Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Consentante ?

J’avais 15 ans, aujourd’hui j’en ai 33.
C’était mon prof de théâtre, il avait l’âge que j’ai aujourd’hui. 18 ans de différence. Il était marié. Je me disais que c’était l’amour de ma vie. Mais aujourd’hui je me demande : étais je réellement consentante ?
Pour moi à l’époque c’était une sorte de demi dieu, je l’admirais et le trouvais beau. Il m’impressionnait tellement que je bafouillait dès qu’il m’adressait la parole. Un jour, alors que j’avais le trac, il m’a amenée dans un coin sombre du théâtre, m’a serrée très fort contre lui, m’a embrasée dans le cou et m’a dit « et tu n’as que 15 ans »
Je me suis enfermée dans les toilettes et j’ai pleuré parce que j’avais compris son désir et qu il me terrifiait. Ce n’était plus un fantasme de gamine, il me désirait. Réellement.
A partir de là, peu à peu, notre relation a commencé. Pendant 4 ans j’ai été sa maîtresse. Nous avons couché ensemble la première fois quand j’avais 16 ans.
Pendant longtemps je me suis dit que j’aimais cet homme. Je n’ai jamais pensé à un abus de pouvoir, j’étais parfaitement consentante, je n’étais pas sous emprise.
Sauf qu’ aujourd’hui je commence à voir les choses autrement parce que j’arrive à l’âge qu’il avait à l’époque des faits. Et je me sens mal, je me sens surtout très en colère. Je vois la manipulation. Je vois comment il s’est servi de moi, de façon dégradante parfois. Je disais oui à tout, je le laissait faire tout ce qu’il voulait.
Je ne supporte pas l’idée qu’il puisse continuer sa vie comme si de rien n’était, il donne toujours cours à des adolescents.
Mais ai je raison d’être en colère ? Est ce que l’ascendant qu’il avait sur moi a faussé mon consentement ?
Je ressens toutes ces nouvelles émotions et je ne sais pas quoi en faire. Ni à qui en parler. Est ce un crime condamné par la loi pour un prof de coucher avec une élève mineure ? Ai je un recours aujourd’hui ? Suis je quelque part une victime ?
J aimerais avoir des réponses..

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

2
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
2 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
Louvepsionic Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
psionic
Membre

Chère anonyme, je vais tenter de vous aider. Tout d’abord, je suis un homme, si cela vous gêne, n’hésitez pas à me le faire savoir et je m’effacerai. Cet homme a honteusement profité de votre amour de jeune femme en devenir pour vous manipuler. Il a donc tout simplement profité de vous et en un sens clair violé votre coeur, et donc votre âme . C’est la raison de votre colère car maintenant que vous avez atteint son âge, vous constatez combien faire cela est une ignoble. Combien voler l’expérience de l’intime d’une toute jeune femme en profitant de son admiration dans le cadre d’une relation de maître à élève lors d’une activité qui suscite des émotions constitue une manipulation odieuse et scandaleuse.
Ce qu’il aurait été correct de faire envers vous c’est d’en discuter avec vous afin de vous expliquer qu’il ne pouvait rien y avoir d’autre entre vous que du théâtre et une amitié de maître à élève et rien de plus, qu’il fallait laisser passer votre passion et qu’il est préférable de faire vos expériences par vous-même, de préférence avec des jeunes des votre âge. C’est du moins ce que moi j’aurais fait. Quitte à vous conseiller de ne plus venir au cours un certain temps en vous expliquant que c’est pour vous préserver et vous permettre de vous départir de ces sentiments qui ne peuvent aboutir.
Maintenant, je comprends votre colère car derrière il y a une grande tristesse car vous réalisez qu’il a piraté votre coeur, votre expérience de l’intime en profitant ignominieusement de votre amour pour votre lui mais surtout qu’il s’en ai servi pour vous manipuler et profiter de votre corps et de votre esprit alors qu’il était marié. C’est cela qui vous blesse terriblement. Vous mentionnez des pratiques dégradantes ce qui est encore plus insupportable et abominable.
Techniquement, aujourd’hui vous étiez consentante mais s’il vous a forcée à faire des choses que vous ne vouliez pas au moins une fois cela change tout car c’est un viol. Comme vous étiez mineure, c’est un crime, punissable jusqu’à 30 après votre majorité.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2274

Autrement, il savait ce qu’il faisait car il bien attendu vos 16 ans pour abuser de vous:

https://www.ouest-france.fr/societe/justice/consentement-majorite-sexuelle-detournement-de-mineur-que-dit-la-loi-5377275

c’est un article qui esquisse la question délicate du consentement et la notion de détournement de mineur. Une notion cruciale que les exploiteurs, esclavagistes, pédocrates et autres pervers essayent de faire tomber depuis 50 ans au moins.

Pour ce qui est des recours je vous fais part des associations d’aide aux victimes de viol, elle vous aideront pour ce qui est des recours et vous pourrez obtenir des réponses à vous questions auprès d’elles:

CFCV – Collectif féministe contre le viol
http://www.cfcv.asso.fr
numéro d’urgence: 0 800 05 95 95
FNSF – Fédération nationale solidarité femmes
http://www.solidaritefemmes.asso.fr
CNIDFF – Centre national d’information sur les droits des femmes et des familles
http://www.infofemmes.com
Femmes solidaires
http://www.femmes-solidaires.org
FDFA – Femmes pour le dire Femmes pour agir
http://www.femmespourledire.asso.fr

Fédération Nationale Solidarité Femmes: FNSF

http://www.victimedeviol.fr/associations.html

Stop violences sexuelles

http://www.stopauxviolencessexuelles.com

http://www.resonantes.fr/

l’Association Vivre Soleil Renaître est une aide aux victimes de l’inceste, de viol extra-familial, d’agressions sexuelles, …

http://www.vivresoleilrenaitre.org/

Réseau France victimes

http://www.france-victimes.fr/

numéro d’urgence: 116 006

Enfin, vous ressentez une certaine souffrance psychique, ce qui est normal, mais il y a également le fait que tout de suite vous avez été ébranlée et effrayée par son désir pour vous, cela peut avoir conduit à un noyau dépressif malgré vos sentiments très forts à l’époque. Comme vous en souffrez aujourd’hui, je vous communique quelques sites et vous engage à consulter au moins à titre de précaution et afin d’évaluer la présence de tout traumatisme psychique:

Sites médicopsychologiques:
** site de l’institut de la victimologie vous avez un annuaire des associations de lutte contre le harcèlement dont l’adresse des centres régionaux:
http://www.institutdevictimologie.fr/annuaire.php

** site de Muriel Salmona: mémoire traumatique ; voir son article mémoire traumatique en pdf sur le site
https://www.memoiretraumatique.org/

** indiqué par Céline9: un site très intéressant d’ailleurs
https://www.cyrinne.com/

Si vous consultez les associations de victimes, elles travaillent avec des thérapeutes compétents et aptes à comprendre votre souffrance.

Enfin, je comprends votre indignation car il pratique encore et vous, comme nous tous et toues ici, craignons qu’il fasse encore de nouvelles victimes…

Pour vous en assurer, le mieux est de consulter l’association parler de Sandrine Rousseau:

https://www.associationparler.com/

Chère anonyme, je vous remercie de votre courageux témoignage, et j’ai donc tenté de répondre du mieux que je le pouvais. N’hésitez pas revenir nous demander des précisions. Notre chère Louve vous répondra aussi sûrement prochainement et d’autres personnes du site aussi.

De tout coeur avec vous. Courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Louve
Membre

Bonsoir, je lis à l’instant la réponse de Psionic et je rejoins son point de vue.
Aujourd’hui l’essentiel est que vous vous reconstruisiez.
S’il vous a fait faire des choses que vous ne souhaitiez pas alors vous avez un recours.
Etes vous encore en contact avec lui ? Avez vous pu en parler à quelqu’un de proche ? Avez vous pu en parler avec lui pour exprimer ce que vous ressentez aujourd’hui et vous libérez de ce fardeau. Si vous n’avez aucune recours au niveau de la justice peut-être que lui dire les choses ou lui écrire vous fera-t-il du bien.
Il me semble judicieux de prendre du recul avec l’aide d’un(e) psychothérapeute pour adopter la meilleure attitude celle qui vous permettra d’avancer malgré cette expérience.
Je dois vous avouer que votre témoignage soulève des questions importantes. Aujourd’hui cet homme a 51 ans et vous 33 ans. A 33 ans vous avez encore plein de belles choses à vivre. A partir de 51 ans peut venir le temps de l’introspection, ce moment où l’on regarde dans le rétroviseur et où l’on fait un point sur ses décisions, ses actes. Si c’est un séducteur consommateur alors il lui reste finalement peu d’années pour en profiter et il aura semé beaucoup de mauvaises graines autour de lui qui lui reviendront en boomerang un jour ou l’autre.

Où en êtes vous de vos sentiments à son égard ? Cette question est aussi importante car s’il vous répugne alors vous avez en partie la réponse à votre demande. Le corps ne ment « jamais ». Savoir l’écouter nous permet de détecter des situations malsaines.

De tout coeur avec Vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.