Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

dans quelles circonstances ?

Organisés en réseau. Envoyée à la casse par tous voilà comment je résumerai mon histoire. Donc enfant envoyée chez un oncle pédophile avec l’aval de mes parents et sous les yeux de tout un chacun il en a résulté des blessures internes qui ont scellé mon destin. On ne m’a soignée qu’avec des remèdes de grand mère insuffisants. Adulte j’ai voulu faire soigner ces séquelles. Le chirurgien de l’hopital voisin qui faisait partie de leur réseau m’a demandé dans quelles circonstances cela m’était arrivé en tentant de me faire baisser les yeux comme si je devais avoir honte de ce que l’on m’avait fait enfant ! D’autres de leur réseau sont des policiers et ils ont tout fait pour que je ne dépose pas plainte ou qu’elles n’aboutissent pas ! Comme si la médecine lors d’un accident de voiture où les victimes seraient dans le coma se soucierait de connaître les circonstances ou de qui est responsable avant de soigner les blessés ! Ces même personnes sont bien sûrs des gens biens à qui leur profession confère une respectabilité et une position dans la société et je suis moi une marginale à qui on ferme toutes les portes ! Aujourd’hui on voudrait presque insinuer qu’à cause du silence de certaines d’entre nous d’autres ont été victimes alors que nos plaintes n’ont pas été prises en considération. Pouvez vous vraiment vous regarder dans le miroir vous qui accablez toujours les mêmes au lieu de vous en prendre aux bourreaux dont la respectabilité est protégée par leur fonction, leur pouvoir etc.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
19 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Esperance
2 années plus tôt

Bonjour, merci pour votre courageux témoignage. C’est malheureusement vrai qu’il existe des réseaux de pédophiles et de gens qui les défendent au nom d’un certain ordre social. C’est vrai que les victimes sont souvent outragées, calomniées et suspectées par des gens qui ne supportent pas que l’on dévoile la face sombre de notre société, surtout quand il s’agit de gens qu’ils connaissent bien. Quand en plus on n’est pas dans la norme, le mal que nous avons subi est considéré comme une juste punition de notre “déviance”. Voilà comment fonctionne notre société. Il existe une autre idée de la justice, mais elle a bien du mal à se frayer une voie dans notre monde .

Merci de remplir les champs obligatoires.



Anne64
Anne64
2 années plus tôt

J approuve à fond ce que vous témoignez ainsi que le commentaire d espérance.
C’est tellement véridique que s’en est particulièrement effrayant.
Anne64

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
2 années plus tôt

Chère Anonyme,

Je vous rejoins et je rejoins aussi Espérance et Anne64. Je suis d’accord quant au fait que nos plaintes, dans la majorité des cas, n’aboutiront pas ! A fortiori quand elles concernent des personnes de pouvoir ou ayant un statut social. Et oui, il existe des réseaux dont les membres se protègent entre eux ! Je pense par exemple aux handicapées mentales abusées en nombre dans un département.

Alors que préconisez-vous ? Que doit-on faire ?

Moi, j’ai porté plainte car je me suis dit qu’en effet si une victime dont les faits ne sont pas prescrits veut porter plainte et qu’il y en a d’autres pour l’épauler, elle sera plus crue qu’une autre. Pour moi, c’était cuit et je le savais avant d’aller porter plainte ! Mais je l’ai fait quand même !

Vous écrivez : “Aujourd’hui on voudrait presque insinuer qu’à cause du silence de certaines d’entre nous d’autres ont été victimes alors que nos plaintes n’ont pas été prises en considération.”

C’est vrai et en même temps ça ne l’est pas.
Je m’explique :

Prenons cette affirmation : “à cause du silence de certaines d’entre nous d’autres ont été victimes”. Est-ce vrai ? OUI !

Est-ce que cela change quelque chose à la réponse à cette affirmation, qu’il y ait ou non, la non prise en compte de vos plaintes ? La réponse est NON !

C’est de la pure logique !
Si A est vrai, que vous ajoutiez B ou C, peu importe, A reste vrai tout le temps !

Donc je vous invite à porter plainte et à parler !

Maintenant, prenons cette affirmation : “nos plaintes n’ont pas été prises en considération.” Est-ce vrai ? OUI !

Est-ce que cela influe sur le fait que d’avoir porté plainte n’a pas empêché qu’il y ait d’autres victimes ? La réponse est OUI !

Mais il s’agit de deux problèmes différents.
Dans le premier, ne rien dire, ne pas porter plainte, c’est vous qui endossez la responsabilité et culpabilité s’il y a une autre victime.
Dans le deuxième, vous avez fait votre devoir, vous avez essayer de protéger une future victime. Vous n’endossez plus la responsabilité et la culpabilité ! Elle sont portées par la police et la justice ! C’est quand même mieux non ?

Alors, par pitié : portez plainte !

Je vais poster ma réponse car je ne veux plus voir sur ce site que portez plainte ne sert à rien !

Merci de remplir les champs obligatoires.



elle
elle
2 années plus tôt

, et @Catoune, merci de vos commentaires, ils me vont droit au coeur, vraiment … je pense que si j’avais posté ce commentaire sans susciter de réactions cela aurait été violent (c’est pourquoi j’ai moi même essayé de réagir à certains témoignages malheureusement trop nombreux pour que je puisse tous les lire et les commenter !)
Je tiens à apporter quelques précisions :
Espérance “Quand en plus on n’est pas dans la norme, le mal que nous avons subi est considéré comme une juste punition de notre « déviance .
Je dirai plutôt : Nous ne sommes pas dans la norme à cause de ce que nous avons vécu et le fait que certaines personnes pensent que le mal que nous avons subi est une juste punition est une double peine, car pour ma part je pense que nos bourreaux créent notre déviance.

Anne64 j’ai lu vos témoignages avec intérêts et je ne sais quoi dire tellement ce que vous vivez me semble encore pire que ce que je vis. J’espère de tout coeur que vous trouverez des solutions et j’espère quau moins après tous ces témoignages vous serez percue différement et trouverez auprès de queques uns l’aide à laquelle vous avez si légitimement droit. Chacune de nos vies brisées est un chaos sans fin irréparable lourd de conséquences pour tous.

Catoune, je me suis sans doute mal exprimée et ne voulais pas du tout inciter au non dépôt de plainte. Je voulais dénoncer une survictimisation des victimes et que celles qui comme dans mon cas ont déposé plainte mais n’ont pas été entendues parce que des personnes influentes sont protégées ce genre de discours (les victimes sont coupables de non dépôt de plainte) est indigeste.
Je voulais remettre les choses en perspective dans cette histoire il y a avant tout un bourreau et une victime et parfois un système qui protège la mauvaise personne je dis bien parfois.
Si cela porte à confusion et ouvre un débat sur la nécessité du dépôt de plainte tant mieux tant que cela fait avancer les choses dans le bon sens c’est tout ce que je demande.
A toutes merci, de votre courage de ne pas vous résigner au silence, vous êtes belles dans vos mots, vous êtes fortes dans vos témoignages et commentaires, vous faites avancer les choses dans vos débats, merci.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
2 années plus tôt
Reply to  elle

Chère Elle,

Mon post ayant été supprimé, je ne sais pas si vous avez eu le temps de voir ma réponse, alors je fais un copier-coller de votre réponse à mon post et la réponse que j’y aie faite :

elle
Vous débattez de la plainte et c’est bien. Je veux juste précisez que dans mon cas j’ai porté plainte et cela n’a pas été pris en considération et effectivement le fait de l’avoir fait me décharge de la responsabilité du fait qu’il y ai eut d’autres victimes. Je n’incite pas à ne pas porter plainte, pas du tout, je voulais juste souligner qu’une fois de plus les victimes sont facilement « victimisables » et que même porter plainte ne les mets pas à l’abri d’entendre ce genre de discours : qu’avez vous fait, n’avez vous pas porté plainte ! Donc je précise : si j’ai porté plainte et tout à été fait pour que cette plainte soit invisible voire inexistante ! Merci de tous vos commentaires et continuez de débattre pour faire avancer les choses. Bienveillament votre.

Ma réponse :

Chère Elle,
Ne croyez pas que je ne vous avez pas comprise ! Mais, le sujet était trop important pour que je ne l’expose pas au plus grand nombre ! Je m’en suis rendue compte en écrivant mon commentaire !
Je n’avais jamais posté avant, mais, là, j’ai senti que c’était nécessaire !

Par contre, j’aurais dû vous en parler avant, cela aurait été plus respectueux de ma part. Toutes mes excuses Elle.

Vous avez tout à fait et entièrement raison, dans ce commentaire, mais aussi dans votre post !

Et il est temps, que les plaintes servent à punir et à mettre hors d’état de nuire les coupables ! Il est temps que ça change !
TIME IS UP ! TIME IS UP !!!!

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
2 années plus tôt
Reply to  Catoune

Chère Elle,

Merci de nous avoir répondues avec un petit mot pour chacune.

Vous avez très bien analysé le pourquoi Anne64, Espérance, La Marte, Coucou, Étoile, Psionic, n n, Yoshi, Peu Importe, …et tellement d’autres, vous et moi répondons à autant de témoignages que possible, car c’est violent, en effet, de voir les autres avoir un petit mot et pas soi !

Alors, merci de votre aide et merci aussi pour les jolis compliments que vous nous adressez !

Ce que vous dites à Espérance est si vrai : “Quand en plus on n’est pas dans la norme, le mal que nous avons subi est considéré comme une juste punition de notre déviance”.
On peut dire que vos mots sont choisis, précis, percutants et qu’ils font mouche ! Très bonne analyse, encore une fois !

Vous écrivez : ” pour ma part je pense que nos bourreaux créent notre déviance”. Je pense exactement pareil que vous, sauf que quand j’ai dit la même chose à ma psy, elle n’a pas été d’accord car pour elle, c’est le moyen de fuir sa responsabilité ! Dur ! A t’elle raison ? Je crois que oui, en partie !

Ce que vous dites à Anne 64 est très gentil ! J’ai lu quelques uns de ces témoignages et elle vit un calvaire ! Malgré cela, elle aide les autres victimes ! Elle a du cœur !

Quant à moi, je vous aie peut-être mal comprise ! Ce ne serait pas la première fois ! Mais, si je pars de ce constat, d’autres pouvaient aussi mal interpréter vos propos, d’où mon post pour débattre de la nécessité de porter plainte ! D’après vous a-t’on fait avancer les choses dans le bon sens ?

En ce qui concerne la survictimisation de certaines victimes quand d’autres ont vécu pire et ne sont même pas considérées, entendues, protégées et que l’on fait tout pour rendre invisible leurs plaintes, je suis absolument d’accord avec vous et c’est plus que honteux, c’est scandaleux ! Et comme dirait Anne 64 : c’est dégueulasse ! Et je suis navrée pour vous deux, mais aussi pour Espérance et toutes les autres victimes concernées par ces faits !

Et vous avez bien fait de remettre les choses en perspective !
Vous me rappelez My2cents qui disait exactement comme vous, mais qui n’a pas été entendue parce qu’elle s’y est mal prise ! Au lieu d’en parler et d’en débattre posément et calmement, elle l’a dit d’une telle façon qu’elle n’a pas été audible et c’est regrettable !

Comme quoi, la façon de dire une vérité compte plus que la vérité elle-même !

Merci Elle pour avoir rendu audible cette vérité et aussi ce que défendait My2cents !

Merci de remplir les champs obligatoires.



elle
elle
2 années plus tôt

@Catoune et à toutes celles qui pensent que leur témoignage à été supprimé, j’ai remarqué que dans la plupart des cas il s’agit d’un effet qui se produit quand le témoignage passe d’une page à la suivante en raison des nouveaux témoignages qui sont postés. Le témoignage n’apparaît plus sur la page sur laquelle il était et pas encore sur la page suivante. Il y a un lapse de temps pendant lequel le témoignage “disparaît” mais ne vous inquiétez pas il “réapparaît” très vite.

Merci de remplir les champs obligatoires.



elle
elle
2 années plus tôt
Reply to  Catoune

@Catoune, oui vous faites avancer le débat. Excusez moi je serai brève par manque de temps. Juste concernant votre psy avec qui je ne veux pas entrer en conflit n’étant moi même pas psy, parler de responsabilité quand on a subi des faits à un âge où l’on ne pouvait ni agir ni se défendre d’aucune manière ? J’ouvre la question.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Espérance
2 années plus tôt
Reply to  elle

Bonjour elle. Je suis d’accord avec vous sur le fait que ce sont souvent les bourreaux qui créent notre déviance. Si on devient folle à cause d’eux, ils diront qu’ils sont victimes d’une folle et auront le beau rôle. Si on se suicide à cause d’eux, ils vont pleurer des larmes de crocodile et tout le monde va les plaindre. Si on tient le coup mais qu’on les dénonce, ils disent que l’on est parano et que notre bonne santé mentale est la preuve qu’ils ne nous ont fait aucun mal. Bref, quel que soit le résultat de leurs saletés, ils auront toujours raison et le beau rôle. Mais je voulais parler de certaines “déviances” intrinsèques, comme le fait d’être surdoué par exemple. Les surdoués sont les victimes préférées des pervers parce qu’ils sont très sensibles, très honnêtes et maladroits socialement. Il est donc très facile pour les pervers de les faire passer pour des hystériques. Dans ce cas la déviance n’est pas créée par le bourreau, mais elle est ce qui l’a attiré.

Merci de remplir les champs obligatoires.



elle
elle
2 années plus tôt
Reply to  Espérance

Je n’avais pas compris en effet que vous parliez de cela. Je pensais plus au fait que certaines victimes de pédophiles deviennent des gens hors normes qui ont du mal a trouver leur place dans la société, à accepter les faux semblants et les jeux qu’il faut parfois jouer pour s’intégrer. Ils ressentent le carcan de la société comme un fardeau car celle ci ne les a pas protégés. Certaines se détournent des hommes aussi ou préfèrent vivre seules … Bref les conséquences sont multiples. Je n’avais pas pensés aux surdoués, vous faites bien de préciser.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
2 années plus tôt
Reply to  elle

Bonjour Elle

Merci pour ce qui est du débat.

Pour ma psy, elle dit que si un déviant vous a violé et qu’à votre tour vous violez, vous êtes responsable entièrement du viol commis car vous pouvez éviter de reproduire si vous vous soignez !

Nous parlions du fait que mon grand-père a battu mon père quand il était enfant et que mon père m’a cognée à son tour et moi, j’ai préféré me faire soigner pour ne pas reproduire. Et elle a appliqué le même raisonnement au pédophile qui m’a violée.

Pour ma part, je pense qu’elle a raison en partie, car certains violeurs d’enfants se soignent et violent à nouveau ! Il y a quelque chose que les psys n’arrivent pas à guérir et ce quelque chose pour moi, provient directement des actes du violeur qui sont ancrés dans sa victime !

La psychiatre Muriel Salmona l’explique très bien dans sa vidéo sur You Tube dont le titre est : “Le fonctionnement et l’enfer de la mémoire traumatique quand l’agresseur a colonisé l’esprit de la victime.”

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
2 années plus tôt
Reply to  elle

Merci Elle. Oui mon post est revenu. Mais il y a effectivement des posts qui sont écartés !

Exemple : Femme = “bout de viande” du 24/01. Le post existe et on peut le retrouver mais le débat a été interrompu, après 65 réponses, car le post a été écarté et il n’est jamais réapparu !
Débat jugé trop provocateur peut-être !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
2 années plus tôt
Reply to  elle

Elle, c’est mon cas ! Je suis une victime d’un pédophile !

Merci de remplir les champs obligatoires.



sansnom
sansnom
2 années plus tôt
Reply to  Catoune

@catoune, j’ai trouvé le post et j’y ai mis ma contribution, apparemment le problème a été résolu !

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
2 années plus tôt
Reply to  sansnom

Sansnom : Merci pour l’info !

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
My2Cents
2 années plus tôt
Reply to  Catoune

Chère Catoune,

Je vous remercie pour votre gentillesse et votre compréhension. Je suis “brute de décoffrage” lorsque je perds patience, ce qui a été le cas à la lecture de certains témoignages et certaines réactions, je l’admets volontiers (le nier serait d’une extrême mauvaise foi, mdr).

Quant à ce que vous avez subi, c’est à mes yeux bien pire que ce que j’ai vécu, par exemple. Probablement le pire que l’on puisse vivre tout court, du reste. Vous avez été victime d’une mafia pédophile sévissant dans votre entourage, et même de l’inceste de votre oncle (et de la passivité du reste de votre famille)… Je ne puis même pas imaginer les cicatrices qu’une telle expérience peut laisser. Personne ne devrait avoir à traverser pareille épreuve, qui doit ébranler la confiance en toute personne qui vous entoure – et même la confiance en soi, avant de réaliser que vous n’êtes pas coupable de ce qui vous est arrivé.

Je vous souhaite une vie emplie de bonheur à l’avenir, et peut-être, si c’est humainement possible, de retrouver une certaine insouciance.

Bien à vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
My2Cents
2 années plus tôt
Reply to  My2Cents

Au fait, maintenant que l’on peut voir les réactions de chaque commentateur, vous pourrez constater que si j’ai été un peu maladroite 2 ou 3 fois dans mes réactions (bien que l’une de mes “victimes” m’ait d’abord remerciée d’avoir remis son témoignage en perspective, puis de ma “douceur” après mes excuses spontanées car je craignais d’avoir été un peu brusque), j’ai bien, au départ, essayé d’argumenter posément et ai la plupart du temps été 100% réconfortante envers les victimes d’agressions auxquelles j’ai répondu, en tentant de leur apporter des solutions concrètes et constructives…

Mais que c’est bien à force d’être agressée par des “justicières” autoproclamées ne prenant pas la peine de vraiment lire – et surtout en parcourant leurs nombreux commentaires qui pour certaines étaient souvent exagérés (désolée, mais c’est vrai, même si je reconnais que leurs intentions sont bonnes) que j’ai poussé mon coup de gu***e dans un post. Qui m’a valu de me faire calomnier par 5 ou 6 personnes (même plus, je pense) pendant 24 ou 48h non-stop. Ce qui, je l’admets, m’a faite surréagir. Mais j’ai été loin d’être la seule : le refus de toutes de vraiment lire ce que j’écrivais, en particulier de celle qui m’a ouvertement m’a traitée de psychopathe et l’autre ayant totalement affabulé en me prêtant des propos sur des sujets que je n’avais même jamais abordés sont bien visibles sous mon coup de gu***e.

Cordialement.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
2 années plus tôt
Reply to  My2Cents

Chère My2Cents,

Vous vous êtes trompée ! Ce témoignage n’est pas de moi mais de « Elle ». Je n’ai pas été victime d’une mafia pédophile sévissant dans mon entourage, et même de l’inceste de mon oncle ! C’est « Elle » qui a subit cela.

Merci pour ce que vous avez dit au sujet de ma gentillesse et de ma compréhension.

Je pense que le reste s’adresse à Elle.

Merci de remplir les champs obligatoires.



My2Cents
My2Cents
2 années plus tôt
Reply to  Catoune

Bonjour Catoune,

Je ne me suis pas trompée, quand je parlais de ce que vous avez vécu, je parlais de VOS propos que j’ai lu sur une autre page, et non de ce témoignage.

Enfin je pense ne pas m’être trompée.

En tout cas, je vous souhaite le meilleur.

Bien à vous,

M2C

Merci de remplir les champs obligatoires.