Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Harcèlement et agression d’un ex petit ami

J’ai été en couple avec J pendant 1 an et demi, son comportement était plus que dégrafant envers moi cependant à l’epoque Je n’en avais pas conscience. À présent les psychologues me disent que j’étais sous l’emprise d’un pervers narcissique. Mais quand on est dans ce cercle vicieux on ne voit rien. J’ai pourtant eu l’Instinct de partir travailler à l’étranger sans soute insconsciemment pour fuire cette relation malsaine. Il m’a éloigné de mes amis, de ma famille, je n’avais plus la liberté de penser par moi même j’en ne savais plus qui j’étais. Il me trompait, me disait que j’etais Folle que j’etais Trop jalouse que c’est moi qui avait un probleme. Il me quittait puis revenais en me suppliant de le reprendre… quand ce n’etais Pas moi qui le suppliait de revenir. … quelle idiote. Puis j’ai eu une opportunité de travailler à l’étranger! Et la la délivrance je retrouvais ma personnalité il ne me manquait même pas c’etait Incroyable. Je revivais j’avais pleins d’amis je m’eclatais. Il venait me voir parfois c’etait À chaque fois catastrophique entre la fois où il est venu dans un sous en poche ou l’autre fois ou j’ai découverts qu’il allait sur tinder. Ce jour là j’ai voulu partir le laisser en plan dans la chambre d’hotel. Mais il a trouvé plus judicieux de m’enfermer dans cette même chambre pour me faire rater le dernier bus. Et le lendemain tout gentil il s’est une fois de plus excuser.., j’ai accepter.
Je suis revenue en France pour des vacances pendant 2 semaines. Il m’a fait vivre l’enfer. Rien de prévu pour mon retour, ruptures à répétitions, il m’a quitter une fois de plus m’a ramener toutes mes affaires puis à recommencer ses excuses. Sexuellement c’etait L’horreur je n’avais plus envie de lui du tout … mais il me forçait la main si insistant que je finissais par accepter à contre coeur, juste pour qu’il me laisse ensuite dormir tranquille. Je ne considérais pas cela comme du viol mais récemment un psy m’a dit que pourtant ça y ressemblait bien. Même si j’acceptait.. c’etait Quand même à contre coeur.
À mon retour de vacances quand je suis repartis en voyage il m’a appelé pour me quitter une fois de plus! Et la j’ai sauter sur l’occasion! J’etais Loin c’etait Plus facile! Oui cette fois c’etait Finis et je revivais enfin j’ai finis mes 6 mois de saison a l’etranger Sereine sans cette pression sur le dos. Par la suite j’ai appris qu’op Avait garder un double de cles de chez moi pour ramener des filles dans mon appartement pendant mon absence (lui vivant toujours chez son père).
À mon retour définitif en France j’étais prête à retrouver et reconstruire une nouvelle vie. On était séparés depuis 6 mois j’avais tourner la page pour moi c’etait Du passé. Mais je ne savais pas encore jusqu’ou Ol était capable d’aller. Lorsqu’il a appris mon retour le harcèlement téléphonique à commencer d’abord auprès de ma mère toutes les nuits et à son travail, il est même venu chez elle puis chez moi où il a frapper à la porte pendant de longues minutes pendant que je restait cloîtré dans le noir sans faire de bruit en attendant qu’il s’en aille. Puis il a commencer son harcèlement téléphonique auprès de moi jours et nuit des dizaines d’appels et de messages. Je me suis coupée du peu d’amis qu’il me restait j’ai coupé tous les réseaux sociaux et déposé plusieurs plaintes pour harcèlement… mais rien à faire il continuait. Je le sentait monter en pression ses messages étaient de plus en plus menaçant. Il pouvait appelle 4 fois de suite à une minute d’intervalle. Puis un jour je voulais sortir de chez moi et il était là devant la porte. Avec des yeux haineux, j’ai tout de suite compris qu’il était là pour me faire du mal. Je me souviens de sa première phrase « au moins maintenant je sais que tu es la » tout ce que j’ai su répondre c’était « oh non pas toi… » il est entré de force dans mon appartement, le ne faisait pas le poids face à lui. J’ai voulu prendre le téléphone pour appeler ma police mais il me l’a pris des mains. Alors j’ai hurler… un crie de survie d’une voix que l’on a que quand on sait qu’une chose terrible va arriver. J’ai hurler « au secours » aussi fort que je le pouvais. Il m’a empoigner les bras et m’a dit « tu m’a pris pour un con, tu vas le payer ». Il m’insultait me balançait dans tous les sens. J’essayer de taper de toute mes forces dans ses jambes mais rien à faire comme si il ne sentait pas la douleurs. Il a finis par me balancer sur le lit si fort que les pieds en bois on céder. Et certainenement car j’urlait trop il m’a empoigné la gorge d’une mais et mis son autre main sur ma bouche et mon nez. J’essayais de le morde mais il portait des gants de motos. J’ai cru mourir. Mes voisins ce sont alertés et je pense que c’esg En les entendants qu’il a arrêter. Il a finis par se relever et me balancer tout ce qu’il trouvait à la figure puis est partis en courant. Mes voisins sont alors arrivés et on appelé la police…. qui hélas n’est arrivee que 1h30 plus tard et n’a même pas fait de procès verbal. J’ai donc quitter mon appartement précipitamment et ai été vivre chez une amie de mère. Le lendemain des faits il m’a rappeler en me disant qu’il reviendrait et que la prochaine fois ce serait pire.
j’ai été le lendemain porter plainte à la police après avoir fait un certificat médical pour constater mes blessures. Mais la justice est tellement longue… je vous passe les détails de cette bataille. Car pour quelques secondes d’horeures Ce sont des mois de procédures et des centaines d’euros en avocat. Le plus dur à été de retour recevoir le compte rendu de son
Avocat peu avant le procès… ignobles! Il démentait tous les faits selon lui il n’etait Même pas entre chez moi. J’etais La folle de l’histoire et il portait plainte contre moi pour propos calomnieux! Je me suis écroulée. Le procès a été reporté à 3 mois après.
Le procès était également un supplice, 7 heures à attendre son tour puis plus d’1h à la barre devant le juge en étant juste à côté de etre homme que je n’avais pas vu depuis l’agression. Mais au final une bonne nouvelle j’ai gagné ce procès 8 mois après le début des faits. Sauf que… ce genre de personne est très têtu et fière. Et il n’amlait Ps laisser passer cela. Il a refusé l’ensemble du verdict et demande un appel on en a encore pour des années à se battre contre cette personne sans cœurs et sans sentiments ce pro de la manipulation. Il refuse de payer les dommages et intérêts bien sure, mais ce n’est qu’un détail après tout. Je veux seulement qu’il me laisse tranquille. J’ai du changer de ville et de travail pour lui échapper. J’ai peur de le croiser à chaque instant, j’ai peur pour ma famille. Depuis l’agression j’en pe suis rendu compte qu’il était capable du pire…

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

5
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
2 Nombre de commentaires
3 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
4 Nombre de personnes ayant commentés
SilencieuseAnoRoseluz Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
luz
Membre

Votre témoignage est un exemple poignant de la dangerosité et de la capacité destructrice des pervers narcissiques.
Avez-vous eu des soins pour vous libérer des séquelles de l’agression?
En tout cas, j’admire votre courage.
Prenez soin de vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Rose
Invité
Rose

Bonjour, oui effectivement je suis un peu suivi psychologiquement. Mais la blessure est profonde plus psychologique que physique évidemment. Et il y a cette question qui reviens sans cesse. POURQUOI? Pourquoi suis je aller avec cet homme qui, avec du recul, ne correspond pas du tout à mon type d’homme. Pourquoi suis je restée. Comment ais je pu être autant manipulée sans rien voire. Pourquoi personne ne m’a prévenu que quelque chose clochait dans cette histoire? Je n’aurais sans doute jamais les réponses mais ce pourquoi fait peur car quand on ne sait pas le pourquoi d’un problème on a peur de retomber dans les mêmes vices. Tel un prédateur il est venu vers moi à un moment de ma vie ou je vivais un deuil, forcément j’etais Plus fragile donc plus facile à manipuler. Mais quand même j’ai toujours cette question en suspend. Et aussi comment peut on être aussi méchant autant calculateur autant plein de haine sans rien ressentir.. il est impression de manque d’empathie. Au procès un des juge lui a même demander si il avait un coeur tellement il ne laissait rien paraître. Et il est tellement manipulateur que j’ai peur que les gens le croient, que lors de l’appel le nouveau juge le crois. C’est terrible cette sensation d’injustice quand on dit la vérité et que en face il ne dit que des mensonges mais semble tellement convainquant. On en vient à se poser des questions soit même.

Merci de remplir les champs obligatoires.



luz
Membre

La question de savoir comment ces gens fonctionnent est un grand mystère, qui nous laisse tous pantois. Bien que ce ne soit pas reconnu comme une maladie, moi j’ai choisi de le voir comme ça (connexions au niveau du cerveau défaillantes, quelque chose dans le genre!), ça m’aide.
Personne ne croit possible de se laisser attraper dans les filets de manipulateurs de ce genre…et tout le monde se trompe. Leur façon de procéder, leur emprise sont incroyables.
Impossible d’y échapper quand on ne connaît pas les rouages de la manipulation, d’où l’importance de l’information sur ce sujet, et de témoignages comme le vôtre.
Je crois qu’il ne faut pas trop vous poser de « pourquoi? », mais davantage chercher à comprendre les rouages de la manipulation, de façon à pouvoir la reconnaître et à vous sentir plus forte de ne plus risquer de tomber dans ce piège. Il y a pas mal de littérature sur le sujet sur internet (emprise, pervers narcissique…)
Vous pourriez vous pencher sur votre histoire familiale, généalogique même et y trouver peut-être quelques éléments de réponse, mais ne vous perdez pas là dedans non plus.
Je comprends que ce soit rassurant de connaître les causes d’un problème, mais je crois qu’il sera plus efficace d’apprendre sur le sujet de la manipulation.
Prenez soin de vous, et n’hésitez pas à revenir parler ici, si le besoin s’en fait sentir.
Je vous souhaite de tout coeur que le prochain jugement vous soit favorable.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Ano
Invité
Ano

Coucou Rose, ce que tu décris est terrifiant. Je sors d’une relation avec un débile qui dans son profil ressemble à ton agresseur. Stp ARRETE DE TE CULPABILISER. Je le fais tous les jours et je m’auto soule avec tout sa. Tu n’y es pour rien tu es une personne saine d’esprit lui c’est un taré qui ne pouvait pas vivre sans toi car tu étais sa proie : une fille pleine de vie de ressort et d’intelligence, ce que lui il n’a pas.
Je te souhaite bon courage pour la suite des éènements moi sa ne fait que commencer.
A bientôt

Merci de remplir les champs obligatoires.



Silencieuse
Invité
Silencieuse

Bonjour,

Votre témoignage me fend le cœur car j’ai l’impression que vous dépeignez le portrait de l’ex de ma mère. Votre situation est similaire à celle de ma mère. Je suis une jeune étudiante, qui souffre en silence des violences et menaces perpétuels qu’il fait subir. Cela fait maintenant un mois et demi que ma mère a décidée de rompre avec lui définitivement, mais il revient à la charge. Tous les jours, il sonne à la maison pour lui parler. Si ma mère a le malheur de ne pas ouvrir, il s’énerve, et devient plus insistant en sonnant à plusieurs reprises ou en l’appelant jusqu’à ce qu’elle décroche. Il la menace, lui fait du chantage affectif. Elle lui doit des comptes, et si il la voit fréquenter un homme à l’extérieur de la maison (car il la suit dès qu’il le peut) , il s’énerve, et lui dit qu’elle le paiera pour l’avoir pris comme un con. Il prétend qu’il l’aime à la folie, mais que c’est elle qui le rend malheureux en le rejetant.
Je vois combien ma mère est angoissée. Je ne sais vraiment pas comment l’aider. Il la suit lorsqu’elle dépose ma petite sœur de 6 ans à l’école, ainsi qu’au travail. Il la menace lorsqu’elle montre une once d’exaspération. Elle est perdue, elle ne sait plus quoi faire pour s’en débarrasser. Par pitié, elle lui a fait les courses car soit-disant il n’avait plus de travail. J’ai essayé, à plusieurs reprises, de la raisonner afin qu’elle puisse comprendre que la seule solution c’est de porter plainte. Mais elle n’en a pas envie, car elle sait pertinemment que la police ne fera rien (nous avions déjà porté plainte à deux reprises pour violences, et appelé la police chez nous au cours de ces derniers mois).
Lorsque son ex vivait avec nous, il s’énervait dès la moindre critique. Il était violent, verbalement, et physiquement. Il nous menaçait, et j’ai du intervenir à plusieurs reprises. Quand on voulait discuter calmement, il rejetait la faute sur nous, et ne se remettait jamais en question. Ma mère ne cesse de se tourmenter en culpabilisant. Elle se demande comment elle a pu rencontrer un gars pareil, et s’en veut de nous faire subir tout cela. Jusqu’à présent, j’avoue que je ne comprenais pas bien le comportement de ma mère. Je voyais bien que mon ex beau-père la manipulait et je ne comprenais pas comment elle pouvait retomber dans ses bras. A chaque grosse disputes, il s’excusait et promettait de faire des efforts. Il la suppliait de rester avec lui. Aujourd’hui, je saisie à quel point il est facile d’être manipulé par autrui, sans s’en rendre compte. Quand je vois qu’elle culpabilise, j’essaie de lui dire que ce n’est pas sa faute, qu’elle ne pouvait pas savoir… Mais c’est si dur ! C’est dur de la voir souffrir en silence. Elle essaie de nous protéger en cachant à quel point toute cette situation la dépasse. Etant l’aînée de la famille, elle me confie qu’elle en a assez. Je vous passe bien évidemment tous les détails de ce que l’on vie (et surtout de ce qu’elle vie), mais ce qui est sûr c’est que toute cette situation commence à être vraiment pesant dans la maison. A terme, je finis par être angoissée, et j’imagine le pire. Je fais des cauchemars, craignant qu’un jour mon ex beau-père fasse du mal à ma mère.
Lire votre témoignage me donne l’opportunité de partager un peu ce que je vie, car je le cache à mon entourage. Sachez que je compatis beaucoup, et j’espère sincèrement que vous vous en sortirez.

Merci de remplir les champs obligatoires.