Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Au collège

C’était quand j’étais en 3ème au collège, quand on devait aller au tableau toutes les filles de la classe ne voulait plus y aller. Car quand on y allait tous les garçons mater notre cul et quand on passait prés d’eux il essayait de le toucher. J’étais venu à mettre des longues vestes ou gilet pour cacher mes fesses de peur. Il y a avait un groupe de 4 garçons, ils n’arrêtaient de m’emerder avec ça, c’était montre tes fesses vas-y c’est toi qui a les plus belles fesses de la classe. C’était la pire année de ma vie

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également

5
Poster un Commentaire

avatar
  
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
5 Nombre de commentaires
0 Nombre de réponses
0 Nombre de followers
 
Commentaire le plus réagi
Commentaire le plus aimé
4 Nombre de personnes ayant commentés
loulouluzBellaAnonyme Personnes ayant récemment commenté

  Notification par e-mail  
plus récents plus anciens plus de votes
M'envoyer un e-mail si
Anonyme
Invité
Anonyme

C’est malheureux de voir que déjà tout jeune ils commencent déjà

Merci de remplir les champs obligatoires.



Bella
Invité
Bella

Il y a des collèges où les profs ont baissé les bras depuis bien longtemps et laissent faire tout et n’importe quoi, alors qu’il est de leur responsabilité de ne pas laisser passer ce genre de comportements. Après on va encore se demander comment cela se fait qu’antant de femmes sont victimes de harcèlement de rue. Il faut s’occuper de ce problème à la source et remettre les jeunes dans le droit chemin dès les premiers signes de déviance.

Merci de remplir les champs obligatoires.



luz
Membre

Les jeunes embêté(e)s comme ça à l’école devraient pouvoir en parler aux élèves et/ou parents délégués, pour que le sujet soit abordé en conseil de classe.
C’est aussi le rôle du/de la prof principal(e) de faire en sorte que ses élèves puissent travailler en toute quiétude en classe. Il ne faut pas hésiter à lui en parler.
C’est pénible d’avoir à supporter ces boulets à longueur de journée. Ils doivent être rappelés à l’ordre dès l’école. Déjà que les cours de récré c’est pas l’amusement pour tout le monde, alors au moins qu’en classe chacun(e) puisse travailler en paix.

Merci de remplir les champs obligatoires.



loulou
Invité
loulou

Les profs baissent les bras quand l’administration ne les soutient pas, que le proviseur ou le principal, les CPE, les envoient paître ou même leur disent que c’est de leur faute, qu’ils n’ont qu’à tenir leur classe. La démission vient d’en haut, elle est organisée par l’absence de personnel de surveillance et de sanctions.
Pour les profs, travailler relève du sacerdoce et aussi du calvaire. Dites moi un peu ce que vous faites, seule (les profs sont en grande majorité des femmes) contre 35 ados qui savent que personne ne vous soutient.
Au final le but recherché c’est : donner l’enseignement au privé où il sera payant, très cher. Pour les pauvres, on fera une simple garderie où on pourra s’étriper en faisant semblant d’aller à l’école juste apprendre à lire et compter, comme aux USA…

Merci de remplir les champs obligatoires.



luz
Membre

Les jeunes embêté(e)s comme ça à l’école devraient pouvoir en parler aux élèves et/ou parents délégués, pour que le sujet soit abordé en conseil de classe.
C’est aussi le rôle du/de la prof principal(e) de faire en sorte que ses élèves puissent travailler en toute quiétude en classe. Il ne faut pas hésiter à lui en parler.
Si les profs ne réagissent pas d’eux-mêmes, ou suite aux doléances des enfants, les parents peuvent leur en parler.
C’est pénible d’avoir à supporter ces boulets à longueur de journée. Ils doivent être rappelés à l’ordre dès l’école. Déjà que les cours de récré c’est pas l’amusement pour tout le monde, alors au moins qu’en classe chacun(e) puisse travailler en paix.

Merci de remplir les champs obligatoires.