Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Au travail, harcèlement en vue d’expulser

La travail que j’exerce en ce moment est assez dur physiquement, c’est donc normalement un lieu plutôt réservé aux hommes. Cependant, comme j’y travaille, mes collègues sont très durs avec moi, en vue de se débarrasser de moi. Alors qu’il s’agit d’un chantier de réinsertion, donc, dont le but est d’encadrer les travailleurs, socialement accompagnés, pour retrouver une activité. Dans les faits, ce sont des insultes à caractère sexuel dégradantes. Je voudrais claquer la porte, mais il faut bien que je travaille et compte sur l’argent. : c’est surtout un certain Régis.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
3 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
la révoltée
la révoltée
3 années plus tôt

Pitié, ne confondez pas humour et harcèlement !

Je suis née fin des années 50 et j’ai passé toute ma carrière administrative dans un milieu masculin, où le nombre de femmes étaient encore très réduit à mes débuts.
A l’heure où vous êtes si nombreuses à porter plainte pour harcèlement, je me dis que vous êtes toutes aussi nombreuses à confondre l’HUMOUR et HARCELEMENT. Si chaque parole et geste de vos collègues deviennent mesurés, vous vivrez une ambiance des plus monotones, et votre travail sans ressentira tout autant.
Travailler dans la bonne humeur d’une ambiance plus que fraternelle, nous permettait de venir au turbin avec le plus grand plaisir, c’était notre 2ème « maison ».
Entourées de collègues « clowns » en tous genres, qui apportaient une ambiance au sein de notre établissement et faisaient de nos éclats de rire des souvenirs plus que réjouissants à raconter aujourd’hui.
Vous ne connaitrez jamais cette époque, où les histoires de fesses pleuvaient et ne faisaient que répondre à la demande de tous les collègues de 18 à 60 ans, en réunissant 3 générations, dont les éclats de rire raisonnent encore dans de nombreux mûrs d’établissements et d’entreprises.
Malheureusement vous ne connaitrez jamais ce plaisir !
Pauvre France ! Quelle époque, je ne vous envie pour rien au monde ! Vous vivez une époque où la délation passe avant l’amitié, où le porno diffusé sur vos téléphones portables et PC vous procure qu’à lui seul, votre plaisir en solitaire…. Surtout ne me dites pas que vous ne regardez pas ces films sur vos portables, je ne vous crois pas, alors que d’après certains sondages, 80% des enfants de plus de 11 ans ont déjà visionné des films pornos sur leurs PC.
Au lieu de jouer « les chochottes » dans des manifs anti-harcèlement, derrière votre masque se cachent souvent de véritables, redoutables et dangereuses fréquentations.
Oh bien sûr, je veux bien croire que certaines personnes ont été harcelées, mais c’est au même titre dans le milieu masculin et féminin. En connaissant le monde du travail, je connais également de quoi certaines personnes sont capables pour obtenir de l’avancement, et ça, c’est valable dans tous les milieux !
Au lieu de vivre une jeunesse triste qu’attendez-vous de la vie, le jour où il n’y aura plus d’humour au sein d’une entreprise, vous irez travailler comme des moutons, avec comme seule récompense, un coup de pied au cul !
Je constate que le monde FRATERNEL n’existe plus, l’HUMOUR disparait, la délation a fait place à l’amitié, vous vous mettez des barrières à tous les niveaux, ce n’est uniquement qu’au profit de votre hiérarchie, vous serez des plus faciles à manipuler pour la plus grande réjouissance de votre patron.
Pauvre France ! Pauvre jeunesse, ne confondez pas HUMOUR et HARCELEMENT.

Merci de remplir les champs obligatoires.



n n
n n
3 années plus tôt
Reply to  la révoltée

Vous savez lire?
Vestonia parle “d’insultes à caractère sexuel dégradantes”, pas de blagues de cul.
Ou vous ne connaissez pas la différence entre une blague et une insulte? Prenez un dictionnaire.

Pendant que vous y êtes, restez donc cloîtrée dans les souvenirs de votre “bon vieux temps”, loin des victimes. Elles n’ont pas besoin de personnes comme vous, vous leur faites mal.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Plusjamais
Plusjamais
3 années plus tôt

J’ai moi-même travaillé dans un milieu d’hommes et aie eu les mêmes remarques sexiste. Tandis qu’ils travaillaient en shorts et marcels, je devais porter des pantalons et t-shirt à manches pour ne pas exciter les hommes selon mon chef d’équipe de l’époque.
J’étais enceinte de mon mari de quelques semaines quand ils ont commencé à lancer des rumeurs sur mes prétendues “coucheries”. Ils ont terminé par me voler mes affaires (bottes, ciré etc), ils ont été jusqu’à enroulé mon sécateur ouvert (j’étais paysagiste) dans un chiffon, cela m’a valu 5 points de sutures au doigt. Bref, j’ai démissionné et je regrette aujourd’hui de ne pas leurs avoir tenu tête, j’étais jeune (25 ans).

Merci de remplir les champs obligatoires.