Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



harcèlement sexuel primaire

Quand j’étais en primaire, au CE1 j’ai subis du harcèlement sexuel de la part d’un garçon de ma classe.

Ca avait commencé d’une manière innocente et mignonne. Une lettre d’amour que j’avais accepté car c’était la première qu’on m’avait faite. Par la suite, il m’a offert une bague volé à sa mère qui a été le déclencheur de ce qu’il m’a fait subir. J’avais voulu la refuser car ne partageant pas ses “sentiments” je ne voulais pas qu’il m’offre cette bague qui semblait avoir de la valeur. Mais il a insisté et on m’avait toujours appris à ne jamais refuser un cadeau. Seulement, je trouvais ça déplacé de la garder et l’avait prêté à une amie de centre aéré que je n’avais plus eu l’occasion de revoir par la suite.

Un jours, il me l’a réclamé mais ne l’avant plus en ma possession, je lui ai répondu que je ne pouvais la lui rendre. C’est la que son chantage a commencé. N’ayant jamais eu de figure paternel car mon père était violent et ma mère l’avait fuis de l’autre coté de la France, son chantage m’avait sincèrement fais ressentir de la crainte : “rend la moi, ou je dis au directeur que tu me l’as volé”. Le directeur était pour moi la figure d’autorité qui allait au delà de tout ce que j’avais connu, n’ayant toujours eu auprès de moi que ma mère, aimante et douce.
Par la suite il a commencé à me faire chanté, échangeant mon corps contre son silence. Il faisait tomber sa gomme sous mon bureau en pleine classe et me demandait de baisser mes collants pour me faire lécher. Parfois, je devait faire l’inverse mais étant extrêmement dégoutée par ce qu’il me demandait, il m’accordait, par sa grande bonté (lisez ça avec beaucoup d’ironie), de lui faire des fellations par dessus son caleçon. Ces actions étaient fréquentes. Il arrivait que les jours s’enchainent et que je doive subir son contacte plusieurs fois par jours sans avoir le droit de refuser. Son chantage à duré un long moment, jusqu’à ce que la maitresse que j’avais à ce moment nous fasse changer de place et que je ne me retrouve plus à cotée de lui. Il avait même eu en tête que nous nous proposions tout les deux comme accompagnateurs (quand on devait aller aux toilettes en classes) pour qu’on se retrouve tout les deux seuls et qu’il puisse me violer dans les toilettes pendant les cours. A mon grand soulagement, ce rôle d’accompagnateur devant se faire voter par la classe, nous n’avons jamais été élu et n’avons donc pas eu à aller jusque là.

C’est en CM2 que je me suis retrouvée de nouveau dans sa classe mais ma mémoire voulant me protéger, je ne me souvenais plus de ce qu’il c’était passé et avait passé la plupart de l’année à jouer avec lui, un de ses amis et un des miens ensembles sans qu’il ne fasse une seule fois référence à ce qu’il s’était passé. Il n’avait jamais l’air de vouloir jouer avec moi, ce que je ne comprenais pas à ce moment, mais c’est quand tout m’est revenu en mémoire que le déclic s’est fait. J’ai pu comprendre que le nombre de fois ou il voulait m’éliminer quand on jouait à Star Wars n’était pas juste un hasard mais surement de la rancune.

Il y a 1 ans, alors que j’avais 22 ans, j’ai voulu me confronter à lui, pour avancer car son contacte semblait ne jamais me quitter à partir du moment ou je me suis souvenue de tout et que j’étais épuisée de faire des crises de panique quand mon fiancé me touchais. Il n’a jamais lu mon message et ne m’a jamais répondu. C’est il y a 6 mois qu’à bout de ce sentiment de saleté je lui ai envoyé un dernier message en lui disant qu’il était lâche de ne pas me confronter, et qu’il m’a bloqué. Visiblement, il avait eu la notification, avait lu mais n’avais juste pas répondu. Ce soir la, j’ai fais une tentative de suicide.

Aujourd’hui, j’ai pris contacte avec une psychiatre pour réussir à me sortir de ce sentiment de peur, cette impression d’être sale. J’essayer d’aller mieux mais c’est en rédigeant mon mémoire de fin de licence sur le harcèlement scolaire que j’ai pris la décision d’écrire ici pour partager mon vécu, et peut-être, pourvoir écrire mon mémoire sans fondre en larme toute les 10 lignes.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME