Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Demande d’infos

Bonjour,
J’ai déjà témoigné sur ce site en raison d’inceste durant mon enfance et d’autres agressions sexuelles par la suite dont la dernière en date de juillet où mon beau-père m’a mis notamment la main entre les cuisses, m’a enfoncé un doigt dans le sexe au travers de mon pantalon pyjama et m’a dit en parlant de mon compagnon « s’il est malade tu n’a pas eu ta dose ».Je me suis faite aussi agressée sur mon lieux de travail il y a quelques mois par par un collègue qui m’a crié dessus et a frappé sur une porte pour m’impressionner (il choisissait toujours bien ces cibles)…. A 40 ans, je suis encore un peu trop souvent une cible et lorsque je parle de ce qui se passe j’ai souvent à faire à des remarques sur ma faiblesse, ma fragilité pour mon collègue on m’a même parlé d’actes anodins de sa part. J’ai été en arrêt. Je faisais des chutes de tension, je vomissais, je me suis prostrée chez moi et pourtant j’aime mon métier. Je sens donc à 40 ans que je coule et j’aurais besoin de trouver un psy de préférence un psychiatre (car remboursé) du côté d’Annonay. Quelqu’un qui connaisse vraiment le problème de l’inceste des agressions sexuelles sexistes et qui soit bienveillant tout en étant impartial (je ne demande pas qu’on s’apitoie mais qu’on m’entende et qu’on m’aide à me sortir des schémas de victime car j’ai l’impression d’émettre des hormones « allez y vous pouvez tout me faire ».) Je lis actuellement les articles sur G. Depardieu, Polanski et je me demande si un jour il y aura une réelle prise en considération des victimes, si on cessera de croire que parler de viol d’agressions sexuelles est une manière de se faire connaître. Je donne à ces gens mes peurs, mes cauchemars, mes tocs lorsque je vérifie plusieurs fois la nuit que mes portes soient bien fermées à clés, lorsque je me réveille au moindre bruit. Je leur lègue mes images lorsque je revisionne certaines scènes et j’espère qu’elles les hanteront comme elles me hantent trop souvent. Je leur donne aussi ces fausses connaissances qui lorsqu’ils apprennent que vous avez été victimes d’abus vous fuient pour éviter la contagion, qui vous font de grands discours sur le fait qu’il faut simplement savoir se défendre, que j’aurais dû….Je leur donne aussi ces grosseurs qui sont apparues au niveau des seins et du col de l’utérus comme par hazard….Je suis désolée si ce message n’a rien à faire sur le site. Je ne sais pas si j’avais le droit de demander des pistes pour trouver un psy. Courage à tous et toutes en souhaitant de tout coeur qu’un jour « toutes » les consciences prendront conscience que le corps de l’Autre n’est pas un objet de découverte, de délestage de ses pulsions. J’essaierai peut être aussi un jour de comprendre les agresseurs lorsqu’on comprendra réellement l’impact que leurs actes peuvent avoir sur une vie. Je n’ai porté plainte qu’une fois pour une agression : le père d’un enfant m’avait attrapé par le cou et coller ses lèvres sur les miennes. Je n’avais pas pu crier mais juste me recroqueviller. Son enfant m’avait dit que son père avait égorgé des pigeons suite à ma plainte….Celle-ci a été classée sans suite. C’était dans un petit village où beaucoup d’adultes ont cessé de me parler y compris une collègue pour m’inciter à enlever ma plainte. Sa femme m’avait dit qu’il lui faisait peur, qu’il lui parlait du diable, qu’elle était contente qu’une autre personne se soit rendue compte de ses agissements. Elle était accompagnée d’un monsieur qui m’a encouragée à porter plainte…..Je me suis retrouvée seule après et la plainte a été classée sans suite. Les gens qui m’avaient mise sur le devant de la scène se sont tu et moi tout cela me tue vraiment à petits feux. J’ai laissé des écrits pour qu’ils soient rendus publics si un jour il m’arrivait quelque chose (ma mère a eu un cancer métastasé au niveau du cerveau vers 40 ans après que je lui ai parlé de l’inceste – là encore je porte cette culpabilité…si j’avais continué à me taire). Il n’y aura plus de problème de diffamation car dans mon cas je sais qu’il me sera difficile de prouver les choses pourtant elles me sont bien arrivées et elles me coûtent cher.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

34
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
34 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
20 Nombre de personnes ayant commentés
LouveLouveCatouneLouveLouve Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Mimie
Invité
Mimie

Courage je t en souhaite je n ai pas de solution mais pour mon cas j essaye de m en sortir seule car plus j en parle plus je sens que j ennuie tout le monde ! Sujet trop tabou trop commun trop d hommes qui se comportent ainsi ! Alors quand je me sens mieux j en reparle et ça recommence un cercle vicieux !!mais je persiste je trouverai bien un jour une personne qui fera avancer ce fléau !!!

Merci de remplir les champs obligatoires.



Bulle
Membre

Bonjour,

Anonyme pour votre recherche vous pouvez prendre contact avec des associations d’aide aux victimes de violences sexuels et harcèlement ils pourront peut-être vous aiguiller dans vos recherche d’un spécialiste.

Vous savez malheureusement cela arrive fréquemment de multiples abus ce n’est pas une question d’hormones c’est le fais que la plupart des prédateurs ont un « radar » si je puis dire et voient votre comportement qui malgré vous vous trahit ce n’est pas de votre faute qu’on sois bien d’accord vous essayer tant bien que mal de survivre de vous protéger mais involontairement vous vous isoler le manque de confiance en vous cette culpabilité cette honte transparaît malheureusement.

Concernant votre mère ne vous sentez pas coupable vous n’y êtes pour rien vous n’etes pas responsable de son décès c’est son cancer qui l’as emportée pas vos blessures.

Ces gens qui vous ont mise sur le devant de la scène n’avais pas à faire ça vous booster vous encourager pour mieux vous lâcher après est vraiment honteux mais l’essentiel dans cette histoire c’est que vous avez réussie à déposer plainte vous avez réussie à agir seule alors que plusieurs personnes n’ont pas eu le courage de le faire ce courage vous ne le devez qu’as vous cette force c’est la vôtre vous avez osez lancer la machine entamée u e procédure ça c’est soldé par un non lieu et c’est injuste soit mais cette démarche vous l’a eu entamer vous voyez comme un échec moi je vois ça comme une preuve de force et de courage vous pouvez penser « à quoi cela a servi il n’as rien eu » ça a servi à vous montrer que vous êtes forte vous avez du courage

On vous reproche votre faiblesse votre fragilité ? Ce n’est pas ce qu’en je vois au travers de vos écrit loin de la.

Courage dans votre démarche je vous souhaite sincèrement de trouver le psychiatre qui vous corresponde.

Mimie,

Il suffit parfois de trouver la bonne personne à qui en parler c’est le plus dur en attendant vous avez raison en parler mais sans retour sans aide ne fera que réactiver votre traumatisme sans vous aider à le surmonter peut être vous orienter vers un thérapeute également ?
Je vous souhaite en tout cas le plus grand succès et courage dans votre reconstruction.

Courage à vous 2

Merci de remplir les champs obligatoires.



Mimie
Invité
Mimie

Merci bulle je vais te raconter mon histoire et tu comprendras peut être ma colère ! Attouchements de mes 6 ans a 9 ans de mon frère ma soeur voit se qui se passe mais ne dit rien. Je lui en parle a 10 ans 20 ans 30 ans toujours pas d aide. Lorsque mon fils a 9 ans je pète un câble j en parle a beaucoup de monde famille médecin amies et j en passe !! Aucune réaction et le temps passe !!!!quand ma fille à 9 ans rebelote je pète un câble toujours aucune réaction et là je me dis il faut te demerder toute seule sinon tu vas devenir folle ce qui arrangerait toute ces personnes qui ne font rien !!! Je démarre le numéro vert qui t oriente vers une phy de ma ville 30 mn 50 euro je lui aie parler 1 h 30 elle en avait marre ,orienter vers une autre avec une association qui n’on pas compris que je voulais parler avec mon frère.Après je suis allée portée plainte viré du commissariat heureusement entre temps j ai rencontrer une dame qui les a obliger à prendre ma déposition. Il a été convoqué et a avoué donc j ai voulu une médiation pour faire úne réunion de famille donc une autre association rendez vous réunion prévu mais comme il n est pas obligé il n est pas venu pourtant j avais fais un courrier au procureur de ma ville au début la dame me dit quelle est en relation avec le procureur et ben ils ont considéré que c était pas important de la faire cette réunion alors que j attend cela depuis que j ai 10 ans j ai 46 ans bravo a tous !! Merci si je fou en l air il y aura mes mots livrés sur ce site au moins !!!

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anonyme
Invité
Anonyme

Merci beaucoup pour vos réponses. Bon courage Mimie. Je suis vraiment désolée de ces appels qui n’aboutissent pas.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune

Chère Anonyme,

Vous écrivez : « Je sens donc à 40 ans que je coule et j’aurais besoin de trouver un psy de préférence un psychiatre (car remboursé) du côté d’Annonay.  »

Voilà ce que j’ai pu trouver comme infos pour vous aider :

• Les consultations de psychologues ou de psychiatres sont gratuites dans les CMP (centre Médico-Psychologique).

Leur mission est d’accueillir toute personne en état de souffrance psychique.
Ils fondent leur travail sur la pluri-disciplinarité et le partenariat. On y trouve des psychiatres, des psychologues mais aussi des assistantes sociales, des orthophonistes, des psychomotriciens, des éducateurs spécialisés ou encore des infirmiers en psychiatrie.

Le secteur de psychiatrie adulte reçoit plusieurs catégories de personnes à partir de 16 ans : les personnes souffrant de troubles psychiques catégorisées (psychose, schizophrénie, dépression, demande de conseil, etc.).

Adresse du CMP sur Annonay :
rue saint prix barou
07100 ANNONAY
Téléphone : 04 75 67 55 55
Télécopie : 04 75 67 06 43

• Vous pouvez contacter cette clinique et demander s’ils ont des psychiatres spécialisé(e)s dans l’inceste et quels sont les tarifs ?

Clinique Joseph Chiron
19 r Saint Prix Barou,
07100 ANNONAY
Clinique psychiatrique Hôpital
Tél : 04 75 69 22 99

• Vous pouvez contacter les Associations qui aident les victimes d’inceste pour trouver une psychiatre spécialisée dans ce domaine, qui soit la plus proche de chez vous !

– l’Association Internationale d’aide aux victimes d’inceste, l’AIVI.
Maison des association B7
20, rue Edouard Pailleron
75019 PARIS
tél. : 09 72 23 84 09
site : aivi.org

– AREVI : Association d’action/recherche échange entre les victimes d’inceste, site : incestearevi.org

– Collectif inceste, site internet : collectif-inceste.org
Réseau d’entraide – Région Bordeaux.
tél. : 06 22 16 76 72

– SOS inceste pour revivre, site internet : sos-inceste-pour-revivre.org
Accueil téléphonique du lundi au jeudi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h
Au : 02 22 06 89 03
Permanences d’écoutes téléphoniques et au local avec ou sans rendez-vous :
– les mardis et jeudis de 14 h à 17 h
– les 1er et 3èmes lundis de chaque mois de 18 h 30 à 20 h 30
– écoutes au local le vendredi sur rendez-vous.

– Mémoire Traumatique et Victimologie
Site : memoiretraumatique.org

– Collectif de personnes victimes d’inceste ou d’abus sexuels.
http://www.parole-en-marche.org

– S.O.S Inceste
Grenoble
9 Rue Général Durand
38000 Grenoble
tél. : 04 76 47 90 93
http://www.sosinceste.org/actual/accueil.htm

• Vous pouvez aussi contacter le :
08 Victimes
Écoute, informe et conseille les victimes ainsi que leurs proches.
Par téléphone : 01 41 83 42 08
Ouvert 7 jours sur 7 de 9h à 21h
Coût d’un appel vers un fixe et service gratuit, depuis un tél. fixe ou mobile.
Par courriel
[email protected]
C’est surtout :
un point d’entrée unique pour toutes les victimes,
une plateforme d’écoutants professionnels
un service qui oriente vers les associations d’aide aux victimes de proximité
un service qui rassure et qui informe la victime sur ses droits.

J’espère que vous trouverez l’aide que vous recherchez ! Bon courage !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Mimie,

Tu m’avais posé une question sur le post « Ma faute !? », du 9/07, et je t’avais répondue !

À chaque fois que tu intervenais sur ce site, tu étais positive et combative et là, tu parles de te « foutre en l’air » !

Pourquoi ?

À ce que j’ai compris, tu souhaiterais réunir ta famille et leur parler !

Que souhaites-tu leur dire ?
Qu’attends-tu d’une telle réunion avec eux ? En clair, que veux-tu d’eux ?

Pourquoi est-ce si important pour toi, de leur parler ?

Merci de remplir les champs obligatoires.



Mimie
Invité
Mimie

Catoune merci d essayer de comprendre c simple cette réunion qui était possible car ma mère, mon père, ma soeur venaient donc il manquait que mon frère qui avec un simple courrier du procureur serait lui aussi venu puisque nous habitons tous la même ville . Je ressens un mal être car il me nargue car ce que j ai entrepris n’a pas aboutis .je pense qu’il en dirait un peu plus et me permettrer de passer a autre chose car je ne sais pourquoi il m’a fait cela. J’ai la chance d avoir un mari et 2 enfants adorables mais mon frère ma bousillé intérieurement et ça ce n est pas visible. A quoi sert ces associations on ne ma jamais écouter moi je connais mon frère et il aurait parlé si il était venu .Au commissariat il est allé parce qu’il était obligé et il a avoué il aurait pu nier donc !! Je veux et j ai droit à avoir des réponses il est mal lui aussi personne nous aide !!

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Mimie,

Ton frère a avoué ses torts devant des policiers, mais il ne pourra jamais les reconnaître devant toi, ou il n’est pas encore prêt à le faire, car c’est au dessus de ses forces !

Je suis d’accord avec toi, une victime devrait avoir les réponses à ses questions! Mais, entre ce qui devrait être et ce qui est, il y a un gouffre et personne ne peut rien y faire ! Tu attends et tu espères l’impossible, et c’est ce qui te fait souffrir atrocement !

Regarde, les parents de la petite Maélys qui a été violée et assassinée il y a un an, ils n’ont toujours aucunes réponses !

Regarde l’affaire Dutroux, la petite Julie, huit ans et demi, enlevée en 1995, violée et assassinée en 1996. J’ai entendu son père à la Tv il y a deux jours, car ce meurtrier lui a écrit une lettre pour qu’il accepte qu’il soit libéré. Ce père disait qu’il ne savait toujours pas la vérité sur ce qui est arrivé à sa fille !

Regarde les parents de la petite Marion, disparue en 1996 et ceux d’Estelle, disparue en 2003, tu crois qu’ils ont les réponses à leurs innombrables questions?

Il faut que tu cesses de vouloir l’impossible, car tu te détruis !

Mon pédophile a avoué, mais je n’ai aucune question à lui poser, c’est inutile, ça ne changera pas ce qu’il m’a fait subir pendant presque 4 ans, alors que je n’avais que 6 ans et demi ! Lui demander pourquoi moi ? Les détails ? Pourquoi a-t’il fait cela ? Quelle importance ! C’est fait et c’est irrattrapable!

Si ton frère te disait, je t’ai touchée voire plus, parce que j’avais des pulsions sexuelles et tu étais à portée de mains, ça te ferait quoi de savoir une telle chose ?

S’il te décrivait tous les détails scabreux et graveleux, cela te torturerait encore plus que maintenant !

Cesse ta quête et ta soif de justice si cette dernière ne l’a pas condamné, sinon tu finiras totalement brisée et peut-être morte!

Tu as une famille et elle te rend heureuse, alors concentre toi sur elle et profite de la vie ! Cesse de regarder en arrière où il n’y a que larmes et douleurs, regarde l’horizon devant toi et accomplis tes rêves, cela seul compte !

Toute ma tendresse ma chère Mimie !

Si tu as besoin de me parler, je reste à ton écoute !

Catoune

Merci de remplir les champs obligatoires.



Mimie
Invité
Mimie

Catoune bien sûr qui ya pire mais ca ne change en rien que ces personnes qui doivent soit disant t aider ne le font pas !mon frère sous en temps que ma mère aurait fait des choses alors qu’il est les couilles de lui dire en face avant qu’elle soit plus de ce monde. C facile de tenir de tel propos ! Puis il travaille avec des enfants autour tu crois que c normal je l’ai signalé rien ni fait ! Et je te raconte même pas ce qui la fait à mes parents ! Enfin je reste positive pour mes enfants mais ca reste une blessure !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité
Catoune

Mimie,

Je comprends ta blessure ! Mais, essaie avec une psy d’en calmer les émotions qui te broient !

Tes parents sont incestueux ? Ta mère aurait touché sexuellement ton frère ?

Tu ne peux pas obliger ton frère à parler et personne ne le peux si la justice a classé ta plainte sans suite !

Ces Associations ne peuvent pas obliger ton frère à parler !

Par contre, tu as dit que ton frère a avoué ! As-tu ses aveux en mains, le document qui le prouve?

Quand tu as porté plainte, t’es-tu portée partie civile pour avoir droit à toutes les pièces du dossier ? Tu ne dois pas l’avoir fait sinon tu aurais ses aveux entre tes mains !

Même s’il travaille avec des enfants, tu n’as pas le droit de raconter à ses collègues ou à ses chefs, ce que ton frère t’a fait car tu risques un procès en Diffamation avec paiement de dommages et intérêts ! Attention !

Renseigne-toi, auprès d’un juriste du CIDFF le plus proche de chez toi, c’est gratuit, si tu peux encore te porter partie civile (je ne pense pas, mais essaie) ou comment faire pour que tu aies accès à toutes les pièces du dossier et notamment aux aveux de ton frère !

Tiens moi au courant !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
Invité
Louve

Un grand merci Catoune pour tes recherches. Je recherche un professionnel de confiance car j’ai eu dernièrement une tentative d’intimidation dans mon travail « on m’a crié dessus et on a frappé sur une porte devant des enfants ». Cet incident a été accompagné d’autres actes. J’ai vu un psychiatre et il m’a parlé de facteur déclenchant « bien anodin » (j’avais des chutes de tension, je vomissais). Je lui ai malheureusement aussi parlé de l’inceste comme à une femme qui a suivi une formation psy et bilan « je ne suis pas juste ». La personne qui m’a intimidée comme elle en a intimidé d’autres a été convoquée mais s’en est sorti pour moi avec tous les honneurs. Après tout c’est de ma faute si je suis faible. Il faut beaucoup d’humilité et de bienveillance pour faire de la psychologie. Aujourd’hui je me sens plus condamnée à cause de mon passé car « déglinguée » par ce qu’on m’a fait dixit de grands penseurs rencontrés sur mon parcours. J’ai pourtant l’impression d’avoir des antennes pour détecter des comportements défaillants, pervers mais ces antennes me coûtent ma santé car je ne vis bien que dans des environnements d’une grande bienveillance….Ce sont des environnements très rares et mon extrême sensibilité, le fait que je supporte de moins en moins l’injustice, les blessures du passé me rendent une proie facile. J’ai beaucoup de personnes qui viennent pleurer sur mon épaule mais en sens inverse c’est plus compliqué et comme je l’ai écrit j’ai souvent été mise sur le devant de la scène et quand je me retournais ……..les mêmes qui criaient haut et fort « il faut faire quelque chose » ne voulaient plus parler, ne plus agir….j’en ai même vu aller boire des coups avec le même qu’ils accusaient d’avoir des comportements inadmissibles. J’ai laissé tout un tas d’écrits et j’ai fait en sorte qu’ils soient rendus publics (déjà dit) si je devais décéder. Est-ce qu’on m’accusera de mentir ou de ne pas être juste même morte « c’est la grande question ». Mon compagnon veut un enfant avec moi. Le problème c’est que le manque de conscience de cette société, le manque de solidarité, les abus qui passent pour des accidents de parcours, les victimes d’inceste qui sont accusés de mentir, d’exagérer d’être folles….me freinent . Serais-je capable de protéger un enfant, de lui apprendre à être fort, vigilant dans ce monde ? Je regrette parfois de ne pas être morte à la suite de l’inceste vécu dans mon enfance. Je vis une deuxième violence lorsque je vois la froideur de notre société à l’égard des victimes d’abus, de violences de toutes sortes. Merci encore pour tout Catoune.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
Invité
Louve

Mimie je suis de tout coeur avec toi !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Mimie
Invité
Mimie

Catoune, merci pour tes conseils je ne pense pas que ma mère soit en cause ,je pense que c sa façon de se justifier ! Je ferai à ma façon je n ai plus confiance j ai vu un juriste justement à la première association il m’a bien envoyé baladé me disant que entre frère et soeur cela n’existe pas il m’a fait pleurer ! La phy n en parlons pas ! Alors on me dit qui ya rien a faire c normal que ca m énerve !!bizarre les reactions il faut le laisser faire sa vie le pauvre !!! Mais je rêve !!

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Louve,

Merci pour ta réponse !

Tout ce que tu décris, je le vis aussi., et je pense que nous sommes nombreuses dans ce cas !

Ce que tu vis au travail, les collègues qui râlent, qui critiquent, qui te poussent à réagir et qui quand tu le fais ne sont plus là pour t’épauler, j’ai vécu cela tellement de fois, que maintenant, je les laisse râler et je ne m’occupe que de moi !

Tout cela, le fait que j’aille au front pour défendre tout le monde, m’a valu de ne jamais avoir d’augmentation de salaire !

Par contre, ces râleurs et ces râleuses qui disent tout par derrière, jamais par devant, elles et ils gagnent plus que moi, malgré que je sois l’une des plus anciennes !

Cette injustice que j’ai appris il y a 10 jours, m’a fait vaciller, avec mon vécu traumatique, et avec les menaces que j’ai reçues sur ce site il y a 13 jours, j’avais programmé de me suicider le 27/08 ! Tout était prévu !

Mais, Dieu ne me veut pas encore dans son Paradis ! Pas de bol, les Trolls !

Figure-toi que le 25/08, deux bonnes nouvelles, une naissance et un futur mariage, m’ont montré qu’il existait encore de l’amour et de la beauté en ce monde ! Alors, j’ai décidé de poursuivre ma route sur cette bonne vieille Terre et quand Dieu le voudra, je suis prête !

Si je te raconte cela, sachant que les Trolls vont s’en réjouir, c’est pour que tu comprennes un point important : il y a encore de la Beauté et de l’Amour en ce monde !

Peu importe la Noirceur, peu importe la Haine, la Beauté et l’Amour demeurent !

Louve, j’ai eu peur d’avoir des enfants parce que je pense comme toi, ce monde est laid, pourquoi faire subir ces horreurs à la chair de ma chair ?

J’ai eu tort ! Quand je vois la fille de ma meilleure amie, qui va bientôt avoir deux ans, et à qui j’ai donné un de ses premiers biberons, je souris !

Cette petiote, que je faisais rire avec une peluche, s’est mise sur ses pieds et est venue en titubant, me faire un Méga Câlin ! J’ai fondue ! Tant d’amour en un simple câlin!

J’ai manqué ces précieux moments ! Mon handicap et ma dépendance m’ont effrayés d’avoir des enfants et ce que je pense de ce monde aussi !

Louve, si tu as beaucoup d’amour en toi, beaucoup d’amour à donner, je suis sûre que tu seras une bonne mère !

N’ai pas peur de ce monde ! Nous sommes en 2018 et pourtant, il y a toujours des guerres, toujours des femmes tyrannisées, violées et assassinées, toujours des riches et des pauvres, toujours des problèmes de races, toujours de la laideur, mais l’Amour, la Gentillesse, la Bienveillance, la Tolérance, la Générosité, la Beauté, l’Altruisme,…, balaient toute cette Noirceur et la Vie est Belle, malgré les coups durs et les traumatismes !

Réjouis-toi du moindre instant ! Un bébé qui te sourit, un chat qui essaie de sauter et se gamelle, un chien qui essaie d’attraper sa queue, un enfant qui te fais un calin, deux amoureux qui s’embrassent, …, il y a tellement de jolies choses à voir et à vivre !

Alors, je t’invite à aller voir des bébés avec leurs mamans ou des enfants qui jouent dans les parcs, et si tu ne ressens pas ce bonheur, cette magie, alors mieux vaut ne pas avoir d’enfant !

Mais, si tu ressens cette joie, ce miracle de fabriquer en soi un petit être humain, alors ne regarde pas le négatif : les kilos, les œdèmes aux chevilles, les vomissents, les couches, les nuits sans sommeil,…!

Oublie le noir et choisis les autres couleurs de la vie !

Pour ce qui est de la psychiatre, il m’a fallu en essayer une dizaine avant de trouver celle qui a su me dompter et m’apprendre les limites ! Doucement, elle ramène à la vie le fantôme que je suis !

Bien sûr, j’ai des rechutes ! Mais, aux moments les plus critiques, une Belle-Âme est mise sur mon chemin, pour me rappeler l’essentiel ! Je remercie chaleureusement cette personne et tous ceux et celles qui m’ont soutenue ces derniers jours ! Le cap est passé ! Pauvres Trolls, c’est raté !

Donc Louve, appelle les numéros que je t’ai donnés et teste ces psys et choisit celle ou celui qui te conviendra le mieux ! Il n’y a pas de mystère, c’est comme la nourriture, il faut goûter avant d’aimer !

Pour ce qui s’est produit à ton travail, j’ai besoin de savoir si tu travailles dans le public ou le privé, si tu travailles auprès d’enfants ou pas et je te conseillerai !

Garde le cap et sourit !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Mimie,

Tu penses que ton frère ment au sujet de ta mère ! Ok ! Il se cherche des excuses et accuse sa mère innocente !

Que dit ta mère à ce sujet ?

Quand au fait de laisser vivre ton frère tranquille ! Ce n’est pas de gaieté de cœur que je te le dis ! Mais que veux-tu faire d’autres, qui soit légal ?

Mon pédophile de kiné est libre comme l’air et n’a jamais été inquiété ! Pourtant, nous sommes deux à avoir été violées pendant presque 4 ans ! Deux plaintes classées sans suites car les faits sont prescrits!

Tu veux que je fasse quoi contre celui qui habite à 1 km même pas de chez moi ?

Il y a des lois à respecter ! Le reste n’est que vengeance, délit ou crime !

Alors, il a eu mon corps, mais pas mon cœur ni mon âme !

Lui, c’est l’Enfer qui l’attend ! Pas moi !

Alors, à moins que tu ne veuilles que ton frère ne te prenne plus que ton corps, il faut penser à toi et à ta famille !

Mon père m’a appris ceci : fais le bien et oublie ! Mais surtout, garde-toi de faire du mal !

À toi de voir si ta colère te dévore où s’il te reste du cœur pour te détourner du mal et enfin être heureuse !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
Invité
Louve

Catoune, je suis vraiment désolée pour l’injustice que tu as vécue et les menaces (j’avais lu ton message à ce sujet) et dans le même temps je suis très heureuse qu’il y ait eu un joli signe de la vie pour que tu restes parmi nous.

Avec les enfants, je continue à croire que tout est possible dans leur regard. Je vois parfois des écorchés dans mon travail mais comme je leur dis souvent « ne laissez personne vous dire que vous êtes incapable de faire quelque chose ». Je peux être exigeante mais je me dis que tout est possible et je crois en eux.

J’ai débuté des démarches pour ce qui est survenu dans mon travail. Je suis prête à aller jusqu’au bout et j’ai peur que cette situation ne soit le coup fatal pour moi car je suis passionnée par mon métier et le problème c’est qu’en parlant de l’inceste je me suis faite étiquetée. Je pense que dès qu’ils en auront l’occasion ils me pousseront gentiment vers la porte de sortie. Il me faudrait de la chance et qu’il y ait une personne au-dessus dotée de l’intelligence du coeur et de la tête avec un fort courage !

Merci encore Catoune

Merci de remplir les champs obligatoires.



Mimie
Invité
Mimie

Catoune je sais que tu as raison . Mes parents ils sont en maison de retraite ils perdent la tête et bien sûr c moi qui les fait rentrer parce que mon frère voulait les laisser crever à la maison dans la merde. Pour héritage évidemment !!! Bien sûr s essaye de penser à autre chose . Merci à toi parce que j en parle a personne.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Mimie
Invité
Mimie

Merci aussi a louve, bulle,anonyme et les autres qui nous soutiennent pensées …

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Louve et Mimie,

J’ai eu un problème de réseau avec mon portable hier et ce jour ! Je n’ai dormi que 2h cette nuit. Tout mon forfait internet est passé à répondre aux victimes sur le site hier et cette nuit !

Donc dû me débattre ce jour pour que mon portable capte le réseau Wifi à nouveau !

Trop fatiguée ! Je vous réponds demain à toutes les deux!

Désolée !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
Invité
Louve

Merci Catoune. J’ai un peu de mal à dormir alors je navigue sur internet toujours pour essayer de comprendre ….l’abus, ma sensibilité, les détours de ma vie et là je m’arrête en me disant « j’espère que Catoune réussit aussi à se préserver » car l’exhaustivité de tes réponses, l’énergie que tu y mets est assez surprenante et doit bien nécessiter des pauses. Encore un grand merci et j’espère que tu ne seras pas offusquée par ce message « prends soin de toi ».

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Louve,

Pourquoi veux-tu que je sois offusquée de ta réponse alors que tu te préoccupes de ma santé ? Je trouve au contraire que c’est extrêmement gentil de t’inquiéter pour moi!

Cette nuit j’étais brûlante de fièvre, alors que je ne suis pas malade ! J’ai pris un Doliprane vers 4h pour calmer aussi mon mal de tête ! Je pense que la fatigue de ces deux derniers jours en est responsable !

Pour répondre à ta question : non je je me préserve pas et actuellement, je suis très fatiguée et très mal en point ! Donc d’ici la fin de la semaine je m’obligerai à ne plus regarder le site pendant 15 jours.

Merci Louve de ton intérêt pour ma santé et merci pour ton soutien lorsque j’ai été menacée !

Les injustices tout le monde en vit, mais par contre me menacer, ça, ce n’est pas bien, c’est même criminel ! Mais, ça va, je m’en suis remise ! J’ai reçu beaucoup de soutien, des victimes sur le site et de celles avec lesquelles je corresponds, mais aussi de mon entourage!

• Je ne pense pas qu’à ton travail, ils te poussent vers la sortie si tu fais correctement ton métier, si tu es calme et si tu prends du recul pour bien analyser toutes les situations !

J’ai été convoquée un jour par ma RH et ma Responsable, quand j’ai compris que j’étais sur la sellette, je me suis reculée sur la chaise, bien détendue, et j’ai attendu les critiques et les reproches ! À chaque attaque, je répondais avec calme et je faisais en sorte que mon argumentaire se retourne contre ma Responsable, je la mettais en défaut ! À la fin, ce n’était plus moi qui étais sur la sellette, mais elle ! Elle s’est vengée en me harcelant moralement, ce qui s’est soldé, pour moi, par un Burn Out et 21 mois d’arrêt maladie ! Elle a fini par partir un an plus tard ! Et moi, j’ai toujours mon boulot !

• Pour te sortir de toutes les situations difficiles à ton travail :

– Bien connaître ton ou tes ennemi(e)s, noter toutes ses ou leurs erreurs et les tenir secrètes.

– Avoir confiance en toi et en tes prises de position et de décision dans ton travail.

– Si tu es attaquée, surtout détends-toi, adopte une position confortable, réponds à la calomnie en justifiant ta position et ta prise de décision, puis tu termines ta réponse en parlant d’une erreur commise par la personne accusatrice.
– Tu agis ainsi à chaque reproche ou grief.

À la fin, ce n’est plus ton travail que l’on analyse et que l’on remet en question, mais celui de la personne qui a osé te critiquer !

Maintenant, tu sais quoi faire !

Qu’elles démarches as-tu entrepris ?

Tu travailles dans le public ou dans le privé?

• Pour ce qui est de l’abus, lire, se renseigner, tenter de comprendre, c’est important et très utile !

Lorsque j’étais en Burn Out, j’en ai fait autant ! Ensuite, j’en parlais avec ma psychiatre, et avec ses commentaires et ses explications, j’ai mieux compris et j’ai progressé !

C’est pour cela Louve, que tu dois trouver cette ou ce psy qui te fera avancer et qui prendra soin de toi !

Cette ou ce psy ne doit pas se comporter en ami(e) avec toi, mais en professionnel(le), pour pouvoir avoir ce recul nécessaire, afin de te guider au mieux!

Un jour ma psy m’a dit « je ne suis pas votre amie ! ». Quelle gifle ! Mais, j’ai fini par comprendre qu’elle avait besoin de cette distance pour pouvoir être efficace et m’aider !

Quant à moi, j’ai progressé lorsque j’ai :
1) fini par ne plus la confondre avec ma mère et la traiter en ennemie,
2) ne plus vouloir en faire une amie !

J’avoue que j’ai encore du mal à ne pas vouloir qu’elle m’apprécie ! Mais, je la respecte infiniment et j’ai beaucoup d’estime pour elle, donc je respecte la distance dont elle a besoin entre elle et moi, même si ce n’est pas toujours facile!

Conclusion : trouve ce type de psy ! Tu en as besoin pour guérir, tout comme j’ai besoin de ses soins !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Mimie,

Tu peux me parler ou nous parler chaque fois que tu en auras besoin !

Comme Louve l’a dit, il n’y a qu’entre victimes que l’on se comprend, que l’on aborde les questions, même les plus difficiles, sans fuir !

Les autres ne peuvent nous comprendre, et si l’on tente de leur parler, ils prennent leurs distances, par égoïsme ou par peur! Il ne faut pas leur en vouloir, car c’est humain !

Donc n’hésite pas si tu as besoin de parler ou de soutien ou de conseils, nous sommes là !

Mon conseil : regarde le beau et non le laid, car c’est plus joli et tellement plus agréable !

Toute ma tendresse Mimie !

Je ne l’ai pas dit à Louve, car notre discussion n’est pas finie !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
Invité
Louve

Bonsoir Catoune,
Hier, j’ai fait de la route et je n’ai pas pu écrire de message. J’ai juste envie de te dire de faire un break et je te souhaite un bon rétablissement et de reprendre de l’énergie.
Je travaille dans le public et je vais probablement aller jusqu’au tribunal administratif. J’ai beaucoup réfléchi avant de poursuivre mes démarches mais à 40 ans je veux désormais faire ce qui est juste pour moi. Je n’arrive plus à croire à une conscience sociétale. Je pense même que l’empathie naît pour certains de l’expérimentation et il m’arrive d’espérer que ces personnes qui ferment les yeux, les bouches, les oreilles vivent les mêmes expériences pour s’éveiller à un peu plus de compréhension et de solidarité.
Il y a eu une réunion au sujet de mon dossier et j’ai dit en fin de séance « Qui est le plus faible, ceux qui souffrent ou ceux qui laissent faire ?  » Ils n’en ont rien eu à faire. Si la société investissait davantage sur la bienveillance et la sécurité y perdrait -elle ?

Prends soin de toi, profite de tes proches ! Merci pour tout ce que tu fais et dit.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
Invité
Louve

Mimie, j’espère que tu as réussi à trouver un rayon de soleil dans ta vie. Bien avec toi !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Louve,

Tu écris : « Je pense même que l’empathie naît pour certains de l’expérimentation et il m’arrive d’espérer que ces personnes qui ferment les yeux, les bouches, les oreilles vivent les mêmes expériences pour s’éveiller à un peu plus de compréhension et de solidarité. »

J’adore et je suis presque d’accord avec toi, à un mot près ! Ce n’est pas pour « certains », mais pour « quasiment tous ».

Regarde le post : « Chantage sexuel pour que je couche avec lui dès le premier soir ».

Dans ce post Anonyme dit ceci : « Le chantage sexuel est aussi grave que le viol et je souhaite que les gens en prennent conscience. »

Cette personne n’a pas expérimenté le viol sinon elle ne dirait pas une telle ineptie ! Elle m’a vraiment mise en colère!

Le fait qu’elle ne sache pas ce que c’est que d’être violée, elle ne peut pas se mettre à la place d’une victime de viol, d’où son manque de respect total envers une personne violée ! CQFD !

Tu souhaiterais que la société investisse davantage sur la bienveillance et la sécurité ! J’aimerais aussi ! Mais, dans cette société qui prône le capitalisme libéral, nous sommes plutôt mal barrées!

Tu me dis vouloir porter l’affaire au Tribunal Administratif ! J’ai veillé cette nuit pour te trouver des infos !

• Voilà ce qu’ils conseillent en premier :

Avant de saisir une juridiction administrative, les administrés en litige avec l’administration ont la possibilité de recourir à un intermédiaire en saisissant le défenseur des droits, qui exerce les fonctions auparavant dévolues au médiateur de la République.

Voir le site suivant : defenseurdesdroits.fr/fr/institution/competences/lutte-contre-discriminations

• Comment fonctionne la justice administrative ?

conseil-etat.fr/Conseil-d-Etat/Demarches-Procedures/Decouvrir-la-justice-administrative-et-son-organisation/Comment-fonctionne-la-justice-administrative

• Juridictions administratives – Organisation et fonctionnement

droit-finances.commentcamarche.com/contents/1361-juridictions-administratives-organisation-et-fonctionnement

• Comment saisir le tribunal administratif – procédure

droit-finances.commentcamarche.com/contents/1362-comment-saisir-le-tribunal-administratif-procedure

• Conflits du travail dans la fonction publique

service-public.fr/particuliers/vosdroits/F510

• 8 conseils pour vaincre l’intimidation au travail :

jobboom.com/carriere/8-conseils-vaincre-intimidation-travail/

• Intimidation au travail : 8 façons de s’en sortir la tête haute :

https://parachutecarriere.com/intimidation-au-travail/

J’espère que cela pourra t’aider un peu !

Si tu as besoin d’autres infos, n’hésite pas!

Bon courage ! Bats-toi, mais avec prudence!

Toute ma tendresse Louve !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
Invité
Louve

Un très très grand merci pour ces compléments d’informations qui vont m’être d’une très grande utilité Catoune.

Je comprends ta colère car le viol est un pallier qui marque le corps. Il m’arrive d’avoir des images qui reviennent lorsque je suis en voiture ou dans des lieux publics. Je me dis dans ces moments là que j’aurais préféré mourir surtout dans une société où les gens en viennent même à te rendre coupable en te disant : « tu n’avais qu’à parler ». Ce n’est pas si facile. Un enfant a des mécanismes de défense et je dirais même de protection de son entourage que certains ne pourront pas comprendre. Je sens cette colère chez toi et en même temps cette force d’âme qui ne doivent pas faire oublier de te protéger.

Lorsque j’ai parlé de ce que m’avait fait subir mon oncle ma grand-mère m’a dit « ce sera ta parole contre la nôtre »….dans une famille de 12 enfants qui fonctionnent comme une secte, j’ai été victime et pourtant coupable aux yeux de tous sauf de ma mère qui a tout de suite su que je ne mentais pas. Elle m’a dit « je comprends pourquoi je ne le supportais pas . » Quelques semaines après j’apprenais que ma mère crachait du sang…cancer du poumon qui après 6 mois et une pseudo rémission s’est métastasée au niveau du cerveau. Je pense encore aujourd’hui que ce cancer est dû à ce secret que je n’ai pas pu garder plus longtemps. Elle était condamnée et alors que le cancérologue annonçait 6 à 18 mois nous sommes à plus de 10 ans de ce diagnostic et elle est toujours vivante. Je dirais que c’est elle qui m’a maintenue en vie. Elle a le courage que je n’arrive plus à avoir parfois. Je ne comprends pas pourquoi la vie nous a autant marquées.
Cette année lorsque ce collègue a voulu m’intimider, des personnes m’ont parlé de ces procédés. J’ai même une autre collègue à qui il avait fait subir ces agissements qui m’a dit « je ne témoignerai pas. Ils ne vont rien faire et en plus ça va se retourner contre nous. » Une nouvelle fois j’étais confrontée à la loi du silence ….Aujourd’hui c’est moi la paria car il a su aller boire des coups avec les bonnes personnes et que j’ai été jugée comme faible, emmerdeuse. Après tout quelle conne de ne pas avoir acceptée comme les autres d’être intimidée, isolée, mise à l’écart, …. Ces gens m’écoeurent, mon oncle m’écoeure, et tous ceux qui sont venus confortés mon scénario que je n’étais rien et que je méritais d’être maltraitée m’écoeurent.

Toute ma tendresse également Catoune.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Louve,

Merci d’avoir compris ma colère ! Je pense que cette colère qui est en moi est tantôt positive, tantôt négative ! C’est une force, mais parfois un défaut lorsqu’elle me gouverne !

Tu as bien vu ! Ma colère côtoie mon bon cœur ! Heureusement, ma force d’âme est du bon côté !

• Tu écris : « Un enfant a des mécanismes de défense et je dirais même de protection de son entourage que certains ne pourront pas comprendre. »

Tout à fait d’accord avec toi à un bémol près : remplace « certains » par « beaucoup » !

Je connais moi aussi les flashs et les images qui s’imposent à moi, en tous lieux et à tout moment ! Je suis en train de rire et soudain mon visage se fige, se crispe, j’ai l’air triste ou je ressens de la colère !

• Louve, si ta mère a compris ce qui t’est arrivé, c’est parce qu’elle a subi la même chose que toi !

Son cancer, c’est le prix de son silence ! Tu n’en es pas responsable, comme te l’a dit Bulle !

Elle a subi l’inceste et elle n’a pas parlé ! Elle a refoulé au niveau de l’inconscient tout le négatif, toutes ses émotions, tous ses sentiments, toutes ses pensées et tous les faits ! Elle a agi ainsi pour pouvoir survivre !

Seulement un jour, à force d’encaisser les coups et les traumatismes sans les traiter, sans les guérir, sans lâcher la pression en parlant, on a droit à toute une panoplie de maladies incurables et dégénératives !

Pourquoi ? Parce que quand le cerveau n’est pas réparé, il fonctionne mal ! Or c’est lui qui donne les ordres à toutes les cellules du corps !

J’ai moi aussi gardé le silence pendant plus de 31 ans ! Bilan, je souffre de graves conséquences physiques et psychiques ! Je suis handicapée à au moins 80 % et invalide civile !

Tu n’es pas responsable du cancer de ta mère, c’est ta famille incestueuse qui l’est, mais aussi le moyen de protection choisi consciemment ou non par ta maman, le silence !

Puisqu’elle est vivante, parle-lui, pose lui des questions ! Ne crains pas, d’aggraver son état, car au contraire, tu libèreras le poison qui est en elle !

Je pense, que si elle est en vie encore aujourd’hui, c’est grâce à toi et au fait que tu lui aies parlée! Le cancer était là bien avant que tu ne lui dises ce qui t’étais arrivé! Elle est restée pour te protéger, pour que tu ne sois pas seule à lutter contre ta famille !

À mon sens, tu lui as sauvé la vie et vice versa !

• Tu te demandes pourquoi la vie s’est acharnée contre toi et ta maman ?

J’ai pensé la même chose, car j’ai cumulé moi aussi un sacré paquet de traumatismes et de coups durs !

J’ai voulu souvent et encore dernièrement me suicider ! Je trouvais qu’il était inutile que je reste en ce monde, ma vie ne servait à rien !

C’est en venant sur ce site et grâce aux remerciements des victimes que j’ai compris que tout le mal que j’ai subi dans ma vie, tous mes traumatismes, toutes mes blessures, toutes mes larmes, toute ma douleur et toutes mes expériences bonnes ou mauvaises, me permettent d’aider des personnes !

Tout a pris sens pour moi !

Louve, je crois que rien ne t’arrive dans la vie sans raison !

Ce que tu as vécu et ce que tu vis, font qu’aujourd’hui tu es une personne qui a du cœur, qui est sensible, humaine, lucide et intelligente dans le plus beau sens du terme!

Ton destin est très certainement de venir en aide à autrui ! Comme le mien ! C’est là, que ta vie prendra sens ! Continue à t’investir sur ce site ou œuvre dans une Association, dans le social,…

Quant à ta famille incestueuse : coupe les ponts, c’est mieux et oublie-les !

• Moi, je trouve admirable que tu n’aies pas voulu courber l’échine à ton travail !

Tu es arrivée au point où tu t’es dit que tu ne pouvais plus vivre à genoux ! Que tu avais atteint tes limites ! C’est bien !

Même si tu es une paria pour tes collègues, tu peux au moins te regarder dans un miroir et te sourire ! C’est le plus important !

Pour tes démarches au niveau du boulot, saisi d’abord le Défenseur du droit avant de saisir le Tribunal Administratif ! Rencontre des avocats dans les tribunaux, il y a des permanences gratuites ! Renseigne-toi s’il y a un syndicat qui peut t’épauler, une association ! Mets le plus de chances de ton côté !

Analyse tous les risques avant d’attaquer ! Il faut être courageuse tout en étant prudente ! Et avant de mener un combat, être sûre de le gagner !

Une Association qui peut t’aider :
L’AVFT
Association européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail.
Accueil téléphonique : 01 45 84 24 24
Horaires : lundi : 14h à 17h – mardi au vendredi : 9h30 à 12h30
Site : [email protected]

• C’est normal que les pourritures t’écoeurent, tu ne crois pas ?

Ignore-les ! Poursuis ta vie et réalise tes rêves !

Merci pour ta tendresse !

Catoune

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
Invité
Louve

Catoune,

J’ai lu une fois encore avec grand intérêt ta réponse.
Je connais une grande partie de l’histoire de ma mère car j’ai vécu avec elle chez mes grand-parents et ils nous est arrivé de courir la nuit dans les rues car son père mon grand-père voulait nous tuer. Il buvait beaucoup (en raison de sa propre histoire familiale) et il se réveillait vers minuit une heure du matin régulièrement pour hurler, menacer…une fois il m’a même mise sur le balcon car je faisais du bruit alors qu’il regardait la télévision. J’étais enfant. Mon père biologique a lâché ma mère. Je ne pense pas qu’elle ait vécu l’inceste mais l’une de ces soeurs oui et je pense même que ma grand-mère l’a vécu et qu’elle nous a légué cet héritage familial. Elle est toujours en vie et apparemment est en train de mourir d’un cancer du pancréas….je ne les vois plus du tout depuis environ 10 ans. Je n’en pouvais plus de cette hypocrisie et de ces excuses qui ne venaient pas. Je mourrai avec cette blessure et je ne suis même pas certaine que leur conscience soit entachée.
Dans mon travail, on m’a dit que je ne pourrais pas m’occuper d’enfants avec des troubles du comportement car je ne serai pas juste. C’est une personne qui a suivi une formation psy qui m’a parlé des difficultés que j’aurais à être « juste »; « objective ». Et oui l’inceste est un handicap et empêcherait d’être intelligent….C’est ironique surtout lorsque je vois ce qu’on laisse faire.
Je ne vais pas aller au tribunal administratif pour harcèlement car nous vivons à une belle époque où les agresseurs peuvent sortir l’arme de la diffamation et ainsi faire fermer les bouches. J’y vais car j’ai déposé une demande de reconnaissance en accident de service. J’ai été en arrêt : je vomissais, j’avais des chutes de tension mais non mon arrêt ne serait pas de manière certaine liée aux procédés de ce collègue. « le fait déclencheur serait bien anodin » Désormais je sais que crier et taper sur une porte devant des enfants pour intimider un autre adulte est complètement normal dans notre beau pays. J’ai écrit à une supérieure en début de semaine en adressant une copie à mon syndicat et une association spécialisée dans mon métier….aucune nouvelle. Mon cas est peut-être trop merdique.
J’ai aussi pensé au suicide et si un jour je ne peux plus faire mon métier ce sera mon ultime recours. Je n’en peux plus de cette bêtise humaine. J’ai laissé tout un dossier avec des mails de collègues et une lettre explicative au cas où il m’arriverait quelque chose.
Je suis en train d’écrire un livre où je parle en partie de ma vie. J’espère que mon vécu pourra se transformer en quelque chose de moins moche. Ce livre me permet de parler de ce que je ressens, de ces images qui me hantent. Qui sait si après ma mort il ne pourra pas un peu expliquer aux idiots que le viol, les agressions sexuelles, l’inceste ont des conséquences sur toute une vie et d’autant plus si des « sous-idiots » vous cataloguent comme une folle comme une incompétente d’après ce que vous avez vécu. Et oui pauvre collègue qui a intimidé une victime d’inceste si au moins il avait pu continuer son cinéma jusqu’à la retraite ! Car aujourd’hui c’est lui qu’on soutient dans le travail et qui garde toutes les primes afférentes à sa fonction.

La bonne nouvelle c’est que cet été mon beau père m’a passé la main entre les cuisses et m’a enfoncé un doigt au travers de mon pantalon pyjama en me disant que comme mon compagnon était malade je n’aurai pas ma dose sinon….J’en ai parlé à mon compagnon et il m’a cru…quelques jours plus tard il a même appris qu’une voisine avait déjà signalé un comportement anormal de mon beau père…. Quand est ce que tout ceci s’arrêtera ? Pour une fois il y a eu action et je ne suis pas restée seule. Je n’ai pas réussi à crier j’étais encore une fois pétrifiée et je crains que le jour où je ne serai plus pétrifiée je massacre la personne qui osera encore me toucher.

Pour ma part, pas encore de cancer mais une maladie auto-immune et comme je l’avais déjà dit des grosseurs au niveau des seins et des cellules pré-cancéreuses au niveau du col de l’utérus….Tiens tiens bizarre que ces parties soient touchées ..!!!!

Désolée Catoune pour ce long discours où je parle à coeur ouvert. Plein de belles choses à toi !

PS : je me suis assise dans un petit espace de jeux où des parents se trouvaient avec leurs enfants…Je me suis dit que c’était un moment incroyable loin de toute cette bêtise humaine. J’ai aussi pensé en mon for intérieur que j’aurais adoré être maman et protéger une autre vie, parler à mon enfant de la beauté de la vie lorsque l’on sait se protéger s’entourer de personnes de confiance, de courage, d’humanité, de coeur et d’intelligence au sens le plus noble du terme. J’ai cru être enceinte la semaine dernière….beaucoup de symptômes et non !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Louve,

• Je pense que tu devrais poser la question à ta mère, car je pense que ce n’est pas ton grand-père le coupable, mais ton oncle, celui qui t’a agressée ! A l’occasion, demande-lui ! Si elle t’a parlé de sa sœur et non d’elle, c’est parce que c’est plus facile !

• Charmante ta famille, on en cauchemarde ! Contente que tu ne les vois plus depuis 10 ans !

• Pour contrer l’imbécile à ton travail qui te dis que vu ton passé tu ne peux pas t’occuper d’enfants, il te faut l’avis d’un expert psychiatre ! Si lui ou elle déclare que tu es « saine », que tu peux t’occuper d’enfants et qu’ils ne risquent rien avec toi, ce sera gagné pour toi !

Le rôle de l’expert psychiatre en procédure pénale :
https://www.lepetitjuriste.fr/wp-content/uploads/2015/10/M%C3%A9moire-Marie-Alexandre.pdf

• Tu écris : « les agresseurs peuvent sortir l’arme de la diffamation  »

Non Louve ! Tu te trompes !

Pour ton livre et tes écrits : là, tu risques un procès en Diffamation ! Mais, je comprends que tu aies besoin d’écrire ce que tu vis et ce que tu ressens ! Mais, attention à la Diffamation si tu le diffuses!

Lorsque tu te plains aux Autorités (police, gendarmerie, tribunaux, Procureur, préfet, …) : tu peux être accusée de dénonciation calomnieuse. Mais là, tu ne risques rien, car la personne qui porte plainte contre toi pour Dénonciation Calomnieuse, ne peut pas prouver que les faits ne se sont pas produits, donc elle ne le fera pas, parce qu’elle perdrait !

• C’est bien d’avoir écrit à ton Syndicat et à une Association ! C’est normal que tu n’aies pas encore de leur nouvelle ! Si d’ici la fin de cette semaine, tu n’as pas de nouvelles, là, tu les appelles !

• Tu écris : « J’ai aussi pensé au suicide et si un jour je ne peux plus faire mon métier ce sera mon ultime recours. »

Je te comprends ! J’ai souvent envie de mourir !

Maintenant, ce que tu as écrit, tu va t’en servir ! Tu le diras tel quel à l’expert psychiatre quand tu le verras !

Prends rdv avec le Médecin du travail et demande-lui d’intervenir car si il ou elle ne le fait pas, tu le ou la menaces de te suicider, tu lui dis qu’il ou elle sera responsable de non assistance à personne en péril, car tu laisseras une lettre accusatrice envers lui ou elle et il ou elle se débrouillera avec la justice !

Explique au Médecin du travail les intimidations et le harcèlement moral que tu subis et le pourquoi !

J’ai agi ainsi, et j’ai toujours mon boulot !

• Tout à fait d’accord avec toi ! La bêtise humaine, une vraie plaie !

• Pour ton beau-père, as-tu porté plainte avec cette voisine ? J’espère ! Car sinon, la prochaine fois, il te violera !

Tu veux savoir quand les violences envers les femmes cesseront ? Lorsque les femmes ne se laisseront plus faire sans réagir ! Il faut toutes s’unir et se défendre ensemble, sinon ce fléau continuera !

• Tu écris :  » je crains que le jour où je ne serai plus pétrifiée je massacre la personne qui osera encore me toucher. »

Lorsque j’ai été menacée sur le site, ma psy m’a mise sous anxiolytique et m’a fait un arrêt de travail, car j’étais tellement tendue que le premier con venu, je l’allumais ! Si le Cachalot avait été devant moi, je le massacrais !

Ces gens là, ne peuvent pas comprendre notre colère et le fait que nous sommes de vrais dangers, à force de traumatismes, de coups durs, d’agressions en tout genre, de viols et d’injustices !

Nous sommes de bonnes personnes, gentilles et tout, mais nous avons tellement encaissé de coups, que nous avons atteint nos limites !

Il faut que tu te soignes Louve, il faut à tout prix faire baisser ta colère, sinon tu vas commettre une bêtise, soit contre toi, soit contre le premier porc venu !

• De quelle maladie auto-immune souffres-tu ?

Il te faut une psychiatre spécialisée en victimologie et qui soit aussi psychosomaticienne, pour que tes problèmes de santé cessent par des soins au niveau psychique ! Il faut réparer ton cerveau qui été endommagé par des traumatismes successifs !

La mienne a ces deux spécialisations ! J’ai appelé l’hôpital psychiatrique et j’ai rencontré le Professeur du service et c’est lui qui, vu mes troubles m’a adressée à sa Consœur !

• C’est très bien que tu parles à cœur ouvert ! Tu es quelqu’un de vrai, tout comme moi, et c’est pour cela que nous souffrons beaucoup !

• Dans l’état de nerfs où tu es, tomber enceinte est difficile ! Il faut que tu répares ton cerveau avant, que tu te sentes en paix, et ça viendra !

Ma meilleure amie n’arrivait pas à être enceinte, elle a dû avoir recours au double don à Barcelone ! Et à plus de 40 ans, elle est devenue maman !

Tout est possible Louve lorsqu’on a la foi ! Garde espoir !

C’est gentil ce que tu as dit sur moi, sur le fait que tu as retrouvé un peu d’espoir grâce à moi, dans un de tes commentaires hier !

Merci, d’avoir pris le relai pour répondre aux victimes !

Tiens bon ! Cherche du soutien ! Trouve une psychiatre pour gérer ta colère et moins souffrir, mais aussi un expert psychiatre pour te défendre au niveau boulot !

Bien à toi !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
Invité
Louve

Bonsoir Catoune, je vois que tu ne t’es pas reposée très longtemps…
Pour répondre à ton message, j’ai déjà fait appel au médecin de prévention et je travaille déjà avec des enfants. Je voulais me spécialiser auprès d’enfants en difficultés de comportement et c’est là où l’on m’a dit que je n’en serais probablement pas capable. Je ne peux pas donner d’exemples (devoir de réserve) mais quand je vois ce qu’on laisse faire parfois je me dis que l’on n’a pas à me juger. J’aime beaucoup mon métier et j’ai des antennes comme avec les adultes mais je crois en chacun d’eux ce qui n’est pas le cas pour des adultes que je croise.

Les psychiatres il y en a malheureusement de toutes sortes et là encore je suis réticente car les victimes de viol, d’inceste, d’agression sont vite étiquetées.

Pour ma maladie autoimmune c’est la spondylarthrite rhumatoïde ankilosante. Je fais du sport pour la freiner et pour empêcher que mes émotions ne viennent accroitre les crises car dès que j’ai un choc c’est la samba au niveau du sacrum.

Au niveau du livre si je suis morte ils pourront toujours me poursuivre en diffamation …Ce sera ma petite participation pour une petite prise de conscience des conséquences de viol, d’inceste, d’agressions sexuelles et des mains qui se sont fermées. J’ai souvent cette image en tête : au moment où tu coules il y a ceux qui se trouvent dans une barque et qui soit te tendent la main (très très très rares), ceux qui te regardent couler (beaucoup moins rares) et ceux qui te maintiennent la tête sous l’eau. Si je n’ai pas d’enfant, je ne manquerai pas à grand monde car à partir du moment où j’ai parlé de mon inceste, il y a eu un grand vide autour de moi. Ceux qui sont restés et m’ont soutenue dans ma détresse se comptent sur les doigts d’une main. L’agression de mon collègue est encore la preuve que je ne mérite pas d’être aidée et qu’il vaut mieux savoir aller boire des coups….ça permet de faire oublier les saloperies que l’on peut faire.

Un truc qui m’horripile c’est lorsque j’entends à la télévision des personnes dire « on le savait » « on s’en doutait »…..alors pourquoi n’avez vous pas agi ? Laisser l’autre dans la merde n’a pas dérangé votre conscience tant qu’il n’y a pas eu l’irréparable . Désolée pour ce coup de gueule mais ça fait du bien de dire ce que je pense.

Bon début de semaine Catoune.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Louve,

Pardon de ne pas répondre, mais je suis très fatiguée ! Je ne vais pas être sur le site pendant 15 jours sauf pour de rares apparitions !

Abonne-toi à ton post, ainsi tu seras alertée quand je te répondrai !

À bientôt Louve !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Louve,

Tu me dis avoir fait appel au Médecin du travail, que va-t’il ou elle faire pour t’aider ? Il ou elle a un avis, quel est-il ?

Cesse de dire des sottises, un ou une psy n’est pas là pour te donner une étiquette ! Il ou elle est là pour t’aider !

Comment veux-tu pouvoir exercer auprès d’enfants à problèmes si déjà tu réagis comme tu le fais, avec des a priori, des préjugés, une telle méfiance, une croyance en rien, mais surtout en étant aussi en colère contre quasiment le monde entier ?

Que peux-tu apporter à ces enfants au point où tu en es ?

Tu es engluée dans des problèmes personnels auxquels tu ne trouves aucune solution ou alors, tu trouves une excuse pour ne pas accepter la solution qui t’est proposée, et tu penses pouvoir aider des enfants qui sont dans les mêmes problématiques que toi ?

Excuse-moi, mais c’est du délire !

Soigne-toi d’abord et après tu aideras les autres, me paraît-être plus sensé, non ?

Pour ce qui est de ton livre, as-tu des héritiers ? Car ce sont eux qui paieront les dommages et intérêts ! Renseigne-toi avant de les mettre dans la merde !

Tu écris : « je n’ai pas d’enfant, je ne manquerai pas à grand monde »
Tu n’es pas la seule dans ce cas ! Moi aussi, et tellement d’autres !

Tu écris : « Ceux qui sont restés et m’ont soutenue dans ma détresse se comptent sur les doigts d’une main.  »

Louve, les gens ont leurs problèmes, ils ne sont pas là pour te soutenir ! Pour cela, il y a des Associations, des thérapeutes, des gens d’Eglise, des Forums sur le net, des Groupes de parole, etc.

Tu attends beaucoup des gens et forcément tu es déçue !

J’étais comme toi il y a huit ans, je ressentais ce que tu ressens aujourd’hui ! J’étais une femme très en colère car je cumulais des traumatismes non soignés !

Mais, plutôt que de me lamenter sur mon sort, je me suis bougée ! J’ai cherché de l’aide auprès de personnes qualifiées et spécialisées dans mes troubles !

La seule chose que j’attends des autres, c’est qu’ils ou elles fassent correctement le travail pour lequel ils ou elles sont rémunéré(e)s ! C’est tout, mais en même temps, c’est énorme, vu la société dans laquelle on vit ! Mais, mon attente est légitime !

Sinon, j’attends beaucoup de moi! Je travaille depuis huit ans sur les points qui sont à améliorer chez moi ! Je trouve des idées, des solutions à mes problèmes ! Je n’attends pas que d’autres le fassent à ma place ou m’aident à le faire, sinon forcément je risque d’être déçue !

Tu écris : « L’agression de mon collègue est encore la preuve que je ne mérite pas d’être aidée »

Connerie ! Pourquoi ne serais-tu pas aidée ? Qu’est-ce que je suis en train d’essayer de faire d’après toi ? Je n’essaie pas de t’aider ?

Seulement, toi ce que tu veux, c’est que tes collègues te soutiennent ! Elles et ils ne le feront pas ! Tu ne peux pas leur demander ça !

Par contre, je t’ai dit qui pourrait t’aider, mais là, tu repousses l’idée en disant que tu es réticente !

Tu écris : « Laisser l’autre dans la merde n’a pas dérangé votre conscience tant qu’il n’y a pas eu l’irréparable »

Sauf que si tu rejettes et tu refuses les solutions que l’on te soumet, les personnes aidantes baissent les bras et c’est tout à fait normal !

Tu accuses beaucoup les autres, mais es-tu prête à te remettre en question ?

Pour ce qui est de ta maladie, une collègue a la même et elle a dû s’arrêter de travailler ! Elle est en invalidité catégorie 2 ! Pas la joie, cette maladie, mais au moins il existe des traitements !

Bien à toi !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
Invité
Louve

Bonsoir Catoune, je viens juste de lire ta réponse car je me suis occupée de ma mère pendant quelques jours.

1/ Cesse de dire des sottises, un ou une psy n’est pas là pour te donner une étiquette ! Il ou elle est là pour t’aider ! –> je pense qu’il y a effectivement des psys qui ne collent pas des étiquettes et j’en cherche un ou une.

2/Excuse-moi, mais c’est du délire ! –> je n’ai pas de réponse à cette affirmation qui me blesse.

3/ Pour ce qui est de ton livre, as-tu des héritiers ? Car ce sont eux qui paieront les dommages et intérêts ! Renseigne-toi avant de les mettre dans la merde ! –> aucun héritier et j’ai trouvé comment ne pas les mettre dans la merde.

4/ Tu écris : « je n’ai pas d’enfant, je ne manquerai pas à grand monde »
Tu n’es pas la seule dans ce cas ! Moi aussi, et tellement d’autres ! –> j’imagine que je ne suis pas la seule mais j’ai le droit de le penser.

5/ Tu attends beaucoup des gens et forcément tu es déçue ! –> j’attends un peu d’humanité et je ne ferme pas ma porte aux autres.

6/ Mais, plutôt que de me lamenter sur mon sort, je me suis bougée ! J’ai cherché de l’aide auprès de personnes qualifiées et spécialisées dans mes troubles ! –> je me bouge et j’ai contacté des associations.

7/Sinon, j’attends beaucoup de moi! Je travaille depuis huit ans sur les points qui sont à améliorer chez moi ! Je trouve des idées, des solutions à mes problèmes ! Je n’attends pas que d’autres le fassent à ma place ou m’aident à le faire, sinon forcément je risque d’être déçue ! –> j’attends aussi beaucoup de moi

8 /Tu écris : « L’agression de mon collègue est encore la preuve que je ne mérite pas d’être aidée »

Connerie ! Pourquoi ne serais-tu pas aidée ? Qu’est-ce que je suis en train d’essayer de faire d’après toi ? Je n’essaie pas de t’aider ? –> je parle de l’aide au sein de mon travail.

9/ Par contre, je t’ai dit qui pourrait t’aider, mais là, tu repousses l’idée en disant que tu es réticente ! –> je suis en train de pousser ces portes pour demander de l’aide.

10/ Sauf que si tu rejettes et tu refuses les solutions que l’on te soumet, les personnes aidantes baissent les bras et c’est tout à fait normal ! –> Que sais tu des solutions qui m’ont été proposées au sein de mon travail ?

11/ Tu accuses beaucoup les autres, mais es-tu prête à te remettre en question ? J’ai passé une grande partie de ma vie à me remettre en question et je n’accuse pas tout le monde.

12/ Pour ce qui est de ta maladie, une collègue a la même et elle a dû s’arrêter de travailler ! Elle est en invalidité catégorie 2 ! Pas la joie, cette maladie, mais au moins il existe des traitements ! –> Oui j’ai de la chance et je le sais d’autant plus que j’ai vu ma mère lutter contre un cancer des poumons métastasés au niveau du cerveau et qu’aujourd’hui je la vois perdre la mémoire et ne pas arriver à tenir debout donc oui j’ai beaucoup de chance et Donc oui il y a des traitements et je le sais. Je fais aussi du sport pour enrayer son évolution car là encore je suis active.

Rassure toi je ne suis pas passive je cherche des personnes de confiance qui pourront comprendre mes colères, mes doutes et mes peurs sans me juger sur mes réactions car oui j’ai souvent été déçue et j’imagine que je ne suis pas la seule ! Je n’ai pas besoin de moral juste de gens de confiance.

Bien à toi !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Louve,

Depuis deux jours, j’ai pris la décision de ne plus intervenir sur le site, car il semble que mes écrits blessent ! Néanmoins, je vais te répondre pour clore notre conversation !

Pour ta maman et toi, je suis profondément navrée ! Vous vivez toutes les deux des moments atrocement douloureux ! J’aimerais soulager votre peine, mais c’est impossible !

Je comprends tes mots ! Pourquoi vous ? Encore ! Pourquoi, ce ne sont pas les pourritures qui vivent l’enfer du cancer et l’enfer d’aider une personne qui agonise?

Putain d’injustice ! Putain de vie !

Et en plus, tu es agressée dans ta vie privée et à ton travail ! Je me demande comment tu trouves la force de tenir le coup!

J’ai beaucoup de tendresse et de compassion pour toi ! J’espère que tu le sais!

1- j’en cherche un ou une psy -> as-tu contacté les numéros que je t’ai donnés?

2- je n’ai pas de réponse à cette affirmation qui me blesse -> Pardon ! Je te prie de m’excuser ! Tu vois, je blesse plutôt que d’aider !

Ce que je voulais que tu comprennes, c’est que si tu n’as pas trouvé de solutions pour toi, penses-tu sincèrement que tu pourras aider des enfants qui ont les mêmes problèmes que toi ?

J’essaie depuis 11 mois d’aider des victimes et je constate que dès que cela touche de trop près à mes propres blessures, qui continuent de saigner, je réagis avec dureté, violence et sans compassion ! Du coup, je blesse!

Il en sera probablement pareil pour toi et je pense qu’au fond de toi, tu le sais !

Il faut être des résilientes pour pouvoir aider efficacement et ni toi ni moi n’en sommes là car nous continuons de souffrir et d’être en colère !

J’espère que tu comprends ce que j’essaie de te dire, car moi, je viens juste de le comprendre et c’est pour cela que j’ai pris la décision d’arrêter de répondre aux victimes!

Et encore désolée de t’avoir blessée ! J’aurais dû t’expliquer davantage plutôt que de lâcher cette phrase stupide !

3- aucun héritier et j’ai trouvé comment ne pas les mettre dans la merde. -> ça t’ennuie de me dire comment ? Car j’ai quelques comptes à régler, moi aussi ! Si cela ne te gènes pas, bien sûr !

4- j’ai le droit de le penser. -> oui ! Et je pense comme toi !

5- j’attends un peu d’humanité et je ne ferme pas ma porte aux autres. -> je comprends ! Tu gardes espoir ! C’est bien ! Penses-tu que moi, je ferme ma porte aux autres, en disant que je n’attends rien de quiconque ?

6- je me bouge et j’ai contacté des associations. -> bravo ! Je suis super contente ! Dis-m’en plus ! Qui as-tu contacté ? Que s’est-il passé ? T’ont-elles aidé?

7- j’attends aussi beaucoup de moi -> si tel n’était pas le cas, tu ne serais plus de ce monde ! Tout comme moi ! C’est notre exigence envers nous qui nous tient en vie!

8- je parle de l’aide au sein de mon travail. -> tu mérites d’être aidée, même à ton travail ! Il te faut juste trouver la personne qui le fera ! C’est dur, mais pas impossible ! Mais, tu le mérites ! Tu n’as rien fait de mal ! Le cogneur de porte ne mérite que du mépris ! Quant aux moutons de Panurge, ne les calcule pas!

9- je suis en train de pousser ces portes pour demander de l’aide.
-> j’avais besoin de le savoir et tu m’en vois ravie!

10- Que sais tu des solutions qui m’ont été proposées au sein de mon travail? -> je ne parlais pas de ton travail, mais de ta réticence à consulter par peur d’être étiquetée!

Quelles aides t’ont été proposées à ton travail?

11- J’ai passé une grande partie de ma vie à me remettre en question et je n’accuse pas tout le monde. -> là aussi, j’avais besoin de l’entendre !

Je crois que les personnes comme nous, celles qui sont capables de se remettre en question, sont celles qui en bavent le plus, parce qu’elles n’en finissent plus de culpabiliser!

Ceux qui n’ont aucun scrupule, aucune conscience du bien et du mal ou qui s’en moque, ne souffrent pas !

Devraient-on leur ressembler ?

12- Oui j’ai de la chance et je le sais. -> mes maladies sont incurables et dégénératives. Il n’existe pas de traitement ! Je voulais juste que tu le saches!

Mais, je ne dirais pas que tu as de la chance ! Je trouve que tu cumules beaucoup trop de traumatismes et de larmes intérieures ! Ta peine est immense et même abyssale !

De la chance ! On peut dire que tu as eu plein de choses, mais certainement pas de la chance !

13- je cherche des personnes de confiance qui pourront comprendre mes colères, mes doutes et mes peurs sans me juger sur mes réactions ! Je n’ai pas besoin de morale juste de gens de confiance.

-> j’espère que tu ne t’es pas sentie jugée par moi ! Et j’espère aussi que je ne me suis pas comportée comme quelqu’un de moralisateur envers toi !

Mais le fait que tu aies eu besoin d’écrire ces mots, c’est que très certainement tu as ressenti ces deux choses : jugements et morale de ma part !

Tu vois, aider n’est pas facile !

Et le fait que tu te sois sentie jugée par moi et que tu m’aies perçue comme quelqu’un te faisant la morale, me fait regretter d’être venue sur ce site ! Si je suis perçue ainsi, il aurait mieux valu m’abstenir de vouloir aider !

Sacrée expérience ! Ouf ! C’est fini !

Bonne chance Louve !

Je souhaite que ta vie soit plus douce et plus belle ! Je te souhaite le meilleur !

Catoune

Merci de remplir les champs obligatoires.