’abordons pas ce site de la même façon.
Je ne mets pas du tout sur le même plan de gravité dans l’atteinte à la personne un « bisou derrière la tête » et un viol par exemple. Mais ça ne m’empêche pas pour autant d’entendre une personne se plaindre de « bisous derrière la tête » et de dire haut et fort avec elle que c’est inacceptable; parce que ça l’est; ce n’est pas parce qu’un viol est bien plus grave que les « bisous derrière la tête » (et tutti quanti) deviennent acceptables ou doivent être tus.
J’ai pour ma part proposé à btp de créer une catégorie à part pour les faits ne relevant ni d’agressions ni de viols (propos ou attitudes sexistes, exhibitionnisme, harcèlement…). Ca calmerait peut-être un peu les esprits.
Ceci dit, je comprends ce que vous ressentez : il peut être douloureux pour une victime de viol d’avoir l’impression qu’une victime de propos sexistes par exemple se place sur le même plan qu’elle (ça m’arrive aussi de ressentir ça). Mais essayez de voir que ce n’est qu’une impression, parce que personne ici ne va en confondre la gravité.
J’espère n’avoir pas été trop à côté de la plaque.

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

Ah, une féministe acharnée sans cervelle m’a mis un -1. Bien, on voit qu’elles valorisent les victimes d’attouchements et de viol…

Allez mettre des +1 sur les commentaires de « grandes victimes » de bisous derrière la tête qui viennent ici donner des leçons, vous avez raison.

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

Je ne dis pas qu’il ne faut pas ENTENDRE les victimes, qui doivent être encouragées à parler quel que soit le degré de leur traumatisme.

Seulement, les REPONSES qui leur sont faites par certaines drama-queens qui les ENCOURAGENT à considérer un attouchement (certes très choquant, j’ai déjà subi plein de fois aussi) comme un viol, sont irresponsables. Et ne les aident pas : ce n’est pas en exagérant – ni en minimisant, d’ailleurs – ce que l’on a subi que l’on s’en remet). Il faut voir les choses pour ce qu’elles sont, et avancer, point.

Si j’avais vécu toute ma vie en n’ayant subi « que » des « bisous derrière la tête » – et même des mains aux fesses ou des frottements SALACES, DEGUEULASSES (répugnants, et inacceptables), je m’estimerais privilégiée !

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

« on ne parle plus de sifflements dans la rue, qui est somme toute comme vous dites banal et classique, je vous l’accorde »:

Ah bon, parce que quand certains « témoignages » (ou plutôt complaintes) affirment qu’on ne peut plus sortir de chez nous sans être « angoissées » à cause de sifflements ou paroles (juste quelques fils de commentaire en dessous), vous larmoyez autant que lorsque vous répondez à une victime de viol.

Alors que certain(e)s viennent ici parler de leur violeur ou pédophile, et PERSONNE ne leur répond. Ni vous, ni aucun(e) autre.

Mieux vaut réconforter les paranos qui se pourrissent la vie toutes seules parce qu’elles flippent de sortir de peur de se faire siffler, je suppose…

Merci de remplir les champs obligatoires.



Pepita
Invité
Pepita

Il est la le problème justement. S estimer heureuse de n avoir subit que des mains aux femmes ou des frotteurs. Ces actes sont inacceptables et révoltant. Non ceux sont des agressions sexuelles. Le viol est un crime. Les victimes de ses actes ont le droit de se plaindre. Au gouvernement d adapter les procédure.

Merci de remplir les champs obligatoires.



n n
Invité
n n

Je trouve que vous exagérez en généralisant un commentaire malheureusement dans l’erreur effectivement comme si c’était la majorité des commentaires (vous avez été prompte à corriger l’erreur, sinon quelqu’un d’autre l’aurait fait)
Auriez-vous d’autres exemples pour nous accuser ainsi d’induire les victimes en erreur? Franchement sur le nombre, il ne doit pas y en avoir beaucoup, en tout cas je ne les ai pas vus.

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

Toutes celles qui mettent des -1 en série à mes réponses sont bien des femmes comme elles reprochent aux autres de l’être : sans cœur, et dénigrant leur traumatisme(s). Surtout celles qui collent des +1 à la nana qui se lamente pour des « bisous derrière la tête » et à moi des -1 alors que je parle d’attouchements et de viol. Si vous ne voyez pas la différence, tant mieux pour vous, mais ne venez pas donner des leçons à celles qui ont TOUT enduré et donc pu CONSTATER ce qui est plus choquant.

Vous n’avez AUCUNE pudeur, et AUCUNE générosité. Vous voulez juste vous victimiser et encourager tout le monde à en faire autant, en mettant sur un pied d’égalité des victimes d’agression physique et des femmes juste légitimement pas contentes de se faire emm***er par des mecs mal élevés.

HONTE SUR VOUS, VOUS ME FLANQUEZ LA NAUSEE.

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

Je ne généralise pas UN commentaire, mais les commentaires multiples de certaines accros de ce site, qui poussent sans cesse les victimes de TOUS abus que ce soit à se considérer comme des martyres.

Parfois à raison, et parfois à tort, exactement sur le même ton.

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

J’ai subi tout ce que j’ai dit, et même 50 voire 100 fois plus, en 20 ans depuis que j’ai été ado, et presque toujours la plus belle où que j’aille. Mais ne me croyez pas, je comprends qu’il soit plus confortable pour vous, qui n’avez probablement pas vécu tout cet éventail d’abus à d’innombrables reprises, d’éviter de hiérarchiser un peu le uniquement psychologique et le physique (donc 1000 fois pire psychologiquement), considérant qu’il est tout aussi traumatisant d’être victime d’une insulte ou d’un bisou sur la tête que d’un viol.

Continuez donc à répondre à celles qu’un inconnu embrasse sur la tête ou met une main aux fesses qu’elles ont autant de raison de se lamenter que les violées.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune

Chères amies,

Pendant que vous polémiquez avec Ciswhitemale et son pseudo My2Cents, des personnes qui ont besoin d’aide n’en reçoivent pas ! C’est leur but sur ce site !
Hiérarchiser les témoignages pour diviser les victimes entre elles !
Ne vous faîtes plus bernées.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Pepita
Invité
Pepita

Je doute de votre sincérité. L acharnement a tenir des propos et détourner le sens de nos messages. Les victimes n amalgame pas un viol et un sifflement. C est faut de dire ça. Les victimes n acceptent pas les mains baladeuses, les frottements, les harcèlements de rue. C est derniers moins graves mais inappropriés. C est ça draguer pour vous ? En 2018. Attendez !

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

Ce sont celles qui me critiquent ici qui détournent le sens de mes messages, pas le contraire.

Allez donc voir quelques fils de commentaires en-dessous, enfin !!! On y voit une femme qui « témoigne » qu’on serait soi-disant toutes angoissées de sortir de chez nous, à cause des viols, insultes, attouchements ou même juste sifflements.

Et une kyrielle de personnes bien-pensantes lui répondent que oui c’est honteux, qu’il s’agit du droit à se déplacer dans l’espace public, sans jamais lui dire qu’une insulte ou un frottement dans les transports, même très désagréable, n’est PAS la même chose qu’un viol !

Merci de remplir les champs obligatoires.



n n
Invité
n n

Je vois parfois des phrases exprimant une forte indignation, quelquefois des envolées un peu plus virulentes, certes, mais pas de commentaires qui induiraient les victimes en erreur quant aux solutions proposées à leurs situation, si? Enfin bon sang, je n’ai vu personne pousser quelqu’un à entamer une psychothérapie pour une insulte sexiste par exemple, si?
Il ne faut pas oublier non plus que nous ne sommes pas ici sur un site qui propose un débat (donc pas de batailles d’arguments chères à certain(e)s…), mais des témoignages de victimes, et que les personnes qui leur répondent sont pour la plupart elles mêmes des victimes, donc un site chargé en émotions. Ca ne me choque donc pas qu’il y ait parfois des « envolées » d’indignation ou de compassion, ou autres…, qui peuvent donner l’impression d’un ressenti de gravité, alors que ce n’est pas le cas. C’est l’indignation, le dégoût, la révolte, le ras le bol… qui s’expriment et non des avis de gravité. Tout le monde n’a pas le même tempérament, la même capacité à modérer ses émotions…mais ça me semble normal ici.
Je comprends (étant moi-même dans cette situation) qu’une victime de viol puisse souffrir d’avoir l’impression qu’un abus « mineur » soit mis sur le même plan qu’un crime tel que le viol. Mais on peut se placer au-dessus de ce ressenti et le dépasser, parce qu’il est très personnel.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Espérance
Invité
Espérance

Merci Catoune. Il est effectivement possible qu’il s’agisse d’un troll ou d’une perverse narcissique. Black out.

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

Pas de chance, je ne suis que moi, une femme ayant probablement subi plus d’abus en tous genres que 98% des autres.

Et si je devais deviner, je dirais que Ciswhitemale est un homme, entre son pseudo et ses propos.

Mais allez-y, continuez avec vos affirmations gratuites, très chère, montrez-nous QUI sont vraiment les femmes comme vous qui s’emballent autant pour chaque acte sexiste que pour un crime. Votre compassion à géométrie variable selon qu’on partage votre hystérie ou non est édifiante.

Et surtout continuez à ne RIEN hiérarchiser, le traumatisme d’une main aux fesses est probablement le même que celui d’un viol.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune

Ciiswhitemale et My2cents ce que vous pouvez dire ne m’intéresse pas le moins du monde ! C’est mon droit ! Et ce n’est pas en cherchant à me provoquer que vous me ferez entrer dans votre jeu sordide ! Encore une fois je décide à qui j’ai envie de parler et avec qui ! Compris ?

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Invité
psionic

Chères amies, il y a plus urgent, s’occuper de celle qui souffrent et sont en détresse ici. Les faux débats à la Millet & Co nous amènent à de la pure onanologie spodorchidique.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Ciswhitemale
Invité
Ciswhitemale

A ceci prêt qu’il ne s’agit en rien de faux débat. Il s’agit de critiques à l’égard de ce site et de la façon dont il fonctionne, qui sont totalement valables et pour lesquelles on ne nous a donné ni justification, ni solution possible. Ce n’est peut-être pas agréable à attendre, mais ce n’est pas en refusant la critique qu’on avance et qu’on s’améliore.

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

Allez voir une pauvre gosse de 14 ans il y a une dizaine de jours, dont le titre disait style « ils disent que ça n’était pas un viol ».

Elle raconte son horrible agression par son oncle je crois, qui l’a agressée sexuellement alors qu’elle avait 9 ans, et qu’elle a réussi à repousser (donc PAS de pénétration).

Là, une « bonne âme » de ce site lui répond « OUI, c’est un viol »!!!!!

Bah non, désolée, c’est TRES traumatisant et mérite la compassion et les encouragements, mais grâce à la manière dont elle a réagi et le fait que l’oncle n’a jamais recommencé, c’est une TENTATIVE de viol et PAS un viol, heureusement pour elle.

Ce n’est pas l’induire en erreur de dire que OUI c’est un viol alors que non??? Les mots n’ont-ils plus de sens, sur ce site?

Pensez-vous que lui dire qu’elle a été violée alors que ce n’est pas le cas l’aide dans la vie???

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

Oh, l’autre perverse frustrée est arrivée. Quand j’ai posté ici, je pensais à etoile et vous, la boucle est bouclée.

Parfait, vous prouvez mes dires.

Vous êtes TOUJOURS là, jour après jour et heure après heure, à cracher sur les personnes se souciant réellement d’aider les autres à avancer et donc n’abondant pas toujours dans votre sens de dramatisation. Quitte à mépriser leur souffrance, car vous préférez ne pas les croire que de vous remettre en question 2mn.

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

Ah, quand on contredit vos affirmations gratuites (et évidemment erronées vu que Ciswhitemale et moi avons parfois posté dans la même minute), on joue un « jeu sordide ».

Belle manière d’argumenter, merci.

Merci de remplir les champs obligatoires.



n n
Invité
n n

« Alors que certain(e)s viennent ici parler de leur violeur ou pédophile, et PERSONNE ne leur répond. Ni vous, ni aucun(e) autre.  »
Elle est bien bonne celle là! Vous et quelques autres, on vous sent en permanence sur notre dos à traquer la moindre de nos erreurs, en nous critiquant haut et bien fort!
Que ne prenez vous le relais pour réconforter, guider, aider les victimes auxquelles nous dédaignons répondre?
Faut pas pousser quand même là!

Merci de remplir les champs obligatoires.



n n
Invité
n n

Oui, il me semble que j’ai reconnu qu’il y a eu une erreur, promptement corrigée (par vous, je sais). Mais je vous demande d’autres exemples de commentaires induisant en erreur, jusqu’à présent vous ne m’avez pas répondu.
C’est pour ça que je permettais de vous dire que vous généralisez : vous n’avez qu’un exemple!
Un exemple! et avec ça vous tentez de décrédibiliser le travail que nous faisons sur…combien de commentaires? bravo! et merci!

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
Invité
My2Cents

Le fait qu’il y ait plusieurs réponses mielleuses sous le commentaire ridicule d’aujourd’hui prétendant qu’on ne peut plus sortir de chez nous sans être TOUTES angoissées car de vilains hommes nous sifflent ou insultent, alors que sur la même page il y a des témoignages poignants de viols ou agressions sexuelles auxquels personne n’a répondu, cela m’interpelle, pardon.

Il n’y a aucunement besoin de « traquer » qui que ce soit pour le voir.

Réconfortez qui vous voulez.

Merci de remplir les champs obligatoires.