Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Chantage sexuel de mon ex beau-frère

Je balance mon ex beau-frère qui quand il est venu chez moi pour me rendre mes CD que je lui avait prétée qui m’a fait du chantage sexuel en me disant qu’il dirait à mon prochain copain que je l’avais trompé si je couchais pas avec lui. J’ai pas cédée mais j’en est parlée à personnes et en y repensant j’aurais mieux fait de le faire pour le mettre en PLS devant sa copine. C’est un obsédé sexuel et un pervers pur jus. C’est pas un viol mais le chantage sexuel c’est pas moins grave, je suis certaine que beaucoup de victimes choisissent d’accepter parce que elles ont peur des conséquences et ça doit changer ! Il faut arrêter de se laisser faire et de ne pas parler de ce qu’une minorité nous fait subir. J’ai toujours trouvée avant qu’il était spécial avec moi par rapport aux autres, il était toujours sympa avec tout le monde et c’est pour ça que tout le monde l’aime bien mais avec moi il pouvait être super sympa des fois et d’autres fois toalement immonde à me dire des trucs blessants et en me rabaissant par rapport à ma famille. Je savais qu’il avait un truc avec moi, j’avais un gros pressentiment et j’avais raison. Il faut toujours suivre sa première intuition et rester sur ses gardes quand on a des doutes sur une personne.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

2
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
2 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
CatouneCasse-pieds Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Casse-pieds
Invité
Casse-pieds

Les harceleurs se montrent toujours sous leur beau jour devant tout le monde et sortent leurs griffes en privé devant leurs victimes, le but est que personne n’arrive à croire la victime quand elle décide de parler.
A votre place j’irai voir votre ex petit ami, sa femme ou ses parents pour leur en parler, parce que vu son profil, il doit avoir fait pas mal de choses du genre et risque de s’en prendre à d’autres.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Membre

Chère Anonyme,

Ce que vous dit « Casse-pieds » sur votre porc d’ex-beau-frère est tout à fait juste !

Par contre, le conseil qu’il vous donne ne le suivez pas : « A votre place j’irai voir votre ex petit ami, sa femme ou ses parents pour leur en parler, parce que vu son profil, il doit avoir fait pas mal de choses du genre et risque de s’en prendre à d’autres. »

• Pourquoi vous ne devez pas le suivre ?

Parce que vous pourriez être poursuivie pour Diffamation Privée voire pour harcèlement si vous en parlez de manière répétée !

Lisez ce qui suit :

La diffamation est l’acte d’injurier gratuitement une personne, en l’accusant de faits dont on ne connait pas la véracité.

La diffamation est généralement une insulte sur l’honneur, qui va remettre en cause la moralité ou le train de vie de la personne insultée.

La notion de diffamation implique que l’injure est lancée sans preuve ni possibilité de vérifier sa véracité. Une diffamation peut se transformer en harcèlement si les injures sont émises de manière répétée.

Il existe deux types de diffamation : la diffamation publique et la diffamation privée.

La loi va en effet distinguer une diffamation proférée dans un cadre privé (SMS, conversation privée, etc.) ou public (articles de presse, diffamation en pleine rue, etc.).

Les enjeux et amendes encourues seront alors différents:

• La diffamation privée

Une diffamation privée est une diffamation qui n’a pas été proférée en public. Elle ne concerne donc que la victime et l’auteur de la diffamation, ainsi qu’un cercle restreint de personne (par exemple les collègues si la diffamation a eu lieu en entreprise).

Une diffamation privée dépend du tribunal de police. Ce type de délit pourra entraîner une amende de 38€, qui s’élèvera jusqu’à 750€ dans le cas d’injures raciales ou portant sur le sexe, la religion ou le handicap de la personne.

• Par contre vous pouvez porter plainte pour chantage afin d’obtenir des faveurs sexuelles !

Votre plainte sera classée sans suite, mais il ne réitèrera plus, car à la seconde victime qui porte plainte, il ne s’en sortira pas si facilement !

En portant plainte, vous ne risquez pas de procès en Diffamation car vous déposez auprès des Autorités compétentes.

Il ne pourra pas non plus porter plainte pour Dénonciation Calomnieuse, car il ne pourra pas prouver que les faits qui lui sont reprochés n’ont pas eu lieu !

Vous ne risquez rien en portant plainte, mais lui il aura une épée de Damoclès au dessus de sa tête et s’il recommence il aura de gros problèmes !

• Je vous invite à vous rapprocher d’Associations d’aide aux victimes de violences sexuelles ! Vous pourrez rencontrer des psychologues et des juristes gratuitement !

En voilà quelques unes :

– Violences femmes infos : appeler le 3919. (24h/24 – 7j/7).
C’est un numéro d’écoute national et anonyme. Il est accessible et gratuit depuis un poste fixe et un mobile en métropole et dans les DOM.

– Numéro national d’aide aux victimes :
Le 08VICTIMES, soit le 01 41 83 42 08
est un numéro non surtaxé (coût appel local) disponible 7 jours/7 de 9h à 21h.
En dehors de ces horaires : [email protected]

– SOS FEMMES : sur le site on trouve toutes les associations qui viennent en aide aux femmes.
Le site : sosfemmes.com/ressources/contacts_tel_local.htm

– Femmes solidaires :
Site : femmes-solidaires.org

Ces Associations vous aideront : infos, écoute, psychologue gratuite, infos juridiques gratuites, groupes de parole, échanges entre membres, solidarité, partage de loisirs,…

Vous savez maintenant quoi faire ! Faites votre devoir pour que cette merde sur pattes ne puisse plus nuire à des femmes!

Les femmes doivent agir et se défendre si on veut que ces violences cessent !

Soyez courageuse ! De tout cœur avec vous !

Merci de remplir les champs obligatoires.