Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Est-ce un viol ?

J’avais 16 ans et lui 18, on s’est rencontré par l’intermédiaire d’un ami, on s’entendait bien et une semaine plus tard il m’a demandé de sortir avec lui. C’était ma première relation et je me suis sentie flattée donc j’ai accepté (surtout par curiosité) au bout de 3 jours il voulait qu’on couche ensemble, il m’envoyait des messages pour me dire à quel point il avait envie de moi etc… Pareil, je me sentais “flattée” et curieuse car c’était ma première expérience sexuelle donc je ne l’ai pas repoussé. Il m’envoyait des messages toutes les 5 min jour et nuit, il voulait qu’on aille faire ses études dans la même ville, chose que j’ai refusé catégoriquement car je ne voulais pas choisir mes études en fonction de lui. Une semaine plus tard (après notre début de relation), le jour a été programmé pour coucher avec moi. Je ne savais pas trop ce qui m’attendais, j’étais curieuse oui, mais plus ça avançait et plus je me demandais dans quoi je m’engageais…
Ça ne s’est pas mal passé dans le sens où il a été “gentil” mais je ne voulais qu’une chose, que ça s’arrête au plus vite, je ne savais pas ce que je faisais là, c’est très bizarre parce que je me souviens de ce qui s’est passé mais en même temps, c’est très flou tout me semblait tellement irréel, j’avais vraiment l’impression d’être extérieur à la scène. Mais je ne voulais pas le vexer donc j’ai attendu (ce qui m’a paru des heures) que ça se termine. Après ça, il a voulu recommencer mais heureusement mon père venait me chercher à ce moment là donc je suis partie. Je me suis sentie tellement sale, comme souillée et j’avais beau me doucher pendant deux heures, j’avais l’impression que l’odeur ne partait pas, je le sentais encore et ça m’était insupportable. J’ai rompu avec lui un ou deux jours après.
Je n’ai pas dit non, je ne l’ai pas repoussé, est-ce que c’est un viol ?

Après avoir rompu avec lui, il m’a harcelée pendant 4 mois, des messages jours et nuits qui sont passés par toutes les émotions, tristesse, colère, il s’excuse, puis re colère, il me rabaisse et m’humilie. Il me stalkait dans l’espace public, je devenais parano, j’avais l’impression de le voir partout. Il fouillait dans le portable des amis qu’on avait en commun pour voir si je parlais sur lui etc …
À la fin donc 4 mois plus tard après notre rupture, il s’est pointé chez moi (alors que je ne lui avais jamais donné mon adresse) et j’ai dû le menacer d’appeler la police pour qu’il me lâche.

Après cette première fois catastrophique, j’avais l’impression que mon corps ne servait plus à rien, qu’il n’avait aucune valeur, du coup je me suis forcée à coucher avec des hommes de mes 16 à 20 ans, me sentant encore plus sale après chaque fois.

J’ai maintenant 21 ans, ouvertement lesbienne et je me déteste (pour plein de raisons diverses) mais surtout je déteste mon corps. Je ne supporte pas le contact physique et encore moins durant l’acte où une caresse se transforme en douleur. Où même mon propre contact me dégoûte (toujours après l’acte)

Je viens d’en parler avec un ami qui travaille dans une asso de prévention aujourd’hui même, et il m’a dit que oui c’était un viol mais je ne me sens pas légitime à dire ça,

est-ce vraiment un viol ?
Je suis totalement perdue,

Merci de votre attention et de votre bienveillance

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME