Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

C énorme tous ces temoignages

J’ai raconté mes peines…avant d’avoir lui les témoignages du site… Je regrette de l’avoir fait… on dirait un site de mytho tellement tout ça c énorme.. .il y a des récits de filles de 10 ans……dix ans…des bb. Quel monde. Comment savoir si tout ça c vrai. Ça sert à quoi…

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

40
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
7 Nombre de commentaires
33 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
19 Nombre de personnes ayant commentés
EspéranceTartuffen nColombemarie Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Sam
Invité
Sam

a libérer la parole trop longtemps contenu, à se connaître soit même, se redécouvrir peut-être. ça sert à ne plus se retrouver seul ou seule dans son coin à ruminer ses souffrances, nous ne sommes plus seul!

Merci de remplir les champs obligatoires.



psychodule
Invité
psychodule

Cela sert à dire l’indicible abomination des crimes impunis perpétués en silence par les abuseurs de toutes sortes et toujours tus, toujours supportés par les victimes dans le silence et l’injustice. C’est tellement abominable que cela semble incroyable mais pourtant c’est notre monde vu par les ravages des porcs.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Betty
Invité
Betty

Tout n’est peut-être pas vrai mais la réalité est au finale toujours plus cruelle que la fiction. Et quelques récits faux pour des milliers de femmes qui ne parleront jamais…

À quoi ça sert ? À une prise de conscience. Pour qu’au final la peur change de camp. Pour qu’un jour les porcs, ivres de terreur, nous demandent pardon.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Sam
Invité
Sam

Betty 20/20

Merci de remplir les champs obligatoires.



n n
Invité
n n

Très juste.
J’ai du mal à les imaginer « ivres de terreur », mais la queue entre les jambes pour certains, l’image me plaît bien !

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Invité
psionic

Afin que tous puissent prendre conscience de la réalité de la violence inouïe à laquelle les femmes sont confrontées au quotidien dans ce pays qui se dégrade par l’avilissement intolérable du féminin. Un sursaut salutaire qui nous fait voir le monde par les yeux de celles qui sont réduites au silence par les porcs.

Très utile aussi par les descriptions de la souffrance humaine de cette violence des porcs qui enlaidissent le monde et propages la négation de l’humain par l’avilissement du féminin et sa prédation intolérable.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Betty
Invité
Betty

La question qui se pose c’est les hommes qui sont nommément cités. S’ils sont vraiment des porcs, c’est une bonne chose mais sinon c’est injuste d’accuser une personne d’une chose qu’elle n’a pas commis.

Je me dis qu’une guerre, oui le mot est fort, a toujours des dommages collatéraux hélas. Et donc quelques hommes innocents seront touchés et leur vie potentiellement détruite.

Qu’est-ce que vous en pensez ?

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Invité
psionic

Je pense que ce n’est pas grave car l’injustice provient surtout des dommages que causent les abuseurs en toute impunité, trop longtemps avec des conséquences dramatiques pour les abusés. Les abuseurs font des carrières, les abusées des dépressions, de la psychiatrie, se suicident, balancer les abuseurs c’est rendre service à tous. Et je vous rappelle le scandale de l’injustice: 90% des plaintes sans suites, des dizaines de milliers de tournantes chaque année sans aucune poursuite. Il est donc grand temps de changer les choses et de traquer les abuseurs sans pitié. Au reste ceux qui sont injustement calomniés pourront rétablir la vérité aisément.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Sam
Invité
Sam

rencontrer toutes vos personnalités si semblable ou éloignées m’ont fait un bien fou, pour moi ce site est juste énorme! j’vais mieux!

Merci de remplir les champs obligatoires.



Betty
Invité
Betty

Je ne sais pas s’ils pourront rétablir la vérité aisément, mais ils sont un dommage collatéral finalement.

J’aimerais aussi rajouter quelque chose. En plus de terroriser les porcs, il serait opportun que les hommes en général soient terrorisés à l’idée de devenir des porcs ou d’être pris pour des porcs.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Invité
psionic

C’est en effet un point indispensable, mais pour cela il faudra commencer par décoloniser les têtes des porcs: un travail de quelques générations. Cela passe par l’éducation, mais aussi par l’action ferme: nous nous devons d’être totalement intolérants envers les porcs sinon tout s’écroulera. Cela renvoie à un post sur l’éducation dans le site je crois…

Merci de remplir les champs obligatoires.



Les victimes s\'expriment enfin !
Invité
Les victimes s\'expriment enfin !

Que j’envie votre vision du monde, que j’aimerais encore avoir vos illusions sur le monde qui nous entoure ! Malheureusement, après plus de 40ans dans l’éducatif-social, mes illusions se sont envolées…

10 ans, c’est un BB dites-vous ! alors cela vous semble incroyable…

Non, les histoires de ses pages ne sont pas écrites par des mythomanes, on ne peut exclure qu’une toute petite partie puisse être inventées ou/et que d’autres soient suscitées par des envies de vengeance, mais la lecture des journaux, des compte rendus d’audience des tribunaux, (iceberg surnageant sur un océan de drames silencieux), malheureusement nous démontrent que ces histoires dans leur grande majorité reflètent les déviances de nos sociétés !

Si les bébés savaient écrire, Mamisa, les vrais bébés, certains pourraient écrire sur ces pages, malheureusement…

Je suis assistante sociale, et savez-vous ce que l’on m’a dit quand j’ai fait mon stage dans un service de Protection de l’enfance, quand, face à une situation d’abus sexuel sur bébé, je ne comprenais pas, comment pouvait-on violer un bébé??? Alors, très gênée, ma référente m’a répondu : « Certains prédateurs, apprécient chez les bébés, leur « réflexe de succion » …

Cette image, m’a poursuivie pendant des mois…et elle me poursuit encore aujourd’hui !

Un bébé cela ne parle pas, on peut donc faire tout ce que l’on veut en toute impunité…
Il suffit de lire les journaux, en voici un exemple, l’histoire d’un viol sur un bébé de 16 mois, l’homme a été pris, car il s’agit d’un viol anal, ce type de viol ne pouvant pas passer inaperçu vu les séquelles, l’ auteur à été condamné pour ce crime immonde, à la peine maximale : 20 ans de prison  »
http://www.ledauphine.com/vaucluse/2015/04/17/viol-d-un-bebe

Idem avec les femmes dans le coma qui se retrouvent enceinte, on ne sait trop comment, ou du moins on sait comment, mais pas par qui…
http://www.liberation.fr/planete/1996/01/27/l-histoiredans-le-coma-depuis-dix-ans-violee-et-enceinte_159038

Ou encore quand la femme est décédée :
1) http://www.liberation.fr/france-archive/1996/04/30/viol-a-la-morgue_167442
2) http://nordpresse.be/employe-morgue-viole-100-cadavres/

La vulnérabilité aussi quelque soit la cause, vous met en risque de violences physiques ou sexuelles, l’handicap, l’âge, la situation d’autorité…C’est un signal envoyé aux prédateurs de toutes sortes…Aussi incroyable que cela puisse paraître, les cas de nonagénaires ne sont pas rares :
http://www.estrepublicain.fr/faits-divers/2017/12/09/quinze-ans-de-reclusion-pour-le-viol-d-une-femme-de-89-ans
http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/chartres-juge-pour-viol-dune-handicapee-de-78-ans-consentante-pervers-sexe-cour-assises
http://www.20minutes.fr/france/839820-20111209-assises-marne-perpetuite-violeur-retraitees-recidiviste
Rien n’arrête tous ces porcs, rien !
Et c’est encore pire dans les pays en guerre, dans les conflits interethniques, je travaille auprès de demandeurs d’asile depuis 17 ans, et à ce poste j’ai été confrontée à des horreurs bien pires encore…

Comme je le disais au début, j’aimerais encore parfois ne pas savoir, mais pour se prémunir le mieux possible, il faut savoir, on a pas le choix !

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Invité
psionic

Vous abordez là parmi les pires abominations de notre temps. Les maltraitances d’enfants jusqu’aux bébés par les prédateurs pédophiles maintenant organisés en réseaux et basés de plus en plus sur le darkweb.

Les récits du site des abusés dans leur enfance sont déchirants, car ils nous permettent d’apprécier l’ampleur des dommages psychiques sur toute la vie.

Sachez que les études internationales psychologiques et sur la sociologie de la condition féminine, de même que celles sur le porno et ses acteurs montrent que: (1) presque toutes les actrices ont été abusées dans leur enfance ; (2) le viol des enfants a des conséquences psychiques plus importantes que l’exposition à des scènes de guerre.

Dans le style abominable, j’ai appris d’une consoeur qui travaille sur la santé en Afrique, vaste problème pour faire court, que le viol y est systématiquement utilisé comme une arme de destruction massive. Une région, un groupe ethnique ou une population cible est d’abord vaincue puis on lâche sur elle des écorcheurs qui violent et massacrent, tous infectés par le sida.

Je suis d’accord avec vous sur deux points: (1) il importe d’agir pour soulager les souffrances psychiques et les témoignages sont infiniment utiles; (2) il importe tout autant de sensibiliser aux prédateurs pédophiles qui sont endémiques pour diverses raisons, ces porcs sont parmi les plus immondes de tous et nous devons être très vigilants car ils recherchent toujours le contact des enfants (crèches, écoles, centres, salles de sport, d’activité, parcs, rue).

Je parlerais plus tard des prédateurs de la prostitution, mais sur ce point je vous conseille vivement de lire les posts intitulés: « Proxénète recherche proies » posté au tout début du site, c’est glaçant mais très instructif. Avec le chichon, on voit le retour du julot casse-croûte qui prostitue sa compagne pour éviter de travailler et chichonner en toute tranquilité. Immonde.

Vigilance et encore merci pour vos témoignages. J’ai toujours su que la parole des femmes qui souffrent en silence et injustement serait super intéressante. C’est le cas.

Et vous savez d’où je tiens cela ?

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Invité
psionic

désolé c’était un doublon… L’un des témoignages qui m’a le plus ébranlé est celui-ci:

1980 viol collectif au 15 place saint honoré AIX

si vous recherchez ce titre sur le net vous tomberez sur son site où elle donne d’autres éléments, et vous verrez où tout cela a conduit cette infortunée jeune femme. Elle a fait un beau dessin qui représente sa souffrance et son martyr.

Son affreuse histoire en dit long sur les conséquences possibles du viol.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Les victimes s\'expriment enfin !
Invité
Les victimes s\'expriment enfin !

Du fait de mon métier et de ma spécialité, je connais bien tout cel, malheureusement…A force d’entendre toutes ces horreurs de la bouche des victimes, j’ai finis par être atteinte et je n’arrive plus à les entendre sans que mon émotion parasite ma capacité de soutien….

Merci de remplir les champs obligatoires.



terrib\'
Invité
terrib\'

On vit dans un monde de barbares, les hommes ils sont méchants, na!

Merci de remplir les champs obligatoires.



n n
Invité
n n

Pas que.
Il y a les cons aussi.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Cat
Invité
Cat

Il y a des porc, des cons, comme le dit n n , mais aussi des bons, excuser les filles, je suis veuve. Mais mon homme était un exemple de bonté, de tendresse, d’écoute et portait un grand respect envers les femmes. Il ne faut pas tout généralisé. Mais ceux ayant participé au vécu de cette pauvre femme en 1980 méritent plus que la prison, c’est certain!

Merci de remplir les champs obligatoires.



Lisy
Invité
Lisy

Alors quelqu’un à volé ma part de gentil garçon! Je n’ai rencontré que les méchants bonhommes!

Merci de remplir les champs obligatoires.



n n
Invité
n n

Désolée, j’ai oublié en écrivant « il y a aussi les cons » qu’il y avait un écran interposé et que personne ne pouvait voir mon regard se diriger vers « terrib' »…
Mon commentaire ne va plus loin. Je suis la première à lutter contre les tentatives de clivage à l’intérieur d’un même camp (celui des victimes et de ceux/celles qui les soutiennent).
« terrib' » est victime de son esprit étriqué, il/elle manie l’ironie et la méchanceté (lire ses autres interventions).
Désolée que tu te sois sentie blessée Cat.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Cat
Invité
Cat

Oui, j’avoue que les commentaires de terrib\’m’ont particulièrement agacée. Je sens tellement de hargne et de colère dans les paroles de certaines femmes. Je comprends la haine des hommes qui ont bafoués leur dignité humaine, mais je ne peux cautionner d’accabler tant d’innocents. J’ai avoué dans un commentaire avec Vinz avoir subit un viol à 16 ans, mais j’en ai eu plus d’un. J’ai témoigné sur ce site sous un autre pseudo, plusieurs fois et je reprends ma vie en main, sans haine, ni violence. Pendant des années, je me suis laissée rongé par ma tristesse et ma colère. Tout ça me détruisait peu à peu. Je redeviens moi- même, parce que je me pardonne d’avoir eu la faiblesse de ne pas reprendre ma vie en main plus tôt. Je laissais toujours ses viols avoir le dessus, plus maintenant. C’est ma vie, c’est moi qui la dirige! Et je ne m’en prends pas à des innocents! terrib\’ dit que les hommes sont tous méchants, devrais-je aussi voir mon fils comme un monstre? Il est toujours à défendre les femmes et sa mère et ses sœurs. Il ne tolère pas l’injustice et envoie promener les hommes sans respect pour le sexe opposé.
oui n n, tu as raison, il ne faut pas aller dans le sens de terrib\’ , tu es une guerrière pour #BalanceTonPorc, continue de lutter dans le bon sens et avec bon sens.

Merci de remplir les champs obligatoires.



n n
Invité
n n

Je n’ai pas vu la réflexion de « terrib' »comme toi. Pour moi il s’agit d’une réflexion ironique, pour se moquer de nous (eh oui, comme l’a dit Einstein, la bêtise n’a pas de limite). Je me suis basée sur d’autres interventions de sa part dans un autre post. C’est pour ça que je me suis permis de l’insulter (fait extrêmement rare chez moi, mais c’est mon contact avec Sam qui m’a redonné un peu de mordant, des fois une bonne claque et basta, et merde! trop cons à la fin!). Mais je me suis mal exprimée, j’aurais été plus claire en m’exprimant comme certain(e)s : « casse toi pauv’con! » C’est pour ça que je suis désolée que ma mauvaise façon de m’exprimer ait pu t’atteindre.
Faut dire pour ma décharge que j’en ai tellement croisé aussi de ces malveillant(e)s sur ce site…
Je suis comme toi, je n’amalgame pas. Je trouve nos vues de l’esprit (à nous êtres humains) suffisamment étroites comme ça, pas la peine d’en rajouter.
Et je sais que la peur crée les amalgames; c’est une sorte de surprotection, genre : un homme m’a agressé(e), mieux vaut donc voir tous les hommes comme dangereux, c’est plus prudent.
Et je sais aussi que chez nombre de victimes la colère qui se lève pour protéger leurs blessures doit se diriger vers quelqu’un pour essayer de soulager la douleur. Ce qui est une illusion, totale et définitive. Vouloir apaiser une douleur en balançant de la colère, c’est un mirage.
C’est pourquoi, je n’aurais pas insulté une victime que la douleur et la colère égarent. J’aurais fait exactement comme toi, essayer de faire comprendre qu’un homme ce n’est pas tous les hommes, une femme toutes les femmes…
et que surtout cette colère exacerbée n’apporte rien de constructif.
Je me rends compte en me relisant que c’est très compliqué de nous expliquer là parce que le malentendu est double – mon insulte qui n’apparaît pas comme telle – et la remarque de « terrib' »que nous n’avons toi et moi pas interprété de la même façon. Pffou!..

Merci de remplir les champs obligatoires.



Cat
Invité
Cat

bref, Sam avait raison, disons lui « casse toi pauvre con » tu es super n n.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Flora
Invité
Flora

Bonsoir à toutes, vos échanges sont vraiment très intéressants. Je voulais partager avec vous ce que jai pu voir, pour y croire, en ayant vecu 2 ans dans un pays au portes de de l’Europe. En france, il y a beaucoup à faire pour changer la condition féminine. L’ éducation est une des clef, avec la mise en place d’une société qui permette à chacun de vivre dignement. Dans le pays en question, il y a un projet de vote pour que l’auteur d’un viol ait l’obligation d’épouser sa victime, comme ça l’honneur de la famille est sauf! C’est la solution que l’état a trouvé pour régler le problème!
Dans ce pays, de magnifiques cliniques privées destinées à une clientèle riche, locale et mondiale, un directeur vous explique très fier et sans gene etre un des leader mondial dans les greffes d’organes grâce à leur réseaux privé de fournisseurs!
Je pourrais écrire un livre sur cette expérience, sur le peu de valeur qu’a la vie humaine dans certaines sociétés, et celle des femme encore moins. Les hommes y sont élevés pour être des « porcs » afin que la société reste soumise et contrôlable. C’est dans la sexualité que le »porc » s’exprime sans gene.
Autant vous dire que je mesure l’ampleur de l’écart entre la France et certains pays pas si loin..c’est utile de voir ailleurs, et de se rappeller que la cause feminine, en Europe, est un combat qui a commencé il y a bien longtemps et qui a déjà permis bien des avancées. Cette vision me permet en tout cas de ne pas sombrer dans le désespoir ou la haine. Le mouvement continue, avance et chacun peut y contribuer, à son niveau. Courage à chacun de nous et à nous tous.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Invité
psionic

notre ancien président à talonnettes restera sans doute dans la postérité pour cette phrase historique lancée à un inconnu ! Et chirac pour ses fameux « psschitt » ! J’ai mentionné aussi le « non merci, je ne mange pas de porc ! » de Balasko dans un de ses films.

A toutes et tous aussi, l’écrit c’est bien pour développer des idées et des raisonnements mais c’est ambigu dans notre contexte. on zappe la communication non verbale et l’état émotionnel de l’interlocuteur.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Invité
psionic

Salut Flora ! Bienvenue ! Je crois que tu fais référence à la Turquie. Ils font du trafic d’organe, via la Syrie et un autre pays de la région que je ne mentionnerai pas. C’est immonde. Pour la cause féminine, nous avons vu en France une dégradation immense en 20 ans à peine alors que les choses semblaient s’améliorer depuis les années 70 pour faire vite. J’ai grandi à cette époque, dans un environnement où m’a sensibilisé tout petit à la condition féminine: j’allais avec ma maman aux réunions de groupes de femmes qui réfléchissaient sur leur condition et sur les luttes politiques du temps. Hélas tout cela a disparu vers 1978. En 98 le porno était vu comme un truc de vieux cochon frustré ou de porc obsédé de salle de sex shop, des nazes, trouducs quoi. Vous mesurerez toute la différence 20 ans plus tard… La mentalité de viol, de porc, ce n’est pas un hasard: c’est un des aspects clefs d’un ensemble de processus sociaux qui transforment les esprits et donc les pratiques et relations entre individus. Je ne vais pas vous exposer mon point de vue sur la question à ce stade. Ce que j’ajoute pour cette fois c’est qu’il faut bien avoir à l’esprit que tout cela renvoie au déni de droits humains fondamentaux à l’encontre des femmes. C’est un enjeu global de ce XXIe siècle, qui se joue partout, tout le temps, et qui ne vise rien moins que de rétablir l’esclavage des femmes pauvres au travers de la prostitution présentée comme un travail du sexe alors qu’il s’agit de traite d’être humain au sens légal de la charte des Nations Unies. Et l’objectif de certains intérêts est bien de subvertir le droit international pour rétablir l’esclavage des femmes par la prostitution. Il y a depuis 20 ans maintenant (encore le hasard !) une lutte au plus haut niveau des nations unies pour faire sortir la prostitution de la traite d’être humains pour en faire une activité lucrative banale, et donc un business. Heureusement beaucoup d’institutions dont de puissances fondations américaines s’opposent à ces manipulations dégueulasses mais la lutte doit continuer car ce n’est vraiment pas terminé. Bon, j’arrête de vous saoûler, bien à vous toutes et tous !

Merci de remplir les champs obligatoires.



marie
Invité
marie

je te rejoins sur ce point; c est facile de balancer a foison des histoires d attouchements de violes ect; y en a qui sont vraies d autres pas donc faut bien faire attention a envoyer ou dénoncer les bonnes personnes car sinon on devient comme eux voir pire mettre des innocents en prison ou simplement les accuser de choses qu’ils ont pas commises.

Merci de remplir les champs obligatoires.



marie
Invité
marie

c est grave si car a te lire des hommes innocents peuvent être envoyer en prison et ta réponse : ben tans pis dommages collatéraux enfin c est ce que je crois comprendre de ton post.

Merci de remplir les champs obligatoires.



n n
Invité
n n

Je n’arrive pas à comprendre « les hommes y sont élevés pour être des porcs afin que la société reste soumise et contrôlable »

Merci de remplir les champs obligatoires.



n n
Invité
n n

J’ai noté comme vous la dégradation, d’un certain point de vue. Ca me fait l’impression du décrochage d’un wagon. Le train de l’évolution continue, bon an mal an, pour les droits des femmes (l’avortement, la parité…), mais un wagon de je ne sais pas quoi s’est décroché dans les années 2000 et est reparti plusieurs décennies en arrière, pire même.
J’aurais bien aimé en apprendre plus sur les processus sociaux auxquels vous faites allusion (« la mentalité de viol, de porcs, ce n’est pas un hasard… »). Des propositions de lecture peut-être?

Merci de remplir les champs obligatoires.



Flora
Invité
Flora

Bonjour, merci de vos réponses et réflexions sur le sujet. En effet, le problème est de taille et dépasse largement la question ( au combien grave) de la violence à l’ égard des femmes.
Pour mieux expliquer mes propos concernant l’ éducation des hommes dans le pays en question et les répercussions que cela engendre: le fonctionnement social n’ est pas base ici sur l’individualisme, et c’est une énorme différence. Toute l’organisation sociale se résume à : tu écrase ou tu est écrasé, et il faut à tout prix préserver les apparences..une sorte d’orgueil. Le système mis en place, notamment à travers l’enseignement et une terreur palpable ou le droit fondamental des être humains n’existe pas, laisse la masse dans l’ignorance et permet de mieux la contrôler. Je ne peux parler que de ce que j’ ai vu. L’arrogance masculine, la domination de la femme par l’homme permet de conserver une soumission de la masse.
L’éducation des enfants par des mères qui sont traitees comme des objets domestiques ne permet pas d’amorcer un changement, et donc les « puissants » restent en place. Quelles valeurs vont elles transmettre au quotidien à leurs enfants..lorsqu’on apprend au femmes qu’elles doivent satisfaire l’homme, lorsqu’on laisse les hommes se comporter en « chef tout puissant », et notamment par le biais de la sexualite, que se passe t il?
C’est un peu résumé, je m’ en excuse.
Effectivement, il y a une dégradation de la condition féminine en Europe, je me demande si ce n’ est pas un phénomène mondial. Je ne peux témoigner que sur ce que j’ ai vécu dans le pays et constater l’ ecart immense avec l’europe. Les sociétés avancent mais rien est aquis et nécessitent une mobilisation constante, individuelle et c’est primordial!et ensuite collective. Rien n’est figé tant dans l’évolution humaine que celle des sociétés.
Je remercie toutes ces femmes et hommes qui par le passé ont posé certaines pierres, ainsi que la prise de conscience actuelle, par le biais notamment de ce site. J’espère avoir pu préciser mes propos. MercI à vous toutes et tous.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Invité
psionic

Euh, moi non plus en fait… Je pense qu’elle vous faites référence chère Flora, au fait que l’absence d’éducation humaniste maintient utilement l’ordre établit car il évite toute vraie rencontre entre homme et femme sur une base égalitaire qui pourrait conduire à remettre en cause l’ordre social dominant. Mais ce n’est qu’une hypothèse.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Invité
psionic

Flora ! Au plaisir de vous lire si vous repassez, vraiment. Sois ici en direct soit via un mail à usage unique avec bascule sur un mail pérenne, c’est aussi valable pour nn, cat et celles qui veulent.
P.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Colombe
Invité
Colombe

« Histoire du viol », de Georges Vigarello, me semble très éclairant.

Merci de remplir les champs obligatoires.



n n
Invité
n n

Merci

Merci de remplir les champs obligatoires.



Tartuffe
Invité
Tartuffe

Les porcs ignorent les droits des femmes, ils ignoreront donc leurs plaintes. Jamais il ne sera question d’excuse. La seule chose que l’on puisse faire, c’est d’élever nos futurs enfants dans le respects des autres. C’est par la parentalité que tout commence. Si votre fils ou votre fille n’est pas éduqué, ce seront les autres qui en pâtiront.

Merci de remplir les champs obligatoires.



psionic
Invité
psionic

Vu que tout est calme pour l’instant, je vous fais part des liens qui ne s’affichent jamais:
le site sisyphe.org des féministes canadiennes;
le féminisme radical tradfem.wordpress.com
les sites et ouvrages de Lydia Cacho
la société sadienne de Dany-Robert Dufour
les livres de Richard Poulin (sur sisyphe)

Merci de remplir les champs obligatoires.



Espérance
Invité
Espérance

La plupart des victimes qui parlent enfin sur ce site n’osent pas donner le nom de leur agresseur de peur d’être poursuivies en diffamation et faute de preuve. On voit que pour l’instant la peur est toujours du même côté et que la société protège les pervers et les agresseurs.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Espérance
Invité
Espérance

Vous avez raison Tartuffe, mais surtout en ce qui concerne les pervers. Eux n’ont jamais la moindre culpabilité et rejettent toujours la faute sur les autres. Par contre certains « simples porcs » peuvent changer et avoir des remords. Mais il existe aujourd’hui une certaine culture dans les milieux masculins qui vise justement à empêcher l’émergence de cette culpabilité.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Espérance
Invité
Espérance

Je veux bien une adresse mail psionic car ce que vous dites est vraiment très intéressant. Un grand merci pour vos précieuses contributions sur ce site, auquel je ne croyais pas au départ, mais qui m’a vraiment surpris.

Merci de remplir les champs obligatoires.