Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Dois-je lui pardonné

Bonjour, je n’ai pas d’amie en qui me confier ni de personne de mon entourage car je vis dans une famille religieuse et je ne peux me permettre de leurs raconter mon histoire.
J’avais tous juste 14 ans la première fois ou j’ai été agresser sexuellement et presque violée. Étant une jeune fille gentille et naïve ayant la peur de dire non j’ai failli y perdre ma virginité. Quand j’ai raconté à mes copines ce qu’il c’était passé elles ne m’ont pas aider elles ont dit que c’était de ma faute que j’avais une robe courte et un décolleté etc… cette homme a continué de m’harceler sur les réseaux sociaux avec ses demande d’amis et ses message ( je l’ai bloquer plusieurs fois) pendant 3 ans. J’ai développé un syndrome post-traumatique dans mes première relation amoureuse. Quand je rencontrais un garçon, j’avais envie de vomir à chaque rendez vous. Alors je ne mangeais plus avant un rendez vous histoire de ne pas vomir. Mon premier copain a 15 ans n’a jamais essayé de me toucher, le second non plus, mais c’est du 3 eme et du 4 eme dont on va parler. Le 3 eme m’avais embrassée dès le premier rendez vous, j’avais trouvé ça un peu tôt et très vite (relation de 1 mois) cette personne a commencer a vouloir allez plus loin, il mettait ses mains dans mon pantalon dans mon autorisation je disais non très clairement mais il ne m’a jamais obliger à le toucher lui. La 4 eme a relation (a 16 ans) et celle qui a toucher à sa fin hier soir c’est celle qui a tous changer. Un garçon qui aussi des le premier rendez vous m’avais embrassée, je trouvais ça tot je voulais dire non mais je voulais pas être méchante, 20 min après il me touchais les seins et les fesses Et je lui enlevais les mains de la en lui faisant comprendre que je n’étais pas d’accord. Le 2 eme rendez vous, ( il y’a un ans) j’avais l’appartement d’une proche a moi libre, je m’étais dit que ce serai sympa qu’on se pose là bas histoire de mieux se poser que d’être dehors assis sur un banc.
On a fumer un joint, on rigolais on mettais de la musique. Mais un moment on a commencer à s’embrasser. Il m’a toucher les seins, j’étais d’accord, puis il a mis là mains dans mon décolleté( je n’avais pas de soutien gorge ) et a sortie mes seins. Je me suis sentie alors très gênée et embarrassée car personne n’avais jamais vu mes seins a part le garçons qui avais voulu me violer. Je lui ai donc demander ce qu’il faisais il m’a dit t’inquiète ça ira pas plus loin. Après je lui ai dit écoute ça va trop loin je suis pas prête j’en ai pas envie. Il m’a dit t’inquiète ça n’ira pas plus loin , je lui ai redis non , il a insisté avec des s’il te plaît j’ai très envie, je lui ai dit non en plus je suis pas rasée ( j’essayais de lui prouver que ce n’était pas prévu pour moi) mais bon il a insisté j’étais défoncée, je me suis tus et laissée faire. Il a commencé à e toucher en bas me déshabiller complètement. Je ne savais pas quoi faire j’ai donc poser ma main sur son pantalon et il a directe sorti son penis. Je l’ai donc masturber et sucer alors que je ne le voulais pas. Ça a duré plus d’une heure et je lui disais je suis en retard chez moi mes parents vont m’engueuler mais il me disais attend je jouis juste et c’est bon. J’ai fermer ma geule comme d’habitude et j’ai continué. En rentrant chez moi mes copines m’ont apeller pour savoir comment cetait passer le rdv, je leurs ai expliqué et je leurs ai dit je voulais pas le faire, elles m’ont juste dit au moin c’est fait maintenant qu’il y’a bien une première fois au expérience sexuelle et que jetait peut être stressé c’est pour ça que j’avais l’impression de pas avoir voulu. J’ai pleuré dans ma chambre la nuit. Ensuite je n’avais qu’une envie le lendemain arrêter d’être gentille, je suis quand même sortie avec ce garçon, j’ai même fait ma première fois avec, on s’entend bien et a toute attente il m’aime vraiment, il me traite comme une princesse, il m’achète ce que je veux, il vient me chercher quans et ou je veux bref vous avez compris et moi je profite bien de ces services car je me dit si je lui ai donner ça alors que je n’avais pas envie il a qu’à se plier en 4 pour moi. Il faut savoir que ce genre de scène n’es jamais ré arrivé il ne m’a jamais obliger à coucher avec lui, mais bon parfois quand je lui dit non il me dit t’es sérieuse ? D’autre fois d’accord mon amour c’est pas grave. Hier une dispute entre nous j’ai éclaté je lui ai rapeller ce qu’il m’avais fait faire il m’a dit désoler je voulais pas t’obliger j’avais pas compris ça tu sais et il m’a écrit un texte ou il dit clairement « mais bon je ne t’ai pas forcer non plus » protée colère je l’ai bloquer de partous. Ce garçons est gentil même très gentil avec moi ça fais un ans que je suis avec lui, mais ce qu’il a fait ce jour là je n’arrive pas à l’oublier je l’avais prit à la légère au début mais maintenant que j’y repense c’est très grave.
Dois-je lui pardonner ?

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

1
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
1 Nombre de personnes ayant commentés
Zaragan Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Zaragan
Membre
Zaragan
Hors ligne

Chère anonyme, je te félicite premièrement pour ton courage car en parler est très dur. Surtout avec un entourage pareil…
Tout d’abord, toute pénétration non désirée, qu’elle soit buccale, anale, vaginale, par le sexe de l’agresseur , mais aussi par des doigts, ou au moyen d’un objet, est UN VIOL. Donc, quand tu dis « l’avoir sucé », c’était un viol. De plus comme tu étais droguée, c’est une situation aggravante. On ne peut pas être consentante lorsque l’on est ivre ou droguée.
Ce que tu appelle «presque violer » c’est en faite une tentative de viol. Une tentative de viol est punie de la même peine que le viol. Vu que tu étais mineure, le type devrait subir une peine de 20 ans de prison, comme ton « copain ». Toucher les seins, le sexe, c’est ce qu’on appelle des attouchements. Lis ceci, c’est ce qui est écrit dans la loi :
**Violences sexuelles sur mineur :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2274

Je suis vraiment désolée de dire ça, mais tes « amies » sont de véritables pestes qui défendent tes agresseurs ! Pour toi, s’il te plaît, arrête de les côtoyer, elles te font souffrir en te faisant culpabiliser et en t’abandonnant à ton sort. De véritables amis t’aideraient et ne te feraient pas souffrir. Tout ce qu’elles t’ont dit à chaque fois que tu leur a parlé de tes agressions… C’EST FAUX !! C’est du gros n’importe quoi ! RIEN DE CE QUE TU AS SUBIT N’EST DE TA FAUTE. TOUT CE QUE TU AS SUBIS EST GRAVE. IL N’Y A AUCUNE EXCUSE POUR JUSTIFIER UN VIOL, UNE AGRESSION SEXUELLE. On s’en fiche de ce que tu porte, de ce que tu dis, de ce que tu fais, ON A PAS LE DROIT DE T’AGRESSER ET LE SEUL FAUTIF C’EST L’AGRESSEUR. Une victime ne PROVOQUE JAMAIS RIEN, elle subit. Celui qui provoque tout, c’est l’agresseur, lui est seulement lui. Un viol , une agression sexuelle n’est pas une « expérience sexuelle », c’est un acte horrible qui détruit, traite l’autre comme un simple objet sexuelle. Et après avoir été traité comme un objet, on a du mal à se reconstruire. Ces filles sont vraiment toxiques pour toi et te font croire des choses fausses! Tu mérite bien mieux. Et tu mérite bien mieux que ce type qui t’abuse et te manipule… Ce garçon n’est pas gentil, ne tombe pas dans son piège. Il te couvre de cadeaux, fait semblant d’être gentil avec toi parfois, pour faire en sorte que tu reste avec lui et ainsi continuer à t’abuser. C’est comme ça que fonctionne les pervers. Ils font parfois semblant de respecter la victime, d’être gentil, pendant qu’ils l’abusent , lui font croire que c’est normal, qu’elle le voulait, qu’elle délire et ainsi continuer en se dédouanant. Au fur et à mesure, ils deviennent de plus en plus violent et emprisonnent leur victime totalement. Une fois qu’il t’aura soumise complètement, il se déchaînera totalement sur toi, de sorte à ce que tu ne parles à personne de ce qu’il t’a fait subir. Et en plus, vu que tu es entourée de personnes toxiques, elles oseront le défendre à te disant que c’est de ta faute…
Si pour toi « pardonner » veut dire de le débloquer et de rester en couple avec… Ma réponse est NON. FUIS LE. Tu as eu parfaitement raison de le bloquer, et je te conseille de ne plus jamais reprendre contact avec ! Il veut te détruire, c’est violent de dire ça, mais c’est la vérité. Si il était vraiment gentil, il te dirait toujours « d’accord mon amour c’est pas grave » à chaque fois que tu dis non, et non pas « tu es sérieuse ? » . Un homme gentil respecterait TOUJOURS ta volonté, ton consentement, ton corps, ce qui fait ton humanité. Un homme gentil ne te mettrait jamais la pression pour avoir des relations sexuelles. Autrement dit, il ne t’abuserait pas et n’essayerait pas de te piéger, de te forcer, de te contraindre de quoique ce soit. Ne crois pas à ses fausses excuses, à sa fausse douceur. Il sait et savait parfaitement ce qu’il faisait. Il avait parfaitement conscience que tu n’étais pas consentante. On ne viole, on n’agresse jamais « par erreur ». Ce sont des actes prémédités, voulu, totalement conscient. Il t’a bien forcé. Forcer ne veut pas seulement dire utiliser la force physique. NON, forcer, c’est contraindre, obliger quelqu’un à faire quelque chose qu’il ne veut pas. Donc ça peut être aussi par la manipulation, les menaces , mettre la pression. C’est ce qu’il a fait, il t’a mis la pression en insistant. Quand on est consentante, on n’essaye pas de fuir, on invente pas d’excuses pour que l’autre nous lâche. D’ailleurs, ces excuses veuillent toute dire la même chose, elles veulent dire « non ». Ce sont des non, prononcé et clairement compris par l’autre. Ne le crois surtout pas quand il t’a dit «  mais bon je ne t’ai pas forcer non plus ». Ne crois pas non plus qu’il s’arrêtera… il recommencera et il ne s’arrêtera jamais. Il s’en fiche de ce que tu veux, et ne veux pas. Il n’y a pas d’égalité, il n’y a pas d’amour dans votre relation, c’est de la pure domination, de la violence. En faite, tu ne lui a pas donné ton corps. Il te la volait.

Pour ce qui est du stress post traumatique, il s’est développé à partir de ta première agression et toute les autres nourrissent le psychotraumatisme. Tu as l’air de savoir un peu ce que c’est, mais renseigne toi davantage tout de même. Lis au moins la brochure.

** La sidération: pourquoi une victime ne réagit-elle pas durant l’agression? 
→ Site filsantejeunes.com → Accueil → Mal être → Violences → Des info sur… → violences physique → L’état de sidération
https://www.filsantejeunes.com/letat-de-sideration-psychique-20843
** la mémoire traumatique ; site de Muriel Salmona: voir son article mémoire traumatique en pdf + rubriques « Psychotraumatismes » et « Que faire en cas de violence? » sur le site.
https://www.memoiretraumatique.org/
où on peut trouver des brochures expliquant simplement les choses :
→ ** mémoiretraumatique.org : publication et outils : Brochure d’information :
BROCHURE D’INFORMATION SUR LES VIOLENCES À L’ATTENTION DES JEUNES ADULTES:
https://www.memoiretraumatique.org/assets/files/v1/Documents-pdf/brochure-jeunes-web.pdf
** Sur le site du CPIV : vous trouverez une rubrique sur le stress post traumatique avec les symptômes et les différents types (TSA, TSPT et TSPT complexe)  :
http://www.cpiv.org/le-trouble-de-stress-post-traumatiq

Tu as besoin de voir un psychiatre ainsi qu’un psychologue car ce que tu as subit est très traumatisant, surtout pour une enfant. Peut-être as-tu même besoin d’une hospitalisation. Avec le confinement en ce moment ,c’est compliqué mais tu peux toujours être aidée. Voilà ce que tu peux faire :
-Appelles le 3919 ou le 119 pour leur expliquer ta situation .
-Signales anonymement les violences pour être ainsi conseillée sur la plateforme dédiée : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R50509
-Essayes de contacter ta/ton PsyEN, l’infirmier de ton établissement, par mail, par l’ENT… Si tu n’a pas leur coordonnées, demandes les à tes professeurs , ou essaye de les trouver sur Internet.
-Prends rendez-vous avec ton médecin traitant pour lui parler des violences.
Tu dois être entourée de plusieurs professionnels pour qu’ils puissent t’aider au mieux. Ils ne te jugeront absolument pas, ils ont déjà traiter des cas comme le tien . Aussi, ils ne diront rien à tes parents sans ton accord, ils veulent t’aider pas t’embêter. Leur action sont un peu limité, mais ils peuvent déjà t’apporter beaucoup de soutien. Je ne peux pas te garantir qu’ils auront tous une bonne réaction. C’est très rare, mais ça peut arriver. Si tu tombes sur des cons qui ne t’aident pas, ils sont hors la loi et tu peux en parler au 119 . Leur devoir est de te venir en aide, notamment à te permettant d’être suivie psychologiquement. Donc, ça serait une faute professionnel grave. En tout cas, les numéros nationaux ( 119, 3919) et la plateforme de signalement est 100% sûre. Tu sera écoutée avec bienveillance.

Une dernière chose, les porcs peuvent sentir lorsque quelqu’un est fragile. Malheureusement, tu fais partie des personnes vulnérables. Donc c’est pas rare qu’une victime subisse encore et encore des agressions… Il faut que ça s’arrête car plus tu te fera agressée, plus tu te taira et plus tu souffrira. Tout ce que tu viens d’écrire, les attouchements, les viols… TOUT est GRAVE et ANORMAL. Ne laisse plus personne te manquer de respect. Ne laisse personne te dire que ce n’est pas grave. Révolte toi, comme tu l’a fait quand tu t’es disputé avec lui. Personne n’a le droit de te toucher sans ton accord, c’est ton corps. Qu’importe qui est cette personne pour toi, qu’importe ce qu’elle peut te dire, ce qu’elle peut faire après, ou ce qu’elle a pu te dire et faire avant… Une personne qui a bafoué ton humanité est dangereuse et ne te mérite pas.
Ne te tais plus. Libère la parole. Parler peut paraître effrayant mais c’est ce qui nous permet de nous en remettre et d’aller mieux.
Si tu te fais encore agressée, met toi à l’abri et appelle le 17, ou envoie un message au 114. N’hésite pas! C’est tellement effrayant de savoir qu’il y a des porcs aussi jeunes…
Fais vraiment attention à toi.
Prends soin de toi.
En espérant de tout cœur que tu seras vite aidée et protégée.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Obtenir de l'aide

Retrouvez dès maintenant tous les conseils de nos membres, ainsi qu'une liste d'associations en mesure de vous venir en aide, en vous rendant dès maintenant sur le forum BalanceTonPorc.com.