Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Bernard, le porc accepté par toute la famille

Bernard, mon oncle, cet immonde personnage, a agressé sexuellement ma grande sœur quand elle n’avait que 21 ans.
Elle est aujourd’hui en grande dépression, certainement à cause de lui. Elle ne parle plus depuis deux ans, est en isolement dans un hôpital psychiatrique. Pendant des années la famille a caché ou minimisé la vérité, a fait comme si rien ne s’était passé. On a surtout caché la vérité à la femme de l’agresseur, ma tante, pour la protéger, disait-on… au final c’est l’agresseur sexuel, ce sauvage, ce criminel qu’on a protégé par notre silence. Il s’en est sorti. Il a fait beaucoup de mal à ma sœur, personne n’a porté plainte et c’est la victime qui est punie… Aujourd’hui, en tant que frère, je m’en veux. Je m’en veux de n’avoir rien fait. Je m’en veux d’avoir continué à côtoyer l’oncle indésirable comme si rien ne s’était passé… il est plus que temps de réagir. Le tabou a déjà fait perdre trop de temps à ma sœur. Elle ne parle plus depuis deux ans. S’il a détruit la vie de ma sœur, nous avons été complice de ce crime par notre silence. Il est temps de changer. Par la parole, par l’aveu, nous reconstruirons peut-être la vie de ma sœur. Il est temps que justice soit rendue. Près de 20 ans après les faits…

Ce même Bernard a agressé une autre tante à moi. Dans des circonstances tout aussi atroces. Après la tentative de viol envers ma sœur, il s’agissait cette fois d’une agression physique envers ma tante

Si je suis au courant de 2 de ses actes condamnables, je me demande bien de combien d’autres agressions cachées il a bien pu être l’auteur. Le silence est la pire des choses. Le tabou fait des ravages. Il protège le bourreau et condamne la victime

Il est venu le temps de parler
Il est venu le temps de ne plus côtoyer l’agresseur de ma grande sœur

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

3
Poster un Commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire
3 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
1 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
2 Nombre de personnes ayant commentés
Breizh80Catoune Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Catoune
Invité

Cher Anonyme,

Je compatis au tragique destin de votre sœur! Il est normal qu’elle n’ait plus envie de vous parlez ni à vous ni aux autres! Vous l’écœurez!

À ses yeux, vous êtes TOUS coupables! Vous êtes TOUS des porcs!

Croyez bien que je trouve admirable, le fait que vous soyez la voix de votre sœur aujourd’hui, et que vous vous blâmiez d’avoir protégé votre pourriture d’oncle, mais à mes yeux, vous n’en demeurez pas moins un porc, car vous le dites vous-même, vous êtes son complice!

Quoi que vous fassiez, c’est trop tard, elle est morte ! Vous l’avez TOUS tuée par votre silence ! Elle n’est plus que le reflet de votre lâcheté!

Non seulement vous vous réveillez après la bataille, mais vous proposez quoi?

Tenez vous bien, c’est du lourd : « Il est venu le temps de ne plus côtoyer l’agresseur de ma grande sœur »!

Ouah ! Grandiose ! Vous voulez une médaille?

Je me retiens de ne pas vous pourrir! Vous seriez en face de moi, je vous aurais déjà massacré!

Retournez donc dans votre fosse à purin, car ici ce sont les victimes qui témoignent et non les porcs qui veulent se racheter une conscience!

Malgré l’envie que j’ai de vous étriper, je trouve bien que vous ayez ouvert les yeux sur votre véritable valeur et celle de votre famille!

Et si vous voulez un jour pouvoir vous regarder dans une glace, faites mieux que de ne plus côtoyer le violeur!

J’espère que votre sœur s’en sortira et reviendra parmi les vivants, mais je crains que non malheureusement!

Je suis de tout cœur avec elle et j’espère que quelqu’un trouvera les mots pour la faire revenir! Je lui adresse toute ma tendresse!

Merci Anonyme de nous avoir parlé de votre sœur, vous aurez au moins fait ça pour elle! C’est mieux que rien!

Merci de remplir les champs obligatoires.



Breizh80
Membre

Merci Catoune
Votre réaction est honnête et directe
En effet c’est du lourd, en effet c’est un peu violent
La vérité c’est souvent violent..
Mais la violence c’est surtout envers ma sœur qu’elle s’est dirigée. Vous avez tout à fait raison. Nous devons nous concentrer sur ma soeur. Penser à tout ce qu’on peut faire pour l’aider.
Les réactions extérieures comme la vôtre nous aideront à nous réveiller, surtout si vous avez été comme elle victime d’agression sexuelle par un membre de votre famille… vos réactions, vos idées, vos suggestions nous aideront peut-être aussi à trouver des solutions pour ma sœur.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Catoune
Invité

Cher Breizh80,

Vous aviez deux réactions possibles suite à mes propos assez durs et assez virulents!

Sachez que j’aurais pu être beaucoup plus violente envers vous, mais la façon dont vous avez parlé de votre sœur m’a touchée et je me suis freinée!

Comme je le disais, vous aviez la possibilité de me rentrer dedans, de m’invectiver, de m’agresser en retour ou d’accepter ma colère comme juste et légitime !

Vous avez fait le bon choix ! En fait, ce n’est même pas une question de choix, vous vous sentez terriblement coupable envers votre sœur et c’est bien!

Cela montre votre réel désir de vous racheter à ses yeux et que votre repenti est sincère ! Cela prouve aussi que vous aimez vraiment votre sœur!

Je veux que vous sachiez qu’il ne m’appartient pas de vous juger et que seule votre sœur en a le droit! Mes propos ne visaient qu’à vous tester!

Je m’explique :

1) Je devais m’assurer que votre repenti envers votre sœur n’était pas du chiqué, que votre sentiment de culpabilité n’était pas un leurre, que vous souffriez bien de voir votre sœur dans ce triste état, et que maintenant il vous tenait vraiment à cœur de l’aider!

2) Je devais vérifier aussi votre aptitude à encaisser la colère, la fureur, la violence et peut-être la haine de votre sœur, si elle venait à sortir de son silence ! Je devais m’assurer que vous la trouveriez juste et légitime de sa part!

Pour cela, j’ai endossé le rôle de votre sœur, j’ai été moi aussi sa voix et je me suis freinée comme elle l’aurait fait avec son frère!

Mes propos n’ont servi qu’à cela, car je le redis, même si je suis une victime de viols qui ont duré presque 4 ans, je n’ai aucun droit de vous juger!

Mais, si j’avais à le faire, je dirais que vous vous êtes mal comporté envers votre sœur, que vous avez une part de responsabilité dans ce qui s’est produit, que vous en avez pris conscience et que vous avez à cœur de vous racheter auprès d’elle ! À mes yeux, vous n’êtes plus un porc!

Venons en a l’aide que vous pouvez apporter à votre sœur :

Allez la voir, sans un mot, prenez-la dans vos bras et serrez-la très fort ! Puis, après un bon moment, tout en continuant à l’étreindre, exprimez-lui tous vos regrets et dites-lui que vous l’aimez!

Faites-cela et trouvez-les mots qui la feront revenir parmi les vivants ! N’arrêtez plus de lui témoigner votre amour de frère et donnez-lui beaucoup d’affection!

Évoquez ce qu’il s’est produit, les erreurs que vous avez commises, que vous êtes désormais à ses côtés pour porter plainte contre cette ordure et que plus jamais elle ne saura seule devant tous les porcs et les truies de votre famille. Vous serez là pour elle, vous la défendrez bec et ongles, et vous veillerez sur elle!

Une fois votre sœur revenue parmi nous, venez nous en faire part et nous essaierons de vous aider à franchir d’autres étapes!

Bon courage Breizh80 !

De tout cœur avec vous deux !

Merci de remplir les champs obligatoires.