Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Harcèlement – Fonction publique-abus de pouvoir

J’ai été jeune et pleine d’espoir avait été réussi de passer les concours territorial pour assumer mon avenir d’artiste femme pour mes vieux jours car j’était une émigré.

Isolé et loin des soutiens familiaux n’ayant aucun moyen financier pour vivre.
Il fallait que je me défends par mes efforts et travail d’artiste.

J’ai occupé donc un poste d’enseignant et arts. je me suis donné à fond durant deux à trois ans toujours pleine d’énergie, jusqu’à ce qu’un jour ma hiérarchie durant le vernissage au milieu de la foule et bruits me propose: “Quand tu voudra, où tu voudra … à l’Hôtel ou ailleurs …

Scotché , choqué , j’ai fait semblant de ne rien avoir entendu, et suis parti me noyer dans les bruits de cette foule…!

Depuis ce jour il n’a pas hésité à me chercher et trouver des fautes professionnels, en me suivant de près…
Durant quatre ans puis dix ans j’ai subi des procès ayant pris des avocats et subi les arrêts maladies…
L’état dépressive, m’a coupé l’espoir et le pire, c’est que l’administration était complice avec cet homme qui se nom photographe et qui fait d’ailleurs aussi les images des jambes écartées des jeune femmes,
“bien sur parmi ses recherches soit disant d’esthétiquement “!!!

Finalement j’ai pris la fuite de cette situation en accordant d’être licenciée…!

Mais pour vous dire comment on abuse de l’énergie d’une jeune femme d’origine étrangère et isolée. Comment certains fonctionnaires peuvent mener leur pouvoir au sein du système de la fonction publique par l’exercice de la domination.
Même ma sœur, la seule membre de famille que j’ai ici, ne m’a pas toute de suite cru dans cette affaire…

Ma vie aujourd’hui s’est améliorée, mais quand même je suis dans les difficultés financières.
Je n’ai pas pu profiter de ma carrière.

Je n’ai pas pu me suicider à l’époque que j’avais trente sept ans.
La voix de ma mère par le téléphone me l’a empêché durant une nuit froide et sombre dans mon atelier parisien.

J’ai tourné la tête vers la lumière et l’espère.
L’art m’a sauvé.

Je voudrais dire :
Jusqu’où, tout est si bien déguisé pour que la femme, en exil, et ses talents, soient aussi, bien écrasés.
Comment est-ce que les autorités et la lois doivent agir et réparer si l’affaire est déjà classé ?
Sans avoir pu réunir les épreuves … (téléphones portables à l’époque n’étaient pas en service pour réunir l’enregistrement au moment des faits…)

Et aussi, dans cette déclaration sur le site ; on ne peut pas révéler les nom, car la justice ne tient pas compte si l’on n’a pas de preuve de l’époque, mais que les effets du mal sont toujours là…

Comment agir ???

Merci

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Anne64
Anne64
3 années plus tôt

C’est tout à fait vrai.
Je suis tout à fait d’accord avec vous.
La France se dit terre d asile pour les étrangers mais la réalité est terriblement hypocrite.
Et quand il s’agit des femmes qui veulent faire carrière. Il y a tellement de jalousie malsaine qui empêche les femmes de faire ce qu’elles aiment.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME