Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Besoin d'aide et de...
 
Notifications
Retirer tout

Besoin d'aide et de conseils


Punkette13
(@punkette13)
Nouveau membre Association
Inscrit: Il y a 1 an
Messages: 1
Début du sujet  

Bonjour,

Je vais essayer de vous faire un résumé afin de vous exposer ma situation,

Entre 2009 et 2016, j 'ai étais en couple avec un homme de 13 ans mon aîné, qui au début de notre relation était charmant et prévenant puis une fois qu'il m'avais bien manipulé mentalement et éloigné de mes amis et mes proche, il a commencé à devenir violent, verbalement, physiquement, psychologiquement.

Nous étions tous-les deux alcooliques et notre relation était très toxique et conflictuelle, je n'en pouvais plus mais j'étais totalement sous son emprise, Un soir d'octobre 2011 nous étions au bar, nous avions beaucoup bu et une dispute à éclatée pour la énième fois, je l'ai laissé au bar vers 22h00, je suis rentrée chez moi et j'ai avalé tous-les comprimés que j'ai trouvé chez moi (dont beaucoup de décontractants musculaires) et je pense que j'ai perdu connaissance, Quand je me suis réveillée plus tard dans la nuit, je me sentais très mal à cause de tous les cachets que j'avais pris et j'ai ressenti une douleur indescriptible à l'anus et au vagin, J'avais été violée avec acte de barbarie car mes blessure m'ont été faite avec une bouteille, j'ai une reconstruction vaginale et deux reconstructions anales, j'ai encore aujourd'hui des séquelles physiques et psychologiques.

Une enquête à été ouverte, je n'ai pas voulu me porter partie civile à l'époque mais je me suis procurer le dossier judiciaire, malgré que les gendarmes et la juge d'instruction été sures que mon compagnon de l'époque été le coupable des faits, le dossier à été classé en non lieu faute de preuve.

Cette histoire me hante tous les jours, j'en fais des cauchemar, je n'ai jamais eu l'impression d'être reconnu comme victime, Je ne me souviens absolument pas de l'agression, je pense vraiment que j'étais inconsciente donc je ne peux accuser personne, à l'époque je ne pouvais pas accepter même d'imaginer que mon compagnon était coupable, j'ai fais un portrait élogieux de lui aux policiers, je suis restée avec lui pendant 5 ans après mon agression et je pense que je me suis voilée la face, j'étais complètement sous son emprise , j'étais folle amoureuse, alcoolique et perdue.

Aujourd'hui j'ai mis de l'ordre dans ma vie , je ne bois plus je suis heureuse en couple avec un homme formidable et je suis maman d'un magnifique petit garçon de 3 ans qui fait notre bonheur mais malgré tout je sens bien que cette histoire non résolu m'empêche d'avancer comme je le devrais et comme je le pourrais, Dans mon fort intérieur je sais que c'est lui et en relisant le dossier judiciaire, il y à tellement de preuves indirects que ça paraît évident.

D'un coté j'ai très peur de rouvrir cette histoire, j'ai mis très longtemps à faire sortir cet homme de ma vie et j'ai peur qu'en faisant ça j'expose ma famille, pendant l'enquête son expertise psychologique disait : Il relève par ailleurs un double trouble de personnalité antisocial et borderline qui évoquerait une « orientation psychopathique où la conscience se met entièrement au service des pulsions ».

D'un autre coté j'ai besoin de me libérer de ça et j'ai très peur qu'il fasse du mal à une autre femme, si ça arrivait je m'en voudrait beaucoup de n'avoir rien fait.

Enfin voilà je suis perdue, je m'excuse pour la longueur de mon message et aimerais avoir des avis extérieur, des conseils.

Merci à ceux qui ont eu la patience de me lire.

Ce message a été modifié Il y a 1 an par Punkette13

Citer
psionic
(@psionic)
Membre actif
Inscrit: Il y a 5 ans
Messages: 88
 

Bonsoir Punkette,
vous avez bien fait de publier ici car depuis un mois nos commentaires ne sont plus publiés.
Je vous invite à consulter nos listes de liens utiles et de conseils aux victimes dans cette même section du forum.
Ensuite je vous répondrais en détail plus tard et vous donnerai mon point de vue.
Il y a beaucoup de choses à dire sur votre cas, je vous invite donc en attendant mes conseils à regarder nos listes et si vous le pouvez formuler vos besoins.
Dans tous les cas je vous donnerai mon point de vue.
De tout coeur avec vous.
Affection, courage et soutien.


RépondreCiter
psionic
(@psionic)
Membre actif
Inscrit: Il y a 5 ans
Messages: 88
 

Bonsoir Punkette,
Je viens vous répondre plus amplement. Après relecture attentive de votre témoignage me voici bouleversé car vous avez subi un des pires viols qui s'imaginer avec de graves séquelles physiques et psychiques. Un double attentat à votre personne, donc votre humanité.

Vous étiez sous emprise et dans donc une situation très difficile à se sortir sans aide. En effet, chaque histoire est singulière mais une constante ressort assez souvent, c'est qu'il est très rare qu'une personne arrive à se sortir seule d'une telle forme d'emprise mentale. Cela peut être un sursaut vital, mais le plus souvent ce sera une aide extérieure. Vous pouvez regarder le nombre de témoignages d'emprise depuis trois ans sur le site... C'est le cas aussi avec le complotisme et les emprises sectaires.

Je comprends parfaitement que vous soyez hantée par une telle abomination qui vous a profondément marquée dans votre corps et votre âme.

Je vous invite donc à consulter au plus vite un thérapeute spécialisé dans les traumatismes psychiques ou un psychiatre de préférence analytique. Pour cela je vous invite à trouver des liens utiles dans les listes d'aides et de conseils de la même section du forum.

Je vous invite aussi à contacter une association telle que PARLER qui pourra vous aider à trouver d'autres victimes de votre tortionnaire ce qui vous permettra d'aboutir peut-être à un procès.

Vous pouvez trouver un conseil juridique complet et gratuit auprès des juristes de la fondation des femmes.

Pour le reste il nous faut examiner avec vous toutes les possibilités afin de ne rien oublier.

Enfin, n'hésitez pas me demander quoi que ce soit ou à réagir à mes commentaires, soit ici soit en privé.

De tout coeur avec vous.

Affection, courage et soutien.


RépondreCiter
Partager :