Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Lutter contre un pervers narcissique  

Page 1 / 2
  RSS

Anonyme
(@anonyme)
Membre confirmé
Inscrit: Il y a 2 ans
Messages: 104
07/04/2018 12:55  

Tout d’abord deux Associations :

– l’association CVP, association contre la violence psychologique.

– L’ AVMPN association d’aide aux victimes des manipulateurs pervers narcissiques.

 

Comment quitter un Pervers Narcissique :

Fuir le PN en 5 étapes.

1. Visiter les forums d’échange

Tout d’abord, vous avez besoin d’une douche froide ! Quel que soit ce que l’on vous dira à propos de votre chéri psychopathe, vous ne le croirez pas, vous garderez toujours en vous la petite lueur d’espoir que quelque chose finira par changer. Visitez les forums d’échange sur le sujet vous mettra en face de femmes et d’hommes comme vous qui vivent ou on vécut au quotidien le même enfer. Lire leurs histoires vous fera comprendre qu’il n’y a rien à faire, la seule issue, c’est QUITTER.

 

 

 


Citer
Anonyme
(@anonyme)
Membre confirmé
Inscrit: Il y a 2 ans
Messages: 104
07/04/2018 12:57  

2. Prenez conscience.

Prenez conscience et accepter l’idée qu’il n’y a rien à faire. Vous serez submergé par la peur, par le doute, par l’angoisse, il choisira ce moment pour être tendre avec vous et vous promettre une seconde lune de miel à Haïti. Prenez conscience, c’est du bluff.

3. Préparer un plan.

Tout en discrétion et sans changer vos habitudes de la maison, préparez votre départ.

– Prenez contact avec les centres d’aide de maltraitance psychologique.

– Renseignez-vous sur les avocats et les recours légaux.

– Conserver vos documents personnels.

– Préparez tous les documents, vidéo, photo, audio, certificats médicaux… qui pourraient faire l’objet de preuves pour le tribunal.

– Étudiez vos finances, préparez un budget constitué uniquement de votre salaire.

– Cherchez un appartement, si vous pouvez vous en offrir un, ou recherchez les centres d’accueil.

– Renouez progressivement avec la famille, les amis sans leur dire exactement ce que vous préparez.

– Recherchez les écoles et crèches pour les enfants, si vous en avez.

– Recherchez les services d’une nounou (si vous pouvez vous l’offrir) ou sinon prévoyez de laisser les enfants de temps en temps en famille, vous aurez besoin de silence pour réfléchir et même pleurer.

– Déménagez vos affaires personnelles progressivement et toujours en très petite quantité.

– Fixez une date de départ et gardez-la secrètement en vous. Choisissez si possible un moment où il sera absent du domicile.

– Préparez l’équipe de déménagement.

– Préparez-vous mentalement au départ.

 


RépondreCiter
Anonyme
(@anonyme)
Membre confirmé
Inscrit: Il y a 2 ans
Messages: 104
07/04/2018 1:02  

Les clés d’or pour que votre plan réussisse sont LA DISCRÉTION ET LE SILENCE. N’en parlez à personne ou du moins si vous le faite que ce soit à une personne de confiance, autrement gardez le silence.

4. Payez-vous les services de spécialistes.

Vous passerez par un vrai TOURBILLON, un tsunami de degré élevé, vous avez besoin pour ça d’être accompagné. Les 3 indispensables sont :

– Un psychologue, vous ne vous en rendez pas encore compte, mais votre relation a créé un vrai chaos en vous, vous avez besoin de voir un psy pour réparer les dommages causés par votre relation. Vous pouvez aussi trouver la force en vous et guérir, c’est ce qu’on appelle la résilience. Pour ma part, si vous en avez les moyens, je vous conseille de voir un psy.

– Un avocat, il sera votre homme/femme de main qui vous guidera sur la procédure à adopter et les éléments à déposer pour porter plainte. Eh oui, la violence psychologique est aussi punie par la loi, du moins dans certaines législations, dans mon pays c’est une autre paire de manches.

– Un Coach, qui vous tiendra la main et vous accompagnera durant ces moments de transition et de reconstruction. Étant donné que vous avez arrêté de penser, de rêver, de réfléchir, le coach sera la voix de votre conscience qui vous réveillera de votre léthargie. Le coach peut aussi bien être un bon ami qui vous secoue avec son franc parlé. Si vous pouvez néanmoins, vous payer les services d’un coach, n’hésitez pas, c’est un investissement qui rapporte.

 


RépondreCiter
Anonyme
(@anonyme)
Membre confirmé
Inscrit: Il y a 2 ans
Messages: 104
07/04/2018 1:05  

Conseils pour gagner en justice contre un pervers narcissique :

soutien-psy-en-ligne.fr/blog/gagner-en-justice-face-pn/

Vous pouvez consulter le site de :
Geneviève Schmit, experte dans l’accompagnement des victimes de manipulateurs pervers narcissiques.

Son livre :
Le manipulateur pervers narcissique – Comment s’en libérer –
Victimes, prenez le pouvoir sur votre vie ! Editions Grancher

 


RépondreCiter
Anonyme
(@anonyme)
Membre confirmé
Inscrit: Il y a 2 ans
Messages: 104
07/04/2018 1:20  

5. Quittez par surprise.

Pensez à votre départ mentalement, visualisez-le. Répétez-vous à chaque fois qu’un moment de doute apparaît :

« Je peux le faire, je vais y arriver, j’y arrive ! »

Le jour prévu, quittez. Ne vous retournez pas en arrière. Partez ! Vous ne le savez pas encore, mais vous venez de prendre l’une des décisions les plus importantes de votre vie. Vous venez de vous SAUVER LA VIE.

Ce n’est pas fini, le combat sera rude, mais dites-moi : « Qu’est ce que vous subirez de pire que ce que vous avez déjà vécu ? »


RépondreCiter
Anonyme
(@anonyme)
Membre confirmé
Inscrit: Il y a 2 ans
Messages: 104
07/04/2018 2:57  

Les 10 Commandements pour contrer un Pervers Narcissique – et ne jamais tomber (ou retomber) sous son emprise :

marre-des-manipulateurs.com/comment-contrer-un-pervers-narcissique/


RépondreCiter
Anonyme
(@anonyme)
Membre confirmé
Inscrit: Il y a 2 ans
Messages: 104
07/04/2018 3:17  

Comment quitter un pervers narcissique ?

Voir le site : "leperversnarcissiqueetmoi"

 

Test : Comment reconnaître un pervers narcissique ?

Voir le site : "perversnarcissique.com"

 

Pervers narcissiques : quand la violence est psychologique

 Et

Que faire pour obtenir justice contre un pervers narcissique ?

Voir le site :

mobile.allodocteurs.fr


RépondreCiter
Anonyme
(@anonyme)
Membre confirmé
Inscrit: Il y a 2 ans
Messages: 104
07/04/2018 3:53  

Comment définir un pervers narcissique ?

Plutôt que de parler de pervers narcissiques, il est plus juste d’évoquer des mécanismes de défense pervers narcissiques. Ils sont mis en place de manière inconsciente par des personnes qui sont à la frontière de la folie. Et pour ne pas décompenser, c’est-à-dire pour ne pas devenir complètement fous, ils utilisent un tiers, en qui ils projettent leur propre folie, qu’ils tentent de rendre fou. Par exemple, s’ils pensent que vous allez mettre fin à la relation, ils veulent impérativement démontrer que si la relation n’a pas fonctionné, c’est à cause de vous. Ces personnes ne supportent pas le moindre conflit interne, l’idée qu’ils pourraient avoir une faille ou être mauvais donc c’est forcément l’autre qui est mauvais, et ils s’emploient à le démontrer en permanence.


RépondreCiter
Anonyme
(@anonyme)
Membre confirmé
Inscrit: Il y a 2 ans
Messages: 104
07/04/2018 3:56  

Ils peuvent souffrir d’une angoisse d’abandon ?

Il y a en effet une forte angoisse d’abandon chez ces personnes : la personne se dit « si je ne suis pas le bon objet, on va m’abandonner, on va me laisser », et c’est pratiquement synonyme de mort. Ils se débattent contre la folie parce que tous les mécanismes pervers narcissiques sont en fin de compte des mécanismes schizophrènes qui, au lieu de se jouer à l’intérieur de l’individu comme chez les schizophrènes, se jouent dans la relation, c’est-à-dire qu’ils sont exportés vers l’extérieur. Je vais vous donner un exemple qui est parlant : par exemple, un schizophrène a peur de se couper en deux, et de devenir docteur Jekyll et Mr. Hyde, c’est-à-dire avoir fait quelque chose hier ne sachant pas même qu’il en serait capable, comme si c’était quelqu’un d’autre qui œuvrait à l’intérieur de lui. Le pervers narcissique, lui, dans une relation fusionnelle, va dire « nous deux ne faisons qu’un, je suis Jekyll et tu es Hyde », et là il a le sentiment d’échapper à sa folie. Ce sont des mécanismes qu’on rencontre dans certains couples, dans la famille, au travail et bien évidemment dans les sectes. La secte est fondée là-dessus : la folie du gourou doit devenir la réalité de tout le monde. Le seul but du pervers narcissique ? Démontrer qu’il n’est pas fou et démontrer que l’autre ou les autres le sont.

 


RépondreCiter
Anonyme
(@anonyme)
Membre confirmé
Inscrit: Il y a 2 ans
Messages: 104
07/04/2018 3:59  

Quelles stratégies développent les « pervers narcissiques » ?

Tout commence toujours par de la séduction. C’est-à-dire qu’on va vous expliquer que vous êtes la bonne personne et qu’on a confiance en vous : on va vous dire ce que vous avez envie d’entendre. Parce que très souvent la personne qui deviendra victime est à ce moment-là habité par un doute. Si vous venez de rencontrer un nouveau compagnon, vous vous demandez : « Est-ce que je vais être à la hauteur ? », et c’est dans ce doute-là que le pervers va venir se nicher. D’abord, il vous rassure en disant « j’ai confiance en toi », et une fois que vous avez confiance en lui, c’est à ce moment-là que cela commence, généralement très doucement, par une petite critique, par exemple : « Malgré la confiance que j’avais en toi, j’ai remarqué que… » Et au lieu de partir, vous allez chercher à vous améliorer. Et, petit à petit, vous rentrez dans un système, c’est comme une araignée qui tisse une toile autour de vous.

 


RépondreCiter
Anonyme
(@anonyme)
Membre confirmé
Inscrit: Il y a 2 ans
Messages: 104
07/04/2018 4:02  

D’autres mécanismes se mettent également en œuvre ?

Oui, comme la projection ou ce qu’on appelle l’identification projective. Si vous écoutez bien le discours du pervers c’est toujours de lui-même qu’il parle. Par exemple, si vous êtes en couple et qu’il voit une personne qui pourrait lui plaire, à ce moment-là il va vous faire une crise de jalousie. S’il vous assène « je n’ai pas confiance en toi », il faudrait presqu’entendre qu’il dit « je n’ai pas confiance en moi ». S’il a peur que vous soyez séduite par quelqu’un, c’est parce que lui a failli l’être, c’est-à-dire qu’il se confond avec vous-même. Vous êtes son double, vous êtes son mister Hyde. Ensuite, il peut aussi utiliser le mécanisme de l’isolement : on va alors vous expliquer que vos enfants ne valent rien, que votre famille ou vos amis ne valent rien, on va vous demander de couper. Il y a un autre cas de figure, c’est que le pervers narcissique peut aussi séduire votre entourage en expliquant à vos amis que vous allez « très mal en ce moment ». Sans oublier la technique du collage, certains vont dire à leur compagne : « Je ne veux pas que tu ailles travailler. » J’ai reçu en consultation une jeune femme qui me disait : « Quand je sortais du travail, que j’étais dans les embouteillages et que j’allais rentrer en retard, je prenais des photos des panneaux, je lui envoyais par SMS pour lui prouver que j’étais bien coincée dans les embouteillages. » Elle sort du travail, mais déjà elle doit être à ses pieds !

 


RépondreCiter
Anonyme
(@anonyme)
Membre confirmé
Inscrit: Il y a 2 ans
Messages: 104
07/04/2018 4:04  

Que donner comme conseils, par exemple si une femme est rabaissée en permanence ?

Il ne faut surtout pas répondre. Si vous répondez, vous aurez toujours tort. Un exemple : s’il vous dit « tu es bête » et que vous lui répondez « moi, tu sais, j’ai eu mon bac », il va vous dire « mouais, mais on t’en a fait cadeau » et si vous lui rétorquez « non, j’ai dû travailler très fort pour l’avoir », il va vous dire : « tu vois, c’est la preuve que tu es bête ». Donc on ne s’en sort jamais ! Ou alors, ayez des réponses factuelles : « C’est comme ci, c’est comme ça, on ne va pas en discuter pendant des heures. » Autre chose : ne cherchez pas à le comprendre ou à lui faire comprendre quoi que ce soit parce que vous ne vous en sortirez pas. La parole est son terrain de jeu favori, donc si vous essayez de le comprendre, il va vous embrouiller, il peut même être capable à un moment donné de dire « oui, tu as raison, je suis comme ça ». Vous êtes alors rassurée, mais quelques heures plus tard ça recommence à l’identique. Les paroles n’ont aucun fond, elles ne servent qu’à vous engluer. Vous pouvez essayer de comprendre ce qui se passe mais à l’extérieur de la relation, en lisant un livre, ou avec la présence d’un tiers. Parler est une solution. L’avantage du thérapeute c’est qu’il est neutre et bienveillant. L’entourage peut avoir été séduit, ne pas comprendre ou être de parti pris alors attention ! Mais si c’est quelqu’un en qui vous avez confiance, oui, c’est une bonne idée d’aborder le sujet.


RépondreCiter
Anonyme
(@anonyme)
Membre confirmé
Inscrit: Il y a 2 ans
Messages: 104
07/04/2018 4:06  

Quels sont les effets de ces comportements pervers sur les victimes ?

Ce sont toujours des personnes admirables au début car, paradoxalement, le pervers admire sa victime même s’il lui dit le contraire. Il se « renarcissise » dans le sens où il est fier d’avoir un beau ou une belle conjointe ou quelqu’un d’intelligent ou de connu, mais en même temps il en est jaloux. Il nous entraîne dans un paradoxe de toute façon. Et la paradoxalité est invivable. Il arrive un moment où la victime n’arrive même plus à réfléchir. Il lui adresse des injonctions paradoxales, l’assaille de fausses accusations, la dévalorise et la manipule, jusqu’au moment où son cerveau démissionne. Elle ne sait plus où elle en est, elle ne sait plus qui elle est. Et là, il la tient à sa merci. Cela peut mener à des comportements pathologiques du point de vue de la victime, de la dépression à la tentative de suicide. Certaines victimes présentent des symptômes de stress post-traumatique, comme ceux qui reviennent de la guerre ou ont vécu une catastrophe.


RépondreCiter
Anonyme
(@anonyme)
Membre confirmé
Inscrit: Il y a 2 ans
Messages: 104
07/04/2018 4:08  

Que faire pour sortir de son emprise ?

On le quitte, on s’en va et on coupe les ponts. Il faut se protéger aussi et (ré)apprendre à prendre soin de soi. Très souvent, les « grandes victimes » de pervers narcissiques, quand ça dure des années, sont des personnes qui n’ont pas appris à prendre soin d’elles-mêmes. Il n’y a pas d’autre solution que s’en aller. Et c’est prendre soin de soi que de s’en aller. Pour se reconstruire, il y a un travail déjà assez long à faire, équivalent au processus de deuil. Il faut évacuer tout ce qui nous a pollué, en parler beaucoup, et ensuite se poser la question : « qu’est-ce qui fait que j’ai eu besoin de rencontrer quelqu’un comme ça ? », pour éviter de retomber sur une personne utilisant des mécanismes de défense pervers narcissiques, car il y a des personnes qui les collectionnent les uns après les autres.

 


RépondreCiter
Anonyme
(@anonyme)
Membre confirmé
Inscrit: Il y a 2 ans
Messages: 104
07/04/2018 4:21  

À 40 ans, je porte plainte : est-ce ma parole contre la sienne ?

"Ce n'est pas véritablement sa parole contre la sienne. Simplement le pervers narcissique est très habile, il est très procédurier, il aime ce type de jeu. Il n'esquive pas, au contraire il va attaquer et surenchérir dans la procédure juridique. Le pervers narcissique est plus convaincant. Souvent la victime perd pied, elle est déstabilisée. La victime ne va pas savoir faire face lors de la procédure. Il faut bien évidemment porter plainte.

"Sachant que lorsqu'il y a une violence de type psychologique il est encore plus difficile d'apporter des preuves. Une loi existe depuis le 9 juillet 2010. Mais cette loi n'a jamais vraiment été appliquée en tant que telle. Aucun jugement n'a pour le moment été rendu uniquement sur la base d'une violence psychologique. En revanche cette loi a apporté quelque chose d'important dans la violence physique. Il s'agit de l'ordonnance de protection qui est l'instrument le plus utilisé par les avocats, mais qui concerne plutôt une violence de type physique."


RépondreCiter
Page 1 / 2
Partager :

Merci de Se connecter ou S'inscrire