Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Notifications
Retirer tout

Vieux fantôme


Steyangab
(@steyangab)
Nouveau membre
Inscrit: Il y a 3 ans
Messages: 4
Début du sujet  

Bonjour à toutes et tous, 

pas simple de se dévoiler...

J’avais 15 ans, et je suis morte cet été là.

Fin de l’année scolaire année 89-90, je suis en Cap hôtellerie. Je n’aime pas l’école donc mes parents ont décidé qu’il était temps d’apprendre un métier. Se sera la restauration! 
Mon père qui travaille pour un grand groupe mondial de boissons me trouve un emploi pour l’été à quelques kilomètres de chez nous. C’est un "ami" tu sera bien...

Les premier jours c’est ce qui se passe le couple est bienveillant avec moi: Elle m’apprend les bases du terrain en salle et "lui" me montre le travail au bar et ce qu’il prépare en cuisine. 

Mon père est souvent en déplacement et ma mère est occupée avec mes frères en bas âge, un soir après le service mes parents ne peuvent pas venir me chercher et le couple est fatigué. C’est décidé je vais dormir à l’hôtel... "Elle" va se coucher et "lui" me demande de terminer la soirée au bar pour finir de servir les clients et faire le nettoyage... "il" me sert à boire, 1 verre, 2 verres, 5 verres. Je n’ai pas l’habitude de l’alcool j’ai 15 ans...

Le piège se referme sur moi, dans cette chambre à côté de celle de sa femme et de son beau-frère de 11 ans. Ça ne le stop pas bien au contraire... je ne dors pas tous les jours à l’hôtel, mais "il" a la solution, "il" propose « gentiment » à mes parents de me ramener tous les soirs ou je ne dors pas sur place! Ces soirs la c’est dans la voitures à 200 mètres de chez moi dans un chemin que j’ai droit à ce "qu’il" appel « une leçon pour m’apprendre».

1 mois ça a duré 1 mois...

2 mois après la rentrée j’en ai parlé à mes amies de l’internat qui m’ont poussé à dénoncer. Ce que j’ai fait et mon second cauchemar allait m’exploser en pleine figure!!!! 
L’annonce à mes parents a été très dure, puis la gendarmerie, le dépôt de plainte qui m’as parue duré des heures avec les détails sordides, la peur, la honte et la culpabilité de rendre tous le monde autour de moi malheureux. Je m’en veux mais je ne veux pas "qu’il " s’en sorte c’est pas possible !!!! L’enquête est lancée, les gendarmes viennent me chercher pour me re-interrogé, pour vérifier que je dise toujours la même chose qu’il n’y a pas plusieurs version. On m’emmène chez un médecin qui va vérifier et attester que je ne suis plus vierge mais ça fait déjà deux mois!!! On me confronte à "lui", je ne recule pas, j’ai peur, je suis terrifiée devant "lui" qui me hurle de dire la vérité, qu’il ne comprend rien avec tout ce qu’il a fait pour moi!!! 
mais je tiens bon, je suis fière de rester debout!!! 
1 semaine plus tard les gendarmes viennent à nouveau me chercher avec ma mère. En arrivant à la gendarmerie le ton a changé, je suis dans un bureau vieux et sombre, ma mère est dans le bureau d’à côté. Un gendarme commence de suite en me disant que je suis une menteuse... NON!! Je ne mens pas!!!!! Il continue en me disant que ce "cher monsieur" ne m’a rien fait surtout dans la voiture... c’est vrai j’avais tellement peur qu’on ne me croit pas que j’ai rajouté "qu’il" m’avait attaché avec des cordes d’alpinisme que j’ai vu dans la voiture pendant un mois. 
ces cordes n’ont jamais été retrouvées par les gendarmes...
Ils ont annoncé à ma mère que j’étais une menteuse et que j’avais besoin de voir un psy pour arrêter de raconter des histoires inventées... 

Je la rejoins, elle me fusil du regard. A ce moment là j’ai compris que notre relation déjà très compliquée allait basculer et que jamais plus ça ne serait serein au sein même de ma famille!!!

On m’as imposé d’oublier tout ça! On a déménagé dans le sud, je n’ai pas eu de suivi psy à ce moment là. 1 an plus tard je tombais dans la boulimie anorexie. Jai d’abord pris beaucoup de poids à ce moment là je suis monté à 100kilos. J’ai fais de nombreux séjours en hôpital psychiatrique, 4 tentatives de suicide dont 1 ou je suis tombée dans le coma. Je pesais 37 kilos. 
A 28 ans j’ai décidé de « vivre » enfin de « survivre». Je ne comprenais pas d’où venait mon soucis puisqu’on m’avait demandé d’oublier...

A 30 ans tout est revenu un soir devant la télé. J’ai pleuré pendant 4 jours dans une souffrance mais aussi de soulagement d’avoir enfin compris!! Je l’ai dit à ma merveilleuse mère qui ne me croira jamais...je suis malade, sous morphine, J’ai frôlé la mort plusieurs fois, j’ai l’impression d’avoir eue 100 vies. Je n’ai pas trouvé ma voie professionnelle, mais j’ai rencontré mon homme,  Je me suis mariée et nous avons eu le bonheur d’avoir un p’tit mec qui a aujourd’hui 8 ans ❣️❤️
Je suis fâchée avec ma famille qui est toxique pour moi!! Je me protège comme je peux.

Pas un jour ou mon fantôme ne vienne me hanter...

J’ai 44 ans, 

mais je suis morte l’été de mes 15 ans...

MERCI BEAUCOUP d’avoir pris le temps de lire mon roman. 
sté.

 


Citer
Zaragan
(@zaragan)
Membre débutant
Inscrit: Il y a 3 ans
Messages: 17
 

Bonsoir, je ne suis pas vraiment la mieux placée pour donner des conseils mais je ne peux pas rester de marbre face à votre témoignage. Une colère m'anime face à autant d'injustice de la part des individus que vous avez rencontré dans votre vie. Quel horreur! C'est vraiment terrifiant! Honte à la gendarmerie qui ne savait pas faire leur travail ! Juste parce qu'ils n'ont pas trouver un objet on traite la victime de menteuse? Ne me dites pas que c'est juste pour ça ? C'est une mauvaise blague ? Franchement comment ce genre d'individus peuvent prétendre être pour l'ordre et la justice? Laissez moi vomir !  Cette incompétence me rend dingue, j'aurai aimé que vous tombiez sur des gendarmes compétents, et vous n'êtes pas seule malheureusement ! Mais le médecin n'a pas repérer des choses étranges ? N'avez vous pas vu un gynécologue ? Je trouve cette enquête très futile et très peu approfondit comme ci on vous prennez déjà pour une menteuse avant même d'avoir enquêter. Surtout juste pendant 1 semaine, c'est très peu, je me trompe? Ou est-ce que je suis juste parano ? Et honte à votre famille! Je ne sais pas ce qu'est une bonne famille car j'ai moi même une famille plutôt "toxique" "absente", mais je trouve ça terrible! Comment n'ont-ils pas pu voir votre souffrance ? Bon sang comment peut-on être aussi insensible à son enfant?  Vous dîtes avoir pris énormément de kilos au bout d'un an et votre famille ne sait pas demander si ce n'était pas lié à ça? Et on vous a dit d'oublier tout? Ah bah bravo a eux ! Bravo à leur incompétence ! Surtout que vous avez beaucoup souffert avec les séjours en hôpital psychiatrique et les tentatives de suicides... Votre famille est bien toxique, après autant de douleurs comment peut-on dire à quelqu'un qu'il ment ? Votre mère ne veut pas assumer sa nullité ni son comportement exécrable et inacceptable : défendre un porc qui a abusé d'une jeune fille , de sa naïveté, de son innocence et qui est sa propre fille!
Tiens parlons en de ce bourreau. Il vous a en plus forcer à prendre de l'alcool? Ça accentue son crime! Et non seulement il ose vous dire de "dire la vérité " ( qu'il connait déjà) et de se placer en victime ? Mais quel acteur ! Quel ordure! Mesdames et messieurs voici un bel enc.. que nous avons là ! D'autant plus que cet enflure a été défendu par d'autre con de son espèce. Vous avez été entouré de porc! ( ceux qui défendent ces individus ne valent pas mieux qu'eux). Sa famille au porc, n'a donc rien entendu? Rien trouver de suspect ? La police n'a pas interrogé sa femme et son beau frère ? Si c'est le cas, je suppose que ce sont des lâches et qu'ils ont dissimulé les faits de leur porc alors qu'il a commis l'irréparable ! Ça m'étonnerait qu'ils n'aient rien entendu, ni rien suspecté!
Votre mère n'est pas digne de l'être, comme le reste de votre famille ne vous mérite pas! Je suis heureuse d'entendre que vous avez réussi à avoir une famille malgré toute cette souffrance ! Cela me donne légèrement espoir même si je suis aussi terrifié par votre témoignage. Je vous avoue que c'est à cause de cette peur d'être traité de menteuse que je me tais. Malheureusement , c'est quelque chose de très commun d'accuser les victimes a tort: on dénigre et ignore la parole des victimes qui nous forcent à nous taire et à souffrir en silence, c'est terrible! Un véritable assassinat de la " liberté d'expression". D'ailleurs je propose qu' on devrait appelé cela " liberté d'oppression" . Honnêtement quand j'entends un bien pensant qui dit directement : "elle/il ment" sans avoir de preuves solides, cela me donne envie de lui enfoncer un cerveau dans son crâne vide. Mais alors que les "forces de l'ordre" qui se prétendent être impartiale et défendre les citoyens, se ramènent pour tenir ce genre de propos, je me questionne sur la "beauté" de ce monde. Vous avez beau avoir une 40 d'année et avoir porter plainte il y a longtemps, cette mentalité de renier la parole des victimes en les traitant de fou , de menteurs est toujours d'actualité. J'ai d'ailleurs l'impression qu'elle est encore plus forte. C'est alarmant. D'autant plus , qu'on y ajoute la lâcheté des témoins voir parfois une coopération morbide entre le bourreau et les témoins participant à ces immondices !
Enfin, désolé pour ce message très négatif.
Je ne sais pas vraiment si mes conseils sont avisés vu que j'ai seulement 16 ans et que je ne sais pas gérer vraiment ce genre de chose mais vous avez l'air de beaucoup en souffrir . Je connais une association que les personnes aidantes sur ce site conseillent: PARLER qui vous permettra 3 choses : 1) discuter avec d'autres victimes, 2) trouver un thérapeute qui soignera votre traumatisme et 3) éventuellement retrouver ce porc si il est toujours en vie: ( contactez les par mail si vous voulez)
https://www.associationparler.com
J'aurai espérer pouvoir mieux vous aidez mais je ne suis pas du tout douée pour ça. J'espère que vous serez capable d'oublier ce cauchemar et vivre pleinement votre vie avec votre époux et votre fils qui sont la seule famille qui doit être importante à vos yeux.
Je vous invite à envoyer des messages privés a des membres faisant preuve de beaucoup plus de sagesse que moi et qui vous aideront beaucoup plus. En tout cas, je vous souhaite de trouver le bonheur 🙂


RépondreCiter
Steyangab
(@steyangab)
Nouveau membre
Inscrit: Il y a 3 ans
Messages: 4
Début du sujet  

MERCI !!! 
Bonjour, vous lire m’a fait beaucoup de bien, et me conforte dans mon besoin de justice et de reconnaissance en tant que victime de cette pourriture et de tous les autres (famille...)
Il y a 3 ans j’ai eu la force de retourner à la gendarmerie (celle où je vie aujourd’hui) et j’ai eu la "chance" de tomber sur un gendarme à l’écoute. J’ai donc pris mon courage à deux mains et j’ai re-porter plainte. Je raconte à nouveaul’horreur, le sordide... 5 heure avec auprès de moi ma meilleure amie qui a été autorisée à rester. Je sors de là épuisée mais FIÈRE ! 
le procureur n’a pas suivit et mon enquête ne sera pas re-ouverte... j’ai mal, tellement mal... pour la deuxième fois la justice me laisse tomber... 

ce n’est pas fini, j’ai Rdv avec un avocat réputé et médiatisé que mon affaire intéresse même 29 ans après!! 

Mais vous lire m’a aussi permis de voir à quel point vous êtes en colère! À juste titre puisque vous avez aussi croisé la route d’un ou de plusieurs monstres... 

S’il vous plaît parlez!!!! Croyez moi je sais que c’est certainement la chose la plus dure à faire, mais aujourd’hui nous les victimes avons la parole nous devons nous en servir!! 
S’il vous plaît ne gardez pas l’horreur en vous, pour vous!! 
A 16 ans votre maturité est impressionnante... vous avez dû vivre le pire pour être aussi forte!!! 
Criez votre douleur, vous en avez le droit!!!! 

Je ne veux plus oublier où ma taire. Je veux hurler au monde que le combat ne fait que commencer et que nous toutes ensemble allons changer les choses. Je veux y croire...

MERCI beaucoup à vous! Je vous souhaite tout le bonheur, de la force et du courage.

Prenez soin de vous.

Bien à vous.

 


RépondreCiter
Zaragan
(@zaragan)
Membre débutant
Inscrit: Il y a 3 ans
Messages: 17
 

Bonsoir ou Bonjour à vous,

Je ne m'attendais pas à une réponse mais ce fut une très bonne surprise. Je suis heureuse de voir que vous avez une chance de mettre ce type en prison, qu'on reconnaisse l'affreux, le monstre, l'enflure qui mérite beaucoup plus qu'un "petit" séjour en prison ,que je trouve trop doux pour ces salopards! Mais qui reste suffisant pour briser leur vie de parasite! Et je suis aussi très heureuse de voir que mes mots n'ont pas été inutiles et qu'ils vous ont apporter du réconfort et même peut-être aussi de l'espoir ! Il y a une justice que vous allez chercher et que vous méritez! N'abandonnez pas! Je vous soutiens, avec ce rêve de gagner ce combat qu'on mène toutes ensemble ! Il faut y croire, l'humain est capable de tellement de chose,lorsqu'il est soutenu et qu'il y croit! Cela me donne du courage, je vous remercie de m'accorder ces mots de soutien, qui me redonne espoir, qui me fait reconnaître que j'ai des droits, que je ne suis pas inférieure aux autres, que j'ai le droit au bonheur, qui virent ainsi ces pensées noires qui viennent me parasiter l'esprit trop souvent... et qui me paralyse et me fais désespérée...Au final, je pense que vous êtes bien plus forte que moi, j'espère un jour ,avoir autant de force... même si je sais que je suis capable d'en avoir. En tout cas,je veux croire que je suis capable de surpasser cette horreur qu'on m'a fait subir et être heureuse et j'espère également que toutes les victimes y compris vous, y arriveront un jour! Même si je pense trop souvent que je suis faible, je me dis que si j'arrive encore à survivre, à espérer et a écrire dans ce site autant de choses positives, c'est que je dois être forte, même juste un tout petit peu. Je ne l'exploite pas cette force, j'aimerais tellement crier ma douleur comme vous le faites, mais j'ai toujours manqué de "cran", de courage.Je ne devrais pas m'en vouloir, je n'ai pas vraiment une vie facile... comme toutes victimes. Il me faut du temps, c'est compliqué de parler avec ma famille sérieusement. Je ne suis pas proche d'elle, ce qui ajoute des difficultés. Parfois, j'ai envie d'abandonné, de tout oublié une nouvelle fois...mais je ne peux pas faire çà, avant j'étais trop jeune pour me battre, mais aujourd'hui, je peux le faire.Je dois me battre, pour moi,pour mon avenir, pour toutes celles qui ont subit ces horreurs, pour tout ceux qui m'encouragent et me soutiennent. J'ai besoin de soin, d'attention et d'amour, on me l'a tellement répété sur ce site, que je veux y croire... Je veux croire que j'ai des qualités, que je suis intelligente, que je suis capable de beaucoup de choses, que je peux être heureuse. Je m'excuse si je me répète beaucoup, mais j'ai envie de me persuader que c'est vrai; d'être positive.Je vous avouerais être dans une situation difficile, vu que mon porc est un membre de ma famille, c'est très compliqué d'en parler. D'autant plus que ma famille me maltraite (j'ai du mal avec ses termes, mais j'en ai parlé avec des personnes sur ce site, qui m'affirment que je subis bel et bien des violences! Même si je refuse encore d'y croire... je sais bien que ce n'est pas normal ce qu'ils me font subir ,même si ils disent que c'est pour mon bien si ils me frappent...). Mon porc ,c'est mon cousin qui a environ 7 ans de plus que moi. Vous dîtes que "j'ai dû vivre le pire", mais honnêtement ,je n'ai pas la sensation d'avoir autant souffert que d'autres personnes, et surtout comparé à vous. J'ai même la sensation de ne pas assez souffrir. Je suis toujours en phase de "déni" de ma souffrance, qui est évidente. Car j'ai très peu d'estime envers moi-même, je pense que çà se voit. En réalité, j'ai eu beaucoup de chance, il ne m'a pas re-violé car j'ai coupé tout lien avec lui et lui, il a arrêté de venir à ma maison.Ou alors ce n'était que rarement. Et en plus, il n'y avait pas de "violence" ou alors je ne m'en souviens pas, lors de mes viols, parce que j'étais très jeune et je ne comprenais pas ce qu'il me faisait...il pouvait me manipuler à sa guise, me faire faire n'importe quoi... J'en ai eu longtemps très honte, mais je sais dorénavant que ce n'est pas de ma faute. La culpabilité, la honte, ce sentiment d'être rien qu'une merde...je dois la laisser à ce connard qui se prétend être de mon sang! J'ai aussi beaucoup de chance d'avoir assez de force pour ne pas sombrer dans l'alcool, la drogue, la mutilation ou même pire, dans l'esclavage sexuel. Ne pas touchez ceci ou cela, faire attention, mais au détriment de ma sociabilité, car je me coupe instinctivement de parler avec les autres, peur d'être influencer, de tomber encore sur quelqu'un qui va me blesser...(J'ai toujours été seule, à l'école ou à la maison, et je suis tombé sur des amies toxiques, qui abusaient de ma gentillesse. Je suis même tombé sur une fille que j'aimais beaucoup, qui a dénigrait ma souffrance et mon viol, en me disant que c'était rien si il m'a violé que dans les fesses, qu'elle souffrait beaucoup plus que moi (elle se faisait harceler et elle était maltraité par sa famille aussi) que je ne savais pas ce que c'était de se sentir dépressive ect... alors je la laissais me blesser en me disant "elle souffre tellement, alors moi ce que je subit c'est que dalle!). Je suppose que je suis encore assez lucide pour me préserver de çà mais pas assez pour prendre soin de moi non plus...J'ai grandis dans la maltraitance alors la souffrance, j'en ai fais une normalité... je me rend compte que c'est mal. Car je sens que je m'affaiblis physiquement (mon moral est déjà très bas et je n'ai jamais pris grand soin de mon corps malheureusement), j'ai la sensation de mourir avant même d'avoir commencé ma vie. Je suppose que vous comprenez de quoi je parle... J'essaye d'être indulgente avec moi-même, mais c'est dur car je me met beaucoup de pressions, avec celle que j'ai déjà lié au BAC, et celle de ma famille, plus ma rage de petite fille souillée, je suis devenu très colérique. Je ne me sens pas fière de moi, la seule chose auquel je suis encore fière, c'est mes dessins. Navré, je parle beaucoup de moi, on m'a dit que c'était normal car je me tais sur beaucoup de chose et donc que j'ai besoin d'en parler, mais c'est un peu égocentrique tout de même. Je vais revenir sur vous: 

Je comprends et j'arrive même à ressentir votre douleur, la justice semble se prétendre à ce qu'elle n'est pas! Ce procureur n'a pas l'air de se rendre compte de la douleur qu'il vous a transmis! Déjà que ce que vous vivez est douloureux... Putain de con! C'est dingue qu'on écoute si peu les victimes! On aura beau leur foutre à la gueule toute les preuves, psychologiques,psychiques et physiques et même notre attitude qui prouvent notre douleur: ils arriveront toujours à dire: "Ouais mais on a pas de preuves! Tant qu'on a pas le sperme dans votre corps et que vous êtes en sang, c'est que vous n'avez pas été violée!". Putain, la victime, son état, ses pensées, ses pleures SONT des PREUVES!! Comment peut-on mentir sur çà? Sont-ils aveugles? Mais courage, vous arriverez à vous battre et moi aussi un jour! Même si la "Justice" n'est basé que sur un tissu de mensonges,on peut arriver à lui redonner sa vrai valeur, son vrai sens: IMPARTIALE et JUSTE!

Prenez bien soin de vous et assurez vous qu'on vous respecte comme tout être humain, faite le tri dans votre entourage, effacer les mauvaises personnes de votre champs de vision ,quand bien même elles ont compté pour vous. Les monstres se cachent partout, et parfois ils sont parmi nos proches les plus chers.Il existe néanmoins, beaucoup plus de bonnes personnes qui nous veulent du bien que de mauvaises. C'est juste que les mauvaises ont tendance a avoir une grande gueule et a être imposant, ils n'ont aucune honte à être des sous-races et des lâches .On les reconnait à leur manque de bienveillance et d'intérêt envers les autres. Parfois, on tombe sur des manipulateurs qui devraient avoir les oscars des meilleurs acteurs et enfoirés du monde! Souvent, on les reconnait grâce à certains signes qui ne trompent pas, c'est pour çà qu'ils vont s'attaquer à des personnes innocentes, les plus jeunes ou a des personnes affaiblis.Je l'ai dit: aucune race, je ne les considère même plus comme des êtres humains.Les bonnes personnes sont souvent plus silencieuses et préfèrent agir directement pour soigner ou régler les problèmes .J'ai encore du mal à cerner qui est bon et qui est mauvais, mais j'arriverais plus tard avec le temps.Et j'espère qu'on ne retombera pas dans les mains d'un démon sans scrupule ! Je ne souhaite à personne de vivre ce qu'on a toute vécu, ni de le revivre ! Si peu de victime et de personnes, ne se rendent compte de la gravité de cela: ces monstres, nous on prit notre humanité, nos droits et les ont jetés pour leur "petit plaisir" de gros pervers. Car ils se permettent de se sentir tout permis, tout puissant, supérieur à nous! C'est une honte! 

Je vous remercie énormément également! Je vous souhaite d'être comblée de bonheur, de force et de courage mais aussi d'avoir beaucoup de patience. Il vous en faudra pour convaincre, faire reconnaître au monde entier et surtout aux gros cons, votre statut de victime. Mais aussi d'arriver à faire payer ces enflures aux comportements INHUMAINS et INACCEPTABLES!  En espérant que vous aurez en retour, tout l'amour, la tendresse et le bonheur qu'on vous a retiré plus tôt dans votre vie. Et même si vous échouez encore une fois, vous méritez tout de même le bonheur et de réessayer, même si c'est très difficile à envisager. 

Essayez de nous donner des nouvelles de vous ici, mauvaises ou bonnes! (Même si je souhaite, du fond du cœur, quelles soient bonnes). En tout cas, je suis sincèrement de tout cœur avec vous.


RépondreCiter
Zaragan
(@zaragan)
Membre débutant
Inscrit: Il y a 3 ans
Messages: 17
 

Chère Steyangab , j'ai oublié de vous dire quelque chose d'important dont je remarque assez tardivement. Vous devriez contacter des associations pour vous aider dans les procédures judiciaires et surtout à votre guérison en vous trouvant une aide soignante adaptée (je crois que c'est un thérapeute le mieux.) C'est important de soigner vos traumatismes car vous en avez c'est certain et ça permet d'apaiser la douleur psychique engendrée. Vous avez été victime de mémoire traumatique je crois. Je vous donne des liens afin que vous obtenez de l'aide :

Réseau France victimes

http://www.france-victimes.fr/

numéro d’urgence: 116 006

Sites institutionnels:
https://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/

section j’ai besoin d’aide: Suis je concernee et Les numeros d’urgence et notamment celle sur le harcèlement en ligne numéro associé = 3919

Association d’aide aux victimes:

INAVEM : Fédération nationale des associations d’aide aux victimes
http://www.inavem.org

Associations de lutte contre les violences faites aux femmes:

CFCV – Collectif féministe contre le viol
http://www.cfcv.asso.fr

numéro d’urgence: 0 800 05 95 95
FNSF – Fédération nationale solidarité femmes

http://www.solidaritefemmes.asso.fr
CNIDFF – Centre national d’information sur les droits des femmes et des familles
http://www.infofemmes.com
Femmes solidaires
http://www.femmes-solidaires.org
FDFA – Femmes pour le dire Femmes pour agir
http://www.femmespourledire.asso.fr
http://www.resonantes.fr/

Une liste des associations en région (je vous conseille de les contacter en premier)

https://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/-les-associations-pres-de-chez-vous-.html

Une liste d’associations nationales

https://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/associations-nationales-397.html

L’association Parler qui permet d’accéder à des groupes de paroles, trouver un thérapeute et retrouver des victimes du porc

https://www.associationparler.com/

Un site qui permet de retrouver d'autres victimes du porc. Remplissez simplement le formulaire anonyme de Coabuse:

http://www.coabuse.fr/

Des liens pour vous aider à diagnostiquer les traumatismes  :

Sites médicopsychologiques:
** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:

http://www.institutdevictimologie.fr

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/

** indiqué par Céline9: un site très intéressant d’ailleurs
https://www.cyrinne.com/

** psy coach: un espace consacré au harcèlement
https://www.psy-coach.fr/

** soutien-psy en ligne
https://www.soutien-psy-en-ligne.fr/

Je vous souhaite d'obtenir tout le courage, la force et le soutien nécessaire pour accéder à votre reconstruction et à votre reconnaissance de justice. Ne perdez pas espoir et n'abandonnez pas ! Courage !

Je suis de tout cœur avec vous


RépondreCiter
Steyangab
(@steyangab)
Nouveau membre
Inscrit: Il y a 3 ans
Messages: 4
Début du sujet  

Mille merci 


RépondreCiter
Partager :