Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

collègue abusé

Ma collègue m’a dit que petite elle regardait des film x avec son papa.
Elle a gardé toute sa collection de union et autre livre x je les aies vu, c’est pas un fake ce que je vous raconte.
Pensez-vous que ce père aie abusé d’elle?
Pensez-vous que certains puissent être vraiment consentant avec leurs parents abuseurs?
Elle devenait bizarre depuis sa mort au niveau du comportement et a quitté l’esat.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
psionic
3 mois plus tôt

Chère anonyme, c’est difficile à dire compte tenu du peu d’éléments dont vous disposez. Ceci dit ce que vous décrivez plaide pour des abus systématiques car c’est très destructeur d’exposer des enfants à la sexualité adulte avilie par les clichés du porno. Il semble que votre collègue ait baigné dans une atmosphère très toxique de sursexualisation précoce très destructrice pour une enfant. En l’absence de plus d’éléments, nous ne pouvons dire plus mais le risque est bien là. Votre collègue a grand besoin de consulter et très vite ! Vous pouvez encore l’aider en nous demandant des choses précises.
Par exemple en lui montrant notre liste de liens et conseils aux victimes dans la section “trouver de l’aide” du forum btp.
Courage et soutien.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Zaragan
2 mois plus tôt

Bonjour, montrer des images , vidéo et autres supports pornographiques à un enfant est déjà une violence sexuelle et donc un abus. D’ailleurs, cela l’est aussi d’en montrer à un adulte qui n’est pas consentant de voir ses images. Je présume que vous parlez d’abus uniquement dans le sens d’agression sexuel et viol. Je pense qu’ il y a des chance que oui, vu la toxicité et la perversion de la relation.

Le principe même d’un abus est qu’il n’y est pas consentement ! C’est illogique et strictement impossible de consentir à un abus. Un enfant n’est jamais consentant car il ne sait même pas ce qu’est la sexualité et est très manipulable… Les victimes peuvent être dans le déni, avoir des amnésies traumatique (allez voir les travaux de Muriel Salmona, notamment son site qui explique les mécanismes de survies des victimes face aux violences et les conséquences), être sous l’emprise et la manipulation de leur agresseur mais en aucun cas cela ne signifient qu’elles sont consentantes ! Je pourrais vous faire une explication complète du mécanisme de manipulation et de l’emprise d’un pervers pour contraindre/pousser la victime à se taire. Mais je vais vous résumer ça: L’agresseur attire d’abord sa victime, généralement il gagne sa confiance ou l’a déjà, pour l’isoler, ça se passe souvent dans un lieu où la victime se sent en sécurité. Souvent, il crée un climat abusif où il va de plus en plus loin dans les violences (des phrases ambigües, déplacé, des regards, des gestes, des attouchement (agressions sexuelles) et viols). Il provoque une profonde incompréhension, détresse et souffrance qui s’intensifient chez elle par une ou plusieurs agressions/phrases, elle est perdue et n’arrive pas à définir et/ou à croire ce qui lui arrive et souvent sujette à la sidération (paralysie psychique et physique ) et la dissociation (sensation d’être hors de soi, qu’on est pas concerné par les violences). Il profite ainsi de cette fragilité pour continuer les abus, se déculpabiliser , minimiser, banaliser ses actes, faire semblant d’être gentil voir rejeter la faute, rabaisser, humilier la victime. Plus il y a des abus, plus l’emprise s’agrandit, plus la honte grossit ce qui fait que la victime se tait, et cela conduit à encore plus d’abus ect…

Ici, il y a une spécificité encore plus dévastatrice et vicieuse : c’est un cas d’inceste pédocriminel . Tout enfant grandit dans le principe qu’il faut écouter les parents et leur obéir. Ce qui a rendu facile et imposant un climent psychologique incestuel et incestueux. Ce genre de climat abolit les repères et les limites, brouille la perception et rend toute notion de « consentement »du mineur absurde. Elle a baigné dans la manipulation à plein temps, il y a eu une répétition des violences et a grandi avec. Voyez ça comme un embrigadement où l’on a totalement annihilé le libre arbitre de l’enfant. Elle a été élevé par un pervers qui lui a fait croire que ce qu’ils faisaient été « normal , banal, positif » entre un père et sa fille alors que cela ne l’est pas du tout. Elle ne sait pas ce que c’est de vivre dans une famille normale où les enfants sont respectés. On peut imaginer que les pornos furent un instrument/un prétexte pour qu’elle soit seule avec lui et donc permettre de l’agresser sexuellement, de la violer et renforcer la relation manipulatrice en créant une illusion d’une relation “spéciale, intime, complice” entre eux. C’est typique de l’inceste (et sans doute des cas pédocriminels où la victime et l’agresseur sont proche): faire croire la victime qu’elle a été “complice” “consentante” des abus subies. Les cas d’inceste amènent souvent à une amnésie traumatique, donc il est possible qu’elle est oublier (et retrouver) certains souvenirs d’abus. Comme il est possible qu’elle est garder tout ses souvenirs. En faite, seule elle a la réponse a votre première question.

Que voulez-vous dire par « bizarre » ? Le faite qu’elle n’était pas dans son assiette? Perturbé? Son comportement est lié à son traumatisme et sa situation (deuil). Peut-être s’est t-elle rendu compte que c’était anormal, grave ? Ou qu’elle a des doutes? Le décès de son abuseur a peut être dû la couper en deux: entre colère et amour/deuil. En tout cas, elle est dans une situation très difficile. Psionic a raison, votre collègue aurait besoin de parler a des professionnels et de consulter pour l’aider a mettre des mots sur cela. Des associations peuvent l’aider . Vous pouvez trouver leur coordonnées dans les listes qu’il a évoqué plus tôt.

Bon courage a vous

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME