Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



Aveuglé

J’écris ce témoignage car j’ai besoin de me libérer. Je sais que je ne suis pas seule à avoir été dans ce cas alors si certaines peuvent se sentir moins seules également.

J’avais 17 ans et lui 18, nous sommes sortis ensemble pendant 3 mois, pendant le premier confinement en 2020. Il était mon tout premier copain, le premier garçon à s’intéresser réellement à moi. Tout est allé beaucoup trop vite entre nous, au bout d’une semaine après s’être rencontré on s’est mit ensemble, deux semaines après je rencontrait ses parents.
Bref

Il insistait à chaque fois qu’on se voyait pour qu’on couche ensemble, je ne voulais pas car c’était ma première fois et je voulais attendre. Pas lui. C’est passé pendant une ou deux semaines puis s’en était trop pour lui et pour moi. Plusieurs fois pendant les préliminaires il mettait sa verge à l’entrée de mon vagin alors que j’avais dis non et mimait de rentrer à l’intérieur. Chaque fois que je refusais il me faisait la gueule, il refusait des câlins ou des bisous tant que je n’avais pas fait ce qu’il désirait.

Un jour j’en ai eu marre alors quand il m’a posé la question une énième fois j’ai cédé et dit oui. Pire décision de ma vie parce que je ne le voulais pas. Il ne s’est pas protégé. Il pouvait être un peu trop physique quand il voulait quelque chose (pas de violences mais forcé en mimant ce qu’il voulait que je fasse, prendre ma tête pour une fellation par exemple). Pendant le confinement, il insistait pour avoir des photos. Il pouvait ne pas me parler pendant 2 jours jusqu’à ce qu’il ai envie d’une photo.

Il m’a quitté parce qu’il n’était pas amoureux de moi après m’avoir dit l’inverse pendant 3 mois. J’étais aveuglé, il me manipulait et je n’ai rien vu. J’ai réalisé plusieurs mois plus tard qu’il s’agissait de viols. Il l’a su et m’a dit qu’il fallait que “je passe à autre chose”.

Je le hais, j’hésite tout les jours à porter plainte contre lui mais c’est trop dur. J’ai peur de lui. Je ne m’en remet pas et en ce moment c’est bien pire qu’avant. Je traîne ça depuis presque 3 ans et c’est trop.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Momo
Momo
16 jours plus tôt

Bonjour,

À France victimes ou au cidff, ils peuvent t’accompagner doucement vers le dépôt de plainte. Ils proposent des juristes et des psychologues gratuitement.

Ça peut être une solution pour t’aider à avancer à ton rythme.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Lola
Lola
16 jours plus tôt

Bravo d’avoir réussi à mettre des mots ! Ta colère et tes émotions sont légitimes.
Le respect de ton corps est un droit.
Courage.

Et prends soin de toi pour te reconstruire et réapprovisionner ta zone génitale avec douceur et respect. Peut-être consulter une sexologue,… parceque parfois les viols laissent des contraction involontaire (hypertonie périnéale).

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME