Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Demi-frère qui n’est plus un frère

Bonjour, bonsoir peut-être.
J’avais 5 ans lorsque mon frère a commencé a s’exercer sur moi. C’était des attouchements, je devais me frotter contre lui, je devais le soulager, je devais le masturber, puis je devais me prostituer (porter des vêtements surement pas de mon âge) lorsqu’il choisissait ses moments pour m’agresser.
Cela se déroulait dans sa chambre, dans la mienne, sur le tapis rouge du salon, le canapé, la chambre de maman, les toilettes, dans le bains quand j’étais petites. Partout dans la maison. Quelque fois à la ferme quand on était censé aller s’amuser. Il profitait de l’absence de notre mère. Même lorsqu’elle partait quelque minutes seulement. Il parlait de « notre secret », « nos jeux ». C’était tout le temps, je me rappelle que lorsque je lui demandais de jouer avec moi aux poupées, cela finissait toujours par des poupées qui agissant comme dans des vidéos pornographiques… Un jour, la fin d’une de ces histoires avec mes poupées toujours, ne lui avait pas plus. Je ne me souviens juste de sa colère et qu’il m’a attrapé à la gorge pour m’étrangler sur le lit, mon lit, dans ma chambre, à 6 ans.
A 8 ans, ma mère à été au courant par mon frère lui-même. Pas de punition, juste une brimade nous consernant, et qu’il ne fallait jamais que cela se sache. Elle ne m’a jamais demandé de parlé de ce qui c’était passé. Jamais… Pourtant cela aura eut des conséquence grave dans mon adolescence et jusqu’à maintenant.
Après qu’elle est su, N. poursuivra ses méfaits malgré tout, disant que oui c’est interdit, mais c’est toujours notre secret, notre mythique complicité. C’est à 15 ans que j’ai commencé à le fuir, lui et se demandes, ses propositions nocturnes et diurnes. Fuir lorsqu’il se masturbe dans le salon devant un film porno, comme si c’était normal que je le vois… Ça dernière demande il me l’a fait en mai 2017, j’avais 17 ans. Au moment où mon copain s’en va durant quelque mois à l’étranger. Puis j’ai eu la « paix » à 18 ans, en quittant cette maison des horreurs. Mais aujourd’hui, en 2019, à 19 ans et des poussières, je vois les dégâts, dans mon esprit; ma vision de la vie, tout à changé… Et je crois n’avoir jamais été une enfant.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
  Notification par e-mail  
M'envoyer un e-mail si