Balancetonporc.com
Victime de viol ou d’agression sexuelle ? Postez anonymement votre témoignage sur Balancetonporc.com

Balancetonporc.com : le site de témoignages de viol et agression sexuelle le plus visité de France 🇫🇷

Merci de remplir les champs obligatoires.



Attouchements par le médecin

J’étais un jeune garçon de 12 ans au moment des faits, et je devais aller voir le médecin pour un problème de genou, qui revenait régulièrement à cette époque pour obtenir une dispense de cours d’EPS au collège. Comme notre médecin traitant n’était pas très loin de chez nous, ma mère m’a proposé d’y aller seul pour me responsabiliser. Même si c’était nouveau pour moi, j’étais très sociable et j’y suis donc allé à pied.
Une fois chez le médecin il était étonné de ne pas me voir avec ma mère comme d’habitude, surtout à cette heure-là car c’était en plein mois de novembre, en fin d’après-midi et il faisait nuit. J’ai cru qu’il allait pas vouloir me prendre tellement il avait l’air hésitant. Mais finalement il a fini par me faire rentrer dans le cabinet. Comme c’était prévu, je lui ai expliqué pourquoi j’étais venu le voir, mon problème au genou, qu’il connaissait parce qu’il était notre médecin traitant depuis longtemps déjà, et il a commencé à m’ausculter. Je me suis donc mis en sous-vêtements. Jusque-là, tout est normal. Mais à un moment donné, alors que j’étais allongé sur la table (une sorte de table d’auscultation qu’il y a chez tous les médecins), il m’annonce rapidement qu’il va vérifier que « tout fonctionne bien » chez moi, et me demande de retirer mon boxer. Sur le moment j’étais tellement surpris (et naïf) que je n’ai pas réfléchi. Je l’ai retiré sans me demander si ce qu’il me demandait était normal ou non. J’ai tout de suite regretté de l’avoir fait quand j’ai réalisé que j’étais nu devant lui et que j’ai vu la façon dont il me regardait. J’avais honte. Je ne savais pas pourquoi il m’avait demandé de faire ça mais je sentais qu’il y avait quelque chose d’anormal. Ensuite ce pervers a commencé à toucher mon corps d’adolescent et à me masturber. J’étais très mal à l’aise. Je lui ai demandé plusieurs fois d’arrêter, essayant de lui dire que je savais que ce n’était pas normal, sur quoi le type m’a répondu que les jeunes comme moi « doivent être initiés » à la « vie d’adulte ». J’étais tétanisé par ce qu’il me faisait. D’autant plus que je ne pouvais pas crier car je savais aussi que c’était la fin de la journée et que j’étais son dernier patient. J’ai un peu honte de dire ça ici mais pendant ces attouchements, il a mis aussi les doigts dans ma bouche (je suivais un traitement orthodontique depuis peu et il le savait), me disant qu’il s’assurait que mes bagues « tenaient bien en place ».
Quand tout s’est arrêté je me sentais vraiment honteux et humilié. Tétanisé, je ne pouvais plus dire un mot. Je ne me souviens même plus de la fin du rdv. On s’entendait très bien avec ce médecin auparavant et j’avais confiance en lui, mais il a abusé de mon innocence. Je le comprends aujourd’hui mais ça a été long à accepter. Ce jour-là je suis rentré chez moi, comme si de rien n’était et je n’ai jamais rien dis à mes parents, je ne voulais surtout pas qu’ils se sentent coupables.
Mais aujourd’hui j’ai 21 ans et je ressens le besoin de me confier, de parler de ce qui s’est passé. Je ne sais pas trop comment m’y prendre. Cet homme m’a volé mon innocence et mon adolescence. Je remercie vraiment ce site qui permet à tous de se confier.

Merci de remplir les champs obligatoires.



Nous vous proposons de lire également
Notification par e-mail
M'envoyer un e-mail si
guest
3 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
heureux-prince
heureux-prince
8 mois plus tôt

mais n’as tu pas pensé à en parler en public ? à dire son nom ? à plublier une video sans montrer ton visage en montrant le cabinet de la personne ?

Merci de remplir les champs obligatoires.



Sagittaire
Sagittaire
8 mois plus tôt

Je suis désolée pour toi. Ce qui est terrifiant, pour les parents, c’est de ne pas pouvoir protéger nos enfants.
Dans la manière dont tu le racontes, tu sembles avoir une bonne relation avec tes parents. Profites-en.
Parle-leur

Merci de remplir les champs obligatoires.



Chris
Chris
4 mois plus tôt

Ton témoignage me glace le sang. Comme ça a dû être étrange de rentrer chez toi seul dans la nuit tombante déjà et puis les conséquences. C’est fort que tu écrives. Tu vas réussir à parler cet homme est un criminel. TU AS FAIT CE QUE TU POUVAIS A CE MOMENT LÀ. C’EST TRÈS DUR. Ça
traumatise. Le corps réagit mécaniquement au stimulation même si l’esprit s’y oppose et même si la personne est très jeune et pas du tout prête à l’exposition à la sexualité. J’ai vécu toute petite des attouchements clitoridien du médecin lors de visite à domicile. Je n’ai jamais oublié son regard et ma colère , ma honte, et ce désir d’aller à l’école à tout prix quand j’étais malade. Ma famille a changé de médecin quand je devais avoir 9 ans je pense suite à une succession de mauvais diagnostics médicaux. J’ai été soulagée de voir un médecin qui ne s’intéressait pas à ma culotte, un médecin sain ,normal !
J’avais dû parlé de ça à mon frère en primaire puis ensuite à une copine de classe au collège et qui avait trois sœurs et ce médecin comme médecin de famille. Elle a fini par dire à son père quelques bizarreries …son père notre professeur de biologie…a fait celui qui ne comprenait pas …j’étais déçue. Depuis j’ai eu par hasard le témoignage de la sœur d’un ami qui adolescente avait tout de suite réagi et parlé quand il lui a demandé de se déshabiller totalement. Il venait en astreinte de son médecin. Bref je suis devenue psychologue à 40 ans j’ai parlé à 30 ans à mes parents. J’ai fait une analyse et de l’emdr (important pour moi). Je pense que toutes les thérapies psychocorporelles, le sport de combat, artherapie, danse thérapie sont bons. Tu vas réussir à parler et à t’épanouir. Bravo

Merci de remplir les champs obligatoires.



Veuillez remplir les champs obligatoires.
POSTER UN TÉMOIGNAGE ANONYME