Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Chantage de fellation sur une fille de 5 ans.

Bonjour à toutes, ça fait bizarre de décrire ce qu’on a vécu à des inconnus, mais encore plus à la famille quand l’acte a été fait dans le cercle familial.
Je m’appelle Noémie et j’ai 21, je ne sais pas quelle titre je peux donner à l’acte qui c’est fait, si c’était un simple jeu, ou une agression. Mais à l’âge de 5 ans, mon frère âgé de deux ans de plus m’a obligé à lui faire une fellation (chantage à l’appui) je ne sais pas quoi faire, ça me pèse, il avait 7 ans mais ça me marque quand même. J’en ai jamais parlé à ma famille, parce que quand j’étais petite je ne pensais pas que c’était si grave, mais en grandissant je m’en rend compte que oui. J’ai également peur que ça détruise notre cercle familial si j’en parle, que faire ?

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

1
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Fichiers Photo et Image
 
 
 
Fichiers Audio et Video
 
 
 
Autres types de fichiers
 
 
 
1 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
1 Nombre de personnes ayant commentés
Zaragan Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Zaragan
Membre
Zaragan
Hors ligne

Chère Noémie, merci pour votre témoignage. Moi aussi je trouvais ça assez bizarre de dire des choses aussi intimes à des inconnus. Mais nous sommes sur un site consacré aux victimes de violences sexuelles. Alors, les personnes sur ce site vous comprennent et certaines ont même un vécu similaire. Tout ça pour dire que vous ne serez jamais jugée ici.
Pour répondre à vos questions, ce n’est SURTOUT PAS un simple « jeu », c’est bel et bien une agression (et de l’inceste aussi). Plus précisément un viol puisqu’il y a eu pénétration. Toute pénétration non consentie, qu’elle soit buccale, vaginale, anale, par les doigts, le sexe de l’agresseur ou par un objet, est un viol. Il vous a fait du chantage, vous a contrainte, vous n’étiez donc pas consentante. Pardonnez moi, mais savoir qu’on peut être un violeur aussi jeune, ça me fait froid dans le dos…
En tout cas, c’est normal que cela vous pèse, que ça vous marque, les abus sexuels sont déjà très traumatisant pour un adulte, alors c’est encore plus destructeur pour un enfant… En ajoutant l’inceste qui est absolument dévastateur.
Qu’importe l’âge de l’agresseur, cela n’enlève en rien la gravité des faits et les nombreuses conséquences qu’il y a sur la victime (donc vous). Vous devez sûrement souffrir de stress post traumatique, d’un psychotraumatisme, je vous laisse vous renseigner :
** la mémoire traumatique ; site de Muriel Salmona: voir son article mémoire traumatique en pdf + rubriques « Psychotraumatismes » et « Que faire en cas de violence? » sur le site.
https://www.memoiretraumatique.org/
où on peut trouver des brochures expliquant simplement les choses :
→ ** mémoiretraumatique.org : publication et outils : Brochure d’information :
BROCHURE D’INFORMATION SUR LES VIOLENCES À L’ATTENTION DES JEUNES ADULTES:
https://www.memoiretraumatique.org/assets/files/v1/Documents-pdf/brochure-jeunes-web.pdf
** Sur le site du CPIV : vous trouverez une rubrique sur le stress post traumatique avec les symptômes et les différents types (TSA, TSPT et TSPT complexe)  :
http://www.cpiv.org/le-trouble-de-stress-post-traumatiq
Pour être honnête, on ne s’en remet jamais totalement, mais on peut grandement soulager la douleur et se reconstruire avec une thérapie. Vous avez besoin de consulter un psychiatre et un psychologue. Le traumatisme et ses effets ne disparaissent jamais, au contraire, plus le temps passe, plus ils s’aggravent et d’autres pathologies apparaissent (ex : la dépression). D’où la nécessité de consulter assez rapidement.
Vous n’êtes pas obligée d’en parler à votre famille. Mais, je serais prête à dire que c’est leur devoir de vous protéger, de vous aider, notamment « en virant » votre frère de la famille (qui est toujours un danger pour vous) et en vous soutenant . Hors, je sais trop bien comment la famille réagit la plupart du temps : elle décrédibilise, minimise, ignore, rejette et traite la victime de menteuse, d’égoïste et elle préfère ainsi protéger l’agresseur. En bref, la famille a une réaction des plus horrible pour la victime et l’abandonne à son sort. Malheureusement, cela arrive bien trop souvent et donc, je me vois mal vous conseiller de leur en parler. Parlez leur si cela vous aide VOUS. Mais soyez préparée. Attendez vous aux réactions que j’ai cité plus haut. Ne leur en parlez pas si vous êtes fragile, isolée, perdue. Cela risquerait de vous détruire encore plus. Par contre, il est indispensable que vous en parler à des professionnels, comme les médecins et les associations. Ils peuvent grandement vous aider à accéder à des soins et vous soutenir. En cette période de confinement, c’est assez compliqué de consulter, mais au moins, vous serez soutenue. Ne restez pas seule. Je vous met quelques numéros, parlez leur de ce que vous avez vécu, de ce que vous ressentez et de votre situation :

** SOS incestes violences sexuelles:
https://www.sos-inceste-violences-sexuelles.fr/
Tel : 02 22 03 89 03
email:  [email protected] 
** Enfance bleu Enfance maltraité: apporte un soutien psychologique et juridique avec une prise en charge thérapeutique aux enfants, adolescents et adultes victimes de maltraitance durant l’enfance. (l’inceste = maltraitance)
https://enfantbleu.org/ 
TEL à Paris:  01 56 56 62 62 (lundi-jeudi 11h-18h, vendredi: 10-17h) 
Email: [email protected]
En province(avec numéro de téléphone et email): 
https://enfantbleu.org/lassociation/regions/  
Définir la maltraitance:
pour les adultes : https://enfantbleu.org/adultes/
**Une liste d’asso régional contre l’inceste provenant de SOS incestes violences sexuelles:
https://www.sos-inceste-violences-sexuelles.fr/asso-en-region/
** 3919 du lundi au samedi, de 9h à 19h
** 0800 05 95 95 dispo du lundi au vendredi de 10h à 19h.
Il existe aussi une plateforme de signalement où vous serez mise en relation avec des policiers qualifiés. C’est anonyme, vous serez donc conseiller :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R50509

Aussi, n’ayez plus le moindre contact avec votre frère ! Il est dangereux pour vous et pourrait vous abuser à nouveau. Ne pensez pas qu’il a changé : la plupart des pervers le sont à leur adolescence (ici enfance) et ils ne changent pas adulte ! D’ailleurs, je suis certaine qu’il a fait d’autres victimes après vous. Vous pouvez le vérifier avec Coabuse. C’est un site qui permet de retrouver d’autres victimes en remplissant un formulaire anonyme: http://www.coabuse.fr/

Une victime se fait presque systématiquement agressée de nouveau et tombent encore et encore sur des pervers. Les porcs et les personnes malveillantes en général, profitent de la fragilité de leur victime pour les abuser… Alors faites attention à vous. Avec ce que vous avez vécu, vous êtes assez fragile. Prenez soin de vous.
J’espère vous avoir aidée.
Courage !
De tout cœur avec vous.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Obtenir de l'aide

Retrouvez dès maintenant tous les conseils de nos membres, ainsi qu'une liste d'associations en mesure de vous venir en aide, en vous rendant dès maintenant sur le forum BalanceTonPorc.com.